Tails Dreamer

Pour tous les fans de Tails et de l'univers Sonic !
 
AccueilTDFactsGalerieActuJeux SonicTDRPGChao GardenFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Accueil TwitterFacebookGallerie des TDFactsActualitésJeux SonicEncyclopédieTDRPGChao GardenFAQ RechercherRejoindreConnexion
Jetez un oeil à l'Encyclopédie Tails Dreamer !
Les Rédacteurs sont fiers de vous présenter leur base de connaissances soniciennes !
Ouverture du Discord Tails Dreamer
Intéressé ? Tout membre du forum est le bienvenue sur cette super chatbox améliorée en mieux !
Adoptez votre chao dans le Chao Garden !
Et inaugurez le Rush de Red Mountain pour gagner rings et nouveaux flickies !

Partagez | 
 

 A new beginning in Midgar

Aller en bas 
AuteurMessage
Tidus
Star du Blitz
Star du Blitz
Tidus

Masculin Messages : 624
Age : 26

MessageSujet: A new beginning in Midgar   Lun 27 Juin 2011 - 15:54

Voilà Voilà...
Fanfic réservée aux fans de Final Fantasy VII.
Je déconne, pas que (et heureusement car l'univers est horriblement mal retranscris :s).
Les personnages de Final Fantasy VII m'appartiennent et j'en fait ce que j'en veux.
xD Je déconne, c'était pour faire réagir certaines personnes...
Non sérieusement, le problème est que vous avez ici un fan de Final Fantasy VII Crisis Core et pas trop de Final Fantasy VII(jamais joué), donc l'histoire risque de comporter une grosse omelette (bah oui, vu que ya des coquilles (d'oeuf) (Succés - blague de merde - Dévérouillé, record battu), et voilà j'ai plus qu'à me pendre avant de poster cette FanFic, ça vaudra mieux pour tout le monde Rolling Eyes).


Malgré cela j'espère que ce sera à votre goût et j'attends vos critiques tranchantes dans les plus brefs délais :3.
Cette fic raconte l'histoire d'Elena dans sa longue quête de devenir Turk, qui sera, naturellement, semée d'embuches... Ou pas.
Quoi qu'il en soit, je vous laisse ENJOY !!!



___________________________________

Chapter 1 : A familiar newcomer.



Ils étaient venu dans la journée, jeudi, pendant qu'elle était sortie travailler, déplaçant des choses et d'autres dans l'appartement vide à coté de chez elle, au huitième étage d'un remarquable immeuble sur la plaque supérieur de Midgar, Secteur 2. Elle les croisa de retour chez elle, alors qu'elle sortait de l'ascenseur et s'engageait dans le hall.
Alors qu'elle s'approcha de l'un d'eux, un ouvrier à la mâchoire carrée, crayon à l'oreille et ardoise à la main, elle demanda :

- Quelqu'un emménage ?
- Qu'est-ce que vous croyez ? grogna l'ouvrier, qu'on a amené ces caisses juste pour le fun ?
Elle écarquilla les yeux.
- Oulla... Je posais juste une question... Qui est le nouveau propriétaire ?
- J'travaille pour Shin-Ra, c'est tout c'que j'sais !
Elle hocha la tête et continua jusqu'à chez elle, la porte juste à coté.
- Espérons qu'ils ne seront pas longs, murmura t-elle dans sa barbe.

Ne faisant plus attention à elle, les déménageurs finirent leur travail puis s'en allèrent par le hall. A peine commença t elle le minutieux travail de déverrouiller la porte, elle entendit s'ouvrir l'ascenseur. Elle tourna instinctivement la tête, s'attendant à voir un de ses voisins sans intérêt, mais y regarda à deux fois. C'était quelqu'un de complètement inconnu à ses yeux, qui parlait aux déménageurs. Son nouveau voisin peut-être ?
Comme prévu, quand ce nouveau venu sortit de l'ascenseur et s'engagea dans le hall, il s'arrêta en face de la porte de l'appartement où les déménageurs avaient amené tous ces cartons. Il devait avoir la trentaine ; sa tenue débraillée et ses cernes sous ses yeux en disaient longs à son sujet, et ce n'était pas seulement une dure journée de travail. Son costume bleu était froissé, et avait bien besoin d'un bon repassage, et ses impeccables cheveux marrons et sa barbe montraient des signes de relâchement.
Alors qu'il sortit ses clés, il la regarda. Il se figea, réalisant enfin qu'il était fixé.

- Euh... Suis-je si intéressant que ça ? demanda t-il.
- Hein, de quoi ?
- Moi, là, cherchant mes clés !
- Eh bien, ça faisait un bail que personne n'avait emménagé ici...
- Ah ok, je vois... Un comité d'accueil, ironisa t-il
Il marcha dans sa direction et tendit sa main :
- Forrest Reeves, mais tout le monde m'appelle Reeve.
- Elena Terry, dit-elle, prenant sa main pour la serrer. Hm, je pense qu'Elena est bien.
Reeve acquiesça.
- Parfait, Elena ! Je suis enchanté, mais je n'ai pas de temps à perdre, vous comprenez, je dois défaire mes cartons...
- Okay, si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas.
- Je suis sûr que ça ira, mais merci.
Elena s'apprêtait à retourner dans son appartement, quand elle se rappela quelque chose, elle se retourna vers son nouveau voisin et le fixa à nouveau, d'un air narquois cette fois.
- Ca ne va pas ?
- Vous avez quelque chose qui me semble familier, mais je ne suis pas sûr de ce que c'est...
- Quoi que ce soit, je pense que vous trouverez, bonne nuit.
- Bonne nuit, dit-elle, avant de fermer la porte derrière elle.
Étrange, se dit-elle. Où est-ce que je l'ai déjà vu ?
Revenir en haut Aller en bas
Flo
[!] Administrateur fondateur
[!] Administrateur fondateur
Flo

Masculin Messages : 2132
Age : 27

MessageSujet: Re: A new beginning in Midgar   Lun 27 Juin 2011 - 16:19

Bon, j'avais déjà lu mais ce n'est pas pour ça que je me suis empêché de le relire ! Razz

L'intro est très efficace. J'aime beaucoup la description de Reeve qui a l'air d'être un vrai bourreau de travail ! xD Les dialogues sont intelligents, il y a du rythme. Razz
Bref, je ne ferais pas une critique négative de l'extrait. La suite !

_________________


Merci Thalie pour la sign avec Tails ! Merci Maritin pour le rang avec Yuki ! =D
Image originale : Puretails
TD Facts:
 

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tails-dreamer.forumactif.com
Tidus
Star du Blitz
Star du Blitz
Tidus

Masculin Messages : 624
Age : 26

MessageSujet: Re: A new beginning in Midgar   Mar 2 Oct 2012 - 16:27

Chapter 2 : Finding herself on the spot




Alors qu’elle était en plein travail le jour suivant, Elena dût se rendre au bureau de Scarlet Hanover, directrice de la division des explosifs de la société de distribution d’énergie et de développement d’armes Shin-Ra. Elena y travaillait comme technicienne et en profitait pour suivre un stage d’apprentissage sur les Turks. Cette après-midi, elle et une collègue se rendirent au bureau de Scarlet afin de recevoir des instructions à propos d’un nouveau robot lanceur qui était en cours de production. Elena se vit confier la tâche de concevoir d’élégantes grenades pour la machine. En temps normal, cela eût fait parti de sa routine quotidienne, mais pas cette fois, puisque la machine tenait son design de la directrice en personne.
Pendant le briefing, un détail qui était sur le bureau de la Hanover retînt l’attention d’Elena. C’était une photo, un portrait encadré très soigneusement d’un homme, à première vue plus jeune que Scarlet, aux cheveux châtains. L’homme semblait être sur son trente et un pour un mariage.
Prudente de ne pas paraître trop indiscrète, elle ne s’arrêta qu’un bref instant sur la photo de cet inconnu, avant de fixer à nouveau ses chaussures.

- Elena ! As-tu compris ta mission ?
Sortant de son état de transe, elle répondit :
- Ou…Oui m’dame !
En la regardant de plus près, elle remarqua que sa chef paraissait plus tendue que d’ordinaire…
- Très bien, conclu Scarlet, je veux un rapport complet dans une semaine ! Vous pouvez disposer.


Après sa journée de travail, Elena pris le chikatetsu pour rentrer chez elle, son cerveau en ébullition : les questions fusaient dans sa tête.
« Etait-ce lui ? » se demanda t-elle.
En sortant de l’ascenseur au huitième étage, elle tomba sur lui dans le hall, s’acharnant sur ses clés pour essayer, en vain, d’ouvrir la porte de son appartement. Elle se glissa dans son dos et, d’un geste incompris de Reeve, déverrouilla le verrou de sa porte à présent ouverte. Reeve se retourna pour connaître l’identité de son bienfaiteur. Il fut agréablement surpris en le découvrant.

- Oh ! Bonsoir Elena. Ça leur arrive souvent, aux portes, de se bloquer comme ça… ?
Elena sourit et tendit ses clés à son nouveau voisin.
- Bonsoir Reeve… Dîtes, commença t-elle, vous vous rappelez quand je vous ai dit que je vous avais déjà vu quelque part ?
- Oui. Vous avez trouvé ? demanda t-il avec une légère pointe d’ironie qu’Elena ne décela pas.
- Exact ! Vous êtes sur une photo de mariage sur le bureau de mon patron, qui est...
Reeve la coupa brutalement, sa voix devenant subitement menaçante.
- Ne dîtes pas son nom ! C’est bon… Je ne veux pas l’entendre.
- J’ai failli lui demander…
- Vous ne lui avez pas dit que j’étais ici, j’espère ?!
- Non, fit-elle d’un ton qui se voulait agacé.
- Parfait, ne le… faites pas !
Elena, un peu vexée de son impolitesse, observa Reeve. Ses émotions se mélangeaient sur son visage, il y en avait tellement, mais toutes semblaient exprimer le même sentiment : l’agonie. Reeve vacilla, il s’appuya contre le mur, et respirait difficilement, comme s’il venait de fournir un effort.
- Ecoutez… articula t-il dans un effort, peut-être… qu’un jour… je vous dirai ce qu’il s’est passé entre… moi … et ma…
- Femme ? Ex-femme ? s’empressa t-elle de proposer.
Reeve se redressa et répondit d’un ton sec à sa voisine :
- En ce qui me concerne, je n’ai jamais eu de femme !
Elena resta silencieuse en découvrant avec surprise la personnalité un peu agressive de Reeve.
- Oh ! Je suis désolé si… commença t-elle d’un ton gêné.
- Ce n’est rien, je ne peux pas vous en vouloir pour quelque chose que vous ne savez pas, la coupa t-il en esquissant un sourire, pour afficher un visage chaleureux, ce qui rassura Elena, qui pensait s’être mis son nouveau voisin à dos.
Pendant un bon moment, les deux personnes se tinrent immobile en plein milieu du couloir, quand Reeve intervînt.
- Je sors boire un verre dans à peu près une heure, ça vous dit de venir ?
Elle se trouvait enfin sous les feux des projecteurs. Elle qui pensait que son nouveau voisin la détestait déjà, voilà qu’il lui proposait de sortir, elle ne savait pas quoi répondre, prise au dépourvu. Elle sentit une boule se former au fond de sa gorge.
- Ou… Oui, pourquoi pas, s’étonna t-elle à balbutier.
- Parfait, je passe vous prendre quand je suis prêt !
Elena ne répondit rien, elle baissa la tête, tourna les talons et, d’une traite, ouvrit la porte de son appartement, y rentra, et claqua la porte, avant même que Reeve n’eut le temps de réagir. Elle profita d’un très bref instant de répit avant de regretter son geste.
« Mince, je lui ai claqué la porte au nez… »


Dernière édition par Tidus le Lun 12 Nov 2012 - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yin
Elfe pyromane
Yin

Féminin Messages : 436
Age : 19
Localisation : Le Disque Monde
Humeur : Départ pour l'Allemagne dans 2 semaines... Le compte à rebours est à la fois trop long et trop court.

MessageSujet: Re: A new beginning in Midgar   Mer 3 Oct 2012 - 20:25

affraid C'est super bien écrit !!! J'adore ! Perso, je connais pas la jeux dont c'est tiré, mais j'aime beaucoup ta fanfic cheers ! J'attends la suite avec impatience ! Pom Pom Tails !
Revenir en haut Aller en bas
http://zoebkira.wordpress.com/
Tidus
Star du Blitz
Star du Blitz
Tidus

Masculin Messages : 624
Age : 26

MessageSujet: Re: A new beginning in Midgar   Lun 12 Nov 2012 - 17:10

Merci beaucoup pour ce compliment, ça me touche. Very Happy
Bien, voilà la suite. L'histoire est plus ou moins tirée de Final Fantasy VII. Je me suis aidé de certains trucs mais sans chercher trop loin car je n'ai pas joué au jeu. Par contre, les personnages viennent essentiellement de comment je les vois dans Final Fantasy VII Crisis Core (l'épisode sur la PSP) vu que je le connais bien.
Le début de l'histoire se déroule donc un peu avant Crisis Core, puis pendant. À l'époque, Zack est donc encore seulement 2nde classe du SOLDAT, mais là ça va plus tourner autour d'Elena. Désolé si vous espériez découvrir des choses sur le passé de Zack. :3



__________________________________


Chapter 3 : The red haired Turk




Un centième de seconde plus tard, Elena était dans sa chambre - quoique son appartement ne fût composé que de 2 pièces, complètement affolée. Une énorme pile de vêtements se trouvait sur le lit, et les portes de la gigantesque armoire étaient grandes ouvertes. Elle y avait plongé.
- Mais qu’est-ce que je vais me maiiiitttreuuh… ? gémissait-elle en piétinant le sol ardemment, ce qui lui valut en échange les réprimandes de son voisin d’en bas, un vieux grincheux qui passait son temps à écouter de la musique classique.
- Dîtes donc, j’aimerais bien écouter mon concerto en fa mineur de Nobuo Uematsu tranquille, alors un peu de silence !!! grogna t-il en tapant son plafond avec un balai.
- Oh, ça va… vieux grincheux ! râla Elena, dépitée.
Elle plongea alors sur son lit telle une masse, complètement abattue, et fit s’envoler sa pile maintenant volante de vêtements qui l’avaient rendue si indécise. Elle jeta un coup d’œil à l’horloge et n’eût même pas le temps de réfléchir à ce qu’elle y lisait qu’elle se replongea aux tréfonds de ses soutiens-gorges et chaussettes, qu’elle n’avait pas encore choisis.

Environ trois quarts d’heures plus tard, au terme d’un long débat argumentatif entre ses vêtements et elle, Elena entendit toquer à sa porte. En courant vers la porte, elle en profita pour arranger sa coiffure devant un miroir, et ouvrit la porte. Ce qu’elle vit à ce moment-là lui fit presque regretter les immenses instants de torture passés avec sa garde-robe.
Reeve se tenait sur le pas de la porte, son allure débraillée était la même qu’il y a une heure : costume mal repassé, coiffure mal arrangée, chaussures mal cirées, barbe mal rasée… Bref, rien qui ne pouvait être comparé à l’extrême élégance d’Elena, dont les efforts colossaux ne semblaient pas être récompensés. Elle enrageait de l’intérieur, mais elle ne pouvait pas en vouloir à son voisin, lui qui la connaissait à peine et qui l’avait invité juste par politesse. Du moins, elle aurait voulu que les choses soient différentes.

- Qu’est-ce que vous faîtes ? lui demanda t-il, perplexe, nous allons dans un bar, pas au restaurant…
- Euh… Je… commençai t-elle.
- Bah, ce n’est rien, la coupa t-il, ce n’est pas si sale que ça, après tout…
- Hein ?
- Le bar où nous allons…
- Nous allons dans un bar sale ? s’offusqua t-elle.
- C’est aussi très amical, la rassura t-il, et puis, il y a quelqu’un que j’aimerais que vous rencontriez.
Sur ces paroles, Elena et Reeve prirent l’ascenseur et sortirent de l’immeuble pour emprunter la longue avenue du Secteur 2 de Midgar. En marchant, ils atteignirent rapidement le Secteur 8. Elena était surprise, et il y avait de quoi. En effet, le Secteur 8 de Midgar était réputé pour être l’endroit le plus malfamé de toute la ville. Après une rude marche avec ses talons, Elena était épuisée, elle suffoquait, car l’air y était lui aussi malsain. Elle allait demander à son ami de faire une pause, quand celui-ci annonça :
- Ah ! Nous voilà enfin arrivés !
- Mc Allister ? lit Elena sur l’enseigne du bar, je ne suis jamais venu par ici…
- Oh, je suis désolé ! s’écria Reeve, s’apercevant enfin qu’il avait emmené une demoiselle dans un endroit peu recommandable. Mon ami m’a donné rendez-vous ici, vous comprenez… ?
Elena hocha la tête et, dans un dernier effort, monta la marche et entra dans le bar suivie de Reeve. Elena fut alors agréablement surprise : comme l’avait dit son hôte, l’endroit avait l’air à première vue amical et l’ambiance chaleureuse. Il y avait un monde pas possible, Elena et Reeve empruntèrent le parcours du combattant pour se faufiler et trouver une table dans un coin. Reeve commanda les boissons, et jeta un œil à la course de chocobos sur une télé pas loin de leur table. Les règles étaient très simples : chaque cavalier devait arriver en premier de la course avec leurs chocobos, mais ils avaient le droit d’avoir une arme sur eux, et d’en faire usage comme ils le voulaient pour retarder leurs adversaires, dans une certaine limite…
La serveuse apporta les boissons, et Reeve prit son verre sans quitter la course des yeux, Elena s’ennuyait à mort. Elle se perdit dans ses pensés et observa les gens dans la foule, s’amusant à leur trouver des défauts dans leurs comportements, leurs gestes, etc…, quand elle vit un homme avec un costume noir et blanc entrer dans le bar.

« Il se tient drôlement droit, se dit-elle, je me demande ce qu’il vient faire ici… »
L’homme impressionnait Elena, celui-ci mesurait bien 2 mètres, se tenait parfaitement droit quand il marchait, et portait des lunettes de soleil qui empêchaient de le sonder. Son crâne rasé et son teint mat le faisaient passer pour un dur à cuire, et pas qu’auprès d’Elena. La foule s’écartait pour le laisser passer, alors qu’il se dirigeait vers l’endroit où étaient assis Elena et Reeve.
- Euh, Reeve, l’interpela t-elle, il y a un énorme gorille qui vient vers nous…
Reeve, étonné par la description d’Elena dont le ton trahissait son appréhension, éclata de rire, Elena était décontenancée. L’homme en costume s’approcha de Reeve et lui chuchota quelque chose à l’oreille, Elena baissa les yeux, craignant par-dessus tout de croiser son regard.
- Parfait, approuva Reeve, la larme à l’œil, je le contacterai plus tard, merci de l’info.
L’homme lança un regard suspicieux à Elena, puis dit de sa voix rauque :
- On ne perd pas de temps, à ce que je vois…
Puis il disparut dans la foule. Elena poussa un grand soupir de soulagement avant de demander :
- Qu’est-ce qu’il se passe ?
- C’est une longue histoire, je vous expliquerais plus tard, lui répondit-il avant de se replonger dans la course.
Elena, qui souhaitait par-dessus tout le départ de l’homme aux lunettes, l’observa tandis qu’il se dirigeait vers la sortie et vit un autre homme, habillé exactement pareil, entrer et discuter avec lui. Elle préféra ne pas en savoir d’avantage et baissa la tête avant même d’avoir pu voir à quoi il ressemblait. Tout ce qu’elle vit de loin de cette homme, de dos, fut sa longue tresse de cheveux rouges descendre le long de son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A new beginning in Midgar   

Revenir en haut Aller en bas
 
A new beginning in Midgar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau coffret 2cd / 2 dvd : "The beginning" .
» The Beginning of the Hatred ll Brooke & Marissa
» KATHERINE ► You hate me uh? That sound like the beginning of a love story, not the end of one
» [Accueil][D&D 5e] English Campaign - A new beginning

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tails Dreamer :: Vos créations :: Vos fanfics-
Sauter vers: