Tails Dreamer

Pour tous les fans de Tails et de l'univers Sonic !
 
AccueilTDFactsGalerieActuJeux SonicTDRPGChao GardenFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Accueil TwitterFacebookGallerie des TDFactsActualitésJeux SonicEncyclopédieTDRPGChao GardenFAQ RechercherRejoindreConnexion
Jetez un oeil à l'Encyclopédie Tails Dreamer !
Les Rédacteurs sont fiers de vous présenter leur base de connaissances soniciennes !
Ouverture du Discord Tails Dreamer
Intéressé ? Tout membre du forum est le bienvenue sur cette super chatbox améliorée en mieux !
Adoptez votre chao dans le Chao Garden !
Et inaugurez le Rush de Red Mountain pour gagner rings et nouveaux flickies !

Partagez | 
 

 Courir, c'est dangereux [Azuria, AlexiSonic, Alice, Végéta, (Bellule)]

Aller en bas 
AuteurMessage
AlexiSonicKST
[!]Skyzomégalo fou
[!]Skyzomégalo fou
avatar

Masculin Messages : 5710
Age : 22
Localisation : Sous son chapeau
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

MessageSujet: Courir, c'est dangereux [Azuria, AlexiSonic, Alice, Végéta, (Bellule)]   Dim 15 Jan 2012 - 18:26


AlexiSonic


[Je vais commencer à RPGer à la première personne, pour mieux coller avec ma présentation...]

J'avais juste sauté. C'était en fait ça. J'avais sauté.
Peut-être que je n'aurais PAS du sauter.

Les entraînements intensifs que je m'auto-infligeait grâce à la technologie de Grégoire m'ont permis d'encore un peu augmenter ma capacité à supporter les grandes vitesses. Mais le plus important était de développer mes réflexes en même temps, histoire d'éviter de percuter un passant à 200 km/h quand j'essayerais de le sauver.

J'avais juste un peu trop poussé les détails, voilà tout. J'ai vu une guêpe en train de butiner la prairie holographique de la salle d'entrainement sous-terraine de Grégoire, et, stupidement, j'ai sursauté.

Oui, voilà. Je n'ai pas sauté. J'ai sursauté.
Et c'était là le problème.

Mais ça, c'était peu important pour le moment.
Oui, parce que même si ce genre de pensées traversent les esprits à la vitesse de l'éclair, je n'eux pas le temps de réfléchir à quoique ce soit d'autre avant de me rendre compte de tout ce qui venait d'arriver par ce simple réflexe.

Par une coïncidence incroyable, la vitesse que j'avais au moment de ma course et la façon dont j'ai sursauté concordaient avec celles que j'aurais du adopter pour voyager dans un autre monde parallèle.
J'en avais vu plein, des mondes parallèles : Rholandiane, Miriaude, Techcity, Metalopolis... Eh ben en voilà un nouveau.
Et il a fallu évidemment que j'apparaisse en face d'une falaise.

Vu que mon but de base était d'aller très vite, eh ben j'étais mal parti. Heureusement tous mes sens étaient en alerte, et j'eus le réflexe inhumain de tourner à gauche pour éviter la falaise.

Ouf...
Eh ben non.

J'avais tourné dans le mauvais sens. Une imposante paroi de roche se dressait à ma gauche aussi, et je me jetai dedans de la manière la plus ridicule qu'il soit.


Je ne sais pas bien combien de temps il me fallu pour me réveiller. Toujours est-il qu'à ce moment précis, un petit caillou tomba du haut de la falaise et toqua su ma tête au moment ou j'ouvrai les yeux.

Ca faisait très mal.

Je me levai d'un bond et, dans un accès de rage, donnai un bon coup de pied dans la falaise. Geste encore plus idiot car je me fit incroyablement mal à la jambe. Résultat, je commença à effectuer une "danse" ridicule, sautillant sur un pied, me tenant l'autre des deux mains et hurlant comme... heu... quelque chose qui crie fort... une série d'onomatopées et de jurons qui achevèrent de qualifier mon arrivée de "positivement pathétique".


Je profitai par contre de ce moment bruyant et douloureux pour admirer le paysage. Ou du moins constater les traits les plus importants. Je me trouvais dans une grande plaine verdoyante où les herbes sauvages dansaient parmi les fleurs au gré du vent qui s'engouffrait entre les falaises de montagnes qui dessinaient une ligne dentelée qui déchirait le ciel magnifiquement bleu.
Je vous fait la traduction littéraire, car mes pensées du moment furent à 90% composées de mots grossiers peu attirants et esthétiques.

Je ne voyais pour le moment aucun signe de civilisation. Ce qui était gênant. Se retrouver seul dans un monde inconnu était peu recommandé pour quelqu'un de sonné avec le pied en compote (constatez que c'est toujours meilleur que de se retrouver dans le même état entouré d'une meute de loups féroces). D'autant plus que je pouvais plus rentrer sur Terre tant que je n'aurais pas un pied en état de marche convenable et une révélation quant à la vitesse et la manière exacte de sauter pour voyager entre les deux mondes. En gros j'étais coincé, seul et blessé.
Je me mis alors à explorer les environs en boitillant.



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


Après avoir prit un bon bain chaud, Azuria avait décidée de prendre une petite marche dans son endroit préféré. C’est-à-dire, le seul endroit où elle pouvait avoir un peu de tranquillité. Rare était les gens qui venaient là. Il y avait des pleines qui s’étendaient à vu d’œil et d’énormes rochers.

Et comme à son habitude, elle s’assit sur une grande falaise en s’accotant sur une roche. Azuria aimait bien sentir le vent souffler sur ses longs cheveux bruns. Elle aimait aussi sentir les fleurs et l’odeur fraîche de l’herbe tout en regardant le ciel dégagé. Normalement, elle aurait prétendu ne pas aimée faire ça, mais puisque personne n’était là, elle pouvait revenir elle-même.

Azuria ferma les yeux, mais les rouvrit aussitôt en entendant un gros bruit. Par ce bruit, elle se leva et regarda au alentour. Elle n’aimait pas ça … les gens ne venait pas souvent par ici surtout à l’endroit perdu où elle était. Elle devait avouer qu’elle était un peu effrayée. Eh oui ! En plus, elle était une vraie trouillarde, mais comme à son habitude, elle prétendait ne pas l’être.

Ce bruit venait d’ailleurs en bas de la falaise d’où elle était. En hésitant, elle jeta un petit coup d’œil et remarqua avec stupéfaction que quelqu’un était là … sur le sol et apparemment, il ne bougeait pas d’un pouce. Elle s’imagina aussitôt les pires choses qui pourrait arriver : c’était peut-être un meurtrier ? Mais Azuria s’ôta cette idée grotesque de la tête … C’était impossible … Que faisait-il alors sur le sol ? Ou bien c’était peut-être un … ? Ses pensées s’estompèrent quand il commença à se réveiller. Il se mit alors à donner un coup de pied sur la falaise et commença à faire une danse un peu … spéciale.

Par ce geste inattendu, Azuria se mit à rire. Elle riait tellement qu’elle en avait mal au ventre. La jeune fille s'arrêta quand il se mit à marcher en boitillant.


* - Et si je le suivais un peu ? Il a l’air plutôt marrant. *

C’est ce qu’elle fit. Azuria se demanda alors ce qu’il faisait ici. Il avait l’air perdu … La jeune fille trouvait cela un peu ennuyant : il ne faisait plus cette danse ridicule. Il faisait peut-être partit d’un cirque ? Elle le suivait à distance de peur qu’il ne la remarque. Et si elle le remarquerait ? Il la prendrait pour une idiote et il se moquerait sûrement d’elle. Surtout qu'elle n'aimait pas qu'on se moque d'elle ... On pouvait même dire que ça en était presque une phobie. Alors, pour ne pas que ça l’arrive, elle se mit en face de lui et le salua :

“ - Salut ! Euh … Je sais que ça pourrait te paraitre bizarre, mais je me demandais ce que tu fais là ? Ce n’est pas que c’est interdit, mais c’est plutôt étrange de voir quelqu’un ici. “

Après quelques secondes de silence, elle continua :

“ – Et euh … Je vois que tu t’es blessé en frappant une falaise. T’as besoin d’aide ? Ce n'est pas que j'ai envie de t'aider, c'est juste que ... si tu es un clown ... ça irait mal pour continuer à faire de la danse ! “

Fiou, elle l'avait échappée belle. À vrai dire, peu importe que ce soit un animal ou une personne, Azuria n'aimait pas voir des blessés. Elle ne voulait d'ailleurs pas le montrer - et comme à son habitude - en disant quelque chose de ridicule ...


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


Je dois avouer que pendant un moment j'ai bien cru que j'étais tombé sur un monde désert : rien ni personne à perte de vue.
Cela aurait presque été un plaisir si j'étais venu ici pour courir en paix.
Mais mon arrivée étant accidentelle et vu ma blessure, j'aurais bien aimé un peu de compagnie.

Avec le temps, la douleur s'estompait, mais courir aurait été la meilleure chose à faire pour définitivement me bousiller le pied. En attendant, l'extraordinaire vide qui peuplait cette contrée était à la fois ennuyant et un peu terrifiant.
SI je ne trouvait pas un endroit où me reposer, voire m'abriter ou me loger, il faudrait que je trouve un moyen de rentrer chez moi avant que je ne sois mort de faim.
Et retrouver ce qui était fait par hasard pouvait prendre vraiment très longtemps.
Oui, un peu de compagnie m'aurait fait le plus grand bien, ne serait-ce que pour exprimer mon angoisse un bon coup.

Au moment où je pensais à cela, une jeune fille brune, visiblement plus âgée que moi, se planta devant moi et me salua.


“ - Salut ! Euh … Je sais que ça pourrait te paraitre bizarre, mais je me demandais ce que tu fais là ? Ce n’est pas que c’est interdit, mais c’est plutôt étrange de voir quelqu’un ici. “

Mais première réaction fut de penser :
*Comment ça, "bizarre" ? C'est pas normal de se poser une telle question quand on voit un type se balader au milieu de rien ?*
Le paysage était magnifique, mais pour moi cet endroit était un désert absolu. Quoiqu'il en soit je fut très content de voir qu'il n'était pas si désert que ça.

Et puis je me souviens que non seulement j'étais un étranger, mais en plus je faisais face à une fille. Et timide comme je l'étais, j'allais devoir aire de sacrés efforts... et éviter les mauvaises répliques.
Le temps que je réalise cela, elle reprit :


“ – Et euh … Je vois que tu t’es blessé en frappant une falaise. T’as besoin d’aide ? Ce n'est pas que j'ai envie de t'aider, c'est juste que ... si tu es un clown ... ça irait mal pour continuer à faire de la danse ! “

Déjà intimidé, cette nouvelle réplique n'allait pas m'aider à reprendre contenance :
*Un clown ?!? Eh ben ce n'est pas ça qui va me faciliter la tâche...*

Remarquant qu'il était de bon usage de répondre quand on pose une question, je répliquais sans réfléchir :
"Ah heu non... Moi, je suis juste un... heu... voyageur. Et je pense qu'on pourrait même dire que je suis complètement perdu."

Parler me permit de reprendre mes esprits et de me souvenir que je ne faisais pas face à Ona, mais à une fille "normale". Enfin, j'espérais... Je me permis donc de la regarder dans les yeux, chose totalement interdite avec Ona...

"Par contre j'aurais effectivement besoin d'aide. Je me suis vraiment fait mal et je doute que je puisse faire beaucoup de chemin dans cet état."

*Tiens, et si je me présentais ? Ca ferais plus... amical ?*

"Au fait, je m'appelle Alexis. Je ne connais pas très bien cet endroit, pourriez-vous m'aider ?"


Aïe, la difficile question du tu ou vous... Bon, en attendant de savoir à qui j'avais à faire, je ne prendrais pas de risque...


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


"Ah heu non... Moi, je suis juste un... heu... voyageur. Et je pense qu'on pourrait même dire que je suis complètement perdu."

Azuria avait eue raison sur ce coup : il était bel et bien perdu. Par contre, elle n’avait pas devinée qu’il était en fait un voyageur. Pour tout dire, il en n’avait pas tellement l’air. Elle n’aurait peut-être pas dû ‘’le traiter de clown’’, ça n’avait peut-être pas été tellement une bonne idée, puisqu’elle remarqua qu’il était plutôt ‘’mal à l’aise’’.

"Par contre j'aurais effectivement besoin d'aide. Je me suis vraiment fait mal et je doute que je puisse faire beaucoup de chemin dans cet état."

* - J’avais remarqué … *

"Au fait, je m'appelle Alexis. Je ne connais pas très bien cet endroit, pourriez-vous m'aider ?"

“Vous ?“ À sa connaissance, c’était la première fois qu’une personne ne la tutoyait pas. Ça faisait tellement bizarre … et ça faisait très grand-mère aussi. Azuria était peut-être plus âgée que lui, mais ce n’était pas une raison pour ne pas la tutoyer. Elle n’aimait pas tellement ça, en fait. Quoique … elle n’était pas mieux avec son “clown“ … Par cette pensée, Azuria se mit un peu à rire. Elle s’arrêta ensuite, parce qu’il la prendrait pour une idiote rire toute seule comme ça.

“ – Eh bien Alexis … J’aimerais bien que tu ne me tutoie pas. Je ne suis pas ta grand-mère, tu sais. Bref, moi je me nomme Azuria et ça me ferait un grand plaisir de t’aider … euh enfin, je veux dire … euh … “

Bon sang, elle devait réfléchir à ce qu’elle disait avant de parler. Azuria ne fallait donc pas qu’elle soit “elle“, elle devrait être plutôt “l’autre elle“. Surtout devant un inconnu. Elle sortit alors son “mauvais“ caractère en croisant les bras et en regardant ailleurs.

“ – Ne te mets pas l’idée dans la tête que j’ai envie de t’aider … euh … en fait, tu étais sur mon chemin et voilà quoi … “

Quelle idiote ! Avant qu’il ne réplique quoi que ce soit, elle enleva son soulier et prit quelques bandages, qu’elle cachait au fond de son soulier. Pourquoi avait-t-elle des bandages cachés dans son soulier ? Parce qu’elle rencontrait souvent des animaux blessés (des chats surtout), donc elle les soignait. Quoique là, la situation fût un peu différente : ce n’était pas un animal, mais bien un humain. Sans demander la permission, elle se mit à la hauteur de sa jambe blessée et commença à mettre des bandages. Elle fit comme si ça ne la dérangeait pas, mais au fond d’elle-même, ce n’était pas du tout le cas.

“ – Je crois que ça devrais aller mieux comme ça. Maintenant, puisque tu n’as pas l’air de savoir où tu es, je voudrais savoir … où tu comptais aller ? Parce que tu vois je ne peux pas vraiment t’aider … “


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


Visiblement, ma tentative pour être à peu près normal n'avait pas totalement fonctionné, car je la vit rire un peu.
Enfin, au moins, elle ne me prenait pas pour un ennemi, ce qui était en somme une bonne nouvelle.


“ – Eh bien Alexis … J’aimerais bien que tu ne me tutoies pas. Je ne suis pas ta grand-mère, tu sais. Bref, moi je me nomme Azuria et ça me ferait un grand plaisir de t’aider … euh enfin, je veux dire … euh … “

Azuria... Mais dans quel monde bizarre suis-je encore tombé ? Ceci dit, ou plutôt pensé, partout où j'allai, je trouvait les prénoms étranges, ceci pour la bonne et simple raison qu'ils sont logiquement différents de ceux terriens.
Passé le cap de "quel nom étrange", j'en arrivais à "quel joli nom, ce serait bien que j'arrive à m'en souvenir..."

Car un autre de mes plus gros défauts était d'avoir une mémoire misérable des prénoms, au même titre que les âges et les dates. mais bon, pour le moment, je n'avais qu'un nom à me souvenir, je derais y arriver.
...si je me concentre bien...

Puis je compris la dernière partie de la phrase : elle acceptait de m'aider. Me voilà sauv...


“ – Ne te mets pas l’idée dans la tête que j’ai envie de t’aider … euh … en fait, tu étais sur mon chemin et voilà quoi … “

Wow ! Quel brusque retournement de situation ! Incrédule, pensant que je venais d'enfreindre une loi importante et que pour cela j'allai être punis par le mépris, j'ouvris de grands yeux et préparait des excuses qui, rien qu'à les penser, allaient être maladroite.

Au moment où j'allais répliquer, elle retira son soulier. Ca y est, j'étais foutu, elle allait me frapper avec pour avoir été impoli...
...ah ben non...
Elle en sortit des bandages.

A vrai dire, la seule pensée qui me traversa l'esprit fut "Chouette ! Ca c'est pratique" (quoique je redoutais secrètement qu'elle s'en serve de fouet pour m'attaquer avec une arme longue portée). Mais je fus tout de même très surpris qu'elle se baisse pour bander ma cheville.

Je ne savais pas si je devais la remercier ou pas. Ces revirements de situation et ces changements d'humeurs si brusques me faisaient douter. Etait-ce vraiment un bandage ou un moyen subtil pour se venger ? Style genre "tu tires dessus, je tombe et tu me traîne derrière toi jusqu'à ce que je cries grâce" ?

Après mes nombreuses péripéties dans des mondes parallèles, j'avais appris à être plutôt prudent quant aux habitudes des habitants. Bon, en fait, j'avais plutôt appris à paniquer à chaque fois que je rencontrais quelqu'un (et, aussi bizarre que cela puisse paraître, surtout des filles, à cause des diverses façons de s'attirer les foudres de toutes et tous).
Pour éviter de dire une bêtise, et d'ailleurs j'en sentais arriver pas mal au bout de mes lèvres, je décidai de me taire jusqu'à ce qu'elle reprenne la parole.

Elle se releva. Les bandages ne semblaient pas dangereux, c'était vraiment de l'aide qu'elle m'avait fournie. Il faudrait peut-être se décider. Je restais douteux à cause de son attitude si contrastée, et regardait avec appréhension les bandages qui entouraient mon pied, prêt à les voir soudainement me serrer à mort la cheville et s'en aller avec mon pied vers de nouveaux horizons.
Ce genre de pensées ne sont pas sérieuses, mais elle m'effleurèrent l'esprit juste assez pour me laisser assez tendu.


“ – Je crois que ça devrais aller mieux comme ça. Maintenant, puisque tu n’as pas l’air de savoir où tu es, je voudrais savoir … où tu comptais aller ? Parce que tu vois je ne peux pas vraiment t’aider … “

Bon, voici le moment de vérité. Révéler l'essentiel en évitant de raconter que je suis un voyageur entre les mondes. Ca va être dur.
Vraiment dur.


"Merci pour le bandage, ça va effectivement être beaucoup plus commode. Je ne te cache pas que je n'ai absolument aucune idée d'où je vais. Je viens d'un endroit complètement isolé du reste du monde et je ne connais rien des pratiques et des habitudes d'ici."

Ok, maintenant, arriver à faire comprendre que je n'ai pas du tout envie de me retrouver tout seul sans paraître trop possessif.
Mais qu'est-ce que c'est que ces pensées bizarres ?


"Comme j'ai très peu envie de me retrouver dans un endroit peu agréable, je pourrais te demander de me servir de guide ?"

Grr... "servir"... J'auraus pu trouver un autre mot... trop tard je dois enchaîner...

"Pourrais-tu me faire visiter ce monde ?"

Noooooon ! "Monde" ! J'étais bon jusqu'ici, dommage ! Elle risque de se douter de quelque chose !
Quoique, en prenant un peu de recul, la formule était satisaisante vu l'histoire que je lui avait racontée. Toujours est-il que je n'en sortis pas moins stressé.



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


Déjà que c’était plutôt étrange de voir quelqu’un ici, elle ne pouvait pas s’empêcher d’avoir hâte de savoir où il voulait aller …

"Merci pour le bandage, ça va effectivement être beaucoup plus commode. Je ne te cache pas que je n'ai absolument aucune idée d'où je vais. Je viens d'un endroit complètement isolé du reste du monde et je ne connais rien des pratiques et des habitudes d'ici."

C’était une blague, uh ? Azuria hésitait entre le rire et l’étonnement. Un endroit complètement isolé du reste du monde ? Il ne connaissait ni les pratiques et ni les habitudes ? Mais d’où venait-il bon sang ? De peur de faire une erreur, elle ne fit aucun mouvement et attendait qu’il parle. Maintenant qu’il ait dit ça, Azuria ne se sentait pu vraiment en sécurité …

"Comme j'ai très peu envie de me retrouver dans un endroit peu agréable, je pourrais te demander de me servir de guide ?"

De lui servir de guide ? Elle avait l’air d’un guide ? Il se croyait où ? Dans un parc d’amusement ? Ou bien c’était peut-être en fin de compte un meurtrier et qu’il déciderait de la servir de guide pour l’emmener dans un endroit encore plus isolé (même s’il n’y a pas plus isolé que dans l’endroit où ils étaient …) et que finalement il sortirait un couteau de sa poche et la tuerais. Par cette pensée, elle frissonna de peur. Ses mains devinrent moites. Non, elle s’imaginait encore des choses. C’était ridicule qu’elle pense qu’il soit un meurtrier … surtout qu’il avait l’air plutôt jeune pour lui donner ce titre.

"Pourrais-tu me faire visiter ce monde ?"

Ce monde … ? Ça lui prit un bon moment avant de réaliser que ce qu’il venait de dire n’était absolument pas normal … CE MONDE ? Il disait ça comme s’il y avait PLUSIEURS mondes. Azuria écarquilla les yeux. Elle oublia même la peur qui la submergeait. Elle se contenta de reculer de quelques pas.

Impossible … D’où venait-il donc ? Elle arrêta de reculer quand elle fut assez loin de lui. Azuria le fixait maintenant d’un regard effrayé. Un autre monde existait-il vraiment ? Ou bien … se moquait-il d’elle ? Elle baissa la tête, serra les dents et les poings. Elle DÉTESTAIT qu’on rie d’elle, encore plus quand elle venait de connaitre cette personne … Encore une fois, elle hésitait entre ses deux caractères … Pleuré ? Ou se fâcher ?

C’était donc ça … ce Alexis se moquait d’elle. Il OSAIT faire ça après qu’elle lui ait recouvert sa jambe de bandages ? Il s’était peut-être certainement servit d’elle … Comme il avait d’ailleurs mentionné “servir de guide“ … Dire qu’Azuria le trouvait plutôt sympa, maintenant il la … dégoûtait.
Des larmes menaçaient de couler sur ses joues. Elle ne devait pas pleurer … Elle ne devait pas montrer qu’elle était faible. Même dans des moments comme celui-ci … Elle serra encore plus fort les poings, leva la tête et se mit à crier :


“ – Et … TU … TU TROUVES ÇA DRÔLE !? TU CROIS QUE JE VAIS CROIRE TES CONNERIES !? JE … Je … ne te … te … “

Azuria ne savait pu quoi dire … Ni quoi faire d’ailleurs. Et si, il existait vraiment d’autres mondes que celui-ci ? Et si, elle croyait qu’il se moquait d’elle, mais en fin de compte, ce n’était pas du tout le cas ? Bref, pour l’instant, elle ne croyait pas à d’autres mondes. C’était carrément impossible. La dernière fois que quelqu’un s’était moqué d’elle venait de quand ? … Oui, elle était jeune. Elle ne se souvenait pu à quel point ça pouvait faire mal. Elle voulait partir d’ici au plus vite et le plus loin possible, mais elle restait clouée sur place par la peur et aussi pour montrer qu’elle n’était pas “faible“. Même si maintenant les larmes qu’elle retenait d’ici là se mirent à couler sur ses joues … Tout ce qu’elle put faire c’était t’attendre qu’il parle ou qu’il fasse quelque chose.


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


Je pensais avoir fait une gaffe.
En fait j'avais commis une énorme bourde.

Pour la première fois de ma vie, les deux détails que j'avais relevé sur ma façon de parler avaient été remarqués par mon interlocutrice. Et en plus de ça mon histoire bancale n'avait pas tenu debout une minute.

J'étais donc dans une situation extrêmement délicate. Le service que je lui avais demandé l'avait terrifiée... mise en colère... les deux à la fois...
Quoiqu'il en soit elle recula et, après avoir parcouru une distance qui reflétait un peu trop ses sentiments sur moi, elle se mit à me hurler dessus.

Le truc, c'est que je compris pas un mot. Cela m'arrivait un peu trop souvent, d'ailleurs. J'ai parfois quelques difficultés pour entendre ce que les autres me disent.
En tout cas elle était bigrement en colère.
Quoique...


*Mais je rêve ou elle pleure ?!?*

Eh ben ! Moi qui croyait pouvoir éviter les multiples précautions que je prenait avec Ona, me voilà servit ! Des larmes de rage coulaient sur ses joues.
Elle l'avait encore plus mal pris que je ne le pensais.

Je faillis tenter de me rattraper en balbutiant quelque chose d'incohérent, mais je me retins à la dernière seconde, optant pour une tactique plus déconcertante : la fuite. Ben si je lui faisais peur, mais qu'elle ne bougeait pas, eh ben c'est moi qui m'occuperait de m'éloigner.
Technique que je dus utiliser bon nombre de fois avec Ona qui était souvent déchirée entre de nombreux sentiments opposés.

Je claquai discrètement du doigt, ce geste étant devenu un réflexe qui permettait d'activer mes chaussures. Les but de base était que personne ne découvre comment je faisais pour courir aussi vite. Je démarra en trombe et parcouru en quelques secondes une bonne centaines de mètres.

Et puis, à peu près à cette distance, ma cheville se souvint qu'elle avait percuté une falaise à pleine vitesse et donc que j'avais mal. Je trébuchai, perdis complètement le contrôle de ma trajectoire alors que la douleur m'envahissait tout le pied, et achevai ma course en m'écrasant contre une nouvelle falaise.

Ce n'était vraiment pas mon jour. Heureusement, j'étais allé moins vite qu'avant, et j'ai pu éviter les gros dégâts en me tournant in extremis pour amortir le choc avec mon dos.

Bon. Je ne pouvais pas courir. Mais les chaussures devaient me permettre de faire des sauts suffisamment importants grâce à une projection d'énergie. Je chargeais alors le saut en claquant du pouce sur mon auriculaire, et je me propulsai à pleine vitesse en l'air.

Il avait évidemment fallu que cette falaise escarpée soit taillée de telle façon que je me pris une paroi de roche bien dure sur la tête à une altitude assez convainquante : la chute allait être douloureuse.
Et elle le fut ! Je tombai en chute libre en percutant parfois la paroi rocheuse sur les ôtés, achevant de me laminer le corps.

Et quand je m'écrasai par terre, même mon dos n'amortit pas tout le choc...

Je perdis connaissance.


HJ- Bon, tu dois être étonnée de mes capacités surhumaines à résister à ce genre de cutes, chocs, blessures. En fait, j'ai vécu ça tant de fois dans le RPG que ça ne pose plus de problème. Au cas où, Grégoire m'avait d'ailleurs enjoint à me renforcer le corps avec des espèces d'armures légères très fines.
Tout ça pour dire que si la gamelle est spectaculaire, je suis toujours VIVANT !

Tant que j'y suis, je te tire mon chapeau pour le niveau de RPG est les sentiments du personnage tellement bien développé. C'est marrant, j'y trouve un air de ressemblance avec Ona...

tant que j'y suis, pour les claquements de doigts, ce serait bien si on évitait les remarques là dessus. C'est que ces gestes sont devenus des réflexes et sont généralement interprétés comme des tics ou bien pas repérés du tout. les claquements ne sont pas sonores, c'est plus d'ailleurs des effleurements quai-imperspectibles. -HJ



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


Bon d'accord ... Azuria devait avouer qu'elle ne s'attendait pas à ça : à la place de continuer de se moquer d'elle ou bien de s'excuser, il a prit la fuite. Il avait prit la fuite … Azuria se sentait à la fois soulager, mais en même temps déranger. Elle desserra ses poings qu’elle serrait depuis un bon bout de temps. Avait-t-elle fait une erreur ? S’était-il vraiment moqué d’elle ? Elle ressentait encore la peur : jamais elle n’avait eue les mains si tremblantes et si moites. Les larmes lui coulaient encore sur les joues.

C’est alors que le vent s’était brusquement levé. Ce qui fit balancer ses longs cheveux vers l’avant. Non, ce n’était pas le vent, mais plutôt … Alexis. Elle écarquilla les yeux. Le spectacle qui se déroula sur ses yeux lui coupa le souffle : il courrait rapidement … Tellement rapidement. Ça en était même impossible. Comment … comment faisait-il cela ? Elle se le demandait. C’était peut-être en fait un OVNI. La jeune fille avait maintenant plusieurs preuves : il ne savait pas où il était, il ne connaissait pas les habitudes d’ici et en plus de ça … Il courrait trop rapidement pour être un simple humain.

Il commença alors à trébucher. Azuria ne savait pas ce qu’il se produit par la suite, puisque l’action s’était déroulée tellement vite. Tout ce qu’elle sut c’était que maintenant Alexis était sur le sol, inconscient. Il était peut-être mort … ? Le cœur battant et pour en être certaine, elle s’approcha. Et s’il l’était ? C’était de sa faute à ELLE. Elle n’aurait peut-être pas dû se comporter ainsi.

Maintenant, elle était assez près de lui pour remarquer qu’il respirait encore. Il faisait peut-être semblant. Oui, c’était certainement ça. Il se moquait peut-être encore d’elle. Pour en être certaine, elle prit un bâton et commença à le taper. Enfin, pas trop fort, juste pour voir s’il réagirait. Mais nada. Rien du tout. Aucun mouvement. Alors là, elle se mit à stresser et commença à oublier tous ce qu’il lui avait faits subir jusqu’à maintenant. Azuria en oublia même que c’était Alexis. Il était VRAIMENT blessé et elle ne supportait pas voir quelqu’un dans cet état et même si cette personne aurait pu être un inconnu. Maintenant, elle pleurait encore, mais cette fois-ci ce ne fut pas des larmes de colère … C’était SA faute à ELLE.

Soudainement, elle entendit un bruit venant de la falaise. Elle se mit à sursauter quand elle vit que ce fut un morceau de roche qui tombait à toute vitesse et il tombait droit sur Alexis. Elle se concentra alors sur celle-ci. Elle devait la faire bouger.
Avec beaucoup d’effort, elle réussit in extremis à la pousser sur le côté. Azuria était maintenant essoufflée. Elle n’avait pas l’habitude de faire ça et surtout qu’elle avait peur de ce mystérieux pouvoir qu’elle avait eue en ayant un accident de voiture avec ses parents. Azuria essayait d’ailleurs de l’utiliser le moins possible … Juste en cas d’urgence comme celui-ci. Chaque fois qu’elle l’utilisait, elle avait cette douleur à la poitrine : comme si elle avait envalée quelque chose de travers, mais que la douleur durait encore plus longtemps.

Azuria sortit le restant de bandages qu’elle avait. Elle commença en appliquer un peu partout. Sur sa tête, sur ses côtes, sur un bras et enfin, elle remplaça le bandage qu’elle lui avait fait sur la cheville par un nouveau, puisque l’ancien était rempli de sangs. On pouvait dire qu’il s’était vraiment fait mal …
Azuria réalisa qu’il était plutôt maladroit. Elle se mit à rire.
Normalement, quelque chose qu’elle ne serait pas supposée de faire surtout en ce moment. Sauf que ces sentiments étaient tellement mélangés … Elle ne savait pu quoi penser. Rire la détendait au moins un peu.

Elle s’assit alors sur une roche qui était juste à côté. Devrait-elle partir ou rester ? Puis, pourquoi l’avait-t-elle aidé alors qu’il s’était moqué d’elle ? Certainement parce qu’elle avait un cœur trop sensible. Elle ne supportait pas voir les gens souffrir.
Bon, peut-être ferait-elle mieux de partir …





HRP -
Alexisonic a écrit:
HJ- Bon, tu dois être étonnée de mes capacités surhumaines à résister à ce genre de chutes, chocs, blessures. En fait, j'ai vécu ça tant de fois dans le RPG que ça ne pose plus de problème. Au cas où, Grégoire m'avait d'ailleurs enjoint à me renforcer le corps avec des espèces d'armures légères très fines.
Effectivement, je dois dire que ça m'étonne un peu. xD
Le pauvre ou bien devrais-je dire ''pauvre toi''. x)
L'important c'est que tu sois encore vivant ... xD

Citation :
Tant que j'y suis, je te tire mon chapeau pour le niveau de RPG est les sentiments du personnage tellement bien développé. C'est marrant, j'y trouve un air de ressemblance avec Ona...
Ah merci. Quoique j'étais un peu incertaine de foiré un peu ses sentiments ... (C'est seulement la deuxième fois que je l'utilise en RPG, alors ... ^^'') En fait, je dirais qu'elle est un peu difficile à comprendre alors ne soit pas surpris à cause de ses sentiments si étranges. (Je dois dire que j'aime les personnages plutôt étrange et compliqué. Haha. =P)
J'ai aussi remarqué que tu utilisais souvent le prénom d'Ona, je trouve que c'est une drôle de coïncidence. Me rappelant avoir lu ta présentation, c'est vrai qu'elle peut avoir quelques airs de ressemblances avec elle.
Ah et j'aime bien la façon dont tu écris. Ça fait réaliste et qui - je trouve - que ça fait très bien. ^^- HRP


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HJ- Ona est une fille blessée, traumatisée, ravagée par ses sentiments contraires (style "je t'aime, mais je te hais" ou "protège-moi, mais tu me fais peur"), complètement renfermée sur elle-même. Bon, depuis que je la connais, j'ai quand même réussi à la sortir un peu de ce traumatisme, mais elle est vraiment loin, très très loin de pouvoir vivre une vie normale...
Alors vois-tu, ayant imaginé un personnage comme ça, je ne suis pas du tout étonné de voir ses sentiments contraires en action, et surtout je te félicite pour le savoir développé autant, parce que tu respectes exactement la présentation que tu as faite d'elle (et ce n'est pas toujours facile avec un caractère aussi compliqué.) Vraiment génial le doute entre le vrai accident et la simulation ! Sincèrement, tu te débrouilles très bien avec ce perso si complexe ! Wink

Par contre, le sang... Oui, bon, c'est vrai, une chute pareille et la paroi escarpée, ça ouvre des blessures... Bon, en fait, la plupart du temps, quand je me prends des coups, je récolte plus des bleus que des trous dans la peau, justement grâce à la fine armure de Grégoire que j'ai tendance à oublier.
Enfin, on peut dire que toute armure à ses défauts et que là, la chute était un peu forte... Donc allons-y pour ça, je préciserai mieux la prochaine fois. En fiat j'essaye surtout d'éviter de rendre mes gaffes "gores"...
Oui, j'aime le style réaliste combiné à la science fiction, et je suis content de voir que le style que j'essaye d'avoir se ressent ! Smile

Ah, et je finis par le morceau de roche qui tombe : c'est incroyable, c'est exactement ce que j'ai faillis mettre ! On pense vraiment pareil ! -HJ


J'ouvrais les yeux beaucoup, beaucoup plus tard.
Je pus affirmer ceci car le soleil commençait à se coucher.
Je constatais que j'étais recouvert de bandages. Ma vue était un peu brouillée, et je crus pendant un moment que j'étais attaché, mais le fait que je puisse librement bouger mes bras était plutôt rassurant.
Ah non, je ne pouvais pas bouger librement...
Une affreuse douleur me traversa la plupart des membres, me rappelant la royale gamelle que j'avais essuyée.


"Yaoutch !"

Bon. Inutile de bouger plus alors... Le temps que je prenne cette résolution, mes yeux s’accommodèrent et je pus constater que je n'étais pas complètement recouvert de bandages, mais seulement au bras droit, à la tête, à la cheville bien sûr et sur les côtes.
J'en conclus que la jeune fille m'avait aidé.


*...Jeune fille qui s'appelle... Heu... C'était un nom en A... Ariane ? Non, heu...*

Impossible de se souvenir. J'espérais que ce n'était pas le coup sur la tête parce que sinon j'étais très mal... Je n'avais absolument pas envie d'être amnésique.

Comme tous les évènements récents comme pas-récents-du-tout me revenaient tous à l'esprit, j'en déduis que c'était ma mémoire sur les prénoms qui m'avait encore fait défaut.

Je tournai la tête avec d'infinies précautions (car ma seule grande peur lors de mes gamelles et de me briser le cou) et cherchait des yeux la jeune fille qui m'avait sauvé. Elle était... brune je crois bien... Je me demandai si elle était restée ou pas...
Et pendant les quelques secondes qu'il me fallu pour tourner la tête, j'espérais vivement que je l'apercevrais, d'une part parce que si elle m'avait abandonnée, j'étais encore plus mal barré qu'à mon arrivée, et d'autre part parce que si je ne la voyait pas d'un côté, elle pouvait être de l'autre, et il faudrait alors tourner la tête dans l'autre sens, ce qui serait une entreprise difficile, fatigante, nécessitant l'activation de nombreux muscles, dont certains insoupçonnables...
Ma flemme reprenait le dessus. Pourvu qu'elle soit de ce côté, sinon je crois bien que je n'aurais pas le courage de retourner la tête... Je m'encourageait en me disant que, normalement, elle avait du entendre mon cri de douleur, si elle était encore là...



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


HRP -
Oh je vois. Donc, si je comprends bien, en fait Ona dit souvent le contraire de ce qu’elle pense, c’est bien ça ? x) (Si oui, c’est un peu comme Azuria, quoi.)
Citation :
Alors vois-tu, ayant imaginé un personnage comme ça, je ne suis pas du tout étonné de voir ses sentiments contraires en action, et surtout je te félicite pour le savoir développé autant, parce que tu respectes exactement la présentation que tu as faite d'elle (et ce n'est pas toujours facile avec un caractère aussi compliqué.) Vraiment génial le doute entre le vrai accident et la simulation ! Sincèrement, tu te débrouilles très bien avec ce perso si complexe !
Merci ! ^^
En fait, ça me fait vraiment plaisir que tu dises ça. Contrairement à certaines personnes que je connais, ils trouveraient ça absolument stupide et bizarre que j’utilise un personnage comme celui-là. Je suis contente que tu trouves que je me débrouille bien … En fait, je n’étais pas certaine de moi. Je croyais que tu trouverais ça … comment dire … énervant ? Tout ce que je peux te dire c’est que ça ne plait pas à tout le monde. x)

Pardon pour le sang. Je n’aurais peut-être pas dû. En fait, j’hésitais aussi … Bref, solide cette armure ! Je félicite Grégoire sur ce coup ! Pour l'armure c'est bien, mais par contre pour les chaussures ... C'est dangereux ! xD

Et sérieux ? T’as failli mettre le morceau de roche qui tombe ? Eh ben ! Coïncidence ? .o.
-HRP



Azuria avait donc décidé de rester. Pour quelques raisons : première des choses, c’est que comme il disait : il ne savait pas où il était. Donc, évidemment, elle trouvait ça totalement cruel de le laisser là tout seul. Si elle avait été à sa place, elle aurait tout simplement eue très peur. Secundo, il était en très mauvaise état. Finalement, elle devait s’excuser … et s’expliquer parce que justement, elle n’était sûre de rien : Alexis faisait peut-être partit d’un autre monde après tout. C’était IMPOSSIBLE de courir comme il l’avait fait. D’ailleurs, elle n’en revenait toujours pas.

Après quelques heures, il ne se réveillait toujours pas. Elle commençait vraiment à perdre patience et en plus de ça, elle avait terriblement faim ! S’il n’avait pas été là, Azuria serait certainement chez elle devant sa télévision entrain de regarder ses émissions de drame/romance en cachette et en mangeant du bon pudding à la vanille. En pensant au mot “pudding“ son ventre cria famine.

Elle regarda ses mains et remarqua qu’ils tremblaient toujours. Quoiqu’elle n’avait pas peur. Ou bien justement avait-elle encore peur ?


Elle entendit alors un crie. En sursautant, Azuria regarda dans la direction d’Alexis. Il s’était réveillé. Et si soudainement, elle se mit à trembler encore plus. Elle … Elle devait combattre sa peur. Déjà là, elle remarqua qu’il regardait à droite tandis qu’elle était à gauche. Elle murmura d’une voix tremblante et tout bas :

“ - Euh … Hum … Ex … Excuse-moi. C’est … c’est de ma faute … Ça va ? T'as ... t'as pas trop mal ? “

Apparemment, il ne l’avait pas entendu. Ce qui la stressait encore plus. Décidemment, elle devait parler un peu plus fort. Pour commencer, elle se planta devant son chant de vision. Ensuite, elle se racla la gorge, respira un grand coup et dit ou plutôt cria quelque chose qu’elle ne voulait pas :

“ - … EXCUSE-MOI ! C’EST DE MA FAUTE ! “

Bon, elle avait peut-être réussit à calmer ses tremblements, mais maintenant, c’était pire. Non seulement Azuria avait crié, mais en plus elle voulait pour une fois paraitre sincère ce qui d’ailleurs n’avait peut-être pas fonctionné. En rougissant de honte, elle croisa ses bras et regarda ailleurs :

“ – De … De toute manière, c’était à toi de ne pas courir comme un idiot. “

Elle se rendit compte, qu’elle avait encore dit une bêtise. Mais bon, cela en devenait maintenant une habitude.
Maintenant, elle le regardait droit dans les yeux et passa déjà aux choses sérieuses :


“ – Maintenant, j’aimerais que tu me dises la vérité … Existe-il vraiment un autre monde ou bien te moquais-tu de moi ? “

BON ! Elle avait ENFIN dit quelque chose de normal. Quoique “normal“ n’était peut-être pas le bon mot …


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


Hors Jeu - Pour Ona, c'est en quelque sorte encore pire, parce que cela ne se passe pas par la parole, elle pense tout simplement à plusieurs sentiments opposés en même temps. Pour une certaine situation, elle aurait envie de fondre en larme, mais en même temps pas du tout (pour ne pas paraître faible, mais pas pour les même raisons qu'Azuria). Ou bien, comme je te l'avais dit, chercher la protection auprès de quelqu'un, mais malheureusement le monde entier semble contre elle donc on arrive à un paradoxe compliqué : elle voudrait être protégée, mais aussi protégée de celui qui la protège, et donc protégée de celui qui la protège de celui qui la protège et ainsi de suite. Un vrai enfer ! Elle ne sait même plus vivre normalement, elle ne sait pas comment elle doit faire, penser, réagir, elle est perdue dans un monde hostile qui est notre quotidien.

L'armure est vraiment forte hein ? Bon, elle n'est pas toute seule, mes différente (més)aventures m'ont fortifié le corps. La plus courante étant, je crois l'avoir déjà dit, me prendre un pommier bien garni qui me balance tout ses fruits dessus. Je peux te dire que ce genre d'exercice, quand il devient presque quotidien, a tendance à te solidifier...
La vraie raison est que j'aime me prendre pour une sorte de personnage de Cartoon dans ce genre de moment... Very Happy
En fait, c'est justement à cause de ce gag à répétition que j'ai failli faire tomber un rocher (=pomme) de la falaise (=pommier). Mais bon, j'ai quand même du arrêter de me martyriser... - Hors Jeu


“ - … EXCUSE-MOI ! C’EST DE MA FAUTE ! “

Et voilà. Il avait fallu que ce soit de l'autre côté. Je murmurai alors :
"Mais quelle guigne..." HJ- Wink Tu as sauté sur l'occasion, hein ? lol! -HJ

Et puis je compris ce qu'elle venait de dire. Alors que je me retournais à la vitesse d'un escargot en panne d'essence, je commençai à répéter d'une voix à moitié étouffée par la douleur :
"Mais non main non main non main non main non main non..."

Quand je parvins enfin à la voix, après autant d'efforts, je remarquai qu'elle regardait ailleurs. Si ça se trouve, elle parlait à quelqu'un d'autre. Je me félicita d'avoir parlé à voix aussi basse, car elle ne m'avait manifestement pas entendu.
Cela aurait été bête que je crûs qu'elle me parlais alors qu'elle parlait avec quelqu'un d'autre, non ?


“ – De … De toute manière, c’était à toi de ne pas courir comme un idiot. “

Dilemme : bon, elle me parle à moi ou a quelqu'un d'autre ? Mon esprit embrouillé décida à bon escient de ne rien dire jusqu'à ce qu'elle réagisse à nouveau. Si elle s'adressait vraiment à moi et que j'étais censé répondre, je pourrais m'excuser en disant que je me viens à peine de me réveiller, et donc que je ne serais pas opérationnel avant 2 de l'après-midi.
Sauf que c'était le soir... Tant pis, c'est pareil.

Puis elle se retourna soudainement et me regarda droit dans les yeux. Bon, là, elle devait très certainement ma parler à moi.


“ – Maintenant, j’aimerais que tu me dises la vérité … Existe-il vraiment un autre monde ou bien te moquais-tu de moi ? “

*Wowowowow ! Dis donc, c'était vraiment le mot de trop ! Comment elle a interprété ça ! Je dois trouver un moyen de me sortir de là.*

Rassemblant vaguement mes esprits, j'ordonnai quelques idées, me souvint de la première conversation que j'avais eu avec elle, et tentai à nouveau de me sortir de cette situation très désagréable :

"Un autre monde ? Je crois que l'on s'est mal compris... Vois-tu, je te disais de me faire visiter ce monde, mais c'était parce que je ne le connais en rien. D'un certaine manière, l'endroit dans lequel j'habitais était tellement reculé et coupé du reste du monde que je considère qu'il s'agit d'un "monde" différent. Et donc je ne connais rien de celui-ci.
Par contre, impossible de le retrouver. Je suis complètement perdu, et je n'ai malheureusement aucun point de repère. J'espère tout de même pouvoir y retourner un jour..."


Je repensais à Ona et tous ses problèmes. Grégoire pourrait veiller sur elle, mais vu la vie qu'elle avait vécue, je préférais tout de même être auprès d'elle, ou du moins pas trop loin, pour la soutenir, et lui éviter une quelconque envie suicidaire...
Je regardai mon anneau qui me liait à elle d'une manière si particulière. Enfilé symboliquement à mon annulaire, c'était tout ce qui me restait d'elle.
Mais ce n'était pas rien ! Grâce à ça, je pouvais recharger mon pouvoir sur les plantes que l'amour entre Ona et moi a créé. Cet anneau était un moyen pratique pour "s'embrasser à distance". Mais bon, ça ne vaudra jamais le vrai...
Perdu dans mes pensées, je ne me rendis pas compte que mon interlocutrice avait réagi. J'espérai que je n'avais rien raté de trop grave et, vu que je n'avais pas cessé de la regarder, qu'elle n'avait pas remarqué mon absence...


Dernière édition par AlexiSonic le Dim 15 Jan 2012 - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ http://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
AlexiSonicKST
[!]Skyzomégalo fou
[!]Skyzomégalo fou
avatar

Masculin Messages : 5710
Age : 22
Localisation : Sous son chapeau
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

MessageSujet: Re: Courir, c'est dangereux [Azuria, AlexiSonic, Alice, Végéta, (Bellule)]   Dim 15 Jan 2012 - 18:45


Azuria


HRP -
Citation :
Ou bien, comme je te l'avais dit, chercher la protection auprès de quelqu'un, mais malheureusement le monde entier semble contre elle donc on arrive à un paradoxe compliqué : elle voudrait être protégée, mais aussi protégée de celui qui la protège, et donc protégée de celui qui la protège de celui qui la protège et ainsi de suite.
Hein ? xD
Qu'est-ce que c'est mélangeant ... Je crois qu'elle est encore plus compliquée et ses sentiments sont pires que ma perso. Je te félicite également d'avoir inventé quelqu'un comme ça ! xD

Oui, oui, vraiment solide cette armure. Une chance que tu l'avais, t'aurais probablement été mort ... x)
Mais sérieusement, je trouve ça plutôt marrant toutes ces chutes.
On peut dire que t'aimes te martyriser, oui. xD

Ah ! Je dois pas oublier ça ! La fin de ton poste - avec l'anneau - était tout mignon. Nya~ J'ai pas pu retenir un sourire. :3 - HRP


"Un autre monde ? Je crois que l'on s'est mal compris... Vois-tu, je te disais de me faire visiter ce monde, mais c'était parce que je ne le connais en rien. D'un certaine manière, l'endroit dans lequel j'habitais était tellement reculé et coupé du reste du monde que je considère qu'il s'agit d'un "monde" différent. Et donc je ne connais rien de celui-ci.
Par contre, impossible de le retrouver. Je suis complètement perdu, et je n'ai malheureusement aucun point de repère. J'espère tout de même pouvoir y retourner un jour..."


* – QUE … QU … QUOI !?*

Surprise par cette nouvelle, elle se mit à rire nerveusement en jouant avec ses cheveux. Bon, ce n’était pas la première fois qu’elle faisait une gaffe comme celle-là … Elle devait se calmer. Donc, si elle comprenait bien, Azuria avait passé ses nerfs sur ce jeune garçon pour rien. Tous ses sentiments avaient refait surface pour une CONNERIE !? Son rire nerveux passa à celui d’un rire machiavélique. Elle serra très fort les poings …. Elle avait envie de frapper. Elle DEVAIT frapper. Elle regarda aux alentours et remarqua la roche qui avait failli écraser Alexis. Azuria décida alors de passer ses nerfs dessus … Elle se mit à genoux devant et commença à la frapper et là, elle la frappa, frappa, frappa et ce jusqu’à ce qu’elle en soit épuisé. Elle posa ensuite sa tête sur la roche et murmura quelque chose d’incompréhensible.

Elle se leva et regarda ses mains qui étaient devenue d’une couleur rouge très foncé.

“ – Jesuisuneidtiotejesuisuneidiotejesuisuneidiote ….“

Elle avait répété la phrase “je suis une idiote“ tellement rapidement que c’était impossible qu’il l’ait comprit.


Elle était tellement fâchée qu’elle avait encore envie de frapper … Azuria remarqua alors des goûtes de pluies qui tombaient droit sur ses poings blessé. Elle regarda alors le ciel et remarqua qu’il ne pleuvait pas … Elle toucha alors sa joue et remarqua alors qu’elle pleurait. Elle se sentit soudainement très faible et se laissa tomber à genoux, la tête contre le sol.

Elle se mit à rire. Un rire très fort qui fit voler les oiseaux qui était présents. Azuria avait maintenant peur d’elle-même. Pourquoi réagissait-t-elle comme ça ? Peut-être parce que les souvenirs du passé lui refaisait surface … Elle se souvenait très bien de ceux qui s’était moqué d’elle … C’était tous des garçons d’ailleurs ou peut-être aussi une ou deux filles. C’était pour cette raison qu’Azuria fuyait les garçons chaque fois qu’il y en avait un qui lui parlait. D’ailleurs, c’était aussi pour cette raison que ses amies n’étaient que des filles … Rencontrer Alexis était LA pire des choses qu’elle avait pu faire. À cause de lui, les souvenirs qu’elle essayait d’oublier avait réapparut et à cause de ça … Elle était devenue folle. Folle de rage et de tristesse.

Elle se leva tranquillement et serra encore les poings, mais cette fois-ci encore plus fort qu’à l’habitude. Il allait le regretter … Azuria se jeta sur lui. Elle empoigna le collet de son vêtement (HRP - Je dis bien ''vêtement'', parce que j'en ai aucune espèce d'idée de quoi tu portes dans le RPG. -HRP) et le regarda droit dans les yeux avec rage. Elle leva son poing prêt à frapper …
Mais son poing se mit à trembler, refusant de faire un geste. Elle n’était pas capable. Son corps n’obéissait pas. Elle n’était d’ailleurs pas capable de frapper qui que ce soit. Même une mouche ou un animal. Elle venait aussi de s’apercevoir qu’elle avait déjà fait ça auparavant avec une ancienne amie qu’elle avait beaucoup aimé. Elle avait d'ailleurs faillit la frapper, parce que celle-ci avait trahit Azuria ... Sauf qu’elle ne l’avait pas frappée, évidemment.
En sanglotant, elle se mit à reculer. Elle devait partir d'ici.




HRP -
Nyhaha ! Je crois qu'Azuria s'est fait un ennemi. >) *SBAFF*
- HRP


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HRP -
Kouratine a écrit:
Ah ! Je dois pas oublier ça ! La fin de ton post - avec l'anneau - était tout mignon. Nya~ J'ai pas pu retenir un sourire. :3
Rhum hum hum rhm... Oui, bon, voilà voilà voilà... Heu... Embarassed

Pour les vêtements, je croyais l'avoir dit dans ma présentation, je porte une polaire rouge, un T-shirt blanc, un jean bleu, des basket vertes (qui ressemblent beaucoup aux réelles pour ne pas éveille rle soupçons), un collier porte-bonheur souvenir de vacances en Bretagne, un bracelet noir "Tous Pareil, Tous différents" et, en tant normal, un chapeau (mais vu les circonstances, je n'ai PAS ce chapeau). Pour te donner une idée de mon physique, je suis très grand, mince, et j'ai de long cheveux châtains que j'attache avec un chouchou vert.
Ah, et j'ai un anneau à l'annulaire... Embarassed

Changement d'avatar à ce que je vois ! Représente-t-il plus ton perso RPG que l'ancien ?

Woow ! Ca c'est une réaction inattendue ! Mais ce n'est pas pour autant que "je" la considérerais comme une ennemie. Attend ! J'ai quand même gagné pas mal de points d'expérience avec Ona pour ce qui est de la "communication avec les personnes troublées" (compétence niveau 18) Wink . - HRP



* – QUE … QU … QUOI !?*

Visiblement surprise par cette nouvelle, elle se mit à rire nerveusement en jouant avec ses cheveux. Elle était très gênée. J'avais même un peu honte de lui mentir.

Mais la suite était encore plus extravagante.

Son rire nerveux passa à celui d’un rire machiavélique. Elle serra très fort les poings. Sa nervosité se transformait en... colère ou je ne sais quoi... mais en tout cas c'était violent. Qu'allait-elle faire ? Se donner un claque ? Cogner la falaise ? S'éclater la tête contre un arbre ? Devenir hystérique ? Me tabasser comme on ne m'avait jamais fait ? Ou pire... SE TIRER LES CHEVEUX ?!?

Son regard se porta sur une énorme roche au pied de la falaise. Elle se jeta dessus et le martela de ses poings avec une telle force que je me demandais comment tous ses os ne pouvaient pas déjà être brisés en mille morceaux très fins... Etant donné que j'avais un peu mal partout et que j'étais un peu recouvert de bandages, je restais silencieux. De toutes façons sa réaction m'avait complètement sidéré, et elle m'avait simplement cloué sur place.


*Eh ben ?! Tout ça parce qu'elle a mal interprété mes paroles ?*
*Je devrais dire : tout ça parce qu'elle à découvert le sens caché de mes paroles ?...*


Une chose était sûre : à présent, je n'avais surtout pas intérêt à révéler à quiconque ma vraie origine, sinon j'étais bon pour remplacer ce gros cailloux utilisé en ce moment même comme Punching Ball.

Et à force de regarder cette roche et son environnement proche, je compris subitement que ce gros cailloux, là, était exactement à la place où j'étais tombé.

Cela signifiait que j'avais percuté la falaise tellement fort qu'un morceau s'était détaché, et m'était tombé dessus, et donc, si j'étais encore là, c'était grâce à l'intervention miraculeuse de... de... ah mais me souviendrais-je de son nom à la fin !

Quoiqu'il en soit je lui devais la vie. Et pour la récompenser je l'avais rendue complètement folle.

Avant que la culpabilité arrive à me submerger, je compris soudainement que j'avais vraiment percuté cette falaise TRÈS fort. Et ma tête, semblant se rappeler de cette expérience peu enrichissante, laissa de côté tout sentiment de culpabilité et opta pour une bonne migraine. Une sacrée migraine parfaitement en mesure de ne faire retomber dans l'inconscience.


Aucun indice pour savoir si je m'étais évanouis pendant longtemps ou juste une minute, mais il faut dire que le réveil fut brutal. Une paire d'yeux me fixaient avec rage, des cheveux bruns retombaient sur mes épaules et je sentis un souffle saccadé et haletant sur mon visage.
"La nuit porte conseil" comme on dit, et son nom me revint d'un coup.


"AZURIA !"

Je me redressai d'un coup, manquant d'ailleurs de la cogner au passage, et, ignorant la douleur qui, comme moi, avait un temps d'adaptation après le réveil avant d'être opérationnelle, je la fixait droit dans les yeux. Je lui envoyai un regard intense tout en tentant d'analyser le sien.

Ce qui avait de génial avec Ona, c'est qu'elle était capable de dire à peu près n'importe quoi rien qu'avec ses yeux. Son regard était chargé d'émotions tellement amplifiées que je parvenais à deviner ces doutes ou ce qu'elle n'arrivait pas à exprimer.

Pour Azuria, c'était un peu différent, puisque ses yeux ne reflétaient pas autant et aussi visiblement ses émotions. Mais avec l'entrainement que j'avais grâce à Ona, je parvins en un éclair à comprendre que je faisais face à une fille traumatisée, triste et très énervée. Son poing levé en témoignait.
Bon, au point où j'en étais, ce n'était pas un coup de poing qui allait me faire peur, surtout qu'elle semblait hésiter.

Réagissons vite. Alexis, active ton cerveau et agit correctement. Analyse : Je suis allongé par terre, immobilisé jusqu'à guérison de mes blessures. Elle m'avait empoignée et menaçait de me refaire le visage en utilisant une méthode plutôt bourrin.

Réagissons bien. Je viens de lui gueuler son nom dans les oreilles et de la regarder comme personne n'avait jamais du le faire. Nombreuses étaient les interprétations possibles. Elle devait être un peu troublée, et je devais utiliser ce laps de temps précieux pour agir avant qu'elle ne se rappelle qu'elle est folle de rage.
Solutions : Frapper en premier = mauvaise idée. Rouler sur le côté pour lui échapper = impossible. Lui cacher dessus = Dégoûtant et peu utile.
Je devais jouer avec ses sentiments pour l'ébranler, reprendre l'avantage sur la situation et, dans un second temps, l'aider à se calmer. L'insulter ? Je pouvais dire adieu à mon nez. Pleurer ? Elle prendrait ça comme une moquerie. L'embrasser ? Ona me tuerait, et je pense qu'Azuria aussi. Faire le mort ? Non, ça ne servirait à rien à long terme.
Je réfléchissais à la vitesse de la lumière. Une seconde s'était déjà écoulée depuis mon cri. Je devais trouver quelque chose. Un mot, vite !


"MERCI !" lui criais-je, à peu près sur le même ton.

Ah ! Pas mal ! Je viens de gagner un peu de temps normalement. Une seconde supplémentaire peut-être. Bon, il fallait que je me lance.


"Tu m'as sauvé la vie, je t'en serais éternellement reconnaissant !"

Bon... C'était déjà pas mal, voyons comment elle allait le prendre, sinon je ne pourrais pas réagir en conséquence. Et encore, je devrais rester extrêmement prudent, car elle semblait avoir des réaction très divergentes de ses émotions réelles...


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria



HRP - Oh je vois. Oui, je me souviens bien d'avoir lu pour tes vêtements dans la présentation. C'est parce que je n’étais pas très certaine, c'est pour ça.
Ah bah dis-donc je crois que je devrais parler plus souvent de cet anneau. C'est plutôt marrant. (Surtout que j'aime taquiner les gens ... je crois que tu peux t'en rendre compte avec Nat. xD)

Pour le changement d'avatar, tu m'as demandé si ça représentait plus ma perso de RPG. Bah je dois dire que oui. .o.

Ah au fait, y'a des bouts dans le RPG où est-ce que c'était plutôt marrant. Par exemple :
Citation :
Qu'allait-elle faire ? Se donner un claque ? Cogner la falaise ? S'éclater la tête contre un arbre ? Devenir hystérique ? Me tabasser comme on ne m'avait jamais fait ? Ou pire... SE TIRER LES CHEVEUX ?!?
Mais XD
"Ou pire… SE TIRER LES CHEVEUX "N’importe quoi … Je crois qu’il y a bien plus pire que se tirer les cheveux. Bon, je me le suis déjà fais, mais ça ne m’avait pas fait mal …… Bon d’accord, d’accord … ça m’avait fait mal. <<
MAIS quand même … xD

Ou bien y’a aussi ce passage :

Citation :
Solutions : Frapper en premier = mauvaise idée. Rouler sur le côté pour lui échapper = impossible. Lui cacher dessus = Dégoûtant et peu utile.
Lui cracher dessus ? xD
T’as pas réellement pensé à ça ? De toute façon, t’aurais fais ça, tu serais déjà mort en plus d’être traité de lamas, crois-moi. x)

Enfin, je trouve ça plutôt bien cet humour. En fait, ça détend l’atmosphère un peu dramatique. ^^ - HRP






"AZURIA !"

Hein ? Il avait crié son nom ce qui avait d’ailleurs sonné étrange dans les oreilles d’Azuria. Sa main se mit à trembler encore plus. Elle ne …

"MERCI !"

Qu’est-ce que … ?


"Tu m'as sauvé la vie, je t'en serais éternellement reconnaissant !"

HEIN !? Lui sauvé la vie ? Mais qu’est-ce qu’elle avait fait ? Elle se souvenait alors de la roche qu’elle avait repoussé pour ne pas qu’elle écrase Alexis. Quoique c’était impossible qu’il le sache, puisqu’à ce moment, il était encore inconscient … À moins que …

Azuria baissant son poing, perdue dans ses pensés. Si c’était vraiment ce qu’elle pensait, alors comment l’a-t-il su ? En plus de ça, il l’avait remercié … rare était les gens qui le faisait. Les seules personnes à l’avoir dit au moins une fois étaient ses amies ainsi que ses parents et ses professeurs.
Elle se rendit alors compte que ce qu’elle venait de faire n’était pas une bonne chose : Alexis lui avait peut-être fait souvenir les moments de sa vie qu’elle essayait d’oublier, mais ce n’était pas sa faute à lui. En fait, c’était sa faute à elle. Si seulement elle ne s’était pas comporter comme cela au tout début rien de tout cela ne se saurait produit. Azuria avait faillit le frapper et c’était quelque chose d’impardonnable. Elle avait maintenant très honte de ce qu’elle avait fait. Et comment savoir si son remerciement était vrai ou faux ? Non … Il avait l’air plutôt sincère puisque s’il ne le serait pas, il ne serait certainement pas entrain de faire cette expression sérieuse. Azuria en conclut donc qu’Alexis était quelqu’un d’honnête.


Le problème maintenant c’était qu’elle ne savait présentement pas comment réagir … Celle-ci avait le choix entre ses deux caractères, le réel ou bien le faux. Bon, dans le faux, elle avait le choix entre partir et le laisser seul. Elle avait aussi le choix entre de lui crier dessus et le frapper ou simplement lui crier dessus. Elle décida donc de prendre son vrai caractère qu’elle montrait d’ailleurs à peu de gens :
Elle lui sourit et dit d’une voix franche :


“ – Merci … Et pardonne-moi pour mon comportement si désagréable. C’était tellement bête de ma part … En fait, je … je crois que j’ai perdue le contrôle de moi-même. Je me suis rendue compte qu'un petit peu plus et j’allais te frapper. Je croyais que ce qu’il m’arrivait était tout de ta faute, mais je … je crois que c’est la mienne … Je suis vraiment désolé, j’ai agis comme une vraie idiote. Franchement, je pensais que tu te moquais de moi et bien je crois que je me suis trompé … Tu es en fait une personne très honnête et c’est bien. “ (HRP – "Tu es en fait une personne très honnête et c’est bien" … Alors, alors … Une personne "honnête". Meuh tu lui as en plus mentit en lui disant que tu ne venais pas d’un autre monde. Donc, moi ce que j'en pense c'est ... va, espèce de menteur ! xD - HRP)

Bon. Elle décida qu’elle en avait déjà assez dit comme ça. Elle ne devait pas paraitre trop faible non plus. Si elle se souvenait bien de ce qu’il lui avait dit, il venait d’un endroit éloigné d’ici donc normalement il n’y connaissait absolument rien de cet endroit. Azuria était maintenant redevenue "elle-même" quoique "elle-même" n’était peut-être pas le bon mot.

“ – Bon, bon … donc, tu viens d’un endroit perdu et tu n’y connais rien d’ici, c’est bien ça ? Alors, laisse-moi te "SERVIR" de guide. Par contre, je ne crois pas que tu puisses faire beaucoup de chemin dans cet état. T’as une solution ? Et ne compte pas sur moi pour … euh … pour t’aider ! Je t’ai en fait euh … assez aidé comme ça, voilà ! “

Oui, elle était revenue "elle-même." Une jeune fille cachant ses vraies sentiments en essayant de ne pas paraitre trop faible. Si elle aurait été la vraie ‘’elle’’, Azuria l’aurait probablement aidé et d’ailleurs elle aurait pu aider n’importe qui qui serait dans cet état et déjà là, il avait perdu son chez lui. Si celle-ci aurait été à sa place, elle serait probablement devenue folle, ça c’était certains. Elle se demandait alors comment il faisait pour garder son calme ...


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic



HRP -
Kouratine a écrit:
Ah bah dis-donc je crois que je devrais parler plus souvent de cet anneau. C'est plutôt marrant. (Surtout que j'aime taquiner les gens ... je crois que tu peux t'en rendre compte avec Nat. xD)
Oui, on, heu voilà, en ait il se trouve que c'est un anneau INVISIBLE et qu'il n'existe pas (en même temps) donc on ne peut pas en parler sous peine de se faire cracher dessus !...
Bon... OK... Je suis HYPER convainquant... C'est une personnage INVENTÉE d'abord !

Kouratine a écrit:
Ah au fait, y'a des bouts dans le RPG où est-ce que c'était plutôt marrant. Par exemple :
Citation :
Qu'allait-elle faire ? Se donner un claque ? Cogner la falaise ? S'éclater la tête contre un arbre ? Devenir hystérique ? Me tabasser comme on ne m'avait jamais fait ? Ou pire... SE TIRER LES CHEVEUX ?!?
Mais XD
"Ou pire… SE TIRER LES CHEVEUX "N’importe quoi … Je crois qu’il y a bien plus pire que se tirer les cheveux. Bon, je me le suis déjà fais, mais ça ne m’avait pas fait mal …… Bon d’accord, d’accord … ça m’avait fait mal. <<
MAIS quand même … xD
Tu ne sembles pas COMPRENDRE !!! C'est MONSTRUEUX ! IGNOBLE ! Pauvres cheveux ! Ils n'avaient rien faits de mal !
Tu imagines, elle aurait pus en arracher UN, voire DEUX !!! Les pauvres ! Tu imagines leur familles ! Perdre leur cheveu père de famille de cheveux ! Un vrai massacre ! Une torture !
Non, en fait, j'ai des cheveux très longs, et depuis je défend la cause des cheveux, me battant contre les ignorants qui se les coupent, même en plein hiver. Ce genre de pensée me serait donc naturellement venue à l'esprit, peut-être en un peu moins dramatique...

Kouratine a écrit:
Ou bien y’a aussi ce passage :
Citation :
Solutions : Frapper en premier = mauvaise idée. Rouler sur le côté pour lui échapper = impossible. Lui cacher dessus = Dégoûtant et peu utile.
Lui cracher dessus ? xD
T’as pas réellement pensé à ça ? De toute façon, t’aurais fais ça, tu serais déjà mort en plus d’être traité de lamas, crois-moi. x)
Cette partie du message reflète les innombrables idées qui traversent l'esprit de quelqu'un en danger qui cherche désespérément une solution. Généralement, beaucoup d'idées vraiment ridicules me passent donc à l'esprit, même les plus improbables, mais sont évidemment éliminées très rapidement, puisque leurs effets seraient peu concluants.
Et comme je suis un adolescent, que j'essaye de faire "réaliste" et que je suis français, je n'ai pas pu m'empêcher de mettre :
Ton camarade de RPG, voulant absolument soutenir le fait que toutes les idées possibles me sont passées à l'esprit, a écrit:
L'embrasser ? Ona me tuerait, et je pense qu'Azuria aussi.
Ok, c'était pas forcément de très bon goût, mais il s'agissait bien d'une idée comme une des innombrables autres qui furent rejetées.

Mais oui, je suis TRRRRRRRES honnête ! Bien sûr ! lol! Effectivement c'est assez gênant comme situation... mais bon tu me comprends, hein ?
- HRP



Ca avait marché. Je m'autorisait à inspirer un coup, car l'être humain a la capacité technique de mourir s'il ne respire pas.

Cela aurait été très légèrement gênant.

Elle avait baissé le poing, et alors là, comble du bonheur, elle sourit (impossible de souligner sept fois, mais imagine.)
Incroyable ! Elle était passée en un rien de temps entre l'hystérie totale à s'exploser le spoings contre un rocher (voir contre moi...) à la reprise de ses émotion, au sourire et à la réponse d’une voix franche :[/i]

“ – Merci … Et pardonne-moi pour mon comportement si désagréable. C’était tellement bête de ma part … En fait, je … je crois que j’ai perdue le contrôle de moi-même. Je me suis rendue compte qu'un petit peu plus et j’allais te frapper. Je croyais que ce qu’il m’arrivait était tout de ta faute, mais je … je crois que c’est la mienne … Je suis vraiment désolé, j’ai agis comme une vraie idiote. Franchement, je pensais que tu te moquais de moi et bien je crois que je me suis trompé … Tu es en fait une personne très honnête et c’est bien. “

Eh ben ! Je gagne 7 points d'expérience et je monte de niveau ! (Pas d'inquiétude, c'est un délire habituel) Ca c'était un renversement de situation. Il faudrait que je remercie plus souvent les gens, il me taperaient moins.
Non, je crois que ce n'est pas lié...

Elle perdit cependant son sourire et repris d'une voix beaucoup moins amicale :


“ – Bon, bon … donc, tu viens d’un endroit perdu et tu n’y connais rien d’ici, c’est bien ça ? Alors, laisse-moi te "SERVIR" de guide. Par contre, je ne crois pas que tu puisses faire beaucoup de chemin dans cet état. T’as une solution ? Et ne compte pas sur moi pour … euh … pour t’aider ! Je t’ai en fait euh … assez aidé comme ça, voilà ! “

OK. Impossible de sympathiser avec cette fille si elle n'est pas fondue en larme deux secondes plus tôt. Pas exactement pareil qu'avec Ona, mais je ferais avec.
Enfin, je veux dire comme amie.
"Dire"... non, "penser" !
Et je commençait à m’emmêler les pinceaux dans mes propres pensées. ce sera toujours mieux qu'à l'oral, parce qu'elle n'avait toujours pas oublié le "SERVIR" qui, finalement, n'était pas si grave.
Elle relevait tous ce qu'elle pouvait pour me le renvoyer à la figure. Elle le faisait très visiblement exprès. Parce qu'elle ne m'apprécie pas du tout ou juste pour la forme ? Bon, c'était son genre, et je rangeai cet argument dans le fond de ma mémoire, histoire d'avoir quelque chose à dire si on avait à se disputer.

Oui, c'est une pratique un peu particulière, mais autant tout balancer lors d'une crise de colère que tout le temps : on a moins l'impression d'être un imbécile qui essaye de dévaloriser les gens.


"Comment me relever ? Comme ça !"

Je tentai le coup de me relever d'un coup en essayant d'ignorer la douleur. Je me redressai d'un bond, en faisant un sourire extrêmement crispé, qui n'avait plus d'ailleurs une tête de sourire.
Cette action ut accompagné par un concert de craquement sinistres. Je n'avais pas bougé les jambes depuis tout l'après-midi, étant donné que je m'étais aplati contre une falaise juste avant et que j'avais un peu "dormi" le reste de la journée.

Mais en somme je parvins à rester debout. Après une seconde dans une position peu agréable et assez ridicule, j'ouvris la bouche comme un robot pour souffler, car j'avais encore oublié de respirer. Ensuite je détendis peu à peu tous mes muscles, ignorant Azuria pour le moment, jusqu'à ce que j'ai un aspect plus décontracté.


"On peut y aller."

Je fis un grand pas en avant, et, dans un nouveau concert de craquement, je me rendit compte que j'avais vraiment, mais vraiment mal partout.

"...mais vite, parce que je risque de me souvenir de ce qui s'est passé ces dernières heures."

Je parlais de mes gamelles, espérant sincèrement que mes paroles sous-entendait que, en revanche, je n’oublierait pas ce qu'elle a fait pour moi.

"Où allons nous, chère guide ?"



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


HRP -

Citation :
Oui, on, heu voilà, en ait il se trouve que c'est un anneau INVISIBLE et qu'il n'existe pas (en même temps) donc on ne peut pas en parler sous peine de se faire cracher dessus !...
Bon... OK... Je suis HYPER convainquant... C'est une personnage INVENTÉE d'abord !
Oh je sais, je sais~ Ne te fâche pas, voyons~
Mais en fait, je n'ai pas pu m'en empêcher ... xD
Enfin, parlons-en pu. Voilà ça règle le problème. x)

Alexis a écrit:
Tu ne sembles pas COMPRENDRE !!! C'est MONSTRUEUX ! IGNOBLE ! Pauvres cheveux ! Ils n'avaient rien faits de mal !
Tu imagines, elle aurait pus en arracher UN, voire DEUX !!! Les pauvres ! Tu imagines leur familles ! Perdre leur cheveu père de famille de cheveux ! Un vrai massacre ! Une torture !
Non, en fait, j'ai des cheveux très longs, et depuis je défend la cause des cheveux, me battant contre les ignorants qui se les coupent, même en plein hiver. Ce genre de pensée me serait donc naturellement venue à l'esprit, peut-être en un peu moins dramatique...
... Uh. Bon ok je dois t'avouer quelque chose : je suis partit à rire en lisant ça. Ne le prend pas mal surtout. C'est juste que c'est peut-être un peu bizarre de penser ça, mais ne t'inquiète pas ... je peux penser pire, parfois. BREF, êtant une fille, je ne peux pas vraiment savoir puisque je trouve que se couper les cheveux est une chose tout à fait normal. Oui bon, tu te les as certainement couper au moins une fois ? *Imagine de longs cheveux qui trainent sur le sol* Faut pas oublier que des cheveux, ça ne vit pas et que les couper est normal. Ne juge pas les gens qui les coupe. C'est vilain faire ça. ><
Mais bon, je n'ai rien contre ceux ou celles qui ne veulent pas les couper. C'est leurs choix quoi. ^^ (D'ailleurs, je ne suis pas du genre à juger les gens par leur physique. Ce qui compte, c'est la beauté intérieur. ^^)

Alexis a écrit:
Cette partie du message reflète les innombrables idées qui traversent l'esprit de
quelqu'un en danger qui cherche désespérément une solution. Généralement, beaucoup d'idées vraiment ridicules me passent donc à l'esprit, même les plus improbables, mais sont évidemment éliminées très rapidement, puisque leurs effets seraient peu concluants.
Et comme je suis un adolescent, que j'essaye de faire "réaliste" et que je suis français, je n'ai pas pu m'empêcher de mettre :
Ton camarade de RPG, voulant absolument soutenir le fait que toutes les idées possibles me sont passées à l'esprit, a écrit:
L'embrasser ? Ona me tuerait, et je pense qu'Azuria aussi.
Ok, c'était pas forcément de très bon goût, mais il s'agissait bien d'une idée comme une des innombrables autres qui furent rejetées.
Ah tiens, j'avais oubliée celle-là. x)
Je suis quand même d'accord avec toi : c'est vrai que dans ce genre de situations, ça l'arrive de penser à des choses ridicules. Comme Azuria le fait d'ailleurs, quelques fois. Moi-même je le fais. Donc, t'en fais pas, je te comprends parfaitement ! xD
Par contre, avant de te tuer, Azuria t'aurait fait souffir ! >) *SBAFF*

Ah au fait ! Je ne sais pas ce que veut dire le mot ''gamelle'' ... Je suis allé faire quelques recherches sur Google et je n'ai rien trouvé. À part peut-être ''gamelle pour chien'', mais je ne crois pas que c'est ce que tu voulais dire ... Je dois dire que j'ai parfois un peu de difficulté avec les expressions françaises. x)

- HRP







Bon, c’était à savoir comment il allait se relever, parce que dans cet état ça risquerait d’être plutôt difficile. De toute façon, pas question qu’Azuria aille l’aider. Il fallait qu’il se débrouille tout seul. Elle se demandait alors comment il allait faire …

"Comment me relever ? Comme ça !"

La jeune fille sursauta. C’était comme s’il avait lu dans ses pensés. Quoique ça ne serait pas étonnant vue les circonstances. Il savait courir plus rapidement qu’elle ne l'avait jamais vue auparavant et d’ailleurs c’était presque impossible ou plutôt c’était impossible de courir comme ça. En plus de ça, il avait l’air à savoir pour la roche qui avait faillit tomber sur sa tête. En espèrant qu’il ne sache pas pour son pouvoir … Nan, de toute façon, s’il lirait dans ses pensés, elle l’aurait certainement su. Elle se mit à frissonner de peur en pensant que quelqu’un dans le monde pourrait peut-être être capable de lire dans ses pensés. Que ferait-elle si jamais ça l’arrivait ? Elle deviendrait folle pour sûr.

Azuria le regarda donc faire. Il se leva d’un bond. On put entendre des craquements venant de … de où d’ailleurs ? Elle en n’avait aucune idée. Mais ceci tira une grimace à Azuria. Elle n’aimait pas entendre des craquements. Ça la dégoûtait en quelque sorte. Par contre, elle retint un petit rire en remarquant le visage qu’il faisait. Elle ne put le décrire en mots, mais c’était plutôt … marrant.
Même si la situation n’était certainement pas marrante pour lui. Ça a dut lui faire extrêmement mal. D’ailleurs, Azuria a dut se retenir pour ne pas aller l’aider. En fait, c’était comme les vieux qu’elle rencontrait à la rue quand ils n’étaient pas capables d’ouvrir la porte d’une boutique … elle avait VRAIMENT envie de les aider. Sauf qu’elle faisait sa rebelle en passant devant eux sans leur jeter le moindre regard et en leur fermant la porte au nez. Bon, par la suite, elle se sentait très coupable et elle n’aimait pas ce sentiment comme présentement, elle n’aidait pas Alexis et donc elle se sentait en quelque sorte coupable.


"On peut y aller."

Azuria hocha la tête, incertaine.

"...mais vite, parce que je risque de me souvenir de ce qui s'est passé ces dernières heures."

Se souvenir de ce qu’il s’était passé ces dernières heures ? Elle ne comprit pas vraiment ce qu’il voulait dire par là, mais bon elle s’en fichait un peu. Ce qui d’ailleurs était rare chez elle. Elle prenait habituellement le temps de comprendre le sens dans la phrase de chaque personne avec qui elle parlait. Azuria était aussi très fatiguée de cette journée … c’était certainement ça.

"Où allons nous, chère guide ?"

Où allez, uh ? Elle devait avouer qu’elle en n’avait aucune idée. Elle commença alors à stresser. Ce genre de situation "embarrassante" la stressait beaucoup. Elle avait décidé d’être son guide, MAIS idiote qu’elle était, celle-ci n’avait pas la moindre idée de la destination. Elle prit un petit moment pour réfléchir et ne trouva rien. Elle était trop nerveuse. Résultat : Azuria ne trouvait que de très mauvaises idées. Elle se mit à rougir d’embarras quand elle remarqua le bon moment de silence qu’il y avait. En plus de cela, comme si ça ne suffisait pas, son ventre lâcha un gros gargouillement. Ce qui d’ailleurs la fit rougir encore plus. En espèrent VRAIMENT qu’il n’aille rien entendu même si ça serait tout à fait normal qu’il l’aille entendu. Elle avait tellement faim … Mais bon, elle ne le montrait pas, comme à son habitude. Azuria DEVAIT trouvé quelque chose où elle pouvait avoir l’air d’une vraie idiote. Sans la peine de réfléchir, elle parla d’une voix qui essayait vainement de battre sa timidité :

“ – Je … je … je … crois qu’on pourrait aller à … à … “

Bon, elle ne savait pu quoi dire. C’était à elle de réfléchir avant de parler. Azuria ne devait d’ailleurs pas garder le silence trop longtemps, puisqu’elle venait à peine de parler. La seule solution qu'elle trouva c'était de crier un peu n'importe quoi :

“ - JE NE SAIS PAS BON SANG ! BON TRAITE-MOI D’IDIOTE, D'ININTELLIGENTE OU COMME TU VOUDRAS … JE M’EN FICHE !! PUIS D’ABORD JE NE SAIS MÊME PAS POURQUOI JE SUIS TON GUIDE ! J'AURAIS PEUT-ÊTRE PAS DÛ L'ÊTRE ! ÇA AURAIT RÈGLÉ TOUS LES PROBLÈMES ! “

Azuria mit une main sur sa bouche à elle. Elle n’aurait peut-être pas dû dire ça et d’ailleurs elle ne pensait aucuns des mots de ce qu’elle avait dit. À part la première phrase qui n’était pas faux, mais c’était tout. Et ce fut évidemment dans ce genre de situation qu’elle su où aller. Elle s’inclina alors, les mains derrières le dos et s’excusa. Bon c’était comme ça qu’elle s’excusait devant ses professeurs quand elle faisait quelques gaffes, mais lui n’était ABSOLUMENT PAS un professeur. D’ailleurs, ça lui arrivait de faire ça accidentellement avec ses amies qui commençait à la taquiner par la suite avec ça.

“ – S’il te plait, excuse-moi ! Euh en fait, je ne pensais aucun des mots de ce que je disais et puis ce n’était pas vrai, puisque je sais où aller. Si tu veux bien, on pourrait aller dans ma ville, qui n’est d’ailleurs pas très loin d’ici et on pourra manger un petit quelque chose. Je commence sérieusement à avoir faim. Ensuite, on pourra décider quoi faire et où aller. Ça te va ? “

BON ENFIN ! Elle avait parlé NORMALEMENT. Elle se releva, attendant sa réponse.


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HRP -
Bon, j'ai plutôt tendance à faire l'idiot en toutes circonstances. Tu peux parler de l'anneau si tu veux, ça m'aidera à ordonner mes pensées pour quand j'écrirai ma fanfic. Pour les cheveux, je t'ai refait la scène que je fais à toute personne qui me demande pourquoi je ne les coupe pas. Donc c'était un peu le but que tu ries, et ça a du marcher. Après, bon, je ne suis pas un étranger venu d'un autre monde (quoique...) donc je sais qu'il NORMAL de se couper les cheveux. Mais je "milite" contre ! lol!

"Gamelle" est un mot dans le langage familier qu'on utilise pour désigner une chute accidentelle. Par exemple, tu fais de skateboard, tu te "casses la gueule", c'est une gamelle.
Tu trébuches, tu tombe par terre, hop ! Une autre gamelle !
Le mot doit venir d'une mésaventure qui a du avoir lieu (mais je t'avoue ne rien en savoir) avec un type qui tombe la tête la première dans une gamelle pour chien. En tout cas le mot est maintenant plutôt utilisé.

Ah ! Et la partie "Wow il lit dans mes pensées !", c'était un peu moyen à cause de ce que tu avais dit juste avant :
@Azuria a écrit:
“ – Bon, bon … donc, tu viens d’un endroit perdu et tu n’y connais rien d’ici, c’est bien ça ? Alors, laisse-moi te "SERVIR" de guide. Par contre, je ne crois pas que tu puisses faire beaucoup de chemin dans cet état. T’as une solution ? Et ne compte pas sur moi pour … euh … pour t’aider ! Je t’ai en fait euh … assez aidé comme ça, voilà ! “
Ma réponse était plutôt logique, non ? Je ne vois pas pourquoi on me prendrait pour un lecteur de pensée...

Juste pour préciser, les craquement venaient de mes os qui, endoloris et pas loin de la rupture, se "remettent en place" lors de mes mouvements. Prend n'importe quel film ou un mort revient dans le monde des vivants, il aura tendance à faire quelques mouvements agrémentés de craquements qui auront pour but de se remettre d'attaque. Bon, tu avais peut-être compris, mais évitons les incompréhensions.
- HRP


Elle devint soudainement très nerveuse. Elle n'avait pas du y réfléchir. J'aurais bien voulu lui proposer d'aller au moins dans un environnement un peu plus... habité... mais vu tout ce que nous avions déjà vécus, je préférais rester silencieux.
D'ailleurs je profitais de cet instant pour souffler un bon coup, afin d'évacuer mes souffrances et toutes les tentions que j'ai du ignorer pendant nos récents dialogues. Elle se mit carrément à rougir, et je me pris à me demander si souffler était vu comme quelque chose de grossier, pas gentil, ou au contraire bien plus qu'amical. Je me stoppai donc dans mon élan et je m'arrêtai là, les joues encore gonflées d'air, en ouvrant de grands yeux. Bon, je ne devais pas être la cause de ce changement de couleur, donc je dégonflait mes joues avec soulagement.
Mon ventre ((aussi)) se mit à gargouiller et j'espérais qu'elle n'avait rien entendu même si ça serait tout à fait normal qu’elle m'ait entendu.
J'avais faim. Bon dieu j'étais parti juste avant le déjeuner, et je n'avait rien mangé de tout l'après-midi, voir plus, car il était rare que les heures correspondent entre deux mondes.
Cela me fit penser que le temps pouvait très bien se passer plus lentement ici que sur Terre, et donc que chaque seconde qui se passait ici pouvait correspondre à une minute, voir plus dans mon monde. J'avais vraiment intérêt à me grouiller.


“ – Je … je … je … crois qu’on pourrait aller à … à … “

Elle n'avait vraiment pas d'idée. Et, pour changer un peu, elle se remit à me hurler dessus.

“ - JE NE SAIS PAS BON SANG ! BON TRAITE-MOI D’IDIOTE, D'ININTELLIGENTE OU COMME TU VOUDRAS … JE M’EN FICHE !! PUIS D’ABORD JE NE SAIS MÊME PAS POURQUOI JE SUIS TON GUIDE ! J'AURAIS PEUT-ÊTRE PAS DÛ L'ÊTRE ! ÇA AURAIT RÈGLÉ TOUS LES PROBLÈMES ! “

*Oooookaaaaaaay. Trrrrrrrès bieeeeen. J'ai vraiment un bol pas possible...*

A peine le temps que je me dise qu'elle allait vraiment finir par me planter là, Azuria mit une main sur sa bouche, comme pour s'enjoindre à elle même de se taire parce qu'elle venait de dire une bêtise. Puis son visage se mit à rayonner, elle avait trouvé une solution. Elle s’inclina alors, les mains derrières le dos et s’excusa. Ah. Bon, si elle s'excusait devant moi comem le fond les apprentis devant leur maître de Kungfu, qu'est-ce que je devait faire.
Cette pensée me donna l'idée ridicule du hurler WAKAAAAAAAAAAAY dans le style pratiquant d'art martiaux, mais ce n'était pas un très bonne idée. Elle m'expliqua alors :


“ – S’il te plait, excuse-moi ! Euh en fait, je ne pensais aucun des mots de ce que je disais et puis ce n’était pas vrai, puisque je sais où aller. Si tu veux bien, on pourrait aller dans ma ville, qui n’est d’ailleurs pas très loin d’ici et on pourra manger un petit quelque chose. Je commence sérieusement à avoir faim. Ensuite, on pourra décider quoi faire et où aller. Ça te va ? “

*Super ! Un rencart !*

Evidemment, je n'ai pas pu m'empêcher de penser ça. Mais cela ne reflétant pas tellement le fond de ma pensée, je ne le laissa pas transparaître. J'avais tendance à penser à plein de truc que je laissais sous silence parce que, déjà, ce n'est pas le genre de chose qu'on dit, et puis en plus cela donnerait une fausse image de moi...
A la place, je répondis :


"Dans ce cas en route ! Je te suis !"

Et puis, histoire d'acquérir ses connaissances de bases...

"Comment s'appelle cette ville ?"


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


HRP -
J'aimerais bien répondre à ton HRP, mais j'ai une flemme intense~
Je vais au moins y répondre en peu de phrases (puis, j'en ai un peu marre d'écrire ... j'ai écris toute la journée. Je suis un peu fatiguée ... ._.)
Tiens, tu vas écrire une fanfic ? Tu me diras quand tu compteras la poster (enfin si tu risques de la poster, bien entendu) et merci de m'avoir expliquer ce qu'est le mot ''gamelle''. Pardon aussi pour ces quelques gaffes que j'avais écris ... Je ferais attention la prochaine fois.
- HRP


"Dans ce cas en route ! Je te suis !"

Au moins, il n'avait pas l'ar d'avoir remarqué qu'elle stressait ce qui la soulageait un peu ...

"Comment s'appelle cette ville ?"

Comment s’appelait sa ville, uh ? Comme si c’était intéressent. Si jamais elle avait été à sa place,
jamais elle n’aurait posé ce genre de question. Justement savoir le nom d’une ville n’était pas très intéressent pour Azuria. Puis, ça servait à quoi ? De toute façon, ce n’était pas comme s’il allait rester habiter là-bas. Mais bon, c’était toujours mieux que le silence. Elle ne supportait pas tellement ça. Ça pouvait vite la rendre mal à l’aise.
Elle commença donc à marcher (HRP – Enfin, j’imagine que tu la suis … xD - HRP). Elle soupira et répondit :


“ – Hipokiu … “ (HRP – Quel nom bizarre ! Pardon, je n’ai pas pu trouver mieux. Je dois dire que j'aime les noms bizarres~ xD - HRP)

Elle se demanda alors où ils pourraient aller manger. Bon une chose était certaine : pas chez elle ! Ses parents étaient présent et s’ils la voyaient entrer avec un inconnu et qui en plus était un garçon … elle se ferait poser PLEINS de questions. Si Azuria invitait quelqu’un chez elle, c’était bien toujours ses amies qui étaient d’ailleurs tous des filles. Son père lui avait même demandé si elle n’était pas homosexuelle. Ce qui l’avait d’ailleurs beaucoup gênée. Bon, elle devait avouer qu’elle n’était pas certaine de son orientation sexuelle. Elle n’avait jamais vraiment aimée quelqu’un jusqu’à maintenant. Même si ça lui arrivait quelque fois, en cours, de regarder des garçons et de s'imaginer une histoire d'amour avec eux. Ça lui arrivait également de trouver des garçons mignons …
Par contre, la plupart était très bruyant, tandis que les filles étaient tout à fait le contraire ; elles étaient douces et gentilles. Elle s’imagina alors ce qu’il se passerait si elle emmènerait Alexis chez elle. Ses parents se jetteraient dessus et lui poserait certainement des questions très embarrassantes. Azuria ne put s’empêcher de rire en passant à cela. Elle riait tellement souvent seule que c’en était devenue une habitude.

Alors, c’était officiel : elle ne rentrerait certainement pas chez elle. D’ailleurs, ça serait mieux si elle appellerait ses parents, puisqu’elle ne voulait pas les inquiéter. Azuria prit son portable et composa le numéro de chez elle (évidemment). Sa mère répondit et donc quand Azuria parla, ça ressemblait un peu à ça :


“ – Juste pour te dire que je ne viendrais pas à la maison pour tout de suite, donc ne t’inquiète pas. Où je vais ? Euh … eh bien … euh … Chez une amie, voilà ! Uh oui, je ferais attention. Je t’aime aussi. À plus ! “

Azuria ferma son portable et le remit dans sa poche. Bon, elle avait un peu honte d’avoir mentit à sa mère. En plus, elle avait dit qu’elle allait chez une amie … Alexis devait certainement penser qu’elle était une menteuse maintenant. Donc, elle devait trouver quelque chose à dire avant qu’il se pose des questions. Elle trouva quelque chose, mais elle hésitait à le lui demander. Elle se lança quand même :

“ – Je me demandais … Comment faisais-tu pour courir aussi rapidement ? Enfin, ne te sens pas obligé de répondre euh je veux dire … sens-toi obligé de répondre ! Euh non, je veux dire … euh enfin … rah peu importe ! “


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HRP -
Ah la flemme ! Je te comprend tu sais ! Et puis, on est là pour le plaisir, ne le fais pas comme une corvée, hein !

Oui, alors la fanfic, il va falloir attendre bien longtemps. J'ai tendance à avancer aussi rapidement qu'un escargot en panne d'essence (on peut dire que c'est devenu une de mes répliques fétiches), et donc ne t'attend pas à la voir postée d'ici très longtemps, voir jamais.

Pour les gaffes, franchement je ne t'en veux pas, j'en fais plein aussi, et souvent je comprend l'exact inverse de ce qu'il y avait d'écrit parce que j'ai sauté un mot... What a Face Et puis ce n'est pas grave, ça crée des situations amusantes qui sont finalement très en accord avec nos personnages.
- HRP


Cette question qui avait pour but de lancer la conversation avant qu'elle ne s'arrête et que je ne retrouve jamais le courage de la relancer eut un effet moyennement positif sur Azuria, qui me répondit en soupirant.

“ – Hipokiu … “

Eh ben voilà un nom parfaitement en accord avec son prénom étrange ! J'étais vraiment tombé dans un monde différent. heureusement que je parlais dans la même langue qu'elle !

Bon, la vérité était que j'avais toujours une espèce de traducteur universel créé par Grégoire. EN cas de besoin. Mais comme je n'ex pas besoin d'un temps d'adaptation, j'en conclus que nous parlions bien la même langue, ce qui était, il fallait le dire, une bonne nouvelle.

D'ailleurs beaucoup de monde parallèles était peuplés par des personnes parlant comme sur Terre. J'en étais à me demander s'il n'y avait pas un lien plus fort que cette possibilité de voyage entre eux.

Très pensif, je me rendis compte brutalement que je n'avais pas enchaîné dans la conversation, ce qui faisait que j'allais une nouvelle fois devoir développer une énergie incroyable pour trouver un nouveau sujet de conversation. A vrai dire, me retrouver dans un monde vide avait été une belle angoisse que j'avais réussie à dissimuler, mais pour qu'elle ne reprenne pas le dessus, je préférais vraiment sympathiser avec la population. Je préparais une phrase dans ma tête, mais au moment où j'ouvrais la bouche pour parler, Azuria se mit à rire.

Nouvelle coïncidence ? Bon, après tout c'était mon "jour de chance", donc c'était normale qu'une nouvelle fois je me fasse avoir. J'allais lui demander ce qu'il y avait de si amusant quand elle prit son téléphone portable et appela... quelqu'un.


“ – Juste pour te dire que je ne viendrais pas à la maison pour tout de suite, donc ne t’inquiète pas. Où je vais ? Euh … eh bien … euh … Chez une amie, voilà ! Uh oui, je ferais attention. Je t’aime aussi. À plus ! “

Cette brève conversation téléphonique me fit soudainement réfléchir à nouveau sur les habitudes locales. Bon, ce genre de situation pouvait très bien avoir lieu entre une mère et sa fille, mais je me demandai soudainement si elle n'avait pas appelé...
...son mari ?

Oui ! Les gens ne sont pas vu de la même manière partout, et parfois j'ai du faire face à de sacrés surprises : des hommes entièrement dominés par les femmes, des petites filles mariées à des vieillards, des villes pour les hommes uniquement et des villes pour les femmes seulement, des endroit où rencontrer quelqu'un de sexe opposé était durement sanctionné...

J'en vins à me demander si elle n'avait pas appelé son mari, un gros baraqué (musclé^^") d'1m90, pour le convaincre qu'il serait inutile d'appeler la police si elle ne revenait pas chez elle à 10 heures précises, et pour lui dire qu'elle était avec une amie.
UNE amie ?
Bon, elle avait du se rendre compte, malgré mes cheveux immenses, que j'étais bien un garçon. Donc elle avait menti... pour me protéger ? Qui sait, cette montagne de muscles pourrait venir me tabasser parce que ses cheveux ont effleurés mes épaules !

Je m'imaginais une série de scénario catastrophe, ayant complètement oublié l'hypothèse simplissime qu'elle ait juste appelé sa mère. Ce mensonge devait signifier qu'il était mal vu qu'elle soit avec moi. Oh ! Si Ona avait été là, avec moi, tout serait tellement plus simple ! Sad


Elle me parle... Mince !!! ELLE ME PARLE ! J'ai raté la moitié de la phrase ! Pourvu que ce ne soit pas trop grave...

“ – … sens-toi obligé de répondre ! Euh non, je veux dire … euh enfin … rah peu importe ! “

Ouhla ! Impossible de comprendre ! Comme quoi le début d'une phrase est toujours essentiel. Mais vu la fin, je conclus que la question était sans importance et qu'elle avait abandonné. Je ardais donc le silence, pour voir si elle allait me redemander où si elle allait garder le silence.


HRP -
Dur de la feuille déjà à 15 ans !! Catastrophe !
- HRP


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


HRP -
T'inquiètes pas, je ne le prend pas pour une corvée. Pas du tout. ^^

Par contre, je ne savais vraiment pas quoi écrire, alors je n'ai pas écrit grand-chose. Va falloir trouver quelque chose, parce que franchement ... je manque d'idées.
En fait, je trouve que c'est que j'ai écris est plutôt bizarre (?) et tu pourras également remarquer que je n'avais pas beaucoup d'idées. Uh. ;o;

Citation :
Dur de la feuille déjà à 15 ans !! Catastrophe !
Haha. J'avoue, oui ! xD

- HRP





Il ne répondait pas. Azuria se sentit soudainement très mal à l’aise. Et comme à son habitude, quand elle était nerveuse, elle se mit à jouer avec ses cheveux en regardant sur le sol. Elle le faisait d’ailleurs sans s’en rendre compte.

Avait-elle fait une erreur en lui posant cette question ? Peut-être qu’elle n’aurait pas dû, après tout ? Quoiqu’elle voulait vraiment entendre la réponse. Peut-être qu’il ne l’avait pas entendu, parce qu’elle avait posée sa question de travers et donc peut-être lui reposer la même question ? Elle ôta vite cette idée de la tête. Peut-être que si elle s’excusait d’avoir posé cette question ? Ou bien peut-être si elle en poserait une autre ?

Alors, qu’elle cherchait vainement quoi faire, elle se cogna le front contre une falaise. Bon, c’était ça quand elle ne regardait pas où elle allait. Azuria se mit à rire nerveusement en se frottant le front. Elle donna discrètement un coup de pied sur cette vilaine falaise qui l’avait rendue encore plus idiote. Elle continua ensuite de marcher comme si elle n’avait JAMAIS foncé sur la falaise.

On pouvait dire que cette journée était une vraie malchance pour Azuria. D’ailleurs, si elle n’avait pas suivit Alexis, rien de tout cela ne se saurait produit. Le silence qui régnait la dérangeait beaucoup. Beaucoup trop même. Azuria opta donc pour s’excuser :


“ – Euh … Pardonne-moi pour t’avoir posé cette question idiote. Je n’aurais peut-être pas dû … “

Azuria se tapa la tête. Ce n’était pas son habitude de s’excuser … ça faisait d’ailleurs deux fois qu’elle le faisait. Elle ne savait pu quoi penser et quoi dire. Tout ce qu’elle avait envie maintenant c’était de rester chez elle avec du bon pudding et de se calmer un peu. Mais bon, elle ne pouvait pas laisser Alexis seul. Il ferait quoi, alors ? Elle en n’avait aucune idée.

Azuria le regarda donc du coin de l’œil. Elle n’avait pas vraiment eu le temps de l’observer et comme elle s’amusait souvent à regarder les gens et à déterminer ce qu’ils font et quel âge ils avaient c’est ce qu’elle fit. Jamais elle n’avait vu un garçon avec des cheveux si longs. Il était grand … en tout cas, plus grand qu’Azuria. Par contre, malgré la différence de grandeur, le plus jeune paraissait être Alexis. Quel âge pouvait-il bien avoir ? 13 ans ? 14 ans ? 15 ans ? En tout cas, certainement dans ces environs là.
En voyant son expression, il n’avait pas l’air très inquiet et Azuria se demandait comment il faisait pour garder son calme ...

Pour ne pas garder le silence trop longtemps et pour savoir si elle avait raison pour son âge ... Azuria le lui demanda :


“ – Alors, quel âge as-tu, Alexis ? “

_________________
Exclamation Appelez-moi juste AlexiSonic, le KST ne se prononce pas. Wink


Neo PokeChao Battle Race ! Atelier de décodage | Ligne de départ | Embuscade | Contre-Attaque | Rush Supersonique | Random Portal Paradise

A chaque post, avancez un pokéchao !
Arrow Rappelez son état
Arrow Accélérez éventuellement
Arrow Avancez d'autant de cases que le Pallier de Vitesse le permet
Arrow Rappelez son état final
Tirez sur les concurrents (2 tir par chao par jour) et passer des portails pour gagner des points !

Le jugement d'AlexiSonic approche. Serez vous acteur ou spectateur ?

Montez votre équipe !
Arrow Confrontez la ligue des 3 dans Pokémon Showdown, pour gagner d'autres pokémons et atteindre le champion : Eggman.
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ http://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
AlexiSonicKST
[!]Skyzomégalo fou
[!]Skyzomégalo fou
avatar

Masculin Messages : 5710
Age : 22
Localisation : Sous son chapeau
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

MessageSujet: Re: Courir, c'est dangereux [Azuria, AlexiSonic, Alice, Végéta, (Bellule)]   Dim 15 Jan 2012 - 22:04


AlexiSonic


Elle était toujours aussi nerveuse. Mon silence ne devait rien arranger. Tomber sur une personne aussi timide que moi était quand même assez fort, mais surtout pas très pratique pour tenir une conversation, surtout depuis mon propre silence.

Elle était tellement perdue dans ses pensées elle aussi, qu'elle finit pas se prendre une falaise. Moi-même très songeur, je ne pus l'avertir. Bon, je me sentais moins seul ! Au moins, il n'y a pas que moi qui se penne accidentellement des falaises. J'évitais de lui faire la remarque au cas où elle le prenne mal.
De toutes façons, je n'avais pas le courage de relancer la conversation.

Et puis, un peu plus tard, elle me répondit, avec tout de même dix bonnes minutes de décalage :


“ – Euh … Pardonne-moi pour t’avoir posé cette question idiote. Je n’aurais peut-être pas dû … “

Je répondis immédiatement :
"Oh non ! C'est moi, je n'ai pas..." mais à voix très basse. La fin de ma phrase ne fut jamais prononcée, ma timidité ayant créé un noeud dans ma gorge. j'en vins à espérer qu'elle ne m'ait pas entendu. Azuria se tapa la tête. Trouvait-elle ma remarque déplacée ? La gêne entre nous deux n'en fut pas plus dissipée.

A vrai dire, j'étais vraiment très gêné. Elle m'avait tout de même sauvé la vie, et avait accepté de s'occuper de moi, un parfait étranger, alors que cela semblait contraire à ses principes. J'en venais à me poser des questions que je ne voulais pas me poser, voir même que je ne devais pas me poser. Histoire de ne laisser en rien transparaître mes doutes et confusion, je pris l'air de l'adolescent fatigué, qui est d'ailleurs exactement le même air que celui de l'adolescent heureux, triste, en colère ou dévasté, soit une expression de visage assez vide, les yeux demi-clos.

Cependant Azuria rompit enfin le silence, pour me poser une question étrange :
(qui m'a d'ailleurs forcé à retourner voir dans ma présentation. Cette aventure se déroule quand j'ai 14 ans, (ce qui ne sera dans la vie réelle plus le cas demain (ANNIVERSAIRE YOUPI !!!)) en fin de 3e, soit juste avant les grandes vacances qui précèdent mon entrée au lycée.)[/i]

“ – Alors, quel âge as-tu, Alexis ? “


Bon. Dans mon monde, la question était un peu déplacée (mais seulement pour ne personne âgée...). Mais je n'étais pas de ce genre de personne et, en plus, je n'étais pas dans mon monde. Je ne sais pas pourquoi, mais j'eus tout de même envie de répondre :

"C'est une excellente question et je vous remercie de l'avoir posée. Question suivante ?"

"Non, je rigole ! J'ai 14 ans, j'en aurais quinze le 17 Nov..."


Je m'interrompis soudainement. J'étais sur le point de faire une erreur monumentale : et si les jours et les moins ne se comptaient pas de la même manière ? Et si ma date d'anniversaire était passée de quelques jours dans ce monde ? Elle se douterait de quelque chose, pour sûr !

Pour justifier ma brusque interruption, je me mis immédiatement en posture de défense, comme si j'avais entendu quelque chose et que je me préparais à l'affrontement éventuel.

Et c'est une nouvelle coïncidence qui me sauva définitivement de tout soupçon : un robot étrange sortit soudainement de sous terre, juste devant nous. Je n'attaquai pas avant qu'il ait démontré une quelconque attitude offensive, mais je constatai que d'autres robots arrivaient et nous encerclaient.


"Tu as déjà vu des trucs comme ça ?"

C'était un petit escadron de robot de la taille d'un enfant, un corps métallique en forme de boîte de conserve lisse monté sur une paire de chenilles (comme un tank ou un bulldozer miniature). Leurs bras, courts mais articulés comme un bras humain, s''achevaient sur de smains en formes de mitraillettes. Leur tête, ronde, comportait seulement une antenne et une paire d'yeux rouges lumineux.

Comment allaient-ils réagir ?



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


HRP - Attends, je n'ai pas trop compris, c'est ton anniversaire !? :O (Enfin, je ne te le souhaitera pas tant aussi longtemps que tu ne me diras si ça l'est ou pas. Si je te le souhaite, alors que ça ne l'est pas, j'aurais l'air d'une vraie idiote ! (Z'oh my god que je peux avoir des airs d'Azuria parfois ... xD))

Ah au fait, Azuria ne peut pas vraiment se battre ... x) - HRP


"C'est une excellente question et je vous remercie de l'avoir posée. Question suivante ?"

"Non, je rigole ! J'ai 14 ans, j'en aurais quinze le 17 Nov..."


Fiou. Un petit peu plus et Azuria pensait qu’il se moquait carrément d’elle. Quand il avait dit la première phrase, le cœur d’Azuria avait fait un faux bond. Elle avait eue peur. Quoiqu’il n’avait pas terminé sa phrase … Elle se demandait donc pourquoi. Elle jeta un petit coup d’œil sur Alexis pour voir pourquoi il avait soudainement arrêté sa phrase et vit qu'il s’était mit sur la défensive.

Azuria sursauta et regarda au alentour. Elle ne remarqua rien quand soudain un robot sortit de la terre suivit par pleins d’autres. Apparemment ils les encerclaient. D’ailleurs, ils n’avaient pas l’air très amical. Ce qui lui fit le plus peur, c’est qu’ils avaient des mains en formes de mitraillettes.



"Tu as déjà vu des trucs comme ça ?"

'' - N... no... non. T.. toi n ... non pl... plus ?

Bon, elle ne pouvait pas le cacher, mais elle avait TRÈS peur. Mais c’était quoi ces robots ? Jamais elle n’en avait vu auparavant. Si oui, elle s’en serait certainement souvenue. Ses mains se mirent à trembler. Azuria hésitait entre des choix : partir à courir en essayant de se faire un chemin parmi ces robots ? Non, ils ne la laisseraient certainement pas passé. Essayé de leur foncer dessus pour les faire tomber ? Pfft. Tout simplement ridicule. Elle n’était pas assez lourde pour les faire tomber sur le sol. Attendre qu’ils réagissent en premier ? Se cacher derrière Alexis et montrer qu’elle était faible ? Certainement pas. Se battre ? Bien sûr que non ! Azuria n’était pas capable de se battre et elle détestait régler les problèmes par la violence. Même si parfois quelques situations pouvaient la rendre folle et donc elle pouvait utiliser la violence sans vraiment en avoir conscience. Comme elle avait faillit d’ailleurs frapper Alexis à cause de cette raison.

Sans trop réfléchir, Azuria s’accroupit sur le sol, les mains sur la tête. Comme si elle essayait de protéger sa tête. Elle se mit à crier ''à l’aide''. Elle avait très peur. Fallait dire qu’elle était très peureuse. Tellement qu’elle en oublia la présence d’Alexis. Si elle ne voulait pas avoir l’air faible et bien c’était certainement perdu. En plus, on dirait que plus qu’elle criait, plus que ça énervait les robots. Elle ferma les yeux en priant pour que tout aille bien.



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HRP - Eh oui ! C'est mon annif' ! J'ai enfin 15 ans et je suis officiellement plus âgé que moi ! Dans le RPG je veux dire ! What a Face

Je m'en doutais un peu. Mais pas de problème, le chevalier de la Cuisse Molle est là pour la protéger !!! ( lol! Vieux délire... Very Happy )

Au fait, as-tu remarqué que ton post était le 700e posté sur le forum ? Félicitations ! - HRP


"Tu as déjà vu des trucs comme ça ?"

'' - N... no... non. T.. toi n ... non pl... plus ?

"Dans ce cas reste près de moi et surtout ne les énerve p..."


Je tournais la tête et je la vis accroupie, les mains sur la tête, en train de crier "à l'aide".

Je jetai un coup d'oeil circulaire et constatai que les robots n'attaquaient pas. Je m'accroupis à côté d'elle et essayai de la calmer. Je lui tapotai le dos (avec beaucoup, beaucoup de prudence, parce que aire ça avec Ona signifiait un cri strident et une bonne série de claques) et lui dit d'une voix rassurante :

"Calme-toi voyons ! Nous ne savons pas encore ce que ces robots nous veulent ! Peut-être qu..."

"-- Cible verrouillée.--"


La voix du premier robot était vraiment, mais vraiment une réplique parfaite des voix des droïds de combat dans Star Wars, mais sortait de nulle part. Je restai accroupi, considérant que leur attitude ne prouvait pas forcément un tempérament belliqueux, et que rassurer Azuria était de loin mon objectif le plus important.

Enfin, j'avais encore mal partout, et j'essayais absolument d'éviter un affrontement, ou au moins le retarder.

"-- Posez vos armes. --"

Ah. Parfait. Bon, ben, en espérant que les robots étaient doués d'un minimum d'intelligence...

"Nous n'en avons pas."

Les yeux du robot redoublèrent de luminosité, et je conclu qu'il nous scannait. J'espérais que mes chaussures n'allaient pas être prises pour des armes.

L'oeil repris une luminosité normale, et la voix métallique du robot reprit :


"-- Individus non dangereux. Repos. --"

La dizaine de paires de mitraillettes pointées sur nous s'abaissèrent. Les robots semblaient déjà beaucoup moins hostiles. J'avais l'air calme, mais mon coeur battait la chamade : Azuria ne semblait pas capable de se défendre, je me sentais responsable de sa sécurité. Voir que les robots ne nous attaquaient pas me soulagea un peu.

"Tu vois, ils n'ont aucune raison de s'en prendre à nous !"

Le premier robot s'avança alors en roulant sur ses chenillettes.

"-- Interrogation initialisée : Êtes-vous en possession d'informations sur le vol des diamants au centre-ville de Spagonia ? --"

Complètement dérouté par la question, je constatai que celle-ci avait été prononcée de manière beaucoup moins... robotique. Cette question avait due être préparée et constituaient donc un point central de la mission des robots. Ces machines menaient une enquête ? Je préférai ne pas répondre tout de suite, lançant simplement un regard interrogatif à Azuria.

HJ- Bon, il s'agit pour le moment d'un interrogatoire. Tu peux inventer des questions suivantes, mais n'oublies pas que le vocabulaire des robots ne leur permet pas de faire beaucoup de phrases complètes, et que la simplification est d'or ! -HJ


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


HRP - Le chevalier de la Cuisse Molle, uh ? xD

Quoi ? 700e postes ! Eh ben ! x)

Et c'est vraiment cruel ça ! J'ai de la difficulté à faire parler les robots. Comme tu pourras le remarquer ... - HRP


Azuria sentit quelques tapotements sur son dos ce qui la fit sursauter un peu. Bon vraiment pas beaucoup. En tout cas, à peine pour ne pas qu’Alexis le remarque. Elle n’aimait pas tellement ça … à vrai dire, ça la faisait paraitre plus faible. Si elle n’avait présentement pas aussi peur, elle aurait sauvagement repoussé sa main ... Il se mit alors à dire d’une voix rassurante :

"Calme-toi voyons ! Nous ne savons pas encore ce que ces robots nous veulent ! Peut-être qu..."

"-- Cible verrouillée.--"


Cible verrouillé … Uh ? Si le robot n’avait pas dit ça, cela aurait effectivement rassuré Azuria. Toujours les mains sur la tête, elle regarda le sol. Bon, Alexis avait peut-être raison : ils ne savaient pas ce que les robots leurs voulaient. Donc, attendre serait la meilleure chose à faire et ce calmement.

"-- Posez vos armes. --"

Wow. Ils avaient l’air d’avoir des armes ?

"Nous n'en avons pas."

Évidemment …

"-- Individus non dangereux. Repos. --"

Elle poussa un long soupire de soulagement. Après avoir entendu ça, elle devait avouer qu’elle se sentait mieux. Même si ses mains tremblaient toujours. Elle regarda alors intensément dans les yeux d’Alexis … il avait l’air tellement calme. Il n’avait donc pas peur ? Elle se sentait tellement idiote, maintenant. Puis, de toute façon, pourquoi des robots les attaqueraient ? Ils n'avaient rien fait de mal, après tout. À moins qu'Alexis ait fait quelque chose ... Mais bon, ce qui était tout à fait impossible.

"Tu vois, ils n'ont aucune raison de s'en prendre à nous !"

Azuria se contenta d’un hochement de tête.

"-- Interrogation initialisée : Êtes-vous en possession d'informations sur le vol des diamants au centre-ville de Spagonia ? --"

Sur le vol des diamants au centre-ville de Spagonia ? Bon, ce n’était pas rare de voir des voleurs dans cette ville … Par contre, des diamants ? À sa connaissance, elle n’avait rien entendue à ce propos. Comme Alexis ne parlait pas, il ne connaissait certainement rien à propos de cette ville. Après tout, si ce qu’il avait dit était vrai : il habitait très loin d’ici. Azuria se leva donc et répondit d’une voix tremblante, encore nerveuse par l’apparition des robots :

'' – Je … non. Je … je n’ai jamais entendu parler de ce vol …''

"-- Mensonge. --"

'' – QU … QUOI !? ''

"-- Je répète : mensonge. --"

'' – Mais je … je ne sais absolument rien à propos de ce … de ce vol. ''

Qu’est-ce que … ? Les robots seraient-ils détraqué ? Azuria se mit à craquer ses doigts sans s’en rendre compte même si elle avait horreur de cela. Le pire était qu’elle ne mentait pas. Peut-être étais-ce à cause de sa voix qui tremblait ? Le robot approcha tranquillement. La jeune fille le regardait s’approcher sans faire un seul mouvement. Quand il fut assez près d’elle, il fixa ses poches.

"-- Videz vos poches --"

'' – Quoi ? Je n’ai seulement que … que mon téléphone porta … ''

Azuria vida ses poches quand elle sentit d’autres choses que son téléphone. Quelques choses de petits … Elle les prit et sursauta quand elle vit que des diamants y étaient. Elle les tenait maintenant dans le creux de ses mains. Comment cela se pouvait-il ? Jamais elle ne ferait un truc pareil ! Et puis, quand elle avait prit son téléphone, ils n’étaient pas là. C’était impossible. À moins que quelqu’un les ait mises dans ses poches et qu’elle ne s’en soit pas rendu compte. Se pouvait-il que cela soit Alexis ? Il avait peut-être inventé toute cette histoire seulement pour glisser discrètement les diamants dans ses poches et faire passer ça sur sa faute à elle. Dire qu’Azuria lui avait fait confiance … La main avec celle qu’elle tenait les diamants se mit à trembler tellement que quelques une tombèrent sur le sol. Trop absorber à fixer les diamants, elle ne vit ni la réaction des robots, ni celle d’Alexis. Elle serra soudainement très très fort la main, enfonçant les diamants dans sa chair. Des larmes de rages s’écoulaient sur ses joues. Elle se sentait tellement trahit … même si elle n’était pas certaine que ce soit Alexis. Quoique qui d’autre que lui était là APRÈS qu’elle avait prit son téléphone ? Personne. Azuria regarda le jeune garçon et lui cria dessus :

'' – TOI … ! COMMENT AS-TU OSÉ !? ''


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HRP - Et c'est moi qui fait des choses cruelles maintenant ??? lol! - HRP


Azuria était visiblement encore ébranlée par l'apparition des robots, mais elle se leva et répondit d’une voix tremblante :

'' – Je … non. Je … je n’ai jamais entendu parler de ce vol …''

"-- Mensonge. --"

'' – QU QUOI !? ''

Que faisait-elle ? Elle mentait ? Je ne la voyais pas du tout comme une voleuse, et encore moins une menteuse ! Notre cri de surprise éclata en même temps, et fut immédiatement suivit par la voix robotique :

"-- Je répète : mensonge. --"

'' – Mais je … je ne sais absolument rien à propos de ce … de ce vol. ''

Non, impossible. Elle n'avait pas du tout le ton d'une menteuse. Ou bien elle jouait bien. Ma naïveté m'avait très souvent fait faire preuve de compassion pour mes ennemis secrets, donc je restai tout de même sur mes gardes et commença à la dévisager de la tête au pied avec interrogateur et surpris.

Et puis je me me demandai comment les robots avaient pu considérer que l'affirmation d'Azuria était un mensonge. C'est vrai que cela nécessitait une analyse assez poussée de toute la physionomie d'Azuria et de la voix qu'elle avait à ce moment là, d'autant plus que leur apparition l'avait rendue nerveuse, les robots pouvaient se tromper.


"-- Videz vos poches --"

Voilà une bonne idée. Azuria allait pouvoir prouver son innocence !...

'' – Quoi ? Je n’ai seulement que … que mon téléphone porta … ''

C'est alors que se déroula sous mes yeux une scène terrifiante. Azuria plongea sa main dans sa poche, pris soudain une mine surprise alors que tout son corps était enclin à une tension soudaine. Elle extirpa sa main tremblante contenant une poignée de diamants et la regarda, complètement déconcertée. Les robots allumèrent leurs yeux pour scanner la scène et je restai bouchée bée. Quelques diamants tombèrent avant qu'elle ne referme soudainement sa main si fort que je me demandai comment les diamants pouvaient encore y être contenus, elle me lança un regard noir et me hurla (encore) dessus :

'' – TOI … ! COMMENT AS-TU OSÉ !? ''

Première réaction : JIÇUIPOURIEN

"Wowowowowowowow ! Moi, j'ai rien fait ! Oh ! Comment je pourrais fair eune chose pareille ?!"

C'était vrai, quoi ! Ils n'avaient pas vu mon groupe dans Bahamut Team ? Je susi un Heroe bordel !!

Seconde réaction : CÉPAMOACÉHEL

"Vous avez bien vu, moi j'ai rien du tout ! Pourquoi on m'accuse moi alors que c'est elle qui les a, hein ? "

Troisième réaction : OMÉOFAITATEN

"Deux secondes... D'où ils sortent ces diamants ? Je les auraient vu si elle les avait dans sa poche..."

Quatrième réaction : CÉPANOU

"Bon, on se connait depuis peu de temps, mais je suis sûr à 50% qu'Azuria n'a PAS mis ces diamants dans sa poche. D'ailleurs ce serait très bête. Même un débutant cacherait ces diamants au lieu de se balader avec. J'en conclus qu'un élément extérieur cherche à nous inculper."

Je fixai les robots. Ils n'avaient soit rien compris, soit rien écouté. Le scan terminé, ils reprirent.

" -- Diamants retrouvés. -- "

Le problème, c'est qu'Azuria avait la main fermée. Les robots n'apprécièrent pas ce geste.

" -- Processus de récupération enclenché. -- "

Les bras-mitrailleuses se relevèrent. Je restai immobile encore un instant pour être sûr de ce qu'ils allaient faire.
Oui, ils allaient tirer.
Pire, il viennent de tirer.
Et vu le bruit que ça faisait, ce n'était pas des seringues anesthésiantes ou quoique ce soit dans le style. C'était des balles. Perçantes. Mortelles.

L'avantage quand on acquiert la capacité de courir très vite, c'est qu'on finit par avoir des réflexes incroyables.
Le problème en revanche était que même avec mes capacités d'anticipation, je n'avais pas du tout chargé mes chaussures. Une seule solution : me jeter sur Azuria.

Déjà que le geste était déconcertant, surtout pour Azuria qui venait quand même de m'accuser de trahison, je n'ai pas pu m'empêcher de m'exclamer en même temps une des répliques d'Adèle Blanc Sec dans le film au nom de ces aventures, au moment où elle se jète su le président pour le sauver d'un rapace préhistorique :

"Dans mes bras !"

Je lui sautai dessus et la plaquai au sol, évitant de se fait la volée de balles qui nous furent tirées dessus. Je me relevai à toute vitesse, les doigts prêts à claquer, en lâchant juste un petit "Pardon" à l'attention d'Azuria.

Mes doigts claquèrent discrètement. Et je ne fus plus là.
Démarrer en trombe donne souvent cet effet à certain observateurs qui n'étaient pas au courant de mes capacités. Soudainement, c'était comme si je m'étais évanouis dans la nature. J'étais déjà de l'autre côté.

Bon, ces robots semblaient avoir des problèmes de diplomatie. J'allais leur régler leur compte rapidement.


HJ- Je te laisse la parole pour savoir si une de tes réactions doit influer sur mon comportement. Et pour les diamants, j'ai déjà une idée pour la justification, si tu es en panne. -HJ


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


HRP - Pardonne-moi pour ce retard ! Je n'ai pas vraiment été présente ces temps-ci à cause de quelques problèmes. Bref, maintenant que tout est réglé, je m'y remets ! ^^
Et oui, je suis un peu en manques d'idées pour les diamants. Je te laisse donc t'en charger. x)
- HRP


"Wowowowowowowow ! Moi, j'ai rien fait ! Oh ! Comment je pourrais fair eune chose pareille ?!"

Tss. Dire qu’il n’avait rien fait ? C’était en plus un menteur !? Azuria se souvenait bien d’avoir dit qu’il était une personne ‘’plutôt honnête’’. Ce qui d’ailleurs eu pour effet de le trouver encore plus répugnant.

"Vous avez bien vu, moi j'ai rien du tout ! Pourquoi on m'accuse moi alors que c'est elle qui les a, hein ? "

Peut-être bien, parce qu’il les avait glissé dans ses poches ? En plus, il mettait ça sur SA faute. Quel idiot ! En même temps, c'est vrai que les robots le croiraient plutôt lui que elle. Après tout, c’était elle qui avait les diamants dans ses poches … Azuria devait donc ne faire confiance en personne. Elle détestait les garçons, c’était TOUJOURS de leur faute.
Ce qui était plutôt ‘’rare’’ chez elle, elle avait une soudaine envie de frapper. Perdu dans ses pensé, elle se rendit compte qu’Alexis avait parlé. Par contre, dans tout ce qu'il avait dit, elle ne comprit seulement que deux mots : ‘’diamant’’ et ‘’poche’’. Bon, qu'allait-il dire maintenant ?


"Bon, on se connait depuis peu de temps, mais je suis sûr à 50% qu'Azuria n'a PAS mis ces diamants dans sa poche. D'ailleurs ce serait très bête. Même un débutant cacherait ces diamants au lieu de se balader avec. J'en conclus qu'un élément extérieur cherche à nous inculper."

Bon … Serait-il entrain de la défendre maintenant... ? Elle n’y comprenait rien. Azuria se mordit très fort les lèvres. Présentement, elle se posait pleins de questions : étais-ce réellement Alexis qui avait mit les diamants dans ses poches ? Était-elle entrain de l’accuser pour quelque chose qu’il n’avait pas commis ? De toute façon … Pourquoi il l'a défendrait si c'est lui qui avait volé les diamants ? Serais-ce une stratégie ? Azuria allait ouvrir la bouche pour répliquer quelque chose, mais le robot prit la parole :

" -- Diamants retrouvés. -- "

Azuria se figea.

" -- Processus de récupération enclenché. -- "

Et ça voulait dire quoi ÇA ? Elle eue la réponse à sa question quand il leva ses bras en forme de mitraillette. Est-ce qu’il allait … ? Si elle aurait pu, Azuria aurait partit à fuir, mais elle ne pouvait pas : la peur lui en empêchait. Elle ferma très fort les yeux et entendit la voix d’Alexis :

"Dans mes bras !"

Qu’est-ce que … ? Alexis lui sauta dessus pour la plaquer au sol. Elle se cogna durement la tête contre le sol, entendant les bruits que projetaient les balles de mitraillettes. Avant qu’elle ne réalise que le jeune garçon lui avait sauvé la vie, elle avait faillit lui crier dessus en le traitant de tous les noms possibles, cependant celui-ci se leva aussitôt en s’excusant. Ce qui lui empêcha de dire ce qu’elle voulait … Et c’est à ce moment même qu’elle comprit qu’Alexis lui avait sauvé la vie. Elle leva la tête, mais remarqua qu’il n’était plus là. L’avait-il abandonné ? Après tout, ça serait tout à fait normal … Azuria l’avait accusé pour quelque chose qu’il n’avait peut-être pas fait ! C’était horrible ! Elle s’en voulait terriblement.
Par contre, la laisser seule sans défense avec ces robots était quelque chose de vraiment inacceptable ! Elle sanglota et cria le plus fort qu’elle le pouvait, ignorant qu’il était encore présent :


'' – ALEXIS !! T’ES VRAIMENT LE PLUS PIRE DES IDIOTS !!! ''


HRP – Sisi Alexis … t’es un idiot ! xD
Ah et si Azuria agit comme ça, c’est bien parce qu’elle n’a pas prit le temps de regarder correctement aux alentours… - HRP



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HRP - Ah ! Quelle joie de s'en prendre plein la g***** à chaque post ! Wink Je m'amuse comme un fou, ça m'entraîne pour trouver des stratégies avec Ona ! lol!
Michante ! Je suis pas un idiot ! Je suis un HEROS ! geek Je vais sauver la demoiselle en détresse ! king Je sens que je vais bien m'amuser...
Très content que tu sois de retour !
- HRP


'' – ALEXIS !! T’ES VRAIMENT LE PLUS PIRE DES IDIOTS !!! ''

Ok. Je crois avoir accumulé assez de tentions comme ça.

*Chers robots, vous tombez à point, j'étais sur le point de m'éclater la tête contre une falaise.*

Le robot meneur fut le premier à comprendre que je n'avais pas disparu, mais que j'étais juste derrière lui. Lorsqu'il ne retourna, il vit simplement un pied à 2 centimètres de sa tête. Ce fut d'ailleurs la dernière image qu'il n’enregistrera jamais, car ce fameux pied envoya valser sa tête au loin.

L'escouade de robots me fit alors face. J'avais au moins réussi à détourner leur attention de la "voleuse qui n'en était certainement pas une".


*Un idiot, hein...*

Le premier root qui eut la folie de me tirer dessus constata rapidement qu'il venait de faire la plus grosse erreur de sa vie, et optionnellement la dernière. Esquivant la rafale de balles, je me retrouvait juste à côté de lui. J’empoignai à deux mains son bras mitraillette et utilisa l'élan fourni par mes chaussures pour le faire basculer sur un de ses coéquipiers. Il explosèrent dans un bel ensemble et, traversant le feu de l'explosion (même si ce genre d'exercice me terrorisait à cause mon pouvoir), j'échappai au regard de deux robots s'étant glissé derrière moi tout en atterrissant sur la tête d'un autre robot. Prenant appui dessus, je chargeai mes chaussures pour effectuer un super saut.

Je fus un peu trop ambitieux car le robot me fit basculer avant que je ne puisse sauter. Résultat : j'activai le saut au moment où j'étais en train de tomber, et je fut propulsé quasiment à la verticale sur les deux robots auxquels j'avais précédemment échappé. Ceux-ci visèrent, mais n’eurent pas le temps de tirer, car je les percutai à pleine vitesse.
Il furent simplement désorienté. Je profitai de cet instant très court pour entamer un mouvement de rotation accéléré grâce aux chaussures et, les empoignant chacun par un bras, je les fit tournoyer autour de moi, me protégeant ainsi des missiles.

J'aimais beaucoup utiliser mes adversaires eux-même contre mes adversaires.

Je sautai tout en continuant de tournoyer, fis un saut périlleux avant et lançai dans un même mouvement les deux robots au sol. Leur explosion souffla trois autres robots.

Six de moins. Mais encore quatorze opérationnels.
Le problème, c'est que mon saut m'avait mis complètement à découvert, j'étais donc une cible facile. Je dus effectuer une série de gestes assez complexes et, dans d'autres circonstances, plutôt ridicules, pour éviter les rafales de tirs qu'on me tirait dessus.

Le fait qu'Azuria assistât à la scène me gênait un peu : déjà quelle avait failli me prendre pour un extraterrestre, si en plus elle apprenait que je pouvais contrôler les plantes, j'étais très mal barré. Et pas sûr qu'elle comprenne mon histoire d'anneau MAZIK* qui me lie à Ona.

J'évitais donc toute utilisation de mon pouvoir. D'ailleurs, cela ne changeait pas tellement mon comportement, car je faisais souvent ça dans mes combats, utilisant ce pouvoir qu'en dernier recours.

Je fusai vers le sol avec une position très aérodynamique, puis me redressai au dernier moment pour écrabouiller proprement un des robots. Mais ce fut à ce moment précis que je me souviens soudainement que je m'étais écrasé à plusieurs reprises contre des falaises, et les douleurs resurgirent d'un coup, très violemment.

Mes jambes furent comme fauchées, je tombai à genoux sur la carcasse du robot que j'avais détruit, alors que les autres me mettaient en joue. Je ne dus ma survie que grâce à l'explosion du robot sur lequel j'étais : propulsé en l'air, j'évitai les nouvelles rafales de tirs.
HJ- On peut considérer que je suis plutôt léger, car je passe le plus clair de mes combats en l'air, soit grâce à mes sauts, soit à cause des explosion qui me propulsent l'air. -HJ

L'onde de choc me fit perdre complètement contrôle de ma trajectoire, et il me fallut un immense effort de volonté pour arriver in extremis à me redresser avant de m'écraser contre un autre robot.

"Aoutch !"

L’atterrissage ne me fit pas du bien. Il fallait absolument que j'en finisse rapidement, je ne pouvais plus me battre correctement.

Je constatai alors que ma dernière victime était encore en état de marche. Avant qu'il ne décide de me tirer dessus à bout portant, je m'abritai derrière lui et, l'agitant dans tous les sens, je parvins à lui faire tirer sur ses alliés. Mais ces derniers décidèrent sans état d'âme de continuer de tirer, même si je me protégeait derrière un des leurs. Celui-ci fut transpercé de toutes part par des balles de plus en plus nombreuses. Je roulai sur le côté pour échapper à cet assaut, et je vis le robot se faire exécuter par ses camarades.

Je mis à profit le court instant pendant lequel ils pensèrent m'avoir éliminé pour charger un saut. Ils tournèrent alors la tête vers moi, et je me jetai sur eux.
Il allait falloir jouer très serré : ne charger que des sauts allait vider les chaussures de leur énergie, et vu mon état, je ne pouvais pas les recharger en courant.

L'impact fut violent, mais on pouvait dire que j'avais fait un joli strike. Les cinq robots que je visais furent renversés. Mais il en restait encore un autre groupe de cinq à quelques mètres. Et ils avaient déjà commencé à me viser. Je vis d'ailleurs quelques points rouges se rapprocher de moi : des viseurs lasers.

Ca n'allait pas le faire. Si je fonçais sur eux, ils m’abattraient au passage. Mon cerveau tournais à toute vitesse.



HJ- Nouvelle pause pour voir si ta réaction peut influer sur mon comportement. Mais si tu ne les attaque pas ou que tu ne cherches pas à attirer leur attention, ne fais pas trop avance la scène, histoire que je puisse reprendre là où j'en étais. Mais bon, si tu as une solution plus originale que la mienne (BASTON !!!), ne te gêne pas ! -HJ


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


HRP - Tout d'abord, je te dis un grand bravo pour cette belle scène de combat ! Franchement, c'est du bon boulot. J'ai adoré. ^^

Citation :
Ah ! Quelle joie de s'en prendre plein la g***** à chaque post ! Je m'amuse comme un fou, ça m'entraîne pour trouver des stratégies avec Ona !
Mmh. Ça sonne très sarcastique, dis-donc. xD
Ne met pas ça sur ma faute, c'est ma perso qui est comme ça. Je vais peut-être essayer de te traiter moins comme un idot, si tu veux ? Prend le du bon côté au moins : ça t'entraine pour Ona. xD

Ah et par contre, je t'avertis tout de suite : j'ai eu de la difficulté à redécrire ta grande scène de combat en d'autres mots. Je ne suis pas très certaine de ce que j'ai écris, alors ... - HRP


Que va-t-elle faire maintenant qu’elle était seule devant les robots ? Utiliser son pouvoir mystérieux ? Bien sûr que non. Peut-être qu’elle ferait mieux de … ?

Soudainement, un des robots perdit sa tête. Azuria sursauta quand elle remarqua qu’Alexis n’était que derrière celui-ci. Malgré la situation plutôt dangereuse, celle-ci se sentit mal à l’aise et à la fois plus en sécurité. Elle regarda le sol. La jeune fille se sentit instantanément honteuse.


* - Bon, calme-toi Azuria ! Tu l’as traité d’idiot, tandis qu’il n’avait rien fait du tout. Il t’a sauvé la vie, en retour, tu ne l’as même pas remercié et tu l’as même traité d’une façon que tu n’étais pas supposé faire.
C’est sûr que tu croyais qu’il t’avais abandonné, mais par contre, lui, il ne le sait pas. Il doit certainement penser que tu l’as traité d’idiot pour rien … Qui est l’idiot ou l’idiote, maintenant ? C’est toi … *


Azuria qui essayait malgré tant d’années de ne pas paraitre d’une fille faible, plutôt timide, idiote, maladroite et très sensible … elle n’y était pas capable. Elle n’arrivait pas à combattre ces sentiments si stupides et très malchanceux. C’était elle-même après tout et non l’autre fille plutôt hypocrite, colérique et menteuse.
Après tant d’efforts, elle ne savait pu qui elle était vraiment … Elle leva la tête et regarda la scène qui se déroulait sous ses yeux. Un robot tirait des balles droit sur Alexis, par contre, il les esquivait à une vitesse incroyable et s’était rapidemment trouvé à côté de lui. Il tenait le bras de celui-ci et le fit avancer jusqu’à ce qu’il soit en face de son autre ami et comme le robot tirait toujours, ils explosèrent créant ainsi une superbe explosion.

La suivante partie, elle ne put la voir très bien : ça se déroulait trop rapidement pour ses yeux. Tout ce dont elle put remarquer était qu’Alexis avait fait un super saut et que par la suite il avait prit deux robots par les bras en les faisant tournoyer autour de lui. Ensuite, tout en tournoyant, il leur sauta dessus, les deux robots tombèrent sur le sol en explosant ce qui fit exploser les autres robots autour d’eux.

Et encore une fois, il écrabouilla un autre robot en lui sautant dessus … Par contre, tout de suite après, Alexis tomba à genoux sur la carcasse de robots qu’il avait détruit. Azuria se souvenue alors qu’il était blessé et eut envie de l’aider, mais resta en place. Pourquoi ? La peur lui en empêchait et puis de toute façon … En quoi pourrait-t-elle l’aider ? Elle ne savait pas se battre et elle ne ferait sûrement que le nuire dans son combat. La jeune fille arrêta de penser à cela quand le robot sur lequel il était, explosa. Azuria faillit crier, mais à la place, elle fut surprise qu’Alexis se fût fait propulsé en l’air à cause de cette explosion.

Trop abasourdi par ce qu’elle venait de voir, elle manqua un bon bout de ce combat. En tout cas, le jeune garçon était maintenant derrière un robot et se mit à l’agiter dans tous les sens et ainsi le robot tira sur ses coéquipiers. Ceux-ci tiraient droit sur Alexis et donc tirait sur le robot avec qui il se défendait.
Par la suite, Alexis se dégagea et laissa les autres robots le détruire.
Après cela, le jeune garçon fit un autre saut ce qui fit tomber tous les cinq restants.

Azuria se demanda alors s’il en restait d’autres. Elle eut la réponse à sa question quand elle vue des lasers rouge sur Alexis. Elle tourna donc la tête pour voir un groupe de robots qui était prêt à tirer sur celui-ci.
Elle DEVAIT faire quelque chose sinon cela pourrait tourner en catastrophe. Azuria prit donc son courage à deux mains. Elle sentit ses jambes trembler légèrement. Elle ouvra la main avec laquelle elle tenait les diamants et les montra aux robots. Elle se mit à leur crier dessus, attirant leur attention :


'' – Je croyais que c’était les diamants que vous recherchiez et non ce jeune garçon. Vous les voulez ? Alors, venez les chercher ! ''

On dirait que tout d’un coup, la peur qu’elle avait eue, il y a quelques secondes, disparut. Avec un petit sourire en coin, elle jeta un discret clin d’œil complice à Alexis pour lui dire que c’était maintenant à son tour.


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HRP - Très content que cela t'ais plu. J'ai toujours eu un doute sur ma description des scènes de combat, je pensais que c'était incompréhensible. Tu me remonte le moral !

Ok. C'était un peu sarcastique, mais je pensais vraiment ce que je disais. C'est vraiment un grand plaisir de trouver quelqu'un qui réagit exactement comme il faut dans ce genre de situation, qui prend le recul nécessaire pour voir que son personnage ne sait pas tout. Et puis ça me fait réellement un bon exercice pour voir comment je pourrais réagir avec Ona. Tu es une très bonne partenaire de RPG ! Wink

Ce n'est pas bien grave pour la redescription. Au contraire, ça m'a permit de voir les quelques zones où je n'ai pas été assez précis, et donc qu'on comprend autre chose. Et tu t'en es pas mal sortie du tout ! Smile
Une petite astuce : je dis "charger un saut" pour le moment, tu peux dire simplement "sauta". De toutes façons, je fais ça un moment, mais je devrais rapidement arrêter de dire à chaque "je charge un sprint", "je claque des doigts" etc. pour alléger le tout. - HRP


Azuria eut exactement la bonne réaction. Elle brandit les diamants et les montra aux robotstout en leur criant dessus :

'' – Je croyais que c’était les diamants que vous recherchiez et non ce jeune garçon. Vous les voulez ? Alors, venez les chercher ! ''
*Comme quoi je ne suis pas le seul sur lequel elle crie dessus...*

Cette pensée m'avait échappée. Mais je me re-concentrai immédiatement sur le combat lorsque je vis son petit clin d'oeil. Après m'avoir accusé de traître, elle me considérait maintenant comme son allié. Cette dernière considération était réciproque.

Je remarquai quelle avait attiré l'attention des cinq robots restant. Je pus donc rouler sur le côté tout en chargeant un nouveau saut. Mais c'est là que je vis que j'avais mal calculé mon coup.

Les robots n'avaient pas hésité une seule seconde. Je pensais qu'il allaient prendre le temps de viser avant de tirer, me laissant la possibilité de m'esquiver pour les attaquer su le côté, mais ils réagirent beaucoup trop vite.

Ils lancèrent chacun une énorme roquette dans les airs.
Et vu la trajectoire, elle étaient téléguidées.
Ça allait pas le faire.

Je dus faire un choix : détruire les missiles et sauver Azuria ou m'attaquer aux robots pour éviter une nouvelle attaque. Je choisis en une fraction de seconde de m'occuper des roquettes en premier.

Je réorientai la position de mes chaussures, pliai les jambes et bondit. Je me jetai directement sur la première roquette.
J'avais du perdre la tête. Mon saut était complètement irréfléchi. J'espérai franchement que ce n'était pas une vraie roquette explosive.


"Et chite..." (oui, ça ne s'écrit pas comme ça en anglais... Wink )

Je m'écrasai stupidement contre le missile qui explosa immédiatement.

C'était bien un gros missile d'artillerie.

L'explosion du premier fit exploser tous les autres, et ce fut un formidable feu d'artifice aérien. Azuria était sauvée.
Pas moi...



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Bellule


Etant enfin arrivé dans ce drôle de monde,je décida de me reposer en m'asseyant par terre,sur la plaine.Le vent soufflait lentement,le paysage etait magnifique,mais cela ne me rendait pas joyeuse,j'etait plutôt mélancolique...

*Ai-je fait le bon choix en partant de Townsville?*

Une question qui reste sans réponse,j'écouta le bruit de la nature,un bruit au loin m'intrigua,des bruits de tir,d'explosion,comme si une personne utilisait des armes.Je m'envola pour voir d'où provenait ces bruits lointains,je dinstinguait une chose,je me posa et me cacha derrière un rocher, près du lieu de l'action et observa ce que c'etait.


*Des robots? Moi qui croyait qu'il en avait qu'à Townsville...Mojojojo serrait venu dans ce monde? Ils font mal aux gens.*

Je me posa un peu trop de questions,je vit l'action,un humain essaya de protéger une fille,il recu un misile qui explose.
"Ce drôle d'humain est blessé,mais je n'ai pas prévu de quoi le soigner.Bon,est-ce que il y a un cabinet de medecin dans le coin?"

Je voulait chercher un cabinet de medecin,mais si d'autres robots trannaient dans le coin? ,je serait attaquée! ,mais si je le laisse blessé,ses blessures pourraient empirer,un dilemme dans une situation pleine de questions.

_________________
Exclamation Appelez-moi juste AlexiSonic, le KST ne se prononce pas. Wink


Neo PokeChao Battle Race ! Atelier de décodage | Ligne de départ | Embuscade | Contre-Attaque | Rush Supersonique | Random Portal Paradise

A chaque post, avancez un pokéchao !
Arrow Rappelez son état
Arrow Accélérez éventuellement
Arrow Avancez d'autant de cases que le Pallier de Vitesse le permet
Arrow Rappelez son état final
Tirez sur les concurrents (2 tir par chao par jour) et passer des portails pour gagner des points !

Le jugement d'AlexiSonic approche. Serez vous acteur ou spectateur ?

Montez votre équipe !
Arrow Confrontez la ligue des 3 dans Pokémon Showdown, pour gagner d'autres pokémons et atteindre le champion : Eggman.
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ http://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
AlexiSonicKST
[!]Skyzomégalo fou
[!]Skyzomégalo fou
avatar

Masculin Messages : 5710
Age : 22
Localisation : Sous son chapeau
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

MessageSujet: Re: Courir, c'est dangereux [Azuria, AlexiSonic, Alice, Végéta, (Bellule)]   Dim 15 Jan 2012 - 22:29


Azuria


HRP - Ahla. Je suis en manque d'idées vraiment. Je ne savais pas quoi écrire et même encore JE NE SAIS PAS quoi écrire.

Bref, sinon, je suis heureuse que tu nous ais rejoins pour le RPG, Blossom ! ^^ - HRP




Azuria fixait intensément les robots. Que ferait-t-elle si ça ne fonctionnait pas ?
Quand soudainement, ils lancèrent tous les cinq chacun un énorme missile. Bon, maintenant … elle avait peur. Comme à son habitude, quand elle était effrayée, elle s’agroupât sur le sol, les mains sur la tête.

La jeune fille remarqua qu’Alexis s’était mit à sauter. Attend, il n’allait quand même pas … ? Azuria allait lui crier de ne pas faire ça, mais bon … il était maintenant trop tard : il avait sauté sur le premier missile en vue et celui-ci explosa. Ce qui fit d’ailleurs exploser tous les autres qui était autour.

Le cœur d’Azuria battait maintenant très vite. Elle ne pouvait pas voir s’il allait bien, puisque la fumée de l’explosion était encore présente. En espérant, qu’il aille survécu à ça. Malgré que ce fût presque impossible qu’un humain NORMAL résiste à cela. Elle regardait très fixement où l’explosion avait eue lieu et quand la fumée fut dissipée au complet, elle remarqua qu’Alexis avait l’air blessé. Bon c’était normal après tout.

Azuria s’avança. Elle avait les mains moites. Quand elle fut à quelque mètre de lui, elle allait ouvrir la bouche pour savoir si ça allait, mais elle sentit un regard peser sur elle. Celle-ci regarda alors aux alentours et remarqua une jeune fille qui était toute seule. Qu’est-ce qu’une gamine comme elle faisait-elle ici ? Elle remarqua alors que celle-ci ouvrit la bouche pour parler. Même si elle était un peu plus loin d’elle, Azuria comprit ce qu’elle dit :


"Ce drôle d'humain est blessé,mais je n'ai pas prévu de quoi le soigner.Bon,est-ce que il y a un cabinet de medecin dans le coin?"

Un cabinet de médecin dans le coin … ? Malgré la situation un peu dramatique, quand Azuria entendit cette phrase, un petit rire s’échappa de sa gorge. Elle mit alors les mains sur sa bouche, empêchant son fou rire d’avoir lieu, mais se fût échouer. Elle éclata de rire. Un rire immense … rare était les fois qu’elle riait comme cela. Elle se plia en deux, se tenant le ventre. Ça lui en faisait même très mal. Quelle drôle de gamine celle-là ! Comment voulait-t-elle trouver un médecin dans un endroit comme CELUI-CI !? À l’endroit où ils étaient, il n’y avait que de l’herbe qui s’étendait à perte de vue et aussi de gros rochers.
En même temps, rire dans un moment pareil n’était pas du tout normal …

Se rappelant alors d’Alexis, elle arrêta soudainement. Ses sourcils se plissèrent d’inquiétudes. Ce jeune garçon était blessé à cause d'Azuria, elle s'en voulait d'ailleurs beaucoup ... Si seulement, elle savait se battre.


'' – Est-ce … est-ce que ça va ? ''

Bon, d’où elle était, elle ne pouvait pas voir s’il avait les yeux ouverts ou non et ni remarquer ses blessures …


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Bellule


HRP :De rien Azuria Wink
Dur de trouver des idées pour le rpg,même AlexiSonic a l'air en manque d'inspiration.


Je vis une fille allant près du garçon qui était blessé,elle voulait voir si il allait bien,et soudain,elle était en train de rire,comme si on lui avait racontée une blague .

*Rire dans un moment dramatique! Elle a perdue la tête?*

Je voulais allez me présenter à cette fille mais j'hésitait, j'etait timide.

*Je veut pas allez la voir,j'ai pas envie qu'elle me rejette...Allez remue toi Bellulle,elle ne va pas venir à toi,si tu veut savoir ce qu'elle pense de toi,va la voir!*

Je pris mon courage à deux main et alla voir cette fille malgré que j'etait gênée :

"Bonjour...comment vous vous appelez? ...Moi je m'appelle Bellulle,je voudrais vous poser une question...pourquoi vous avez ri ... tout à l'heure?"

Une goutte de sueurs glisse doucement sur mon visage,j'avais peur qu'elle me dise qu'elle que chose de mal ou qu'elle m'envoie ailleurs.


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HJ- Je ne suis pas du tout en panne d'idée, seulement il est d'usage d'organiser un ordre de post afin de laisse à chacun le temps de répondre. Donc, vois-tu PPG, tu aurais du attendre que je réponde avant de te manifester à nouveau, c'est d'ailleurs pourquoi je n'ai aps répondu avant qu'Azuria ne poste etc.

Donc, pour rétablir l'ordre de post correct, on va dire à présent que l'ordre sera : AlexiSonic - Azuria - Bellule - AlexiSonic - Azuria - Bellule - AlexiSonic - Azuria - Bellule - AlexiSonic - Azuria - Bellule - AlexiSonic - Azuria - Bellule - AlexiSonic - Azuria - Bellule - AlexiSonic - Azuria - Bellule - AlexiSonic - Azuria - Bellule - AlexiSonic - Azuria - Bellule - AlexiSonic - Azuria - Bellule - AlexiSonic - Azuria - Bellule - AlexiSonic - Azuria - Bellule - AlexiSonic - Azuria - Bellule - AlexiSonic - Azuria - Bellule - AlexiSonic - Azuria - Bellule - AlexiSonic - Azuria - Bellule - etc.
geek

Autre chose Bellule. Bon, je ne connais pas ton perso, mais je doute que la première chose qu'elle fasse lorsqu'elle vois un type quasiment mort à ses pieds est d'essayer de faire connaissance avec quelqu'un d'autre. Etant une super héroine, elle cherchera le plus rapidement possible une solution, en faisant abstraction de tout élément extérieur, sauf si celle peut trouver de l'aide. Ensuite n'oublie pas ce que je t'ai dis à propos de la prise de recul sur la situation : Bellule voit un type fumant et presque mort aux pieds d'une fille qui se met à rire, moi à sa place j'en aurais déduis qu'Azuria était coupable (sans vouloir t'embêter Azuria, hein, nous sommes d'accord). Ensuite, et c'est un petit problème que je vais devoir régler à votre place, les robots sont toujours en état de marche ! C'est gentil de vous occuper de moi comme ça, je suis même très touché, mais bon, pensez aussi à vos vies !

Bon, pas d’inspiration, d'accord, mais cela ne t'empêche pas de développer un peu plus les pensées de ton personnage. Pour faire grossir ton post et nous donner des informations, imagine précisément tous les gestes, toutes les réactions et tout ce que vois Bellule et donc comment elle interprète l'ensemble.

Je termine ce post en rappelant que je ne vous dispute pas pour ça, ce ne sont, mais c'est en remettant les erreurs en valeurs que l'on peut les éviter plus tard. Je ne vous demande pas de vous corriger, c'est aussi un peu le but du RPG de trouver des explications à tout et n'importe quoi ! Wink

Mon boulot de modérateur étant terminé, je me relance ! -HJ



Je m'étais écrasé plusieurs fois contre des falaises escarpées, je m'étais fait hurler dessus, je m'étais fait attaqué sans raison et tiré dessus, finalement mon saut reflétait exactement la lassitude que j'éprouvait à ce moment là.
Pas une seconde de répit depuis que je suis dans ce monde ! Enfin, si, mais pendant ces périodes calmes, j'étais évanouis. Pas de bol.

Dans les MMORPG, j'étais un peu suicidaire. Quand j'en ai raz-le-bol de devoir attendre que mes PV se régénèrent, je me relance à l'assaut même avec peu de points de vie dès que j'ai assez de mana pour faire une compétence. C'est pour ça que j'aime les gros bourrins avec plein de défense et des attaques de zone.

Le problème, c'est que je n'étais ni un bourrin, ni un personnage de MMORPG. Autrement dit, les résurrections miraculeuses n'existent pas.
Dur retour à la vie réelle.

Et ce retour s'était effectué un peu trop tard.

Franchement, mourir comme ça, mais quelle idée ! Azuria aurait gaspillé ses bandages !
Et Ona ! Que ferait-elle sans moi ? Trouverait-elle un autre garçon capable de rivaliser avec la malédiction ? Ou aura-t-elle mis fin à ses jours avant ça ?
Ma plus grande peur était qu'Ona se suicide. Sa vie était un tel enfer que j'admirais son courage d'affronter encore la vie comme elle le faisait. Bon, elle n'avait plus tellement le courage de l'affronter en fait, c'est pour ça que j'ai du l'aider, et que je me sentais encore responsable.

*Hey ! Mais au fait ! J'étais parti pour protéger Azuria, moi ! Je me suis rendu responsable d'elle aussi !
Non mais attendez un peu ! Je peux pas mourir d'une manière aussi stupide alors que je ne sais toujours pas comment ces diamants se sont retrouvés ici ! Ca ne va pas du tout ! Je me suis battu jusqu'ici, je ne vais pas m'arrêter !*


C'est à ce moment-là que je me félicitai de ne pas avoir utilisé du tout mon pouvoir depuis que j'étais arrivé ici.
C'est aussi à ce moment-là que je percutai la roquette.
Moui, c'était bien une roquette explosive.

Vous constaterez, chers lecteurs passionnés, que toutes ces pensées me sont passées à l'esprit en une fraction de seconde. Ce qui me laissai amplement le temps d'utiliser mon pouvoir, voilà donc pourquoi je m'en félicitais.


L'explosion fut assourdissante. Toutes les roquettes avaient explosées en même temps, stoppée dans leur élan par un énergumène doté d'une intelligence visiblement limitée au point de se jeter sur des explosifs chargés.
Mais le Wengé est un bois très dur en provenance d'Afrique centrale, doté d'une très bonne durabilité.

J'avais recouvert ma peau de bois. De Wengé, plus précisément. J'avais lu sur un catalogue que c'était solide, et je m'étais suffisamment documenté pour pouvoir l'utiliser comme armure éphémère. Mon pouvoir renforcé au maximum me protégea de l'explosion.
Enfin... en grande partie du moins.

La peau d'écorce super solide vola en morceau et fut désintégrée presque aussitôt. Elle réussit pourtant à arrêter la majeure partie des dégâts. Cependant l'onde de choc me propulsa à terre, et je manquai de retomber dans l'inconscience.

Non, je ne pouvais pas m'évanouir tout de suite. Avant, je devais impérativement bousiller ces robots. J'esquissai un geste pour me relever, mais j'en était visiblement pas capable. Je m'allongeai donc, fermai les yeux, plaquai mes mains au sol et rassemblai ce qui me restais comme forces pour empaler le dernier groupe de robot sous des cactus déformés en pieux.

Toute manifestation de mon pouvoir disparut ensuite, et je fermai les yeux. Des voix s'entre-mêlèrent dans ma tête, raisonnant si fort que je ne parvenais pas à comprendre le sens.
Je n'avais aucun moyen de leur prouver qu'un humain pouvait survivre à une telle explosion. Je décidai de faire semblant de sombrer dans l'inconscience.
A la place je m'endormis. Le résultat était le même au final.

Sauf que vu le nombre de coups que je m'étais reçu, mon nez peinait à reprendre une forme normale.
Je ronflai.


HJ- En gros, je viens de vous faire un résumé de tout ce qui s'est passé pendant que vous me regardiez me faire exploser la t****** et que vous vous occupiez de savoir si j'étais vivant ou pas. Ce qui signifie donc qu'aucun de vous deux n'est censé m'avoir vu utiliser mon pouvoir (à force de déductions astucieuses et complexes, vous pourriez vous douter de quelque chose, mais ça me semble peu probable). La seule action qui m'a fait faire avancer l'action est mon ronflement.
Juste assez pour que vous vous demandiez si, par hasard, j'aurais survécu. -HJ



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


HRP - Oi, oi ... Gomen nasai, Alexis-kun. En fait, je croyais que pendant l'explosion les robots avaient été détruit. J'en n'étais pas certaine. Sincérement, désolé. :/

Ah et au fait Alexis, je ne peux pas te le cacher, mais j'ai de la difficulté, parfois, à comprendre ce que tu écris. Mais ne t'inquiète pas, ce n'est pas ta faute. C'est la mienne ; j'ai de la difficulté avec le «français» et les expressions françaises.
Je crois même que j'ai ENCORE fait une gaffe sur ce que j'ai écris. (Oi, je hais faire des gaffes ... ><). En fait, je n'ai pas trop comprit si Alexis a détruit le reste des robots, mais bon, j'ai fais comme si ... ;o; - HRP




Azuria remarqua alors qu’Alexis ne bougeait pas. Avait-elle parlé assez fort ? Ou bien était-il vraiment inconscient ?
Elle regarda les robots qui s’approchaient. Elle serra les poings. Bon, elle n’avait pas le choix, maintenant : si Alexis était hors-combat, elle devra utiliser son pouvoir. Elle desserra malgré tout ses poings, quand elle remarqua une petite silhouette s’approcher d’elle. Elle remarqua que c’était la jeune fille qui cherchait un cabinet de médecin … Elle lui parla et Azuria remarqua aussitôt qu’elle était timide :


"Bonjour...comment vous vous appelez? ...Moi je m'appelle Bellulle,je voudrais vous poser une question...pourquoi vous avez ri ... tout à l'heure?"

Bon, apparemment, cette jeune fille, Bellulle, ne devait pas savoir que ces robots étaient «vilains» et lui poser cette question un peu ridicule dérangeait Azuria. Par contre, celle-ci lui sourit, un sourire voulant rassurant, mais qui en n’avait certainement pas l’air. Vue les circonstances, Azuria n’était pas d’humeur à faire des sourires et à répondre.
Elle ne lui répondit donc pas et regarda les robots s’approcher. Elle allait se concentrer sur ceux-ci, mais elle remarqua qu’Alexis s’était levé. Azuria en avait eue le souffle coupée. Comment cela était-il possible ? Malgré tout, celle-ci se sentit un peu rassurée.

Elle ne put voir ce qu’Alexis avait fait, mais en très peu de temps, il avait réussit à détruire le restant des robots. Mais d’où venait-il bon sang !? Il sombra alors dans l’inconscience. Azuria s’approcha aussitôt et s’accroupit pour voir ces blessures. C’était vraiment … impossible.

Elle entendit alors ronfler. S’était-il … endormit ? Azuria ne put empêcher un sourire de parvenir. Il était certainement fatigué après tous ces événements. Elle lui murmura alors, consciente qu’il ne l’entendrait certainement pas :


"Merci …"

Azuria s’assoit sur une roche. Elle déposa alors les diamants sur le sol, ne savant pas quoi faire avec eux. De toute façon, elle n'avait aucune envie de les laisser avec elle ...
Azuria devait avouer qu’elle était vraiment fatiguée aussi. Elle ferait n’importe quoi pour dormir et pour manger au moins quelque chose. Azuria se mit une main devant la bouche et bailla. Elle observa alors la jeune fille. Elle avait l’air jeune et pourtant très mature pour son âge. Une chance, puisqu’elle n’avait aucune envie de faire du gardiennage. Azuria répondit alors, très en retard, à la question qu’elle lui avait posée, il y a quelque minute :


"Enchantée Bellulle. Je me nomme Azuria et ce gros ronfleur s’appelle Alexis. Et pour répondre à ta question, je ne te dirais pas pourquoi j’ai ris. C’était idiot de ma part. C’était quelque chose que je n’aurais pas dû faire … Oh et ... une dernière chose Bellulle : je ne crois pas qu’on ait besoin d’un médecin … "

Azuria avait dit sa dernière phrase d’un ton un peu moqueur. Bon, elle se «moquait» légèrement des autres, tandis, qu’elle n’aimait pas que quelqu’un le lui fasse.

EDIT DE ALEXISONIC : Je vais intempestivement utiliser de mon pouvoir de modérateur pour faire un petit commentaire.
Bon, je m'étais mal exprimé, je l'avoue. Ce ne sont pas les expression françaises d'ailleurs.
Je vous refait l'action : je saute, je me prend les missiles. J'utilise mon pouvoir pour me défendre, je tombe. Une fois à terre, je suis juste agité d'un soubresaut : je voulais me relever, mais je n'en étais pas capable, je reste donc allongé. Là, vous arrivez, vous me regardez, vous vous posez des questions, mais pendant ce temps j'utilise mon pouvoir pour détruire les robots.
Ce qui fait que le dernier post que j'avais fait était une sorte de complément à celui que j'avais fait un peu avant. Sinon, la seule chose que j'ai faite après vos post, c'est de ronfler.
J'ai tendance à promouvoir le fameux dicton Shadock "Pourquoi faire simple quand o,n peut faire compliqué ?".
Donc, en fait, ni Azuria, ni Bellule ne m'ont vu faire cette action, parce que je la faisais allongé les yeux fermé au moment où vous me croyiez inconscient. Ensuite je me suis endormi.
Je n'ai pas respecté l'ordre chronologique en fait...
Voilà, tout ça pour dire que tu peux toujours éditer, Azuria, si tu en as le courage, l'envie et la volonté, mais que Bellule peut continuer.
Ey ! Mais je suis super blessé ! Je me suis pris une de missiles de plein fouet ! Ca fait mal ! Je comprend qu'Azuria puisse réagir comme ça mais ne va pas penser toi que mon personnage est invincible !



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._




Bellule


Après avoir entendu la réponse de Azuria :

"Si on ne fait rien pour le soigner,il risque d'avoir des blessures internes et son état pourrait s'empirer et il risquerait de mourrir!"

J'ai eu une réaction presque instantané qui m'as surprise et rappellée quelque chose :

*Je connait à peine ces personnes que je m'inquiète pour eux,comme pour les super Nanas quand je les aie connues...Townsville...Belle,Bulle,Rebelle,Professeur Utonium...Ils me manquent...*

Mon mental n'allait pas bien,je commence à devenir triste et nostalgique,je ne voulait pas dire à Azuria ou à Alexis pourquoi je suis si triste,d'un ton neutre et en disant vrai (en réalité,j'ironise pour éviter les doutes et les questions.) :

"Je vais voir le paysage,je reviendrais te voir si tu veut."

Je m'envola pour trouver un coin peu éloignée d'Azuria mais difficilement trouvable et bien caché,une fois que je trouva le lieu qui me convient,je descend,m'assoie en pliant mes genoux (pas alongés),croise mes bras sur mes genoux,met ma tête sur les bras et pleure en faisant le moins de bruits possible.


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HJ- Moi qui était content que l'on fasse attention à moi, voilà qu'on s'enfuit maintenant... Je suis pas prêt de me relever moi... Wink

C'est bien, PPG Blossom, tu essayes de développer le mental de ton personnage, mais essaye de réécrire les actions qu'on fait tes partenaires de RPG pour les réexpliquer à ta manière. Ainsi, non seulement tes partenaires savent comme ça s'ils ont bien fait passer le bon message, et en plus tu forges le caractère de ton personnage petit à petit. -HJ


Quel beau rêve.

Oui, ça ne pouvait être qu'un rêve.

J'étais content d'ailleurs. Ce n'est pas souvent que je me rend compte que je rêve.

Mais là, c'était obligé. Qu'est-ce que j'allais vite !

Les paysages se succédaient à une vitesse folle, sans que je puisse les identifier. Blanc, bleu, vert, jaune, rouge, parfois noir, voilà toutes les couleurs que j'avais pu distinguer.

Et puis soudainement, ce fut comme si la scène avait été mise au ralenti. Je courrait toujours aussi vite, mais je pus voir distinctement arriver une immense falaise devant moi.

Je ne pouvais pas freiner assez vite, et je ne pouvais pas tourner non plus. J'étais comme bloqué à pleine vitesse dans une même direction.

Ca ne pouvait être qu'un rêve... ???

Je tentai le tout pour le tout : j'essayais de me mettre en boule, comme Sonic le ferait.

J'eux alors une vision d'ensemble de la scène, me voyant moi-même rouler par terre, précédé d'une sorte de lueur verte.

Je rêvais que j'étais un autre Sonic. Un Sonic vert et humain, mais qui faisait tout comme le vrai.

La falaise fut transpercée par le rayon vert translucide. Va vision redevint normale. A l'intérieur, c'était une immense caverne. Un bord arrondi dévia ma course. Je courrais sur la paroi interne de la montagne, à la verticale du sol.

Ça ne pouvait être qu'un rêve, n'est-ce pas ?

Tout en haut, la montagne s'ouvrait sur un tout petit trou lumineux.

J'eux à nouveau une vision d'ensemble, voyant un rayon vert jaillir de la montagne, effectuer une longue courbe dans le ciel avant d'atterrir un millier de kilomètres plus loin.

Ma vision redevint normale. Je m'étais arrêté. Devant moi, un paysage magnifique de verdure et de reliefs divers s'étendait à perte de vue.

Je n'étais pas fatigué. Ça ne pouvait être qu'un rêve.

C'est alors que je vis ce qui se déroulait à des milliers et des milliers de kilomètres : Azuria encerclé par une armée entière de robots. Elle se trouvait sur un énorme amas de diamants.

Ma vision redevint normale : j'étais déjà en train de courir pour la rejoindre, la sauver.

Quand j'arrivais là bas, il n'y avait rien. Et quand je me rendis compte de cela, je me rendis compte qu'il n'y avait VRAIMENT rien. Je tombai.

Ça ne devait être qu'un rêve.

Le paysage avait disparu : plus que du blanc, qui se grisait au fur et à mesure que je tombais, jusqu'à ce qu'il devienne complètement noir. Un sol apparut très loin en dessous de moi.

Au moment même où l'impact avec le sol aurait du me fracasser en petit morceau, je me réveillai en sursaut.
Je me redressai d'un coup comme un zombie.
Et là je pu voir le résultat de tout ce qui s'était passé pendant ma sieste.


HJ- Vous avez de la marge. Ma respiration était régulière, et comme Azuria me prend pour un type immortel, je la croit capable d'aller s'occuper de Bellule pendant que je me repose. -HJ


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Végéta


-HRP- Allez bientôt un méchant qui va vraiment vous embêtez Razz -HRP-

Quelques minutes avant, sur une autre planète très lointaine...

(Végéta, tenant une personne en l'air par son cou, prèt à l'étrangler.)

"- Selon ta légende, n'importe quelle personne qui possède ces Chaos Émeraude aura une force phénoménal ? Intéressent ... Dis-moi où sont-elles !"
"-Elles se trouvent sur la planète Mobius, à environ 27 millions kilomètres d'ici, direction Est ... Je vous en supplie, ne me tuez..."
"-Misérable va! Souviens toi de la personne qui va te tuer: je suis Végéta, Prince des Saiyans. Maintenant va rejoindre tes petits camarades en Enfer!"


Végéta lui lança un poids dans ses côtes. Son coups fut fatale pour ce pauvre paysan de cette planète transformé en ruine. Notre Prince s'envola en direction de son vaisseau spécial.

*Si tout cela est vrai, je pourrai enfin confirmer mon trône et peut-être m'installer sur une planète, surement celle de Mobius. J'ai beau chercher dans chaque planètes et aucunes possède au moins un guerrier plus fort que Freezer... Que ce monde est lamentable.*

Enfin arrivé à son véhicule, Végéta programma son pilote automatique, posa son détecteur sur le côtés, et hiberna tout au long de son voyage jusqu'à l'arrivé.



-HPR- Bon j'avoue c'est court, mais ça donne du suspense, et puis souvent dans un premier temps, on connais rien du méchant ^^-HRP-


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


HRP - Oooh ! Quelle belle surprise ! Heureuse que tu nous ais rejoins Aboutxme ! ^^
Ça va nous faire un vilain dans tout ça. Chouette !
En plus, jamais fait du RPG avec plus de deux personnes. x)

Mais bon, comme ton personnage n'est pas encore complètement apparu ... c'est dommage. Quoique, d'un autre côté, t'as posté quand j'écrivais. Je n'avais pas vraiment envie de recommencer. xD - HRP




"Si on ne fait rien pour le soigner,il risque d'avoir des blessures internes et son état pourrait s'empirer et il risquerait de mourrir!"

Azuria sursauta par cette réponse inattendue. Quoique cette jeune fille n’ait pas tort : Alexis était gravement blessé. Azuria se sentit soudainement très égoïste. Elle ne pensait qu’à elle-même. Était-elle réellement comme ça ou … le faisait-elle exprès pour le paraitre ? Elle ne savait pu.
Qui était-elle vraiment ? Elle était déchirée entre deux comportements contraires.
Azuria jeta un petit coup d’œil vers Alexis. Elle n’aurait pas aimé être à sa place, présentement. Il était vachement blessé.
Celle-ci avait déjà tout donné ses bandages, et trouver un médecin dans un endroit comme celui-ci, il faudrait un méchant miracle ! Bellulle parla, alors :


"Je vais voir le paysage,je reviendrais te voir si tu veut."

Sans la peine de la regarder, Azuria hocha la tête, incertaine. Quelque chose clochait avec cette fille … mais elle n’arrivait pas à trouver. Était-elle avec ces robots ? Ridicule. C’était tout à fait impossible.
Elle regarda la jeune fille ….. s’envoler .. ? Azuria poussa un hoquet de surprise : elle volait. Cette fille volait ! Azuria eut un brusque mal de tête. Ce n’était pas normal. On ne voyait pas ça tous les jours. Tout d’abord, cet Alexis qui court à une vitesse incroyable et maintenant voilà que cette fille pouvait voler ! Que se passait-il donc ? Azuria se sentit basculé, mais se retint sur la roche sur laquelle elle était assise. Elle avait envie de partir le plus loin d’ici et d’oublier tout ce qui s’était passé jusqu’à maintenant. Sa rencontre avec Alexis lui avait porté malheur. C’était une de ses plus pires choses qu’elle avait pu faire. Même si celui-ci lui avait sauvé la vie. (HRP - Oi, oi. Pauvre Alexis. xD - HRP)
En plus, c’était sa faute s’il était blessé ...

Azuria se leva d’un bond : elle devait aller voir Bellulle ! Quelque chose lui disait d’aller la voir … Celle-ci avait quitté si brusquement pour une raison qu’Azuria ne connaissait pas. Avant de partir à sa recherche, celle-ci jeta un dernier coup d’œil à Alexis. Était-ce une bonne chose de le laisser seul ? D’autres robots pourraient toujours revenir … et ça tournerait en catastrophe. De plus, laisser quelqu’un aussi blessé ici était vraiment sans pitié. Azuria hésitait donc. Rester et suveiller Alexis ? Ou bien aller voir Bellulle ? Bon … Pour tout de suite, elle ferait mieux d’aller voir cette petite fille et revenir le plus vite possible. En hésitant, elle partit alors à sa recherche. De toute façon, même si elle connaissait Alexis depuis peu, elle savait qu’il était capable de trouver des solutions à tout.

Normalement, Bellulle ne devrait pas être très bien loin : elle avait dit qu’elle reviendrait. Azuria regarda donc aux alentours et aussi dans le ciel. Elle vole, donc ça serait probable.
Après cinq minutes, Azuria ne la trouvait toujours pas. Elle se découragea alors. Elle était peut-être partit après tout … Elle allait revenir où était Alexis, mais elle la vit : la jeune fille était assise sur le sol, les bras sur ses genoux. Ses épaules bougeaient au même rythme que sa respiration et donc elle put remarquer qu’elle pleurait … Azuria eut un léger pincement au cœur. Elle n’aimait pas voir les gens pleurer. Dont la façon qu’elle était placée, celle-ci se souvenue de la première fois que quelqu’un s’était moqué d’elle : Azuria s’était refugié dans un coin, dans la même position que Bellulle.
D’un pas hésitant, Azuria s’avança.


" H-Hey … "

Azuria s’assoit à côté d’elle. Elle garda le silence, ne savant pas quoi dire. Pour tout dire, elle se sentait un peu mal à l’aise. Elle ne savait pas quoi dire, ni comment la … réconforter. Bellulle s’était peut-être perdue ? Elle avait l’air jeune et donc cela serait un peu normal. Quoiqu’elle pouvait voler …
Azuria se mit une main sur la nuque. Elle avait l’air d’une idiote, maintenant : elle ne parlait pas à côté d’une personne qui pleurait. Que pouvait-elle bien dire de toute façon ? Celle-ci regarda le sol, un petit sourire triste se dessina sur ses lèvres.
Elle respira un grand coup et murmura :


"Je ne sais pas ce que tu as, mais pleurer ne te servira à rien, tu sais ? Si tu as euh … besoins d’en parler, tu peux toujours … uh."

Azuria se tapa discrètement la tête. Elle était bien placée pour dire ça … et pourquoi Bellulle voudrait lui en parler ? Elles ne se connaissaient même pas. Ce qu’elle avait dit était tout à fait illogique … Azuria se mit donc à jouer avec ses propres cheveux ...


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Bellule


Mes larmes coulaient continuellement,les souvenirs remontaient dans ma tête,plus je pensait à eux,plus je pleurait.Je me posait des questions tout en y répondant mentalement :

*Ai-je fait le bon choix? Je ne pense pas.
Que trouver ici a part le fait que je suis seule et triste? Rien,que de la tristesse.
Devrais-je retourner à la maison? Peut etre...mais si la lassitude reprend le dessus quand je rentre? ...Je ne sais pas...Les filles,Professeur Utonium...vous me manquez beaucoup...*

Je continuait à pleurer,quand soudain j'entendit une voix,je reconnu la voix de cette fille,Azuria :

" H-Hey … "
Elle s'assie à coté de moi,elle posa sa main sur ma nuque,en se voulant rassurante,et elle réponda :

"Je ne sais pas ce que tu as, mais pleurer ne te servira à rien, tu sais ? Si tu as euh … besoins d’en parler, tu peux toujours … uh."

Je voulais parler,mais d'un autre coté,je ne voulait pas raconter ce qui me chagrine,elle le comprendrais,mais après? Elle ne pourrait pas m'aider,d'une voix un peu faible :

"Ne t'inquiète pas,je ne pleure pas à cause de toi...Je me demande si j'ai fait le bon choix...Je...Je...désolé,je ne peut pas le dire...Mais merci quand même de m'avoir rassuré."
*Vous me manquez...J'espère que vous allez bien...*

Malgré le côté rassurant,j'etait toujours aussi triste,a force de pensez à ma famille,j'y pensait trop...Je voulait partir,mais d'un autre coté,j'ai peur d'être lassé de Townsville une seconde fois.Je voulais me soulever et partir au loin,loin,très loin d'ici et retourner à Townsville,mais une force me retennait assise,comme si mon moi-même refusait,je me reposait les mêmes questions dans ma tête :

*Ai-je fait le bon choix? Dois-rester dans ce monde ou retourner à Townsville?*

Au final,même si j'etait encore triste,j'essaya de faire un sourire rassurant à Azuria,je me leva,les yeux gardant encore quelques larmes,mes mains mouillés,je me les essuya sur ma robe,cela ne me dérangeait pas,tant que cela ne sallit pas,et puis,si je reste un long moment dans ce monde,comme cela,quand je retournerait chez moi,la joie sera plus grande,l'émotion plus forte,que de les revoir,Belle,Bulle,Rebelle et le professeur Utonium.Je les aime,tous,telle qu'ils soient.


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HJ- Je vous que tu commences à développer tes sentiments, Bellule ! Maintenant, fais attention à ne pas répéter trop de fois la même chose, même si c'est très bien. Décrit le paysage tel que tu le vois, pose-toi des questions sur ces parfaits inconnus que tu viens à peine de rencontrer.
Je ne m'imaginais pas qu'un professeur pouvait devenir aussi sensible ! Dis donc !
Ah ! Et fais juste attention, les verbes à la première personne du singulier ne prennent jamais de "t", seulement des "s" à l'imparfait. Je vois que tu t'améliores, profitons-en ! Wink

L'arrivée de Végéta est imminente, hein... Bon, ben je sens qu'il va encore il y a avoir un sacré carnage... -HJ


...

Mais...

J'étais tout seul ?!?

Abandonné dans une contrée hostile et inconnue !

Je me redresse d'un bond, me rend compte que j'ai encore mal partout et tombe à genoux, les mains à plat par terre. J'avais perdu mon chouchou, et un rideau de cheveux cacha mon visage.
Je constatai qu'il n'y avait qu'aux bras que je n'avais pas mal. Mais la douleur qui se propageait dans presque tout le reste de mon corps me priva de mes forces et mes bras cédèrent sous mon poids.

Seul...

Finalement, la contrée n'était pas si hostile. La seule menace que nous avions rencontrée, mis à part ces falaises de malheur, était cette escouade de robots.
Je respirai un grand coup, tendit mes bras, posa un pied à plat par terre, et m'accroupit dans un concert de craquements d'os et de vertèbres.

A force de vivre des expériences physiques aux quatre coins des mondes, mon squelette avait du se développer spécialement pour ce genre de sport. Mes aventures ayant commencée pendant ma période de croissance, mes os s'étaient solidifiés : il ne se cassaient pas, mais cela n'empêchait pas que j'avais vraiment mal partout.

Enfin, d'un grand mouvement de tête digne d'un acteur de la pub de l'Oréal, parce que je le vaux bien, je fis voler mes cheveux dans les airs et les ramena sur ma nuque.

Je fermai les yeux un instant, pour me concentrer un peu tout en grappillant quelques secondes de repos supplémentaire. Je devais absolument me ménager, je reste humain, et j'ai des limites. Je ne faisais que dormir et me prendre des coups depuis que j'étais arrivé sur ce monde.

Dans un immense effort de volonté, je me levai enfin, tout en gardant les yeux fermés. Une fois debout, je fis quelques mouvements des bras, des jambes, et du buste, achevant de me "remettre les os en place". Le fait d'avoir les yeux clos me permettait de me concentrer plus intensément sur mes douleurs.

Quand finalement j'ouvris les yeux, je me sentais à nouveau prêt...
... pour marcher, mais rien de plus.

Je me mis donc en quête d'Azuria, ou de quiconque pourrait m'aider. Je continuait à me demander pourquoi elle était partie.
Je me souvins alors que j'avais terriblement faim. Peut-être était-elle allée chercher à manger ?

Je regardais le ciel. Il prenait de teintes de plus en plus orangées. Il allait bientôt faire nuit.
Et dire qu'Azuria avait prévenu sa mère qu'elle dormait cher une amie ce soir...

Je repris la direction vers laquelle nous nous dirigions Azuria et moi avant cette attaque imprévue. Il faudrait que je réfléchisse à ça d'ailleurs. Une telle attaque me semble bizarre et injustifiée. Azuria n'était pas une voleuse, les robots n'avaient pas cherché à comprendre quoique ce soit. C'était certainement des robots tueurs.

Mais pourquoi Azuria ? Ils lui en voulait, c'était sûr. Ils avaient commencé à tirer sans prévenir et n'ont pas hésité une seconde avant de lui lancer des roquettes explosives dessus. Je me promis de tirer toute cette histoire au clair le plus rapidement possible.

Alors que je marchais lentement, je me souvins que j'avais perdu mon chouchou. J'en sorti un de rechange de la poche de ma polaire rouge. Les bandages étaient en lambeaux, mais recouvraient encore quelques unes de mes blessures, et je décidai de les garder. Toujours est-il que j'étais comme un point rouge vif au milieu d'une grande étendue verte.

Devais-je m'inquiéter de cette trop grande visibilité que j'offrais à mes adversaires potentiels ? Je me contentais de me dire qu'Azuria ou un quelconque ami pouvait tout autant le repérer, je ne fis pas plus de soucis.

Les premières étoiles apparurent. J'allais bientôt avoir des difficultés pour voir mon environnement. J'espérais très franchement qu'Azuria avait une bonne idée pour nous ramener tout deux dans un endroit civilisé au plus vite.


HJ- Oui, petite mise au point : cela fait très longtemps que le Soleil est en train de se coucher, et donc que la nuit tombe. Ah ! et ne pense surtotu pas que je t'ignore, Bellule, c'est jsute qu'Alexis n'a toujours pas pu se rendre compte de ta présence, étant donné que tu es arrivée au moment où je me faisais exploser la -bip!- par des missiles téléguidés... -HJ

_________________
Exclamation Appelez-moi juste AlexiSonic, le KST ne se prononce pas. Wink


Neo PokeChao Battle Race ! Atelier de décodage | Ligne de départ | Embuscade | Contre-Attaque | Rush Supersonique | Random Portal Paradise

A chaque post, avancez un pokéchao !
Arrow Rappelez son état
Arrow Accélérez éventuellement
Arrow Avancez d'autant de cases que le Pallier de Vitesse le permet
Arrow Rappelez son état final
Tirez sur les concurrents (2 tir par chao par jour) et passer des portails pour gagner des points !

Le jugement d'AlexiSonic approche. Serez vous acteur ou spectateur ?

Montez votre équipe !
Arrow Confrontez la ligue des 3 dans Pokémon Showdown, pour gagner d'autres pokémons et atteindre le champion : Eggman.
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ http://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
AlexiSonicKST
[!]Skyzomégalo fou
[!]Skyzomégalo fou
avatar

Masculin Messages : 5710
Age : 22
Localisation : Sous son chapeau
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

MessageSujet: Re: Courir, c'est dangereux [Azuria, AlexiSonic, Alice, Végéta, (Bellule)]   Mar 17 Jan 2012 - 22:24


Azuria


"Ne t'inquiète pas,je ne pleure pas à cause de toi...Je me demande si j'ai fait le bon choix...Je...Je...désolé,je ne peut pas le dire...Mais merci quand même de m'avoir rassuré."

Bon. Encore une réponse inattendue venant de la part de la jeune fille. Pleurer à cause d’elle ? Qu’est-ce qu’Azuria avait bien put faire de mal ? Elle devait avouer qu’elle s’était très légèrement «moquée» d’elle, mais pas autant pour en faire tout un plat. Quoiqu’à sa place, quelqu’un lui aurait dit ça … et la personne en face d’elle serait … traumatisée.

Au moins, le fait que ça ne soit pas à cause d’elle, rassura quand même Azuria. Par contre, quelque chose chiffonnait celle-ci. Bellulle se demandait si elle avait fait le bon choix, mais à propos de quoi ? Azuria était curieuse et à la fois méfiante. Mais bon, si elle ne voulait pas le lui dire, elle ne la forcera pas non plus. Elle n’allait quand même pas la plaquer contre un mur (quel mur ?) et lui ordonner de lui dire. Elle ne ferait jamais ça. À personne.

Comme pour conclure cette conversation, Bellulle lui fit un sourire – un sourire pas très convainquant remarqua Azuria – et se leva. Azuria en fit de même. Par contre, elle s’était levée trop brusquement. Elle se sentit étourdit. La fatigue, la faim, la chaleur et ce mal de tête était probablement le résultat de tout ça. Elle serra les dents et se mit une main sur le font. Mais elle arrêta son geste, faisant comme si tout allait bien, même si c’était loin d’être le cas. Après tout, elle ne voulait en aucun cas paraitre d’une fille faible …

Azuria remarqua que le ciel annonçait de plus en plus la tombée de la nuit. Quelle heure pouvait-il bien être ? Même si le soleil était en train de se coucher, Azuria avait chaud. Ses longs cheveux ne l’aidaient d’ailleurs pas. Elle mit une main dans ses poches … en espérant qu’elle ait au moins apporté un élastique. À sa grande stupéfaction et à sa grande satisfaction, elle en trouva deux.
Elle regarda Bellulle et lui demanda :


" Tu viens ? Après tout, je ne crois pas que tu veuilles rester ici toute seule … "

Azuria avança, sans attendre la réponse de Bellulle. En chemin, elle attacha ses cheveux en deux couettes sur les côtés de la tête. Elle laissa malgré tout sa frange. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle détestait avoir le front dégagé. Malgré ses couettes, ses cheveux paraissaient toujours aussi longs … trop longs. Elle se demanda alors si elle ne devrait pas les couper ou bien les … Un gargouillement coupa alors ses pensées. Azuria rougit et se gratta l’arrière de la tête. La faim la rongeait depuis un bon bout de temps. Elle ferait n’importe quoi pour se jeter dans une mer de puddings à la vanille.
Azuria n'avait pas remarqué si Bellulle la suivait ou pas, mais elle l'espèrait en tout cas.

Trop perdue dans ses fantasmes de puddings, elle ne regardait pas ce qu’elle faisait, et comme à son habitude, elle se cogna le pied sur une roche, perdit l’équilibre et … tomba. Quelle maladresse ! Cela lui prit un bon moment avant de remarquer qu’elle était sur le sol et qu’elle avait tombé. Elle se leva le plus rapidement possible, rougit et se mit à rire nerveusement.

Ce qui la dérangeait le plus était que non seulement elle avait l’air ridicule et en plus … elle remarqua qu’elle se trouvait juste en face d’Alexis. Attends …. Il était debout !? Comment cela était-il possible !? Franchement, était-elle en train de rêver tout ça ou quoi ? Alexis, Bellulle … ils ne venaient peut-être seulement que de son imagination. Pour en être certaine, elle se pinça et espéra sortir de ce rêve ou plutôt de ce cauchemar. Mais rien. Du tout. Nada. D’ailleurs, si elle rêvait, elle n’aurait probablement pas sentit cet affreux mal de tête …
Elle se racla la gorge.


" Uh … Tu … "

Bon. Elle avait tout d’un coup oublié ce qu’elle allait dire. Les blessures qu’avait Alexis l’intimidaient. Elle avait horreur de voir des blessures aussi profondes. Ça lui donnait la nausée. Elle regarda ailleurs, essayant de ne pas le regarder. En attendant, elle devait trouver quelque chose à dire … puisqu’elle avait parlé et donc ne rien dire serait comment dire … honteux … ? Peut-être le remercier serait la meilleure chose à faire ? Mais Azuria avait de la difficulté à dire «merci» même si elle l’avait fait plusieurs fois jusqu’à maintenant. En fait, elle n’aimait pas ça … cela la faisait sentir inférieur à cette personne et ça la faisait paraitre faible. Elle ouvrit la bouche, essayant de le dire, mais aucun son n’en sortit. Elle réessaya encore une fois et revint à la même conclusion.
Azuria serra les poings et cria le contraire de ce qu’elle voulait :


" Tu es un idiot ! "



HRP – Ne vous préoccupez pas trop de ce fantasme sur le pudding … uh. éoè

Bon je voulais m’expliquer pour quelque chose ! En fait, si Azuria est aussi bête avec Alexis et moins avec Bellulle … C’est bien parce qu’elle ne sait pas quoi penser d’Alexis. Elle ne sait pas en fait si elle devrait le prendre pour un ennemi et sans oublier qu’Alexis est un GARS et que Bellulle est une FILLE. Azuria a plus de difficulté à être amicale avec des garçons qu’avec des filles. She doesn't trust the boys. (Je crois avoir oublié de le mentionner dans la présentation.)
Ne te met pas l'idée dans la tête que je te déteste Alexis, hein ! Peu importe la personne, ça aurait fait pareille. x)

En passant, déjà que nos persos ont des problèmes, l'arrivé de Végéta risque de tout empirer ... mais bon. Ça risque d'être marrant. °^°
- HRP



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Végéta


-HRP- Quoi mon Végéta vous fait peur @.@... I'm the best (Y)
Et en plus, il fait noir, la meilleure arrivée pour les méchants xD -HRP-


La nuit se levait et les étoiles apparaissaient déjà. Le calme régnait sur Mobius. Quand tout à coup, un espèce d'étoile filante se plante dans le ciel. Mais ce n'est une poussière d'étoile, ni une météorite... mais bien un OVNI qui va bientôt se cracher sur la planète. Le vaisseau spatial traverse les couches atmosphériques à une vitesse incroyable. L'atterrissage ne se fait pas en douceur:il a formé un énorme cratère. Après ce cataclysme, une porte de la fusée s'ouvre, à l'intérieur se trouve Végéta qui été en train de réveiller. Il met son détecteur sur son oreille, posa pied l'un après l'autre sur terre, et se lève. Le Prince observe la plaine désertique.

*Personne, il y a personne... Décevant... Il faut que je trouve immédiatement les Chaos Emeraud*


Il s'envole aussi tôt à vitesse plutôt moyen afin de trouver des habitants pour leurs demander où sont les joyaux qui lui permettront peut être de dupliquer sa force.

*Il n'y a que de la verdure, la recherche ne sera pas si facile*

Malgré la nuit, Végéta trouve enfin deux personnes en train de discuter,l'une était une fille assez âgée et l'autre était un garçon, plus jeune que la fillette.

Végéta atterrit en douceur. Tout à coup, il entendit la jeune demoiselle hurler

" Tu es un idiot ! "

Le Saiyan décide alors de couper leur conservation et commence à parler:
"- Hey vous deux là bas, dites moi ou sont les Chaos Emaudes! Et immédiatement, je n'ai pas envie de perdre temps ici!"

Les deux inconnus se regardent et ne répondent pas.

"Vous répondez oui! Je déteste qu'on ne répond pas à mes questions, bande d'incapable!"

Végéta décide alors de leurs foncer dessus.


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Bellule


Quand Azuria fût partie,je la suiva tout en restant discrète.Je me cacha derrière un rocher pour la surveiller car je ne voulais pas qu'elle me voit,même si on s'avait présentées,j'etais encore timide pour la voir, (Je la connais à peine,c'est un peu normal que j'ai du mal à lui parler.) ,La grande fille etait retournée près du jeune homme blessé,elle n'etait pas très sûre,mais de quoi? Elle balbutie un mot que je n'ai pas entendue,puis elle dit :

" Tu es un idiot ! "

*Pourquoi a t-elle dit cela? A t-il fait une bétise? A t-il dit qu'elle que chose de mal? Sont-ils de véritables gentils? Je ne le sais pas...*

La conversation de Azuria fût interrompu par un homme assez costaud avec une coupe de cheveux assez...volcanique (HRP : Quoi xD ?! Je ne savais pas quoi dire sur sa coupe de cheveux,j'ai mit cela parceque cela ressemble à un volcan,désolé Abouxtime Sad ,Fin HRP.) ,il est vetu d'une drôle d'armure bleue,d'une sorte de loupe qu'il a mit à son oeil gauche.

*Serait-il aidé par Mojojojo? Ou un scientifique fou et musclé? ...Rahhh...Cela me rappelle un scientifique méchant qui a voulu tuer mes soeurs,et qui produisait des fausses super nanas en masse...Dave...Je te hais!!...*

Ce souvenir,des plus éprouvant de ma vie,augmenta ma colère,à un point que je me soucia de n'importe quel gentil,et veut faire mal aux méchants!

Cet homme volcanique répondit :

"- Hey vous deux là bas, dites moi ou sont les Chaos Emaudes! Et immédiatement, je n'ai pas envie de perdre temps ici!"

Des émeraudes? Qu'est-ce que c'est? Des bijoux? Des pierres précieuses? Des cailloux?
Peut importe ce que c'est,ce gars a l'air de les vouloir à tout prix.


*Je sens un mauvais présentiment...*

Azuria et Alexis ne répondent pas aux paroles de cet homme impoli.Je ne pense pas que ce soit la bonne solution,puisque le gars avec une armure hurla :

"Vous répondez oui! Je déteste qu'on ne répond pas à mes questions, bande d'incapable!"

Cet grande bouche commenca à foncer sur Azuria et Alexis :

*Mais,il est cinglé!! Il veut les blesser!! Alexis est déja assez blessé comme cela.Je dois intervenir!*

Avec ma colère et ma détermination en moi,je fonçai sur ce fou et le poussai fort pour que ce vilain personnage détruit une plaine au lieu de la jeune fille et le jeune homme.Avec colère,je dit :

"Ecoute le vilain,ces gens ne t'ont fait aucun mal,ni moi,donc tu n'as aucune raison pour nous frapper.Si tu veux tes cailloux, va les chercher ailleurs sans torturer les gens,compris?"


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HJ- Attention végéta, n'anticipe jamais les actions des autres sans leur accord. C'est de l'appropriation des personnages d'autrui, ce qui est loin d'être poli et respectueux. Bon, ça va pour cette fois, mais fais attention tout de même.

J'au vraiment l'impression de jouer au policier qui, à force de faire des commentaires à chaque messages, va finir par être très mal vu...

Au passage, Bellule, je vois que tu fais de gros progrès, je n'ai plus rien à dire ! Volcanique était un très bon adjectif, je ne crois pas que tu ai besoin de t'excuser ! cheers

Azuria, voyons, je te l'ai déjà dis, ça ne m'ennuie pas du tout de me faire traiter d'idiot à tout bout de champ. Au contraire, j'adore ta personnage, si indécise, si timide avec les garçons car garçons = méchanpabôs ! -HJ



A force d'errer dans les falaises chaque minute un peu plus obscures, je commençai à me demander si je n'allai pas sérieusement devoir dormir à la belle étoile. D'ailleurs j'avais de plus en plus de mal à voir mon chemin.

J'en profitai vaguement pour réfléchir à cette histoire de diamants. C'était impossible qu'ils aient apparus dans la poche d'Azuria sans raison. Elle était soit coupable, soit victime d'un coup monté.
Je n’excluais aucune solution. Peut-être étais-je coupable sans le savoir ? Mon cerveau tournai à cent à l'heure, revisionnant la scène le plus fidèlement possible, en vain.

Perdu dans mes pensées, je failli trébucher sur une masse par terre. Je crus d'abord à un rocher, mais quand je la vit bouger, je compris que cette masse n'était autre qu'une personne.


*Se pourrait-il que...*

C'était Azuria ! Enfin, je croyais... Je ne voyais d'ailleurs pas qui cela pouvait être d'autre. Elle mit beaucoup de temps avant de se lever, si bien que je crus un moment qu'elle s'était blessée, voire pire.

Mais elle finit par se relever, en ricanant un peu. Je constatai alors qu'elle était suivie... Je fléchit très légèrement les jambes, me souvins que j'étais à la limite de la désintégration après tout ce qui m'était arrivé ce jour-là, et décidai de reprendre une attitude normale, espérant sincèrement que ce n'était pas un nouvel ennemi.

Azuria se racla la gorge, et je tournai la tête vers elle.

" Uh … Tu … "

Je devais vraiment avoir l'air intimidant, car elle s'interrompit. Bon, je la comprenait un peu, car voir un type qui court aussi vite que moi, qui résiste à des explosions, des falaises et des attaques de robots, ce n'est pas courant. Enfin, si, ça coure vite, mais ça ne se voit pas tout les jours.
Sauf pour moi qui me voit tous les jours.
J'étais bien parti pour un long dialogue mental d'une incroyable inutilité quand elle cria :


" Tu es un idiot ! "

"Je sais !"

Je pariai qu'elle ne s'attendait pas à ça. Tout compte fait, moi non plus, mais bon, comme d'habitude, les mots ont fusés avant que je n'ai le temps d'y penser.

Mais, avant que je ne puisse enchaîner, un bruit digne d'un réacteur attira mon attention.
Je levai la tête.

Ce que je vis failli me faire perdre connaissance. C'était... c'était...


"Végéta ???"

Je ne connaissais pas bien l'univers de Dragon Ball, mais le nom me vint directement à l'esprit. Mon cri se perdit cependant dans son exclamation :

"- Hey vous deux là bas, dites moi ou sont les Chaos Emaudes! Et immédiatement, je n'ai pas envie de perdre temps ici!"

CHAOS EMERALDS ?!?!?!?

Qu'est-ce que c'était que cette question ??? Les... EMERAUDES DU CHAOS ???
SONIC ?
Je... j'étais dans le monde de SONIC ??? Les émeraudes du Chaos existent ???
Et c'est Végéta qui me demandait ça ???

Je recherchai alors une réponse, une aide ou un quelconque soutiens dans le regard d'Azuria. J'étais forcément en train de rêver !!! Le Monde de Sonic ?! MOBIUS ! Végéta ?? C'était impossible ! Je me retrouvai dans le monde de mon idole, de mon modèle, de mon héros, et je me retrouvais face à un Saiyan ?

C'était une blague !


"Vous répondez oui! Je déteste qu'on ne répond pas à mes questions, bande d'incapable!"

Trop d'émotions d'un coup, je fus scotché bouche bée. Ce qui faisait assez ridicule, vu que j'étais à ce moment là face à Azuria.
La coïncidence était trop énorme. J'avais complètement par hasard trouvé l'exacte configuration nécessaire pour voyager entre la Terre et le monde de Sonic. Une révolution, un Saiyan s'y baladait librement.

Mais c'est quand je vis soudainement Belle, la Super Nana, s'interposer entre nous et le nouvel arrivant, que je me sentis défaillir.

LES SUPERS NANAS !! Non, c'est impossible ! J'ai perdu la tête ! Sonic, Dragon Ball, les Super Nanas... Tout ça d'un coup ! Je tombai à genoux et, incapable de faire un seul geste, je tombai au pied d'Azuria, figé de stupeur, tout tremblant, la bouche grande ouverte, le visage crispé, au bord de la crise cardiaque.


HJ- Vas-y Bellule ! Fight ! Pour le moment, Alexis te confond avec Belle, mais c'est normal, il n'a fait que te voir passer. -HJ


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Végéta


-HRP- Franchement les 2 derniers postes... ♥️, j'ai explosé de rire. Entre la coupe volcanique et le mélange des univers de personnages connus, c'était super!
@Bellule: Comme l'a dit Alexis, tu n'as pas à t'excuser, l'expression colle parfaitement a ton personnage je trouve. J'ai beaucoup aimé Smile -HRP-


Pendant que Végéta se dirigeait vers le duo, son scooter se mit détecter une énergie sur le côtés. L'homme voulut regarder son signal mais très vite, une jeune fille fonça sur ce dernier qui le projeta dans le décor. Végéta atterrit à terre. Avec rage, la fillette dit:

"Ecoute le vilain,ces gens ne t'ont fait aucun mal,ni moi,donc tu n'as aucune raison pour nous frapper.Si tu veut tes cailloux,va les chercher ailleurs sans torturer les gens,compris?"

Le Saiyan se mit à rire très fort. Il se leva, essuya son armure et il s'exclama tout en pointant la fille du doigt:

"C'est toi gamine qui a osé m'attaquer par surprise le grand Prince des Guerriers. Je te conseille de partir vite d'ici, il faut noir et ta maman doit être inquiète. Allez du balais, ne t'occupe des choses qui ne te concerne pas!"

Il vit finalement que la jeune fille était extrêmement en colère, il vérifia la force de cette dernière en appuyant sur son détecteur. C'est bien ce qu'il pensait, le détecteur affirme que la force de la petite fille était très bas. Sur ceux, il ajouta:

"Tu sais, ton coup ne m'a pas fait mal... Tu es bien trop faible pour m'affronter! Si tu souhaites réellement continuer le combat, je te préviens que je ne retiendrai pas mes coups juste parce que tu es une fillette."

Le guerrier regarda sur le côté et aperçu que le garçon était tombé dans les pommes sur les bras de la fille. Un léger se dessina sur son visage. Et s'exclama:

"C'est ce que j'appelle un "Vrai Homme"! "


C'est après ceci que Végéta se mit à fixer droit dans les yeux la petite fille.


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Bellule


HRP - Je suis content que cela t'as fait plaisir Wink . - Fin HRP

Le volcanique bleuâtre se releva tout en hurlant de rire

*Il rigole parcequ'il s'est prit un coup?*

Il me pointa et exclama :

"C'est toi gamine qui a osé m'attaquer par surprise le grand Prince des Guerriers. Je te conseille de partir vite d'ici, il faut noir et ta maman doit être inquiète. Allez du balais, ne t'occupe des choses qui ne te concerne pas!"

*Un prince des guerriers? Il y a un roi? une reine? Ou il se vante comme pas possible de sa force et se donne des pseudos-titres?*

J'etais déja en colère,a croire qu'il veut m'enerver encore plus.
*Il m'exaspère,je ne suis pas qu'UNE SIMPLE GAMINE!!!*

Il continue à parler en rajoutant :
"Tu sais, ton coup ne m'a pas fait mal... Tu es bien trop faible pour m'affronter! Si tu souhaites réellement continuer le combat, je te préviens que je ne retiendrai pas mes coups juste parce que tu es une fillette."

*Il est trop vaniteux,il me sous-estime...Je ne suis pas QU'UNE SIMPLE FILETTE!!!*

Mister prince des guerriers regarda sur le côté et vit Alexis qui est tombé dans les pommes,il continua à le regarder tout en disant :


"C'est ce que j'appelle un "Vrai Homme"! "


*Un "Vrai Homme" ...il m'enerve!! Très bien...*

Ma colère etait si elevé que elle enveloppa tout mon corps,je me senta plus forte,comme une sorte d'aura invisible me donna cette force.

*Sois plus maline...*

Je metta mes mains sur mes côtes,après cela,le guerrier me fixa,je fesa de même,tout en disant :

"Je suis prête!"

Et j'attend son attaque...


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


Je me sentait défaillir. J'étais tellement crispé et affaiblit que j'eux absolument besoin de m'accrocher désespérément à quelque chose, comme pour garder un contact avec la vie, quelque chose de réel. Un point d'appui pour m'empêcher de défaillir, un peu comme le réverbère auquel s'accroche l'ivrogne qui a perd l'équilibre, comme le rebord d'une falaise par dessus laquelle le maladroit vient de glisser, comme le mousqueton de l’alpiniste qui évite la chute mortelle.

Ce que je venais d'apprendre était une nouvelle incroyable, tellement insensée, UMBELIEVABLE. J'avais à la fois l'impression d'accomplir un rêve secret que je n'avais jamais osé pensé sérieusement et de voir s'effondrer toute la logique et la probabilité qui règne sur ce monde.
J'étais fou de joie.

Mais je ne pouvais pas goûter à ce plaisir pour le moment. Le choc était trop important. Je ne pensais plus, je ne voyais plus, je n'existais plus. Comment ? Comment !

Un contact. Je serais du plus fort que je pouvais, comme si ma vie en dépendait. J'étais tellement crispé que je sentais mes doigts endoloris se tordre à l'extrême. Le bas de mon corps était complètement mou, j'avais l'impression de ne plus pouvoir bouger que les bras et la tête.

Je tremblais. Mes yeux se brouillaient de larme sans que je ne m'en rende compte.

Mon nez me chatouilla. Un courant d'air frais vient le titiller encore plus.


"ATCHOUM !"

Un simple éternuement me remit subitement les idées en place. Je ressentis la douleur dans mes doigts et les détendirent d'un coup. Je me frottais les yeux du revers de la main, alors que je restai accroché de l'autre main.

Mais... accroché à quoi... ???

Mes yeux se levèrent et je reconnu le visage d'Azuria. Je restai une seconde à la regarder béatement avant de comprendre ce que je venais de faire...

Je la lâchais soudainement, comme si j'avais reçu une décharge électrique. Je m'étais attaché à elle et l'avais serré si fort qu'elle aurait pu l'interpréter de beaucoup trop de manières possibles à mon goût.
Elle m'avait "servie" de bouée de sauvetage. Grâce à elle, j'avais tenu le coup, et le choc était passé. Maintenant... Vu la tête qu'elle faisait...

Je me demandai alors ce qu'aurait fait Ona à sa place. Soit elle serait restée figée de stupeur, incapable de bouger. Ça lui était déjà arrivé, j'ai bien cru qu'elle allait en mourir de frayeur.
Soit elle se serait mise à crier. Azuria avait pu le faire, mais je ne l'aurais pas entendue. J'avais l'impression d'avoir quitté la réalité et d'y débarquer à nouveau cent ans plus tard.
Soit elle m'aurait frappé, giflé et violenté jusqu'à ce que je reprenne confiance. Mais là aussi, je ne pouvais deviner la réaction d'Azuria, car je ne ressentais rien à ce moment là.

Je tombai à la renverse. Comment allait-elle réagir ? Vite !


"Heu... Pardon ! Je... voilà quoi... zut ! Pas... Je..."

Je reversai la tête, et vit alors Belle, ou du moins une petite fille lui ressemblant drôlement, tenir tête à Végéta. J'eux un nouveau vertige, donc je rabaissai vivement la tête pour ne pas avoir à re-subir la même scène. Mais je rencontrai alors le regard d'Azuria...


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Végéta


-HRP- Désolé pour l'attente j'ai un DM de maths difficile à rendre pour demain, donc il est bien normal que ma scolarité passe avant le jeu :p -HRP-

Après avoir longuement regardé la jeune fille dans les yeux, Végéta détacha son regard un instant, son détecteur se mit à sonner. Tout en visant son adversaire, il lui annonça que la force de l'enfant augmenta considérable.
Végéta fut très surpris...
*Comment un tel petit habitant peut-t-il avoir cette force?!*

Tout à coups la fillette dit:


"Je suis prête!"

"Pauvre sotte, j'espère que tu as préparé ta tombe car tes dernières heures vont se passer ici."


A peine fini sa phrase que le combat commença. Un adulte contre un enfant, qui aurait imaginé ça?! En un clin d'œil, le guerrier se dirigea vers la fille rousse. Il commença fort, avec une puissance phénoménale, il visa le ventre de son ennemi, puis enchaina les coups de poings et les coups de pieds. Malgré la petite taille de la fille, Végéta aperçu qu'elle était très rapide, mais pour le moment, il décide d'aller doucement afin de tester sa force.

Es-tu satisfaite d'avoir à me combattre en pleine nuit?

-HRP- Euh... Le combat est bien parti ? -HRP-



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Bellule


HRP - Tu as bien raison,les études avant tout Wink -HRP

A peine que j'ai dite ma phrase qu'il prononça :

"Pauvre sotte, j'espère que tu as préparé ta tombe car tes dernières heures vont se passer ici."

Il a fini sa phrase qu'il commença à m'attaquer,il voulu me mettre un coup dans le ventre mais j'ai pu esquiver à temps,ainsi que ses autres coups,il est peut être fort mais pas assez rapide.
Il me dit :


Es-tu satisfaite d'avoir à me combattre en pleine nuit?

*Il prépare qu'elle que chose,je le sens mal...*

"Tant que tu veut combattre,je serrais prête."

J'essaya de le frapper de coups de poings et de points très fort et rapide.

-HRP - : Yeah Mojojojo (Végéta en king kong) du film "les super nanas" va venir O_O ,ca va etre dangereux.

Spoiler:
 
-HRP



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HJ- Olé ! -HJ

Je ne savais pas trop quoi faire. J'étais vraiment embarrassé. Ona m'aurait tué si elle m'avait vu faire !
Et pourtant qu'y pouvais-je ? Je l'avais serrée vraiment très fort dans mes bras, mais je n'en avais aucun souvenir, je n'avais même pas conscience de mon acte !

Je fermais les yeux. Ce regard était insoutenable. J'entendis alors une voix...


"Pauvre sotte, j'espère que tu as préparé ta tombe car tes dernières heures vont se passer ici."

Es-tu satisfaite d'avoir à me combattre en pleine nuit?


*Végéta...*

"Tant que tu veut combattre,je serrais prête."

*Belle... ?*

L'image des émeraudes du chaos s'imposa à mon esprit. Le monde de Sonic... Les herbes frôlaient mes chevilles, je sentais le vent souffler dans mes longs cheveux détachés.
Le monde de Sonic...

Non.

Il y a un problème. Ce n'est pas possible, je dois être en train d'halluciner. Je me suis pris une falaise et je ne me suis toujours pas réveillé après le choc. Je vais bientôt me réveiller, et Azuria sera à côté de moi, en train de se morfondre et de préparer des réprimandes.


*Azuria...*

J'ouvris les yeux. Et je pense que ce fut la première d'une longue série d'actions que je n'aurais jamais du effectuer de ma vie.


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Végéta



-HRP- Pas mal, l'extrait Bellule Very Happy. On va peut être s'en inspirer, mais pas maintenant Wink -HPG-

"Tant que tu veut combattre,je serrais prête."

Végéta se mit à sourire.C'est ainsi la fille commença alors à cogner de plus en plus fort et de plus en plus vite. Quant au saiyan, il décida de se protéger en croissant les bras près de son visage. Il sentit une très légère douleur, mais rien de mal. La vitesse de la jeune fillette ne fait que d'augmenter, mais ceci n'impressionna pas Végéta...

"Cela ne sert de me frapper comme ça, je ne suis pas ta poupée Barbie !"

*Il faut que fasse quelles choses? et vite... Cette idiote se croit plus forte que moi !*


Son sourire ne disparait pas de son visage. C'est alors que l'homme disparu trente secondes, pour se volatiliser. Il apparu en l'air.

"Attention ça va cogner !!"

Il décida alors de partir en chute libre sur la demoiselle, la tête la première. Il arriva comme un éclair, une vitesse hallucinante.
Si l'attaque fonctionne correctement, ça risque de faire mal sinon, il faudra repartir vers le ciel et essayer autres choses ...



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Bellule


HRPG - D'accord,je te le rappellerais si tu veux Wink -HRP-

Mes coups se succédèrent,le chevalier n'as pas pas d'avoir très mal,ce qu'il confirma :

"Cela ne sert de me frapper comme ça, je ne suis pas ta poupée Barbie !"

*De face,je ne peut pas le frapper,sur les côtés ou le dos?*
Soudain,le guerrier s'envola en l'air,puis trente secondes plus tard,il hurla :

"Attention ça va cogner !!"

Il fonce droit sur moi comme un aigle fonçant sur sa proie :

*Si je ne fais rien,il va me faire mal.Que faire? Esquiver? L'attaquer à distance? Ah ha,je sais quoi utiliser!*

Pour éviter son attaque,je souffla légèrement de la glaçe pour créer un brouillard assez épais pour me rendre inaperçu aux yeux de ce grand type volcanique.Puis je me déplaça pour allez dans un coin ou il m'attaquerait pas mais en le surveillant.


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


HRP - Uh. J'en ai manqué beaucoup ... alors, vous remarquerez que ma réponse vient de loin, quand même. x) - HRP




Azuria n’y comprenait pu rien : un mec venait d’arriver et il les avait menacés de leur dire où étaient les Chaos Émeraudes. Quelque chose que certainement personne ici ne possédait. D’ailleurs, rare était les personnes qui en possédait une. Azuria n’en connaissait pas beaucoup sur ces joyaux, elle en avait légèrement entendu parler. Elle savait seulement qu’il y en n’avait que sept …

"Vous répondez oui! Je déteste qu'on ne répond pas à mes questions, bande d'incapable!"

Par ces paroles, Azuria frissonna. Des «incapables» … Elle n’aimait pas ce mot. Avant tout, ce mec lui faisait peur. Elle remarqua alors que celui-ci leur fonçait dessus. Azuria n’eut pas le temps de réagir que Bellulle s’interposa :

"Ecoute le vilain,ces gens ne t'ont fait aucun mal,ni moi,donc tu n'as aucune raison pour nous frapper.Si tu veut tes cailloux,va les chercher ailleurs sans torturer les gens,compris?"

Cette gamine surprenait de plus en plus Azuria. Malgré qu’elle fût jeune, cette fille était vraiment courageuse.
Azuria posa alors un regard interrogateur sur Alexis. Celui-ci tomba à genoux sur le sol, en face d’elle. Qu’est-ce que … ? Elle posa alors légèrement la tête sur le côté pour avoir une meilleure vue de son expression : il avait la bouche grande ouverte. Pourquoi faisait-il ça ? Avait-il peur ? Avait-il mal quelque part ?
En tout cas, ça ne rassurait pas du tout Azuria. Elle entendit alors des voix : celle de celui qui venait de les menacer et celle de Bellulle. Elle avait raté un bout de l’action.

Elle releva la tête pour voir ce qu’il se passait. Azuria sursauta alors violemment. Une main lui entourait le bras et une autre l’épaule. Le cœur de celle-ci fit un faux bon et son souffle se coupa. Elle n’eut pas besoin de regarder pour savoir qui c’était.

*Alexis …… *

Azuria se figea. Si elle le pouvait, elle aurait enlevé ses mains, mais elle ne
pouvait pas : son corps refusait d’obéir. Elle n’aimait pas ça … elle avait peur. Il la serra alors très fort. Un cri voulu sortit de sa gorge, mais seulement un hoquet en sortit. Non seulement ça lui faisait mal, mais ça lui faisait aussi mal à l’intérieur. Une douleur vint alors se poser sur sa poitrine. Elle avait oublié de respirer … ce qui créait cette douleur. Son bras et son épaule lui faisait vraiment mal. Il la serrait tellement fort comme si il avait envie de lui briser les membres.

Après un long moment, Alexis éternua. Elle sentit la main qu’elle avait sur l’épaule se dégager, mais celle qui entourait son bras était toujours présente. Quoique … maintenant il la serrait beaucoup moins fort. Azuria baissa les yeux et rencontra le regard d’Alexis.

Il lâcha alors soudainement son bras et Azuria put enfin respirer. Enfin, elle respirait rapidement. Alexis tomba alors à la renverse et balbutia quelque chose qu’Azuria ne put comprendre.
Qu’est-ce qu’il avait fait !? Surtout, pourquoi avait-il fait ça !? Les mains de celle-ci tremblaient. Elle n’aimait pas qu’on la touche. Elle avait aussi peur. Peur d’Alexis.
Elle ne comprenait pas pourquoi il avait fait ça, mais elle le prit comme un geste menaçant.

Azuria tomba alors à genoux sur le sol. Elle empoigna l’herbe sur le sol avec force. Ils étaient tous pareilles. Les garçons étaient tous des … monstres. Des personnes sans sentiments qui ne se préoccupaient pas des sentiments des autres. Ils ne pensaient qu’à eux.
Elle savait qu’elle n’aurait pas dû faire confiance à Alexis. Après tout, c’était un garçon … comme tous les autres. Elle qui voulait essayer de combattre cette peur en parlant avec un garçon et en essayant de devenir ami avec. Voilà que cette chance s’était évaporée. Elle n’aurait même pas dû lui parler et l’aider.
Des larmes de colère coulèrent sur ses joues.

Les visages des personnes, qui s’étaient moqué d’elle, revinrent en mémoire dans son esprit. C’était tous des garçons … c’était TOUJOURS des garçons. Elle se souvient très bien de la fois, quand elle avait sept ans, tout le monde avait découvert qu’elle écoutait une émission pour les moins de trois ans. C’était l’heure de la récréation et tous les garçons de sa classe l’avait entouré et avait rit d’elle. Il y en avait même un qui lui avait jeté du sable sur le visage. Les filles restaient de reculons et regardait la scène avec des yeux écarquillés. Mais elles … elles n’avaient rien fait de mal. Azuria s’était ensuite enfouit dans un coin et pleurait. Une chance que cette journée là, une personne était venue la réconforter.
Cette personne qui était maintenant devenue sa meilleure amie.

Mais encore, ce n’était pas la dernière fois que quelqu’un s’était moqué d’elle. À l’âge de huit ans, treize ans, quinze ans et peut-être même aujourd’hui … à l’âge de dix-sept ans. C’était peut-être ça, Alexis se moquait peut-être d’elle.

Azuria arracha alors l’herbe qu’elle avait dans les mains et le jeta sauvagement sur Alexis. Sa respiration se fit haletante. Elle avait envie de frapper. Elle leva son bras droit, prête à frapper Alexis. Sa vue était embrouillé de larmes, tout ce qu’elle voyait était des couleurs mélangés. Sa main droite tremblait beaucoup.
Serait-elle capable de le frapper ?

Enfin, elle fit quelque chose que jamais elle n’aurait imaginé être capable de faire : elle gifla violemment Alexis sur la joue gauche. C’était la première fois. La première qu’elle frappait. Du moins, qu’elle frappait quelque chose de vivant. Le pire dans tout ça, c’est qu’elle ne regrettait pas du tout son geste.

Avant qu’Alexis ne dise quelque chose ou avant qu’il ne fasse quelque chose, Azuria se leva et partit en courant …



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HRP - L'odre de post est un peu bouleversé... On reprend avec Végéta - Bellule - Azuria - AlexiSonic - Végéta - etc.

Ah zut, Azuria s'enfuit (en même temps je la comprend...). Bon ben je crois que le combat va se poursuivre encore un peu...

Qui est d'avis que l'on fasse deux sujets distincts (l'un pour le combat, l'autre pour Azuria et moi) ? Etant donné que nous allons beaucoup nous éloigner, nous ne pourrons plus influer sur le combat. Comme ça on fait deux sujets indépendants qui finiront pas se rejoindre au final, quand le combat sera terminé et/ou la dispute réglée (ou pas).

UNE CLAQUE ! Tu n'imagines même pas à quel point je trépigne de joie, Azuria ! J'ai réussi à débloquer cette pauvre fille, et en plus elle me donne une CLAQUE ! Exactement comme Ona le faisait ! J'en ai presque les larmes aux yeux ! Je suis content ! (pas d'ironie, je vous jure !)
Yahou ! Vas-y ! Rejoins le côté "je donne des claques quand on m'embête" de la vie ! Very Happy

Plus sérieusement, nous allons entrer dans une période d'incompréhension encore plus totale qu'au début du RPG. Il va falloir qu'on se fasse confiance, nous narrateurs, car nos personnages vont agir en faisant complètement l'inverse de ce que nous ferions si nous avions tout et que nous étions à leur place. Je sais que je peux vous faire confiance à tous. - HRP



Azuria était tombée à genoux sur le sol. Elle respirait vivement et rapidement. J'avais du lui couper la respiration.
Deuxième mauvaise action : penser à Ona. Je lui aurait fait ça... Avant mon traitement anti-malédiction, elle se serait complètement figée, s'étant interdite de s'évanouir, mais incapable de faire le moindre geste. Pendant mon traitement anti-malédiction, elle m'aurait fichu une telle volée de gifles que je n'aurait même pas eu une seconde d'inconscience. A présent... Je pense qu'elle m'aurait repoussé avec force, puis serait fondue en larme, le temps d'évacuer les tentions, avant de chercher à comprendre pourquoi j'avais fait ça, où avais-je failli et comment éviter que cela se reproduise.

Je l'entendis bouger et je vis quelques grains d'herbes voltiger près de moi. J'eus stupidement le réflexe de vouloir en rattraper un lorsqu'Azuria se jeta sauvagement sur moi. Je ressentait sur mon visage sa respiration haletante.
Des larmes apparurent au coin de mes yeux. Troisième mauvaise action : je me considérais comme celui qui l'avait traumatisée (encore ça c'est vrai), et que ce traumatisme allait pouvoir durer encore et encore jusqu'à la fin de sa vie (mais ça ça va pas le faire...).

Elle leva un main tremblante alors que son visage était barbouillé de larmes. Elle avait accumulé trop de tensions. Ses mots étaient sa seule façon de se débarrasser de cette tension, et elle était insuffisante. Mais depuis notre rencontre, elle n'avait jamais porté la main sur moi. Elle s'était contenue, elle s'était même occupée de moi.
Quatrième mauvaise action : la comparer à Ona (l'une des pire de toutes ces mauvaises actions...)
Je me souviens alors de la première fois qu'Ona avait pu décharger toute la frustration accumulée depuis sa naissance. J'avais entendu un cri venant de sa chambre. J'avais compris qu'elle se faisait agressée, j'ai débarqué dans la pièce, et j'ai vu les restes d'un robots complètement explosé, comme si une grenade avait explosée sur sa tête.
Ona l'avait frappé. Et voir cette pauvre fille si faible à côté de ce robot de combat démantelé m'avait fait un choc considérable. Ona n'était pas faible.
Comme personne ne l'était.
Azuria était frustrée depuis que je l'avais rencontrée, voire même avant. Ce que j'avais fait, même inconsciemment, était inacceptable (THIS IS UNACCEPTABLE !!!). Elle devait se défouler sur autre chose que sur des cailloux.


*Vas-y. Frappe-moi, je le mérite.*
Et elle le fit.

Cinquième mauvaise action : s'en réjouir.
Oui ! Elle a fiat le premier pas ! Je dois absolument l'aider !


"Attention ça va cogner !"

Je releva encore une fois les yeux sur l'affrontement qui se déroulait au dessus de nos tête.

Sixième mauvaise action, et voici la pire : Et si tout ceci n'était qu'un rêve ?
Végéta n'existe pas, les Super Nanas non plus, le monde de Sonic encore moins... Et donc Azuria...

Azuria pourrait être juste une actrice dans mon rêve ! Toutes mes pensées allaient vers Ona depuis quelques temps...
Si je ne faisais que rêver, alors Azuria pouvait être Ona...
Mon coeur battait la chamade depuis quelques temps. La véritable raison était que j'avais failli avoir un arrêt cardiaque, mais dans ma tête plus rien ne se déroulait normalement. La malédiction que m'avait transmise Ona agissait sur mon esprit.
J'étais en train de tomber amoureux.
Mais pas le vrai amour... l'amour Maudit, celui qui transforme les victimes en des monstres avide de...
de...
Bon, vous voyez quoi. Je n'ai pas envie de m'étaler là dessus.

La malédiction le voulait bien par contre.
Je baissai les yeux et vis qu'Azuria s'était enfuie. Je la voyait encore à quelques centaines de mètres.

Septième mauvaise action : Faire le point.
Azuria n'est qu'une manifestation d'Ona dans mon rêve. J'aime Ona à la folie mais je n'ai jamais pu la toucher. Moi aussi j'ai eu mon lot de frustrations. Je devrais la rattraper, pour être sûr.

Huitième mauvaise action : Courir à sa poursuite. En tant normal, c'eut été la seule action intelligente à accomplir, mais là, vu l'avalanche de mauvaises idées que la malédiction m'avait faite avoir, c'était la pire chose qui pouvait lui arriver.

Je claquai des doigts et, ignorant la douleur, guidé par la malédiction, je fonçais à sa poursuite.


"Ona ! Attend !"

HJ- De mieux en mieux ! En plus de ça, maintenant, si Végéta m'a entendu il va croire qu'Azuria s'appelle comme ça ! J'ai vraiment le don de compliquer les choses ! -HJ



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Végéta


-HRP- Azuria est de retour pour nous jouer un mauvais tour cheers! Quoi elle frappe Alexis O_o, je mis attendais pas du tout xD.
Sinon , oui je vais créer un nouveau sujet pour notre combat qui risquerai de jamais de se terminer. Je fini ici et on vous laisse la place Razz
AlexiSonic a écrit:
HJ- De mieux en mieux ! En plus de ça, maintenant, si Végéta m'a entendu il va croire qu'Azuria s'appelle comme ça ! J'ai vraiment le don de compliquer les choses ! -HJ
Personnellement je me fiche complètement de votre histoire d'amour ^_^.
EDIT DE ALEXISONIC : Ok, Azuria peut donc créer un nouveau sujet, que ce soit dans les plaines comme autre part. Par contre je profite de cet édit dont le suel réel but était de corriger le problème technique qui faisait apparaître tout on message en gras pour te dire que c'est beaucoup plus compliqué que ça et que, justement, je ne DOIS PAS tomber amoureux, sinon...
Ben on est tous les deux très mal...

EDIT2: Ah je sais, c'est pour te taquiner Razz-HRP-


C'est obligé, la fille est immobile, ça va faire mal. Elle eut très peur. Mais à quelques mètre de notre héros, la jeune fille changea d'expression et se mit à souffler. Végéta sentit comme un blizzard qui lui frôlait légèrement les joues.

*Qu'est-ce ...*

Il ralentit au dernier moment pour attirer sur terre tête baissé, mains au sol, un genou posé à terre et l'autre levé. Il leva sa tête doucement et se dit:

*Rapide la petite!*

Il se leva et il vit le jeune homme, qui été par terre il y a quelques minutes, partir comme une flèche en disant:

"Ona ! Attend !"

Il le regarda d'un air sarcastique.

*De toute façon, ils sont d'aucune utiles.*

Il repensa tout de suite à son adversaire et cria:

"Alors on décide de quitter le combat en jouant à cache-cache microbe? Si tu veux pleurer ta mère dit le moi tout de suite que je ne perd pas mon temps avec tes jeux stupides...
Je sais que tu n'es pas loin, tu es rapide certes mais pas assez pour t'en fuir."


Végéta toucha à son scooter, il chercha la jeune fille. Il ouvrit sa main droite, prépara une boule d'énergie. Son détecteur bipa ...

"A GAUCHE !"

Et lança sa grosse vague déferlante à sa gauche.


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Bellule


Le garçon s'arreta sur le sol,il se leva,il entenda un cri,tout comme moi,cela provenait de Alexis,il courrait vers Azuria,et cria :

"Ona ! Attend !"

*Ona? Azuria s'appelle Ona? Ou est-ce une autre personne que je ne connait pas?*

Des questions que je devais répondre plus tard,le prince me chercha,je me cacha pas loin de lui,de sorte à toucher son dos pour une futur attaque,il s'exclama :

"Alors on décide de quitter le combat en jouant à cache-cache microbe? Si tu veux pleurer ta mère dit le moi tout de suite que je ne perd pas mon temps avec tes jeux stupides...
Je sais que tu n'es pas loin, tu es rapide certes mais pas assez pour t'en fuir."


*Tu parle d'un jeu...Je préfère jouer avec mes soeurs à un jeu bien plus amusant que avec ce cinglé!*

Il me chercha avec son détecteur,il croie me trouver et cria :

"A GAUCHE !"

Il lanca une boule qui avait l'air puissante...mais mal lancé car je n'avais pas bougé de ma position et je ne receva pas sa boule,je profita de ce moment libre pour foncer sur lui et l'enchainer de coups de pied et de poings très forts et très rapide.


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


HRP – Oi … Ça ne va pu vraiment bien sur le RPG, maintenant. On a une atmosphère plutôt dramatique, mais aussi intéressente. x)

Alexis … Tu es masochiste ? *SBAFF* *PLAF*
Sérieux, je croyais que tu étais sarcastique à propos de cette claque … Ouais bon, t’en réjouis pas trop non plus, c’est la première fois et sûrement la dernière. x)

BREF, AboutxMe et PPG … j’aime bien votre combat, mais c’est tout de même dommage : j’ai l’impression de vous retarder. Déjà que nos perso ne seront pu dans le même endroit. ><
Z'alors, on fait quoi, enfin de compte ? Parce que je vois que ce combat a l'air interminable. ;o;





Azuria courait le plus rapidement qu’elle le pouvait. Elle ne savait pas où elle allait, et ne regardait pas où elle mettait les pieds, mais elle s’en fichait : elle voulait partir de cet endroit le plus vite possible. Les larmes lui coulaient abondements sur les joues. Elle trébuchait à plusieurs reprises, mais se relevait aussitôt. Son bras et son épaule lui faisaient toujours aussi mal. Comme si quelqu’un avait essayé de lui arracher les membres.

Enfin, elle s’arrêta de courir quand elle fût dans un coin sombre. Une roche plus grande qu’elle y était présente. Elle posa une main dessus pour s’appuyer, et reprit son souffle. Elle ne faisait pas beaucoup d’exercices. Il lui suffisait que de cinq minutes de course et elle était déjà très essoufflée. Azuria s’assoit sur le sol, le dos contre cette immense roche.
Aucune chance que quelqu’un la retrouve ici : elle était bien cachée dans l’obscurité … enfin, elle l’espérait en tout cas.

Azuria repensa alors aux derniers événements qui avaient eue lieu. Cet idiot d’Alexis … Il avait osé faire une chose pareille, alors qu’elle l’avait aidée ! Bon après tout c’était normal. Que devient un mouchoir après l’avoir utilisé ? Bon pour les déchets. Voilà ce qu’elle était … Azuria l’avait aidé et maintenant qu’il n’avait pu besoin d’elle, il ne suffisait seulement que … que de la jeter ! La jeter, voilà !

Azuria se toucha l’épaule … chaque fois qu’elle le bougeait ça lui faisait mal. Pourquoi donc avait-il fait ça ? Y avait-il une raison particulière ? Il avait peut-être essayé de lui faire du mal ou peut-être pire que ça … quelque chose dont Azuria n’osait même pas y penser.

Elle se regarda la main avec laquelle elle avait frappé Alexis. Elle l’avait fait. Elle l’avait frappé ! Azuria en resta quand même inquiète : elle avait aimé ça. Elle avait aimé le frapper. On dirait que … on dirait qu’elle s’était trop retenue. Ce n’était pas la première fois qu’elle avait des envies de frapper, mais jamais elle n’avait osé le faire sur quelqu’un. Elle frappait souvent ses oreillers et tout ce qu’elle voyait quand elle était fâchée et maintenant elle avait frappé Alexis … Une personne !
Ça lui avait fait du bien et elle ne le regrettait pas.

Ce stupide, cet idiot, ce traite, ce … tous les noms possibles ! Voilà que cela faisait un an qu’elle avait tout «oublié». Depuis qu’elle l’avait rencontré, elle s’était remémorée ces moments horribles qu’elle essayait en vain d’oublier. Ses amies l’avait supporté, l’avait aidé, et grâce à elles, Azuria avait put en quelque sorte «oublié» ces moments. Qui pouvait l’aider maintenant dans un endroit aussi perdu que celui-là ? Personne évidemment. Elle-même ne savait pas où elle était, mais bon elle s’en foutait. Elle avait tellement mal que tout lui importait peu.

Avec ses mains qui tremblaient toujours, elle prit son portable et hésitait de téléphoner, Mitsuki, sa meilleure amie. Azuria savait pourtant que celle-ci pouvait l’aider … c’était certain. Elle irait même lui casser la gu … euh le visage (HRP – On va éviter les «mauvais» mots quand même xD – HRP) à cet idiot. Quelque chose qu’Azuria ne ferait pas. Elle aimait bien Mitsuki, parce que, contrairement à elle, Mitsuki n’hésitait pas à faire et à dire ce qu’elle pensait. Elle était dynamique et pas du tout timide. La vraie opposé d’Azuria, quoi !
La jeune fille enviait tout de même ce caractère qu’elle essayait tant d’avoir …

Azuria décida de ne pas l’appeler : elle ne voulait pas l’embêter, et pour une fois, celle-ci voulait essayer de régler ce problème par elle-même. De toute façon, on ne pouvait pas appeler ça «régler le problème», parce que tout ce qu’avait Azuria en tête, c’était de s’enfuir et d’oublier Alexis. Cela avait l’air facile vu comme ça, mais elle savait que ça ne l’était pas …

Les garçons étaient des êtres ignobles. Pire que les fantômes, pire que les films d’horreurs et pire que les insectes ! Il y en avait de toute sorte : des menteurs, des manipulateurs, des pervers, des superficiels … bref, de toute sorte. Azuria en n’avait JAMAIS rencontré un qui était sympathique. Elle en voyait, mais que dans les films. Ça pouvait arriver qu’il y aille des garçons qui lui parlaient, mais la plupart du temps, elle ne répondait pas, et n’écoutait pas aussitôt qu’il y avait un qui lui parlait. À croire qu’elle faisait semblant que ÇA n’existait pas.

Même si elle attend toujours cette personne. Cette personne qui l’acceptera comme elle est, cette personne qui sera toujours à ses côtés peu importe les moments difficiles … Eh oui ! Azuria était le genre de personne à attendre son prince charment qui la sauvera de tous ces problèmes.

Azuria essuya ses larmes. Elle devait partir d’ici …


EDIT DE ALEXISONIC : Okay, je répond ici : http://www.sonicland.net/les-plaines-d-apotos-f24/une-caverne-pas-maudite-avec-un-maudit-dedans-on-appelle-ca-comment-azuria-t84.htm#1070. Vous pouvez vous battre tranquillement, vous deux !

_________________
Exclamation Appelez-moi juste AlexiSonic, le KST ne se prononce pas. Wink


Neo PokeChao Battle Race ! Atelier de décodage | Ligne de départ | Embuscade | Contre-Attaque | Rush Supersonique | Random Portal Paradise

A chaque post, avancez un pokéchao !
Arrow Rappelez son état
Arrow Accélérez éventuellement
Arrow Avancez d'autant de cases que le Pallier de Vitesse le permet
Arrow Rappelez son état final
Tirez sur les concurrents (2 tir par chao par jour) et passer des portails pour gagner des points !

Le jugement d'AlexiSonic approche. Serez vous acteur ou spectateur ?

Montez votre équipe !
Arrow Confrontez la ligue des 3 dans Pokémon Showdown, pour gagner d'autres pokémons et atteindre le champion : Eggman.
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ http://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
AlexiSonicKST
[!]Skyzomégalo fou
[!]Skyzomégalo fou
avatar

Masculin Messages : 5710
Age : 22
Localisation : Sous son chapeau
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

MessageSujet: Re: Courir, c'est dangereux [Azuria, AlexiSonic, Alice, Végéta, (Bellule)]   Sam 14 Avr 2012 - 15:36


AlexiSonic


[Suite de "Courir, c'est dangereux" dans les Plaines d'Apotos]

HRP – Ce n'est pas parce que c'est dramatique que ça ne va plus avec le RPG ! AU contraire, ce genre de scène définit notre conduite future et est hyper importante pour notre personnage !

Masochiste ?!
Mais non ! Je te dis ! Ona a vécu un passé difficile, j'ai du la soutenir. Mais je me doute que toutes les filles ne sont pas comme ça !
Mais réellement, cette claque signifie beaucoup plus pour moi que tu ne le crois !
Et puis qu'est-ce que je devrais dire, moi, quand je vois tout ce que tu racontes à propos des garçons !

Oh ! Le prince Charmant ! Fais attention tu vas me faire basculer du côté obscur !  Wink -HJ



Je me sentais...
Non... En fait je ne me sentais plus rien du tout. Ona ! Ona ! Elle était devant moi, je la rattraperais ! Rien ne m'en empêcherais !
C'était un rêve ! Elle ne sentirais rien ! Je pouvais enfin laisser libre cours à mes envies !


"ONAAAAAAAAAA !"

Mes hurlements me déchiraient la gorge. Mais je ne sentais rien. La claque n'était plus qu'un vague souvenir. Elle m'avait servi de prétexte.

Pourtant, une force invisible me forçait à aller doucement. J'avais ralenti. Je marchai. A pas saccadé, rapidement, mais je marchai.
Comme un zombi.

Tous le paysage avait disparu à mes yeux. Je progressai inexorablement vers un but invisible. Je sombrai de plus en plus de la folie.

Et puis il y eut un tilt. Soudain, comme un point rouge clignotant agrémenté de panneaux "par ici" et "par là", je vis le but.
Un sourire terrible se dessina sur mon visage.


"Here you are..."

Comme à chaque fois que je délirai, je sortais une parole en anglais. Cette fois-ci, ce n'était pas si drôle que d'habitude...

L'entrée de la grotte fut soudainement obstruée par une silhouette à contre-jour. Ona voulait s'échapper, j'allais lui rappeler qui j'étais.
Son sauveur.
Son fiancé.
Le deux choses auxquelles je ressemblait le moins en ce moment même.

Si la lumière ne lui permettait certainement pas de voir mon visage (ce dont elle n'aurait pas besoin pour reconnaître tant ma silhouette était peu habituelle) moi je vis parfaitement le sien.

Elle avait pleuré.

Recroquevillée au fond de la cavité rocheuse, elle semblait tellement... fragile...

Je...

Je ne pouvais pas avancer. Mon coeur battait la chamade et je ma respiration de plus en plus pressante. Je ne pouvais pas céder à la malédiction. C'est envies n'étaient pas réelles, mais provoquées par ce sort ténébreux. Je...


HJ- Je me stoppe ici, pour savoir comme tu réagis, même si j'ai déjà une idée plutôt précise de la suite... -HJ


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


HRP - Uh tu ne peux pas savoir comment ça fait bizarre que quelqu'un se réjouit d'avoir eue une claque ... que du coup, je cru que tu étais peut-être masochiste. x)

Bon, ce que je raconte à propos des garçons est ignoble, je sais. Même moi je n'en reviens pas. MAIS, ce n’est pas comme si c'était MOI qui disait ces choses, hein ! Moi, je n'ai rien contre les garçons, bien au contraire. 

Pour le côté obscur, je crois que c'est déjà fais. ''xD

Au passage, marrant le titre du RPG. x) - HRP



Azuria s’apprêtait à se lever pour partir, mais elle remarqua une silhouette ce qui l'empêcha de faire cette action. D’un œil méfiant, elle l’inspecta. Elle ne pouvait pas voir son visage, mais elle reconnut très bien le reste de son corps. Azuria se leva très rapidement, se cognant la tête au passage. Mais elle se foutait de la douleur que cela lui procurait, parce qu’il y avait bien pire : IL était là. 

Elle sentit ses jambes trembler légèrement, ses mains toujours aussi moites tremblaient encore beaucoup et son cœur battait très vite. Elle avait peur ou plutôt elle avait très peur. Voilà la CHOSE qu’elle ne voulait pas qui arrive était arrivé. Alexis était là. 

Peut-être était-il revenu pour la battre ? Elle l’avait frappé, et donc, ça serait plutôt normal. Ou bien peut-être se moquer d’elle ? Ou d’autres choses qu’elle n’osait même ne pas penser ?
Azuria n’avait jamais eue aussi peur de toute sa vie. Même que c’était plus pire que quand elle était plus jeune !

Et comme d’habitude elle était figée : elle ne pouvait rien faire, ni dire quoi que ce soit. Elle avait envie d’être à des milliers de kilomètres de cet endroit. Elle avait envie de fuir, mais elle était effrayée de faire le moindre geste. Déjà que son adversaire avait un grand avantage : il courrait très rapidement, et si elle commettait l’erreur de s’enfuir, il la rattraperait … ça, c’était certain. 

Elle voulue crier de l’aide, mais de toute façon, qui pourrait l’aider ICI ? Dans cet endroit perdu … Elle était seule avec lui … De nombreux hoquets sortirent de sa bouche. Chaque fois qu’elle était très effrayée, elle hoquetait.
Tout ce que pouvait faire Azuria, maintenant, était d’attendre sa réaction … 



HRP - Nan sérieux ... Alexis commence à me faire peur à moi aussi ! xD
Mais quand même, le pauvre. ''x) - HRP



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HRP - Mais c'est épatant ! Inouïs ! Azuria réagi exactement comme Ona le fait d'habitude ! Tu vois, cette claque bien placée, ce passé traumatisant et ce pouvoir... C'est incroyable !

Oho je vois... Non, je n'apprécierais pas tellement qu'une fille me gifle pour de vrai. Mais là, à cette occasion, dans le RPG, sur un autre moi qui a vécu tellement de claques qu'il ne les sens plus, tu ne pouvais pas me faire plus plaisir !

Je suis content que le titre te plaise ! Wink C'est un peu pour ça que j'iambe bien commencer les sujets... geek

Je vais te confier un truc, moi aussi je me fais peur dans ce genre d'état. Mais ce qui me gêne le plus, c'est que dans les deux RPG que j'ai fais avec ce perso, je devient fou furieux dans les deux. Je commence à me poser des questions...

Et bien sûr je comprend bien que ce que pense ta perso n'est pas ce que tu crois toi. Ne vas pas imaginer que pour moi, les filles sont un moyen d'évacuer toutes ses tensions et envies de manière... hum...
C'est pour ça que je disais qu'il fallait qu'on se fasse confiance. C'est vraiment un plaisir de RPGer avec toi, tu as bien poussé le caractère de ton personnage, il est vraiment intéressant ! - HRP



Je...

Mais c'était un rêve ! Je pouvais faire ce que je voulais !

Non ! C'est la malédiction ! Elle veut me forcer à faire ce que je m'empêche de faire depuis des années ! Elle veut m'insuffler des idées qui ne me seraient jamais venue à l'esprit !

Elle m'a giflée... Elle mérite au moins une petite correction...

Non ! Je le méritais ! Je...

Ce n'est pas ma faute si j'ai failli avoir une crise cardiaque !

Comment pouvait-elle le savoir ?

Elle a bien réussi à analyser toutes mes paroles, pourquoi pas mes gestes ?

Je...

Nous restâmes bloqués ainsi pendant quelques longues minutes. Elle hoquetait d'angoisse et je soufflai comme un buffle essoufflé. Je m'efforçais de na pas la dévisager, la détailler ou quoi que ce soit qui m'aurait fait constater sa beauté, sinon la malédiction reprendrait le dessus. Je fixais donc ses yeux.
Et j'y lisais dedans.

Je l'avais fait tellement souvent avec Ona... Ici ce n'était pas la même chose. Elle était différente...
C'était normal, puisque c'était Azuria... N'étais-ce donc pas Ona ? Où étais je incapable de rêver de cette perfection incarnée en la reconstituant entièrement dans ma tête...

Elle me voyait comme un monstre. Elle pensais que j'allai lui faire du mal. Ses yeux en disaient long, ses larmes, ses hoquettements et son attitude le prouvaient davantage. Peu à peu je revenais à la réalité, sans pour autant me détendre ou me déplacer.

Je me sentais bizarre.

Un progrès. Avant je ne me sentais plus rien du tout.

Et soudainement quelque chose de différent passa dans mes yeux. Une flamme de détresse et de colère, invisible pourtant à cause de l'effet de lumière.
Ou bien juste un reflet brillant qui miroitait au milieu de ma silhouette sombre.

Une larme.

Et soudain toute la violence de la gifle sembla s'abattre sur ma joue, comme si elle s'était retenue jusqu'à maintenant.
Mais elle avait frappé bigrement fort !

Une douleur qui me ramena entièrement à la réalité. Elle n'était pas Ona. Je ne dormais pas.

Mes doigts, au lieu de se tordre dans tous les sens, se serrèrent. Je venais de comprendre que j'étais séparé de celle que j'aimai. Et qu'elle, là, devant moi, n'avait rien à voir avec Ona.
Sous un excès de rage, je fis un pas en avant, guidé par ma colère et ma tristesse, et surtout par la malédiction, décidé à débarrasser le monde de cette usurpatrice voleuse menteuse.
Mais un pas plus tard, je me figeai à nouveau. Le doute. Et si...
Peu à peu je revis ma personnalité revenir. Je devais me battre pour être moi-même. Je me souviens alors que j'essayai d'aider les gens et que j'avais failli mourir pour sauver cette pauvre fille il y a quelques heures.
Et cette révélation repoussa juste assez la malédiction pour que je me souvienne que j'avais mal partout, notamment à la joue depuis un espace de temps assez court. Je tombai et m'affalai sur le sol, la tête en avant, comme un robot tueur privé soudainement de toute son énergie.


HJ - Nouvelle pause... Je suppose que tu dois avoir envie de réagir. -HJ


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


HRP - ... Ah sérieux ? Azuria a réagit comme Ona le faisait ? Eh ben ! xD
Mais bon, d'un autre côté, ça ne me surprend pas tellement. Tous les deux ont vécu un passé difficile, c'est un peu normal qu'elles réagissent un peu pareilles. Même si c'est pour des raisons différentes. x)

Bah j'espère pour toi que tu ne t'ais jamais fais giflé. Ça devrait vraiment faire mal ... J'en n'ai jamais eue une, et je n'ai jamais giflé quelqu'un ... (Enfin, à part mon petit frère quand il me tapait trop sur les nerfs, mais ça, c'est autre chose ... ''xD )

Tu trouves le caractère de mon personnage intéressent ? Merci ! Ça me fait plaisir que tu dises ça. (:
Contrairement à d'autres, ça peut leur énerver. Y'a des gens qui n'aiment pas ce genre de perso. Comme moi, j'ai toujours adoré les personnages pleins de sentiments (malheureux) qui n'ont pas eue une vie facile. Je ne suis pas une grande fan des personnages qui se prennent pour des gros durs ... du style un peu superficiel qui se croient supérieur aux autres et est aussi très fort. (Z'oh ! Ça me fait penser à Shadow. .__.) Ce n'est pas que je les déteste, mais ce n'est pas un personnage que je créerai, disons.

Ton personnage est aussi intéressent. L'histoire et sa façon d'agir, c'est vraiment quelque chose. Et comme je l'avais dis, il faut une sacrée imagination pour avoir inventé tout ça ! ^^ 

Au fait, je n'ai pas vraiment d'idée quoi écrire. J'ai l'impression de tourner autour du pot, de toujours dire les même choses, quoi ... (Pour le RPG, je parle.) En plus, je suis en retard. J'avais déjà tout fait, mais j'avais la flemme de poster. Pardon. - HRP



Ses hoquets continuaient sans cesse. Voilà que cela faisait quelques minutes qu’elle attendait qu’il fasse quelque chose, mais il ne faisait rien. Elle l’entendait souffler très fort. Et si … Et si tout ça était un malentendu ? Alexis lui voulait-il vraiment du mal ? Enfin, s’il ne voulait rien lui faire, elle l’aurait déjà su, non ? Il ne resterait pas ici à ne rien dire, et à souffler comme un imbécile. 

Au tout début, elle avait put lui faire confiance, mais maintenant elle le voyait comme un hypocrite, un traire, un idiot, un sans-cœur … Elle pourrait lui nommer pleins de défauts. 
C’était un monstre.

Elle remarqua alors qu’Alexis la fixait droit dans les yeux. Elle évita donc son regard en regardant ses pieds. Il la fixait comme s’il avait envie de se jeter sur une proie. Ce qui eue pour effet de stresser encore plus Azuria. 
Que voulait-il donc ? 

Elle leva la tête et remarqua qu’Alexis avait serré ses doigts. Ça y est … il allait la frapper. Le cœur d’Azuria battait maintenant tellement vite … on aurait dit qu’il voulait exploser. Elle avait tellement peur. 
Elle ferma ses yeux, laissant couler une larme.

Elle l’entendit faire un pas en avant. La respiration d’Azuria se coupa. Il allait la frapper … Il allait lui faire mal … Il allait … Azuria se rendit compte alors que cela prenait beaucoup de temps.
La jeune fille ouvrit ses yeux. Elle remarqua qu’il était figé. 
Pourquoi avait-il arrêté ?

Alexis tomba sur le sol … Que se passait-il donc ? 
Il était sur le sol … Azuria pensa alors à s’enfuir, mais tout ce qu’il faisait était peut-être une tactique. Il faisait peut-être semblant pour qu’elle s’approche de lui, et ensuite la frapper. 
Dans tout les cas, Azuria était bloquée. 

En sanglotant, elle s’accroupit sur le sol, les mains contre ses oreilles. Elle en avait marre de tout ça … de tous ces gens sans-cœur. Peut-être trouvait-il cela amusant de la voir avoir aussi peur ? Comme dans les peu de film d’horreurs qu’elle avait regardé … le meurtrier regardait ses victimes avoir peur en les observant par caméra caché. Il s’amusait souvent avec, il les faisait souffrir, et ensuite il les tuait. Ce qui faisait le plus peur Azuria dans tout ça, c’était que la plupart des meurtriers étaient des garçons … Et qu’en plus elle pensait que les films d’horreurs étaient réels et pas inventé …

Cette histoire de «j’habite dans un endroit éloigné et je ne sais pas où je suis» paraissait toujours aussi étrange pour Azuria. Il disait peut-être tout ça seulement pour l’emmener dans un endroit comme celui-ci et ensuite la tuer … 

Azuria se leva. Elle devait faire quelque chose. Rester à pleurer et à avoir peur ne lui arrangerait pas les choses. Elle décida de crier de l’aide, en espérant que quelqu’un l’entende. 
Sinon, ça pourrait être catastrophique …


" À L’AIDE !! QUELQ’UN AIDEZ-MOI ! "


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HRP - Lorsqu'on compare Azuria à Ona, on voit surtout que les pauvres petites n'ont pas beaucoup de moyens pour se défendre face à une agression (bon en fait Ona a tout pour se défendre, mais la malédiction l'en empêche, donc passons). Donc évidemment dans ce genre de situation, acculées dans une grotte sombre et traumatisées par les garçons, on peut s'attendre à des réaction semblables. Mais n'empêche, moi ça me remonte le moral à chaque fois de RPGer avec quelqu'un qui a le même état d'esprit que moi !
Les personnages qui ont du caractère sont les plus attachant ! Je préfère les passés difficiles aux passés mystérieux !
Mais bon, tu vas le découvrir dans ce post, j'apprécie aussi devenir soudainement très puissant. Héhé ! Balancer des gros rayon lasers doit tout de même être vachement jouissif ! C'est pourquoi j'essaye d'allier les deux : un personnage humain, avec des sentiments humains mais des pouvoirs surhumains, difficiles à contrôler mais qui lui donne beaucoup de responsabilités.
Merci pour le compliment d'ailleurs ! Ce perso ne s'est pas inventé tout seul, et d'ailleurs il y a encore un an j'étais complètement dépendant de l'univers de Sonic. Je suis passé du grobilisme inconscient que l'on a quand on est jeune à une transformation progressive de mon personnage. Tout ça s'ets fait de l'école jusqu'au lycée !! C'est d'ailleurs un peu pour ça que je ne me susi jamais vraiment décidé sur l'âge que j'allais "me" donner.

Je n'ai jamais été giflé et, aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais giflé, même mon frère. Eh oh ! Je suis non violent moi ! 

En fait, ces derniers temps, j'étais un peu meneur de l'action, parce que j'ai "pris l'avantage". Là je t'ai carrément acculée dans une grotte. Logiquement tu ne peux plus faire grand chose... Mais j'ai besoin tout de même de savoir si tu ne fais rien ou si tu bouges, me fixe, imite le gorille ou crie. Même si j'ai "l'avantage", un rien peut complètement modifier tout mon délire ! Là, tu vois, ce simple cri était tout ce dont j'avais besoin pour imaginer la suite plus en détail.
Tout ça pour dire que si parfois on a rien à dire, c'est que parfois, bah il n'y a rien à dire... scratch - HRP



Progressivement, mes procédés pour me remettre la tête là où elle devait être me revinrent à l'esprit.

"Qui suis-je ? Où suis-je ? Que fais-je ?"

Première question très simple : je suis Alexis, l'ado supersonique qui vole au secours de ceux qui en ont besoin. Enfin, quand c'est possible...
Deuxième question = gros bug : Dans le monde de Sonic ? Ou bien dans mon lit en train de rêver ? Je me souvins alors de ce que disait souvent l'un de mes amis : si on considère qu'il y a un nombre infini de dimensions, ben forcément dans l'une d'elle on peut trouver Végéta, une Super Nana et les émeraudes du chaos dans un seul et même monde ! Bon, c'était une adaptation à la situation présente, mais en gros je pouvais à peu près me dire que je pouvais être n'importe où.
Troisième question = TRÈS gros bug : Mais oui ! Que faisais-je ?

Mon but a toujours été d'aider les gens en difficulté. Même avant que je devienne un """"héros"""". Je cherchais toujours des solutions, même quand cela ne me concernait pas. Avec mes pouvoirs, j'ai acquis d'immenses responsabilités. Pour moi, et je reconnaissais que j'avais un peu tendance à exagérer, le monde entier avait continuellement besoin de moi d'une façon ou d'une autre.
Et pas seulement la Terre ! Rholandiane ! Techcity ! Tous ces mondes parallèles que j'avais visité et dans lesquels je m'étais illustré !

J'étais en train de me vanter comme pas possible alors que généralement je n'avais pas fait grand chose, mais à ce moment précis j'avais besoin d'une bonne dose d'orgueil.

Pour des millions des citoyens j'étais devenu un modèle. Aider sans recevoir de récompense. Gagner des points du côté lumineux de la Force.

Et là ? Qu'est-ce que je faisais ?
Influencé par une soi-disant malédiction, j'avais sérieusement pensé à violenter cette pauvre jeune fille ! Alors qu'elle est plus âgée que moi et qu'elle m'a sauvé la vie ?
Mais j'avais perdu la tête !

Les yeux grands ouverts, je relevai la tête et vit Azuria accroupie sur le sol, les mains plaquée contre les oreilles. Je l'avais terrifiée, traumatisée ! Comment avais-je pu faire ça ???
Les larmes qui naissaient au coin des mes yeux commencèrent à couler. Pendant un moment je fus déconnecté du monde réel, revoyant dans ma tête tout ce qui m'étais arrivé et ce que je lui avais fait subir pendant ces dernières... minutes... heures... jours ? Et si je l'avais pourchassée pendant une semaine ? La notion du temps m'avait échappée pendant trop longtemps.

Quand je repris mes esprits, Azuria s'était levée. Elle s'était décidée à réagir. Elle cria :


" À L’AIDE !! QUELQ’UN AIDEZ-MOI ! "

J'étais tout seul avec elle dans une grotte perdue au milieu de nulle part. Personne ne l'entendrait. Par contre, l’acoustique étonnante du lieu me fit entendre le cri comme si j'avais plaqué mon oreille contre sa bouche. Assourdissant.
En plus de ça, le cri se répercuta dans la grotte et, comme un écho, je l'entendit une fois, deux fois, trois fois encore me vriller les oreilles. Accusateur. Une foule me huait.
Tout ce que j'avais toujours voulu éviter.


"-- Cible verrouillée.--"

Un coup de feu, et une soudaine douleur dans l'épaule.

"-- Reddition conseillée. --"

Les robots étaient de retour.

La goutte d'eau qui faisait déborder le vase.


*Pas encore eux ?!*

Non mais ils n'avaient pas compris la leçon ? J'ai failli me tuer pour leur expliquer "calmement" qu'Azuria était innocente ! Je vais leur réexpliquer à ma façon !
Mais... Je saigne ! Ils m'ont à moitié démonté l'épaule !!

Je me relève d'un coup, animé par la colère, et leur fait face, tournant ainsi le dos à Azuria.


"VOUS !? Je vous considère désormais comme des dangers publics et donc mes ennemis !! Allez en enfer !!!"

Ils étaient quatre. Leurs armes étant pointées sur moi.

"-- Reddition refusée. Élimination de la cible initialisée. --"

*Essayez juste.*

Et c'est le retour en fanfare de Darkal. Le nom ridicule que j'ai donné à ma "forme obscure". Excédé par l’imbécillité de ces robots ridicules, complètement désorienté par mes récentes actions et énervé par mes propres erreurs envers Azuria, j'allais me défouler une bonne fois pour toute.
Soudainement, ce fut comme une fusion invisible avec mes chaussures et une symbiose totale avec mon pouvoir devenu temporairement sans limite.
Et vous me prierez d'excuser ce gros mot bien placé :

"Ca va chier."

Autant avant quand je démarrai en trombe, on avait l'impression que j'avais juste disparu, autant là ce fut une quasi téléportation. En moins de temps qu'il ne faut pour cligner les yeux, les robots, sur le point de tirer, explosèrent dans un bel ensemble alors que j'étais subitement à une centaine de mètres.

Et ce n'était que le début.

Les robots n'étaient pas seuls. En fait, je me retrouvai soudainement encerclé par une armée de robots qui surgirent du sol.


"--Mobilisation générale. Cible dangereuse. Élimination prioritaire. Feu à volonté --"

A ce moment précis, tous les robots, soit environs une cinquantaine, hein, n'est-ce pas, ce mirent à mitrailler stupidement l'endroit où je me trouvais.
Alors que je n'y étais plus.

J'ouvre une tranchée dans les rangs ennemis. J'en saisis un par le bras, le fit tournoyer autour de moi avant de le lancer sur une roquette qui me visait. Puis, par un saut périlleux arrière, j'écrase la tête d'un autre et saute en enchaînant une série de figures aériennes dont le seul but était d'empêcher les robots de me toucher. Puis je dirige mes mains vers le sol avant de les relever brusquement, faisant pousser une série de pieux en ronces qui déchiquetèrent mes adversaires. Au sol, je me mue en tornade qui exécute tout robot à portée. J'invoque une liane qui fouette tous les adversaires à portée.

Un nouvel escadron de robots vint en renfort.

Je ne cachais plus mon pouvoir. Alors que je m'élançais sur mes nouveaux adversaires, un énorme tronc d'arbre apparut entre mes mains, que j’abats sur les robots. Dans un tourbillonnement, je fouette un rescapé du pied et envoie sa tête voltiger dans les airs.
Un "Clonk" me fit relever la tête : des forces aériennes arrivaient à la rescousse, et la tête de ma dernière victime venait de percuter un robot volant.

Les robots volants ressemblaient étonnamment à ceux d'Eggman, sauf que leurs ailes étaient plus courtes et ronde, que l'on pouvait voir un réacteur à l'arrière et en dessous d'une grosse bulle de métal contenant toutes sortes d'armes explosives. La tête ressemblait à ceux des robots terrestres.
Tous les robots aériens étaient pareils, tous les robots terrestres étaient identiques. On aurait pu penser à du clonage. Ils étaient un peu plus petit qu'un humain adulte, mais deux fois plus épais.

Tel Spider Man, je tire une liane sur un robot aérien. Ce dernier transpercé et solidement accroché, je le fit tournoyer dans les airs en frappant un maximum d'autres robots. Fusillé de toute part, je me crée une carapace d'écorce rudimentaire et invoque des racines à tout bout de champ, lesquelles happent les robots terrestres ou aériens qui font du rase-motte pour les broyer sans pitié.

A nouveau en l'air et armé d'une liane tranchante, j'effectue une série de saut périlleux à toute vitesse, tranchant net tous les robots à portée. Dans le même geste, j'invoque un tronc creux qui s'élève du sol et m'entoure, protecteur, avant d'exploser en mile morceaux coupants qui s'encastrent dans les robots environnant. Pendant ce temps, je m'étais moi-même transformé en racine avant de disparaître sous terre et de jaillir sans prévenir de sous un robot terrestre un peu perdu. Lorsque je me remis sur pieds, j'eux un regard instinctif vers la grotte, cherchant à voir si Azuria était à l'abris ou si je devais rappliquer en vitesse.


HJ- Voilà le genre de post qui me fait du bien... Par contre je n'ose pas imaginer dans quel état je vais être après... J'espère qu'on est pas trop loin de la ville !
Avant de continuer, je dois savoir si Azuria est restée dans la grotte, si elle est sortie, comment elle analyse ça, quelles sont ses réactions visibles et si elle est en danger ou pas. Grosse baston n'empêche pas RPG à 2 lol!

Eh ben ! Les HJ prennent presque autant de place que le RPG ! Qu'est-ce qu'on cause ! cheers -HJ



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



Azuria


HRP -
Oh je vois.
Bah Azuria est quand même capable de se défendre. Ça peut dépendre de la situation. Par contre, quand un garçon l'embête, là, c'est certains, elle ne peut put rien faire. À part d'être figée sur place et avoir peur ...
Quand c'est autres choses que les garçons, comme les robots par exemple, elle n'est peut-être pas capable de se battre, mais elle est capable de trouver des moyens pour fuir sans mettre un coup de poing dans la «gueule» de celui-ci. Même si on ne peut pas vraiment appeler ça «se défendre» xD

Les personnages qui ont du caractère sont les plus attachants, tu dis ? Oyeah ! Enfin quelqu'un qui comprend ! Je suis complètement d'accord avec toi. o/ 

Ohoh. Enfin, tu me fais découvrir ce pouvoir sur les arbres et tous ces trucs qui vont avec. Non mais quand même je vois ça que t'apprécie d'être quelqu'un de puissant parfois. Cette bataille contre les robots était ... comment dire ? Super ! Moi, qui ne suis pas une grande fan de baston ... Alors là, c'était plutôt intéressent. o3o
Je te dis, chapeau ! ;o;

Alors comme ça, monsieur est un non-violent, uh ? Ouais, ouais. Difficile à croire avec ce que t'as écris dans le RPG. ''xD
Sérieux ! C'est quoi ce délire? Je-me-fais-tirer-dessus-et-je-suis-toujours-capable-de-combattre ... Bon sang ! Solide cet Alexis ! xD
Ne le martyrise pas trop, le pauvre. Ça va être l'enfer plus tard. xD - HRP



Azuria était plutôt étonnée de son cri. Il avait résonné tellement fort … 

"-- Cible verrouillée.--"

Elle se figea. Les robots étaient revenus ! Au lieu d’emmener de l’aide, on dirait qu’elle avait plutôt emmené les ennemis. D’ailleurs, Azuria les avait complètement oubliés. Il s’était passé tellement d’affreuses choses, qu’elle avait oublié toute cette histoire de diamants. 

Un coup de feu se fit alors entendre. Azuria sursauta et regarda dans la direction d’Alexis.
 

"-- Reddition conseillée. --"

Alexis s’était fait tirer dessus. Sur l’épaule. Azuria se sentit étourdit. Elle ne savait pas si elle devait s’en réjouir ou plutôt s’en inquiéter. 
Il se releva. 


"VOUS !? Je vous considère désormais comme des dangers publics et donc mes ennemis !! Allez en enfer !!!"

Que par cette simple parole, pleins de questions bousculèrent les pensées d’Azuria, mais elle décida d’y repenser plus tard, parce que là … Les robots étaient là et ils avaient envie de se venger … Ils n’étaient que quatre, mais ils pointaient leurs armes sur Alexis. 

"-- Reddition refusée. Élimination de la cible initialisée. --"

Quel imbécile cet Alexis ! Ils les avaient provoqués. C’était quelque chose qu’il n’aurait peut-être pas dû faire … Même si Azuria savait qu’il était capable de les battre, malgré son état. Elle l’avait déjà vu à l’œuvre, après tout … 

"Ca va chier."

Azuria n’ut aucunement le temps de réagir que les robots explosa sous ses yeux. Ça ne la surprenait pas, d’ailleurs. Elle avait vue tellement de nouvelles choses pas possibles (qu’on lisait habituellement dans les livres ou qu’on regardait à la télévision), qu’elle avait oublié que c’était anormal. 
Alexis se retrouva soudainement encerclé par des robots. 


"--Mobilisation générale. Cible dangereuse. Élimination prioritaire. Feu à volonté --"

«Feu à volonté» … Azuria n’aimait pas ça. Tous les robots tirèrent droit sur Alexis. La jeune fille essaya désespérément d’essayer de trouver le garçon dans la foule de balles, mais ne le trouva pas. Elle comprit alors en même que les robots qu’il n’était pas là. Alexis en saisit un par un bras et le fit tournoyer pour le jeter sur une roquette. Il fit ensuite un saut arrière et écrasa la tête d’un robot … Après, elle perdit un bout de l’action … Il enchainait ses actions trop rapidement qu’Azuria devait parfois détourner la tête. Elle entendait seulement les bruits des robots exploser … Quand elle reporta son attention sur la bataille, elle vit un genre de liane fouetter les robots …

Azuria ne savait pas si c’était son imagination … Quand soudainement un énorme tronc d’arbre apparut dans les mains d’Alexis qu’il abattit sur les robots. Azuria poussa un gigantesque hoquet. Qu’est-ce que c’était que ça !? Maintenant, elle était persuadée que ce n’était pas son imagination … Azuria entra plus profondément dans la caverne. Après tout, elle était en vue, et elle ne voulait pas qu’ils la voient. 

Elle arrêta quand elle fut assez loin pour ne pas qu’ils la voient. Alexis venait de faire apparaitre un tronc d’arbre dans ses mains … c’était impossible. Était-ce vraiment un rêve tout ça ? La magie existait-elle vraiment ? Surtout, Alexis était-il de son côté ou un ennemis ? Maintenant, elle n’était pas certaine de ça. Il battait ces robots rapidemment, s’il voulait la tuer … Elle serait déjà morte, non ?

Azuria sentit deux bras métalliques lui entourer les deux bras. Elle comprit alors qu’un robot était derrière elle et la retenait. Comment avait-il put être là si elle ne l’avait pas entendu ? Ni vu ? À moins, qu’elle était tellement occupée par ces pensées qu’elle ne l’avait pas vue venir …

La peur la submergea encore une fois. Elle ne devait pas avoir peur … elle devait cesser tout ça. La peur n’était seulement qu’un vilain défaut. Azuria essaya de sortir de cette emprise en se débattant comme une petite fille qui ne voulait pas prendre son bain. Évidemment, ça ne fonctionnait pas … elle n’était pas assez forte. En plus de cela, le robot, voyant qu’elle bougeait beaucoup, avait serré encore plus fort ses bras. Azuria retint un petit cri. Alexis lui avait déjà serré le bras … ça ne faisait qu’empirer son mal. 
Elle devait sortir de cette emprise au plus vite. 

Enfin, elle remarqua une roche. Elle n’était ni petite, ni trop grosse. C’était parfait. 

Essayant d’oublier le mal qui submergeait ses bras, Azuria regarda fixement cette roche. Elle se concentra, essaya de la bouger, mais … en vain. Ses pensées étaient ailleurs. D’abord, elle n’arrêtait pas de penser à ce qu’il venait de se produire sous ses yeux, elle pensait aussi au mal qu’elle avait, et en plus de ça, la peur ne l’aidait pas du tout. 
Pourtant, elle devait bouger de là. Elle serra les poings. Elle en avait marre … Ce robot allait le payer très cher. Elle se re concentra sur la roche … Elle voulait sortir … Elle le devait. Elle réussit enfin à la pousser, mais très légèrement. Elle réessaya, assemblant toutes ses pensées sur celle-ci, elle la fit lever dans les airs. Maintenant, elle devait la faire diriger rapidement sur le robot. C’est ce qu’elle fit… La roche atterrit solidement sur la tête de celui-ci le faisant bousculer par derrière. 

Les bras d’Azuria étaient enfin libres. Pendant que le robot était assommé, elle partit à courir, en sautant par-dessus les roches qui lui bloquaient le chemin. 

Quand elle fut sortit de la caverne, Azuria sentit le mal qu’elle avait lui revenir comme si quelqu’un venait de lui donner un coup de poing sur le ventre. Ses bras lui faisaient atrocement mal qu’elle n’osait même pas les regarder. Une douleur féroce se fit sentir sous sa poitrine comme quand elle utilisait son pouvoir, mais c’était pire que les dernières fois. On dirait que plus qu’elle l’utilise, plus que la douleur augmente. 

Elle serra les dents et se mit une main sur le cœur. Elle le sentait battre anormalement. Qu’est-ce que ce maudit pouvoir lui faisait ? Elle devra être prudente et l’utiliser qu’en cas d’urgence, maintenant. Comme elle le fait toujours, d’ailleurs …

Elle fixa la caverne et remarqua que le robot qui l’avait retenu était sortit. Sa tête était un peu amoché par le coup qu’il avait reçu. Il regardait dans sa direction…


"-- Cible repérée -- "

Azuria se sentit impuissante. Si elle le pouvait, elle se serait jetée sur le robot, mais elle n’était pas comme Alexis. La jeune fille n’était pas capable de combattre …. Elle ne pouvait rien faire … Enfin, à part lui crier toute la colère qu’elle avait accumulée jusqu’à maintenant … 

" Tu en n’as pas eu assez, espèce de boîte en conserve !? Va jouer ailleurs ! Je ne les ai pas volé tes stupides diamants ! "

Bon, ce que venait de dire Azuria était plutôt «out of character» ... Mais elle était tellement fâchée qu'elle ne se rendait même pas compte de ce qu'elle disait ...


_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



AlexiSonic


HRP -
Voilà ! Tu vois ! Dès que je m'écarte un peu, Azuria est plus "libre de ses mouvements" et peut accomplir un paquet de trucs bien géniaux tout comme il faut ! Les post s'aggrandissent sans qu'on s'en rende compte ! Wink

Ta technique me rappelle vaguement une technique d'action employée de les jeux de rôles. Le "Shoot and Run" si je me souviens bien : tu frappes et tu cooooooouuuuuures !!!

Thé ! C'est plus facile de s'identifier à un personnage s'il se met à penser un peu, non ? ET puis j'adore faire ça avec Alexis : à force de penser à tout et n'importe quoi, j'ai souvent la possibilité de le faire s'emmêler les pinceaux ! geek

Merci beaucoup pour la bataille ! Oui, non violent dans la vraie vie, généralement non violent dans le RPG (mais un peu moins, sinon ça fait des déçus...) mais faut pas me mettre en rogne !
Oui, Darkal', ma "forme obscure", ma montée en adrénaline comme je dis, est assez proche du grobilisme. Oui bon, c'est du grobilisme. Mais ça fait du bien ! Soudainement échanger son coup de pied fouetté pour un énorme tronc d'arbre explosif, c'est super jouissif. Mais en fait là je n'ai pas décrit mes blesures parce que je ne les sens pas, après, ben... Ca va être moins cool...
En tout cas merci pour ton compliment, content que cela t'ai plu parce que je n'ai pas fini ( Twisted Evil ) et puis pour le pouvoir, je pense que de toutes façons il faudra bien qu'on lève le rideau sur nos passés, sinon tu vas me prendre pour un E.T. - HRP



"-- Cible repérée -- "

Ils me cassaient tous les pieds à répéter sans cesse "-- Cible repérée -- " ou "-- Cible verrouillée -- " !! Cependant ce coup là, j'avais entendu le bon.

Mon regard n'avait pas servi à rien. Azuria avait été... ben... "repérée"... par un des robots terrestres. Celui-ci avait des bras un peu plus long que la moyenne, j'en conclus que sa fonction n'était pas du tuer, mais d'immobiliser.
Je n'en avais pas l'air, et cela me surprenais un peu d'ailleurs, mais je collectais un maximum d'informations tout en me battant.


" Tu en n’as pas eu assez, espèce de boîte en conserve !? Va jouer ailleurs ! Je ne les ai pas volé tes stupides diamants ! "

Un sifflement dans l'air me fit relever la tête. Une roquette téléguidée avait été tirée sur moi. Je me remis en mouvement après une seconde d'inactivité (car penser est finalement une action très rapide).
J'effectue un roulé boulé mais ne me relève pas immédiatement, restant au sol et tournoyant sur place, faisant basculer tous les robots à portée. Puis je me relève d'un bond, atterrit sur la tête d'un robot et tire une liane en direction de la roquette. Celle-ci se voit alors happée par ce fouet végétal et j'en profitai pour la renvoyer sur le robot qui visait Azuria après une imitation un peu ridicule d'un lanceur de marteau. L'explosion vit voler le robot en éclat, et la liane aussi d'ailleurs.

Azuria n'était pas du tout en sécurité, et les robots tentaient d'investir la grotte pour nous couper toute retraite. Dévasté intérieurement entre mon instinct protecteur et cette lutte contre la Malédiction, j'optai finalement pour une solution peu commode : la ficeler de la tête au pied et l'attirer vers moi. Je perdis un bras, lequel me servais désormais pour la soutenir, et dus adapter ma manière de combattre afin d'éviter de la mettre en danger.

Mon premier objectif était donc de nous écarter un peu afin de trouver un abris où je pourrais la laisser. Je repensais alors à la falaise où je m'étais écrasé lors de mon arrivée sur ce monde. Elle offrait une bonne protection même si elle n'était pas géniale pour se cacher, mais j'y fonçai tout de même, évitant à tout prix de faire attention à Azuria empaquetée dans mes lianes.

Je ne dis mot pendant tous le voyage qui fut heureusement très court. Les capacités de mes chaussures étaient poussées au maximum. Je libérai Azuria lorsque je l'eus positionnée dans l'angle créé par les deux falaises et m'attendai à une série de réprimandes.

Je ne pouvais pas y faire attention. Peu à peu, inexorablement, ma conscience revenait. Et je savais que si je reprenais mon état normal avant d'avoir éliminé tout nos assaillants, nous étions morts.

Curieusement, les robots mirent très peu de temps à nous retrouver. Il devait s'agir de nouveaux qui nous attendaient justement ici. A peine je m'étais libéré les deux bras que je dus les utiliser pour décapiter une dizaine de robots. Puis je mis à profit les quelques secondes restantes avant l'arrivée du gros de l'armée pour créer une immense feuille que j'arrondit un peu avant de poser contre la paroi, le but étant de créer un abris complet pour Azuria.

Enfin, je m'élançai sur la falaise et la gravit en courant quasiment à la verticale. Je pris alors une altitude considérable. De ma position aérienne, j'aperçu un escadron de robots volants qui me visaient. Je fis apparaître deux immenses et, par une simple rotation du corps, je tranchai net tous les nouveaux arrivants. Je me crée alors une nouvelle carapace d'écorce et amplifia mon poids le plus possible afin de m'écraser contre le sol avec une force retentissante.
Juste au moment ou les premiers robots tentaient de s'attaquer à Azuria. Il faut savoir lever la tête dans la vie.

Devenu une sorte de grosse bûche (de Noël ! *SBAAAF !* ) je suscitai quelque peu l'étonnement dans les rangs ennemis. Avant qu'ils ne comprennent que j'étais leur adversaire, une série de piquants poussèrent instantanément et se plantèrent dans le premier rang de robots. Puis je repoussai ma carapace en l'envoyant au milieu des rangs ennemis, écrasant juste un robot au passage.

S'en suit une nouvelle série de coups et d'invocations dévastateurs. Je laisse la liberté aux lecteurs d'imaginer tout ce que peut faire un adolescent supersonique énervé avec des pouvoirs de contrôle sur les plantes. Un Baobab fit même son apparition tandis que j'enchaînais un combo d’approximativement une cinquantaine de coups de poings et de pieds qui démolirent approximativement une soixantaine de robots (par projection des uns sur les autres le plus souvent). Je parvins à prendre contrôle d'un des robots aériens et à voltiger dans tous les sens au dessus du champ de bataille en laminant tout adversaire à moins de trois mètres des mes bras.

Arriva le moment où il ne restai enfin plus qu'une seule rangée de robots, tous parés à lancer une roquette. Je me posai à terre et envoya à la verticale une sorte de cactus allongé qui, partant de mes mains, griffa les robots si profondément que cela entraîna leur destruction...
...sauf pour un, le dernier, celui qui se trouvait le plus éloigné de moi. Il avait eu une chance inouïe...

Je n'étais plus assez énervé pour ignorer toute la douleur accumulée jusqu'ici. Et celle-ci explosa tout d'un coup. Il n'y avait presque plus aucune partie de mon corps qui n'étais pas blessée. Ma vue se brouillait, mais je parvins à discerner le robot qui, profitant de ma faiblesse, changea son arme pour une mitraillette qu'il commença à décharger sur moi.

Il me fallait juste une bride de pouvoir... Une seule petite bride de pouvoir et d'énergie pour créer une barrière...
Non, ce n'était plus possible, ce robot allait me massacrer...

C'est alors qu'un énorme rocher tomba du haut de la falaise et s'écrasa juste devant moi dans un grand nuage de poussière, stoppant net la volée de projectiles que le robot tirait. Celui-ci complètement pris au dépourvu continua de tirer stupidement sur le gros rocher.

Sauvé...
...ou pas...

Alors que toute mon énergie s'évaporait soudainement, je commençais à perdre connaissance.


*Non... Pas encore...*

Je ne sais pas trop comment j'ai pu trouver la force de le faire ou si quelqu'un m'avait aidé, mais je me retrouvai avec le bras juste devant la tête. Dans le brouillard que se formait devant mes yeux, je discernais la discrète lueur bienveillante de l'anneau qui me liait à Ona.
Et accessoirement ma dernière chance de survie.

Je parvins à poser mes lèvres dessus, inconscient de toute la scène qui se déroulait en même temps. Le robot avait certainement du se rendre compte qu'il ballait mieux faire exploser ce rocher avec une roquette que de mitrailler inutilement dessus, mais mon monde se restreignait subitement juste à ma tête et l'anneau, les deux rares parties de moi qui n'éprouvaient pas de douleur. Aussi, quelques secondes tard, je sentit l'anneau me livrer son énergie. Cette énergie qu'il tirait de l'amour entre Ona et moi.

La sensation agréable que je ressentais quand j'embrassais cet anneau en même temps qu'Ona le faisait avec le sien me donna l'énergie nécessaire pour me concentrer sur mon pouvoir. Je devais absolument faire apparaître une plante médicinale ou un quelconque produit biologique qui pourrait me soigner. J'avais déjà utilisé cela auparavant et j'invoquai, difficilement mais sûrement, une substance peu ragoûtante qui recouvrit mes blessures.

Et maintenant, je ne devais plus bouger. Ça n'allait pas être bien difficile...


HJ- Je t'en ai laissé un pour toi toute seule ! Et tu as à ta disposition tous les morceaux de robots qui ont été détruit assez près, une feuille collée à la paroi qui sert d'abris comme une cabane et tout ce que la nature pourra te donner.
Le gros rocher là, je l'ai fais tomber, mais ça peut être parce qu'on a trop tapé la falaise, ou bien parce qu'une certaine jeune fille lui a donné un coup de pouce, un peu d'aide quoi...
Si tu veux, tu peux aussi être celle qui m'a aidé à plier le bras. Tu pourrais t'être dis que la lumière de l'anneau va me donner l'envie de survivre... Mais bon je ne te force pas, bien sûr.
Hum... désolé de t'avoir ligotée, tu ne m'en veux pas j'espère... sinon bonne chance ! Wink -HJ



_.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._



_________________
Exclamation Appelez-moi juste AlexiSonic, le KST ne se prononce pas. Wink


Neo PokeChao Battle Race ! Atelier de décodage | Ligne de départ | Embuscade | Contre-Attaque | Rush Supersonique | Random Portal Paradise

A chaque post, avancez un pokéchao !
Arrow Rappelez son état
Arrow Accélérez éventuellement
Arrow Avancez d'autant de cases que le Pallier de Vitesse le permet
Arrow Rappelez son état final
Tirez sur les concurrents (2 tir par chao par jour) et passer des portails pour gagner des points !

Le jugement d'AlexiSonic approche. Serez vous acteur ou spectateur ?

Montez votre équipe !
Arrow Confrontez la ligue des 3 dans Pokémon Showdown, pour gagner d'autres pokémons et atteindre le champion : Eggman.
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ http://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Courir, c'est dangereux [Azuria, AlexiSonic, Alice, Végéta, (Bellule)]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Courir, c'est dangereux [Azuria, AlexiSonic, Alice, Végéta, (Bellule)]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tails Dreamer :: Zone RPG :: RPG hors contexte-
Sauter vers: