Tails Dreamer

Pour tous les fans de Tails et de l'univers Sonic !
 
AccueilTDFactsGalerieActuJeux SonicTDRPGChao GardenRechercherS'enregistrerConnexion
AccueilChatboxDiscordGallerie des TDFactsActualitésJeux SonicEncyclopédieTDRPGChao GardenFAQRechercherRejoindreConnexion
Le Deal du moment :
Valise rigide à roulettes pivotantes ...
Voir le deal
43.48 €

 

 A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2

Aller en bas 
AuteurMessage
AlexiSonicKST
[!]Animateur déchu/[!]"Punching Ball"
AlexiSonicKST

Masculin Messages : 6010
Age : 24
Localisation : Un endroit un peu plus privé. ;)
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Empty
MessageSujet: A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2   A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 EmptyMar 17 Sep 2013 - 18:38

[Suite de la Partie 1 à Grand Metropolis]

Le temps ne s'arrangeait pas. Il faisait lourd, très lourd. Mais il ne pleuvait pas. N'importe quel être humain aurait écopé d'un splendide mal de crâne.
Mais bon, à Metropolis, les usines étant gérée principalement par des robots, il n'y avait plus beaucoup de gens pour s'en plaindre. Ils vivaient dans la périphérie du centre-ville, avec un accès réduit et réglementé au coeur de la cité, contrôlé par les machines d'Eggman.

Ainsi, pour atteindre Power Plant, Yin, dans son ciré neuf, dû à nouveau faire le voyage en compagnie de robots. Le Speeder Bike devrait rester dans un garage à vélo, car l'accès à Power Plant se faisait grâce à des plateformes de transport semblables à celle d'Emerald Coast, mais beaucoup plus rapides, et donc protégée par des bulles protectrices qui permettaient le déplacement à grande vitesse.
A l'intérieur de ces bulles, donc, une plateforme, avec des barreaux pour se tenir, et un panneau de commande qi indiquait la destination.


Power Plant était une usine colossale. Des conduits transparents dans lesquels s'écoulaient des flots de substance ultra-énergétiques sortaient de partout, et constituaient parfois même les routes d'accès aux différents bâtiments de l'usine.
Les portes étaient immenses. Pas tant pour la frime que pour permettre le passage des énormes conteneurs et des robots les plus variés. Les couloirs étaient donc immenses, et les Egg Pawns qui constituaient la majeure partie de la main d'oeuvre robotique paraissaient eux-mêmes ridiculement petits dans cette vaste usine.

Il y avait quelques contrôles à passer, les gardes s'occupant de décliner l'identité et les intentions de Yin à sa place. Ainsi les robots avaient entre eux les exactes mêmes instructions. S'ils laissaient Yin parlaient, d'infimes variations dans les commandes auraient pu conduire à une désorganisation à un moment ou à un autre.
Dans une telles usine, on ne pouvait se le permettre.


Une dernière porte s'ouvrit, ses deux battants s'enfonçant dans le mur, menaçant d'écraser les retardataires. L'ouverture des portes étaient programmée pour qu'elles se referment après un certain délai précis, ne s'ouvrant que pour le passage des robots, lesquels, ayant une vitesse bien définie, avaient tout juste le temps de passer avant que la porte ne se referme.
Avec un individu extérieur dans les locaux, il était donc nécessaire qu'il soit encadré par deux robots, l'un devant, l'un derrière, imposant leur rythme à Yin.

Ils arrivaient bientôt à la partie sinistrée de l'usine, laquelle n'avait pas été affectée par les réformes concernant la programmation des portes et l'organisation des robots. Yin fut donc invitée à poursuivre seule.

La salle en question était clairement dans le style de l'ancienne compagnie qui avait monté cette usine à l'origine, HEXAeco, et les hexagones caractéristiques de la société figuraient encore sur les murs des couloirs. Les portes ne s'ouvraient plus toutes seules à l'approche d'individus, mais nécessitaient à chaque fois d'être ouvertes manuellement en tirant les leviers sur les murs. Il suffisait de tirer, ou de pousser, ce levier pour libérer l'alimentation en énergie de la porte, activant ainsi le système d'ouverture.

De la même façon, de nombreux couloirs s'arrêtaient brutalement sur du vide. Des leviers similaires permettaient d'activer les chemins énergétiques caractéristiques de Metropolis, et pouvaient mener dans différentes directions, en fonction du levier activé.


La progression dans cette vaste usine dite "sinistrée" pouvait être assez troublante, car tout le bâtiment était complètement vide. Genre, vraiment quoi. Pas un robot, pas un conteneur, seulement ces grands couloirs aux murs immaculés et les quelques leviers ouvrant des portes vers des salles plus vides encore.
Il était très surprenant qu'une si vaste partie de l'usine soit complètement vidée alors qu'elle semblait complètement opérationnelle. Aucun dégât de visible, l'ensemble était même extrêmement propre.

Le boîtier donnait toutes les informations nécessaires pour pouvoir progresser jusqu'à la partie supposée être réellement sinistrée, mais rien n'empêchait Yin d'explorer un peu plus les environs si l'envie lui en prenait.
En tout cas, elle avait intérêt à aimer la solitude : l'endroit semblait à la fois immense et désert.

HJ- Je donne le maximum d'informations sur l'environnement pour que tu puisses évoluer à ton gré dans l'usine. Tu n'es pas obligée d'entrer tout de suite, tu peux t'attarder un peu à l'extérieur, tu peux décider de ne pas suivre du tout les instructions du boîtier... Toute la narration est supposée donner des indication sur les différents environnements que Yin est susceptible de traverser, je ne te force pas à y aller immédiatement.
J'anime toujours les robots, tu peux inventer ton propre plan de la zone (salles, couloir, chemins énergétiques), mais pas leur contenu.
Quelques infos sur HEXAeco. Les "chemins énergétiques" dont je parle sont les "iridescent roadways" évoqués dans cet article sur Grand Metropolis. -HJ

_______________________________________
Merci Citron !:
 
Merci Vanilla !:
 
A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 2-6410
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Yin
Elfe pyromane
Yin

Féminin Messages : 436
Age : 21
Localisation : Le Disque Monde
Humeur : Départ pour l'Allemagne dans 2 semaines... Le compte à rebours est à la fois trop long et trop court.

A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2   A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 EmptyMer 18 Sep 2013 - 16:32

HJ - Merci pour toutes ces références, elles me seront utiles (même si j'ai pas tout compris, le site étant anglais ou américain, j'en ai aucune idée %D ). Sinon, est-ce que tu aurais une image d'une de ces cellules énergétiques ou une description ? Non, parce que ça risque d'être difficile de trouver quelque chose si je sais même pas à quoi ça ressemble. Complètement taré
Sinon, rassure-moi, le chemin énergétique dont tu parles, c'est bien le grand rectangle bleu-vert lumineux sur le mur avec le logo, non ? study 
Dernière chose et après je me lance et j'arrête de poser des questions : y'a-t-il des salles/couloirs/passages/autres en mauvais état, genre trous, sol qui s'effondre, morceau de plafond qui tombent si tu cognes le mur, pans de murs qui s'écroulent en s'appuyant dessus, etc ? Désolée de poser toutes ces questions, je suis très très (très très très très très) peu renseignée sur l'univers de Sonic puisque je ne joue pas aux jeux vidéos... confused -HJ





Yin aimait beaucoup le Speeder-Bike. C'était un moyen de se déplacer rapide, maniable et aérien. En plus ça lui rappelait très vaguement une sensation... Mais essayer d'approfondir accentuerait sa migraine. Donc, elle aimait beaucoup le Speeder-Bike. Aussi, quand des robots lui indiquèrent que, pour accéder à Power Plant, elle devrait garer son véhicule et être accompagnée en permanence, cela ne lui plût guère. Elle n'en laissait rien paraître, comme à son habitude, mais elle n'en était pas moins mécontente. Et le temps associé à sa migraine n'arrangeait pas les choses. Pas plus que le ciré brunâtre qu'elle avait enfilé après avoir déposé son véhicule dans un espace prévu à cet effet. Ce ciré entravait ses mouvements et, lorsqu'elle se couvrirait la tête avec la capuche, sa visibilité serait aussi réduite. Mais si l'orage avait lieu pendant qu'elle cherchait les cellules énergétiques à l'intérieur, elle n'aurait pas à porter la capuche ou le ciré.

Déposé son Speeder-Bike l'avait irrité, mais les plateformes de transport firent pire. Mis à part le Speeder-Bike, Yin n'aimait pas les véhicules. Les plateformes étaient certes équipées de bulles protectrices et de barreaux, elles restaient désagréables. La vitesse n'était pas ce qui la dérangeait, au contraire. Elle aimait la vitesse. Simplement, elle n'aimait pas devoir dépendre d'un assemblage de métal et de quelques fils électriques. Ça la rendait nerveuse. Personne n'aurait pu le deviner en la regardant, debout sur la plateforme, ne tenant aucun des barreaux et regardant les alentours avec détachement, mais elle était nerveuse. Et ses maux de têtes ne retombaient pas. Elle jetait parfois un coup d'oeil sur le panneau de commande indiquant la direction, mais cela l'intéressait moins que l'environnement. Elle ne pouvait pas prévoir ce qui se passerait, aussi se préparait-elle à toutes les éventualités. Si elle se retrouvait dans l'incapacité d'emprunter une plateforme et que son bracelet-montre-GPS tombait en panne, elle devrait retourner en ville par ses propres moyens ou, à la rigueur, avec l'aide des robots. Aussi mémorisait-elle l'itinéraire et l'environnement. Mais pas seulement. En fait, elle analysait toujours tout et en permanence. C'était ce qui lui avait permis de survivre sur Mobius, et cela lui venait "d'avant". C'était un simple réflexe de survie. Et c'était aussi une partie du secret de son impassibilité. Lorsque l'on prévoit les choses avant qu'elles n'arrivent, pas besoin d'hésiter, d'être surpris ou paniqué.

Yin, en bonne elfe, avait une très bonne vue. C'est la raison pour laquelle elle ne fut ni surprise ni impressionnée en arrivant devant l'usine. Elle avait eu tout le loisir d'observer la colossale Power Plant, ses multiples couloirs transparents véhiculant des robots lorsqu'ils servaient de pont entre différents bâtiments de l'usine, ou des liquides (sans doute du carburant ou une quelconque énergie sous forme liquide) lorsqu'ils étaient utilisés comme des (immenses) tuyaux. Elle ne fut pas non plus bouche-bée devant les portes gigantesques qui laissait sortir ou entrer de gargantuesques camions, des robots de toutes les tailles et de toutes les couleurs ou des véhicules plus ou moins grand. Quant aux robots, elle les surveillait sans pour autant leur prêter beaucoup d'attention.

Les deux robots qui l'accompagnaient se chargeant des échanges avec les autres robots, elle se contentait de rester attentive et de graver, comme à son habitude, chaque petit détail dans sa mémoire. Aussi avait-elle largement le temps de penser. Notamment au fait que cette usine ressemblait à une fourmilière. De taille disproportionnée, certes, mais une fourmilière quand même. Les robots les plus communs étaient les ouvrières, les robots plus armés et plus grands étaient les gardes, les camions et les véhicules étaient les autres insectes soumis par les fourmis, et ils partageaient tous une mémoire collective en plus de modes de communications personnels. Et à la tête de cette armée de fourmis, la Reine.

L'intérieur de l'usine présentait peu d'intérêt pour Yin étant donné le peu de notions de mécanique qu'elle possédait. Les mouvements et les différentes fonctions des robots étaient ce qui l'intéressait le plus, mais elle n'avait pas une mémoire sélective comme celle des hybrides ou des humains, aussi enregistrait-elle absolument tout. Et grâce à sa grande taille, la présence des "fourmis" devant et derrière elle ne la gênait pas pour observer à sa guise. Le rythme de ses accompagnateurs ne la dérangeait pas, sa mémoire étant aussi instantanée qu'un flash. C'était comme si tout ce qu'elle voyait et entendait était stocké dans sa tête comme un film qu'elle maniait selon sa volonté.

Une  immense porte se refermait dans son dos quand elle remarqua l'absence anormale d'activité. Sans doute y avait-il, derrière la porte qui lui faisait face, la partie de l'usine touchée par "l'accident" évoqué par le bureaucrate sarcastique. Ne montrant rien de sa joie à l'idée de continuer seule, elle remercia (à contrecœur) les deux "fourmis" et se dirigea vers un levier à gauche de la porte et le tira d'un coup sec. Il résista à peine, démontrant la qualité des installations, et la porte s'ouvrit dans un chuintement sur un couloir tout aussi haut que dans le reste de l'usine. Des logos verts représentant des hexagone stylisés marquaient régulièrement les murs. Manifestement, l'entreprise HEXAeco (le nom lisible sur le logo) avait construit l'usine. Le couloir débouchait rapidement sur une salle hexagonale aux dimensions comparables au reste de l'usine.


*Espérons que les données du bracelet prennent en compte les éventuelles destructions...*


Pour l'instant, rien, à part le silence et l'absence d'activité, ne changeait de la partie de la fabrique qu'elle venait de traverser. La salle possédait trois portes sur trois des côtés de l'hexagone. Elle ouvrit le boîtier du bracelet et étudia l'itinéraire en détail. C'était le chemin le plus court. Et la mission était urgente. Yin refoula ses instincts qui la poussaient à vadrouiller sans buts précis dans cet endroit mystérieux. Elle n'avait pas le temps.

Elle tira le levier de la porte face à elle et pénétra dans un couloir identique au précédent. Selon le boîtier, la partie de l'usine qui était véritablement touchée par "l'accident" se situait plus loin. Cela expliquait le parfait état des locaux où elle se trouvait.


*Pourquoi évacuer une partie de l'usine qui est toujours opérationnelle alors que la zone sinistrée se trouve plus loin...? Ce n'est pas logique.

Cela pouvait être une simple procédure de sécurité obligatoire, ou bien cet endroit avait lui aussi était touché, mais moins efficacement.

*Ou la zone sinistrée est dangereuse au point qu'il faille l'isoler...*

Ouvrit une porte, emprunta la porte de gauche de la salle qui menait sur un autre couloir identique, ouvrit une autre porte, pénétra dans une autre salle, ouvrit une porte sur un couloir, entra dans une salle... Et ouvrit la seule porte qui la séparait de la zone sinistrée. Tandis que ses pas résonnaient dans cet énième couloir vide, elle refoula une vague de douleur. Sa migraine ne semblait pas vouloir se calmer.
Revenir en haut Aller en bas
http://zoebkira.wordpress.com/
AlexiSonicKST
[!]Animateur déchu/[!]"Punching Ball"
AlexiSonicKST

Masculin Messages : 6010
Age : 24
Localisation : Un endroit un peu plus privé. ;)
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2   A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 EmptySam 21 Sep 2013 - 0:09

HJ- Arf, sans l'expérience du jeu, c'est sûr que ça doit faire bizarre. Hmmm...
Je peux te conseiller de visionner cette vidéo de Let's play, qui te donne un aperçu assez général de Grand Metropolis/Power Plant. La parcelle de terrain que tu traverses avec Yin est une sorte de mix des deux. Tu aura une image plus claire de ce que j'appelle levier/interrupteurs, des chemins iridescents/énergétiques, des salles et des couloirs.

Et comme je suis un peu taré, j'ai finalement fait un plan.
A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Power_Plant_sinistree
Le gris représente le bâtiment (donc les limites des salles sont d'immenses murs, à l'inverse des parties des salles qui s'ouvrent vers le vide), les chemins bleu représentent les chemins iridescents qui sont facilement activables (levier à proximité) et les chemins avec seulement les contours bleux sont des chemins iridescents dont le levier n'est pas directement accessibles. Les salles rouges sont les salles sinistrées, la position de Yin est signalée par son itinéraire en marron. Ah ! Et ton objectif est signalé par le signal sous forme de cercles rouges.

Les cellules énergétiques sont de petites capsules qui font à peu près la taille d'un ballon de rugby. Leur forme précise pourrait être comparée à ces vaisseaux (sans armement ni ouvertures, bien sûr). Généralement de couleur bleue, les moins chargées sont grises, les plus chargées sont rouges.
Oh ! N'oublie pas que tu peux faire appel à la force ou à n'importe quel héros de l'event pour recevoir des conseils. Wink-HJ



Le couloir de la zone sinistrée était nettement moins... propre. Les murs, noircis par ce qui a dû être une explosion titanesque, tenaient certes debout, mais quelques parties de la couverture avaient volé en morceau, laissant à vif des fils électriques et le contenu des paroi métalliques de l'usine. Cependant, malgré les dégâts l'usine paraissaient encore relativement solide. Le plafond était dans le même état, ce qui était assez préoccupant, compte tenu du fait que Yin ne se trouvait pas du tout au dernier étage de l'usine. Heureusement, la structure de base de l'usine était bien suffisamment résistante pour que l'elfe n'ait pas à s'inquiéter que le ciel lui tombe sur la tête.
Le sol était certes noircis, mais contrairement à ce que l'état des couloirs le laisserait penser, aucun débris n'était apparent. Même tâché, le couloir était toujours bien vide, comme si quelqu'un était venu tout balayer entre cet instant l'accident.

La salle au bout de laquelle débouchait le couloir était probablement l'endroit où l'explosion avait eu lieu. D'énormes morceaux de métal étaient plantés dans les murs et dans le plafond. Certains morceaux, à moitié fondus, semblaient avoir été soumis à une ultra-haute température. La température de la salle, cependant, était totalement normale comparée au reste de l'usine.
Encore une fois, malgré le chaos ambiant, il n'y avait aucun débris au sol.
Les interrupteurs permettant l'ouverture des deux autres portes de la salle avaient été carbonisés : aucune chance de pouvoir les utiliser. L'accès à la réserve de cellules énergétiques était donc impossible, car la porte, même endommagée, barrait la route et ne pouvait plus être ouverte. Il allait falloir trouver un moyen de l'enfoncer, ou de forcer l'ouverture par un autre biais.

Chacune des salles possédaient une ouverture vers l'extérieur qui permettaient de rejoindre une grande tour qu'elles encerclaient. Malheureusement, il fallait pour cela activer les chemins énergétiques, ce qui n'était pas évident, vu que tous les interrupteurs dans le coin étaient détruits. A moins, évidemment, qu'ils ne soient cachés ailleurs.
La tour en question avait elle aussi subit d'importants dégâts. En réalité toutes ces ouvertures étaient à l'origine des fenêtres, qui avaient été soufflées par l'explosion, laquelle avait visiblement atteint cette grande tour. Et probablement provoqué une réaction en chaîne, car d'autres traces d'explosions étaient visibles depuis l'extérieur.
Ces conduits similaires à ceux dans lesquels s'écoulaient le fluide énergétique produit par Power Plant s'élevaient sur les arêtes de la tour hexagonale : probablement était-elle un relais d'énergie.

L'usine était toujours très silencieuse, ce qui fait que n'importe quel mouvement était facilement audible. Mais jusqu'ici, aucun bruit. Les câbles des murs enfoncés ne grésillaient même plus, car l'alimentation en énergie leur avait été coupée. Seuls les leviers permettaient de relancer l'alimentation : or la plupart de ces derniers étaient carbonisés. Cependant, si l'on tendait l'oreille, on pouvait entendre un lointain bruissement, comme une espèce de ventilateur qui ferait un doux ronronnement en tournant à toutes vitesses.
Depuis les différentes ouvertures, il était possible de voir l'activité battre son plein dans les sommets de Métropolis. A défaut d'être habitée en son centre, il était toujours permis de la survoler parmi les très nombreux véhicules volants de l'espace aérien grandmetropolitain, et le trafic était dense, malgré l'orage qui pointait.

L'atmosphère, combinée à ce silence et cet étrange vide accentué par la taille de l'usine et l'ampleur apparente de l'explosion, travaillait à rendre l'ensemble assez oppressant.

_______________________________________
Merci Citron !:
 
Merci Vanilla !:
 
A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 2-6410
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Yin
Elfe pyromane
Yin

Féminin Messages : 436
Age : 21
Localisation : Le Disque Monde
Humeur : Départ pour l'Allemagne dans 2 semaines... Le compte à rebours est à la fois trop long et trop court.

A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2   A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 EmptyMar 24 Sep 2013 - 17:42

HJ - Je hais cet ordinateur. Je le hais, mais à un point... TOUT mon texte réduit à NEANT ! Tout ça pour RIEN ! Kung fu cogning

Hrm ! Donc, je reprend tout (Youpiiii !). Merci pour la vidéo et le plan, ça va bien m'aider ! J'ai quand même des questions, pour ne pas changer mes habitudes ! Wink
Question La salle où se trouve mon objectif s'ouvre bien sur du vide, juste en face de la 2ème salle qu'il me reste à explorer ? Si oui, quelle est la distance séparant les deux ouvertures (l'équivalent d'un couloir ?) ?
Question La tour est-elle plus haute que les autres bâtiments, notamment celui que j'occupe ?
Question La salle où se trouvent les les cellules énergétiques est-elle à la même hauteur que moi ?
Question Y a-t-il des fenêtres dans toutes les salles ? De quelles tailles sont-elles ?

Voilà, voilà, c'est tout pour cette fois. Je crois. Wink - HJ


Le couloir était sale. Ou plutôt, il était noirci. Des pans de murs ou de plafonds manquaient à l'appel, mais toujours aucunes traces de quelconques débris. Les pas de Yin résonnaient longtemps sur le métal, n'arrangeant pas sa migraine qui se rappelait à elle de temps en temps, au moyen de vagues de douleur qu'elle repoussait invariablement. Le bourdonnement incessant n'y était pas pour rien, d'ailleurs. La structure interne des murs et du plafond était visible aux endroits où manquait des morceaux de murs, mais le bâtiments ne semblait pas fragilisé dans l'ensemble. De plus, la noirceur de charbon qui maculait le métal ne pouvait être dû qu'à une exposition brève mais intense à une chaleur violente. En bref, une explosion. Or, la température était parfaitement normale, preuve qu'un certain temps s'était écoulé depuis "l'accident". Et si l'usine était resté debout d'ici-là, ce n'était pas son passage qui risquait de perturber sa solidité.

Yin stoppa sur le seuil de la salle. Si c'était bien une explosion qui avait causé les dégâts du couloir, alors c'était ici qu'elle avait eu lieu. Des morceaux de métal étaient fichés dans les murs et le plafond, et certains semblaient presque entièrement fondus. Cependant, toujours rien sur le sol. Yin se plaça au centre de l'hexagone et fit un tour complet sur elle-même, lentement. Trois entrées : le couloir dont elle venait, un autre couloir et la porte qu'elle devait emprunter pour atteindre les cellules énergétiques. Il y avait aussi une ouverture. Une fenêtre, pour être plus précis. Une fenêtre dont la vitre avait sans doute était soufflée et dont il ne restait plus de traces. Elle donnait sur le vide, donnant la possibilité de voir une tour (hexagonale) au centre de l'hexagone formé par les six salles qui en faisaient le tour. Les même tuyaux transportant du carburant alimentaient la tour.


*Si le carburant est toujours acheminé vers la tour, alors celle-ci est toujours en service.*

La tour devait être gérée à distance ou par automatisme, et ce malgré les dégâts visibles sans doute causés par l'explosion. Yin se tourna vers la porte. Les deux leviers qui l'encadrait étaient cramés et sans doute hors service. Elle essaya en vain de les tirer ou de les pousser, mais les deux restèrent aussi immobiles l'un que l'autre. Elle allait devoir trouver un autre moyen d'accéder à la salle suivante.

Elle retourna se placer au milieu de la pièce pour avoir un point de vue global et consulta la plan du bracelet. Si elle ne trouvait pas de solution, elle pourrait toujours faire demi-tour et emprunter un deuxième chemin, mais elle perdrait du temps. Elle avisa la fenêtre béante s'ouvrant sur le vide et s'en approcha. Perplexe, elle baissa les yeux sur le plan. Le boîtier était formel : un passage reliait cette fenêtre et la tour. Peut être avait-il été détruit par l'explosion...


*Ou peut être pas.*

Elle inspecta minutieusement les alentours de la fenêtre, en quête d'un quelconque interrupteur ou levier, mais sans résultats. Elle inspecta de même les alentours de la porte mais n'obtint pas mieux. Pourtant, elle était certaine que quelque chose lui échappait. Elle retourna au centre de l'hexagone et tourna à nouveau. Une fois son tour finit, elle s'assit en tailleur et ferma les yeux. Sa mémoire photographique était un outil précieux, et il allait lui servir. Yin se concentra et visualisa la pièce en détail dans sa tête. Une fois la reproduction mentale parfaitement maîtrisée, elle zooma sur ce qui l'intéressait. Elle examina attentivement tous les logos de la pièce. Lorsqu'elle les eût tous passés en revue plusieurs fois, elle esquissa un sourire et se redressa.

Les yeux désormais ouverts, elle se dirigea droit sur le logo le plus proche de la fenêtre et le fixa un quart de seconde. Son contour était bien plus marqué que celui des autres. Elle appuya sur le centre du logo.


*Clic*

Une seconde après, un chemin d'un bleu lumineux se matérialisa pour relier l'ouverture à la tour. Ce n'était pas ce qu'elle cherchait. Elle aurait beau se rendre dans la tour, les cellules énergétiques n'en resteraient pas moins hors d'atteinte. Sauf si un accès semblable reliait la tour et la salle se situant juste au-dessus de Yin. Elle leva la tête. Il y avait bien une fenêtre semblable au niveau supérieur de la tour. Elle jaugea la distance séparant le sol bleuté et le rebord de la fenêtre. Cela lui semblait réalisable.

Elle avança sur le sol lumineux jusqu'à se trouver de l'autre côté et leva la tête vers l'ouverture du niveau supérieur.


*C'est faisable en prenant de l'élan.*

Yin recula de dix bons mètres et se stoppa. Elle évalua la distance un court instant puis jeta un coup d’œil au plan avant de fermer le boîtier. Puis elle se mit à courir le plus vite possible. Lorsqu'elle atteint la limite imaginaire qu'elle s'était fixée, elle bondit. Elle puisa dans toutes les forces de ses jambes et sauta le plus haut qu'elle pu. Au moment où elle abordait la courbe descendante, ses doigts crochetèrent le rebord et son corps suivit le mouvement pour finir par percuter la tour. L'air se vida de ses poumons et elle failli lâcher prise, mais elle tint bon. Lorsqu'elle eut récupéré son souffle, elle se hissa dans la tour à la force de ses bras. Elle avait réussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://zoebkira.wordpress.com/
Miles Tails Prower
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Miles Tails Prower

Masculin Messages : 2905
Age : 29
Localisation : Salle Polyvalente
Humeur : Goûte à un repos bien mérité

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Barext1025/100A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Bardar10  (25/100)
Rings Rings: 933

A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2   A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 EmptyMer 23 Oct 2013 - 5:24

HJ - Ouh que c'est agaçant ça ! Je te plains ! Ca m'est arrivé avec un gros post de récompenses récemment, ça m'a un peu démotivé. Neutral

Exclamation La salle s'ouvre bien sur le vide. En fait, il faut faire tomber un pont pour que tu puisses passer dessus. L'écart est immense, comme la plupart des trucs démesurés de cette usine, d'autant plus que le pont que tu devras réussir à faire basculer (il faut l'alimenter en énergie pour cela) bloque le passage.
Exclamation La taille des contours des salles t'indiquent leur hauteur relative. La tour centrale est plus haute, la salle d'objectif est à ton niveau.
Exclamation Note au passage qu'il s'agit d'une usine, pas d'un labyrinthe : si tu parviens à activer un chemin qui mène à un tour, ce chemin ne va pas foncer droit dan le mur, mais monter, lui aussi. Tout le personnel n'était pas capable de voler, à l'époque. ^^
Exclamation Dans cette partie de l'usine, chaque mur de salle qui s'ouvre vers le vide possède une grande fenêtre dans ce style. Jusqu'ici, c'était plus ou moins ta seule source de lumière, à part les quelques lampes qui s'allumaient dans les couloirs au moment où tu ouvrais les portes. Aux endroits où la salle est prolongée par un chemin qui passe au dessus du vide, la baie vitrée s'étend jusqu'au sol et peut-être ouverte facilement (sauf si elle a été soufflée, dans ce cas le problème ne se pose pas...) pour permettre le passage. - HJ



Yin parvint à identifier un des accès de secours, qui permettaient d'atteindre la tour de contrôle même en cas de sinistre. Cela dit, le dispositif datant de la fondation de l'entreprise, et l'usine ayant bien souvent fait l'objet de réaménagement en profondeur, le chemin ne menait plus vers une porte valide ! Yin parvint heureusement à escalader la paroi jusqu'à l'ouverture la plus proche.

Dans la tour, différents leviers permettaient visiblement d'activer les différents chemins énergétiques partant de la tour : cette dernière avait 6 ouvertures, et pour chacune un levier mis en évidence.
Étrangement, un des leviers étaient abaissé, et le chemin énergétique le plus au sud était, de fait, activé, ce qui n'était pourtant pas le cas à l'arrivée de Yin. Ce chemin était en biais, permettant de descendre en douceur depuis la tour en sur-élévation par rapport au reste du bâtiment. Il était fort peu probable que le bouton sur lequel Yin avait appuyé soit à l'origine de l'activation de ce chemin.
Il y avait quelques autres boutons, évidemment, et notamment celui qui permettait d'ouvrir l'accès à la réserve d'énergie.

Le tableau de bord était protégé derrière d'épaisses vitres légèrement fissurées. L'explosion n'avait pas eu lieu ici, mais l'onde de choc avait visiblement provoqué quelques dégâts. Les systèmes semblaient dans l'ensemble relativement bien protégés, mais il était possible que certains mécanismes ne fonctionnent tout simplement plus. Ce n'était heureusement pas le cas de celui permettant d'ouvrir l'accès à la réserve, mais certains leviers, s'il s'abaissaient sans problèmes, n'auraient tout simplement aucun effet.

Le bruissement continuait, mais son origine était audiblement en mouvement.

La salle, à nouveau, était impeccable. Seuls les légères fissures sur les vitres renforcées qui protégeaient les installations (qui peuvent être facilement ouvertes manuellement) témoignaient de l'onde de choc. Oh, et l'état des vitres, aussi, mais aucun éclat de verre n'était présent nulle part.
L'ensemble était tellement propre, telle vide, et à moitié fonctionnel, que l'atmosphère aurait été difficilement plus sinistre.

_______________________________________
Chaque jour, piochez de nouvelles cartes dans le cALendrier de l'Avent jusqu'à Noël !
Utilisez votre présentation pour lister vos cartes ! Ne perdez pas le compte de vos cartes.

Quelles cartes ont déjà été révélées ? Préparez votre PC et aventurez-vous sur ce récapitulatif.
Souvenir de Egg Dreamer
Revenir en haut Aller en bas
https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Yin
Elfe pyromane
Yin

Féminin Messages : 436
Age : 21
Localisation : Le Disque Monde
Humeur : Départ pour l'Allemagne dans 2 semaines... Le compte à rebours est à la fois trop long et trop court.

A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2   A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 EmptyVen 25 Oct 2013 - 19:20

HJ- Merci pour les indications ! Wink
Arrow Tu dis que le chemin lumineux le plus au sud est activé. Dis moi si je me trompe : le sud, sur une carte, c'est le bas. Donc, logiquement, le chemin actionné est celui qui mène à l'opposé de mon objectif. C'est bien ça, hein ?
Arrow Lorsque tu dis que : "Il y avait quelques autres boutons, évidemment, et notamment celui qui permettait d'ouvrir l'accès à la réserve d'énergie." La réserve d'énergie, c'est bien la grande salle isolé du reste du bâtiment par le vide ?
Désolée de te noyer sous les questions, et merci d'y répondre aussi précisément. Wink-HJ


Yin ouvrit et ferma ses poings une ou deux fois pour rétablir une bonne circulation dans ses doigts tout en faisant jouer ses épaules. Le choc avait été rude, mais ce n'était pas la première fois qu'elle se rattrapait de cette manière. Elle s'avança au centre de la pièce et détailla les installations.

La pièce possédait 6 grandes fenêtres, semblables à celles qu'elle avait observé dans le reste du bâtiment, et chaque fenêtre était bordée d'un levier. Les vitres qui n'étaient pas fissurées avaient disparues, sûrement soufflée dans l'explosion, mais pas un seul éclat de verre n'était visible. La salle entière était parfaitement propre, exactement comme les précédentes. La seule chose qui rendait cet hexagone particulier était la présence d'une sorte de table inclinée couvertes de mécanisme et protégée par une vitre épaisse et légèrement fissurée.

Mais l'attention de Yin était focalisée sur la fenêtre au sud : celle-ci s'ouvrait non pas sur le vide, mais sur un chemin bleu et lumineux identique à celui qu'elle avait fait apparaître en actionnant le mécanisme caché, à la différence que celui-ci était incliné et arrivait directement à l'ouverture en contrebas.
Or, lorsque Yin avait atteint la tour, le levier correspondant était relevé et le passage invisible.
Et le bourdonnement qui lui chauffait les oreilles continuait, mais semblait... différent. Comme si la source du bruit n'était plus statique. Peut être n'était-ce qu'une machine qui ne bougeait qu'à certains moments.

Le chemin activé ne la rapprochait pas de son objectif, aussi s'approcha-t-elle de la table et de ses multiples boutons, leviers et autres interrupteurs. Après avoir observé la vitre plus en détail, elle s'aperçut qu'elle pouvait basculer pour permettre l'accès aux mécanismes. Elle ouvrit donc la vitre et détailla les commandes possibles. Rien n'indiquait l'utilité de tel ou tel bouton, aussi préféra-t-elle s'abstenir d'actionner quoi que ce soit.

Elle marcha jusqu'au levier correspondant à la fenêtre qui donnait sur la façade de l'usine qu'elle devait atteindre et l'enclencha. Il s'abaissa sans problème dans un bruit métallique qui sembla résonner quelques secondes dans la pièce vide. Ce bruit brusque arracha un imperceptible tressaillement à Yin. Habituée au silence qui régnait dans les locaux, il lui semblait que ce son impromptu sonnait faux et fort, comme s'il résonnait dans tout le bâtiment. Elle se préparait à avancer sur la lumière bleu, lorsqu'elle se figea sur place. Elle avait entendu comme un léger changement dans le bourdonnement insupportable qui entretenait sa légère migraine. Comme s'il réagissait au bruit qu'elle avait causé.


*Mon imagination, sans doute...*

L'Elfe passa sa main dans ses cheveux, puis s'engagea sur le chemin bleu. La pente était très légère et parfaitement calculée, et elle arriva bientôt à l'ouverture qui donnait sur une autre pièce hexagonale.
Revenir en haut Aller en bas
http://zoebkira.wordpress.com/
Miles Tails Prower
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Miles Tails Prower

Masculin Messages : 2905
Age : 29
Localisation : Salle Polyvalente
Humeur : Goûte à un repos bien mérité

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Barext1025/100A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Bardar10  (25/100)
Rings Rings: 933

A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2   A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 EmptySam 26 Oct 2013 - 18:16

HJ- Oui, oui, pas de problème, t'as tout bon. Wink-HJ

Le bruissement réagit effectivement à ces différentes activations. On aurait maintenant dit un astroméchano lancé à pleine vitesse. Un petit "bip" sonore commença tout à coup à résonner sur les murs de l'usine trop vide, se répercutant en échos sur les grandes parois de ces murs colossaux.

Yin, de sa position en hauteur, n'aurait aucun mal à détecter l'origine de ce bruit. Il s'agissait d'un petit robot, genre Wall-E, mais en un peu plus gros et beaucoup plus propre, avec une espèce de sac à dos duquel un long tuyau s'échappait, l'extrémité de se dernier étant attaché à l'équivalent du poignet droit de la machine.
Lancé à pleine vitesse en direction de la réserve d'énergie, il ne semblait pouvoir s'exprimer que par l'intermédiaire de "bip" dont la fréquence augmentaient à mesure qu'il s'approchaient de son objectif, comme s'il était de plus en plus excité.

Il pile cependant d'un coup en arrivant dans la salle que Yin venait de quitter. Sa tête fait un tour complet autour de son cou tandis qu'il inspecte soigneusement la salle, et se fige face au bouton d'urgence sur lequel Yin avait appuyé pour faire apparaître le chemin lumineux de secours vers la tour centrale.
Il s'approcha doucement, et sa main gauche rentra dans son bras pour ressortir avec un produit de lavage. En quelques coups de chiffon invoqué de la même façon, il essuya le bouton, avant de se retourner vers le couloir qui s'était ouvert. Une série de "bip" plus tard, il se lança dans la longue entreprise de l'astiquer de fond en comble.

C'était visiblement un droïde ménager chargé d'entretenir l'usine. Ce nombre incroyable de bips était cependant étrange pour un robot dont la fonction était supposée de bosser vite, bien et sans gêner personne, d'autant plus que sa méticulosité par rapport à la propreté du bouton d'urgence dans le mur ne collait pas avec le fait que Yin avait aussi dû activer de nombreux leviers qu'il n'a pas jugé bon de nettoyer.
Sans compter que ce droïde se trouvait dans une zone désaffectée.

En tout cas, il était maintenant entre Yin et son objectif. Notez que vu la taille du couloir et la petitesse du droïde, l'obstacle était, à priori, bien maigre.

Par ailleurs, le narrateur conseille à Yin d'activer le chemin énergétique qui lui permettra de redescendre de la tour sans avoir à compter sur le chemin lumineux de secours, lequel était d'ailleurs susceptible de s'arrêter à tout moment pour économiser ses batteries d'urgence (bref, d'appuyer sur tous les boutons dans la salle de contrôle histoire de tout réactiver).

Le pont vers la réserve s'était abaissé à l'autre bout du couloir : l'accès à la réserve était maintenant totalement ouvert.

_______________________________________
Chaque jour, piochez de nouvelles cartes dans le cALendrier de l'Avent jusqu'à Noël !
Utilisez votre présentation pour lister vos cartes ! Ne perdez pas le compte de vos cartes.

Quelles cartes ont déjà été révélées ? Préparez votre PC et aventurez-vous sur ce récapitulatif.
Souvenir de Egg Dreamer
Revenir en haut Aller en bas
https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Yin
Elfe pyromane
Yin

Féminin Messages : 436
Age : 21
Localisation : Le Disque Monde
Humeur : Départ pour l'Allemagne dans 2 semaines... Le compte à rebours est à la fois trop long et trop court.

A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2   A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 EmptyLun 3 Mar 2014 - 21:35

HJ - Pour y voir plus clair, j'ai modifié la carte. Dis-moi si ça colle bien. Wink
Spoiler:
 

Bon, évidemment, c'est assez sommaire comme modifications... On peut dire que je suis une débutante dans l'édition d'images. %D -HJ


Yin se trouvait toujours sur le chemin bleu lumineux, et hésitait à pénétrer dans la salle - hexagonale, pour ne pas changer - qui se trouvait face à elle. Elle pensait au multiples boutons de l'espèce de tableau de port de la tour qu'elle venait de quitter. Son instinct lui dictait de n'utiliser la technologie qu'au minimum, mais sa raison n'était pas vraiment d'accord. Ces boutons n'avait aucune chance de provoquer une catastrophe. Au pire, ils fermeraient une salle ou couperaient l'énergie, et il lui suffirait alors de rappuyer. Non, décidément, elle n'avait rien à craindre de ces boutons. Elle fit demi-tour et retourna dans la tour.

Face à la table garnie de boutons, elle hésita une demi-seconde avant de tous les actionner. Ensuite, alors qu'elle entendait que quelque chose se mettait en marche à plusieurs endroits en même temps et qu'une sorte de "bip" régulier semblait se déplacer (elle n'y prêta pas attention, imaginant qu'il s'agissait d'un avertisseur quelconque), elle retourna au chemin lumineux qui n'était plus là. Ou plutôt, si, il était toujours là, mais il n'était plus pareil. Yin haussa les épaules et s'engagea sur le passage... et se figea à mi-distance de la fenêtre opposée.

La source du bruissement et du "bip" qui titillaient ses maux de tête venait de traverser la salle et nettoyait le couloir qui lui faisait face. C'était un robot, d'une taille respectablement normale, qui portait une sorte de sac et tenait un chiffon tout en astiquant les parois du couloir.


*Ce n'est pas logique...*

Tout d'abord, cette zone était théoriquement désaffectée. Ensuite, le "bip" était récent et s'était donc déclenché à cause de quelque chose. Yin continua son chemin et pénétra dans la salle sans quitter le robot des yeux. Il continuait d'astiquer consciencieusement. Soit il n'était pas programmé pour se préoccuper des éventuels visiteurs, soit il n'avait pas remarqué la silencieuse présence de l'elfe.

Dans tous les cas, elle allait devoir passer par ce couloir pour accéder à un autre hexagone, qui lui-même s'ouvrait sur un pont. Et au bout de ce pont, c'était la réserve d'énergie. Et donc son objectif.
Du moins d'après le boîtier.

Dans le pire des cas, elle devrait mettre le robot hors d'usage, ce qui ne devrait pas poser beaucoup de difficultés. Dans le meilleur des cas, le robot l'ignorerait et elle pourrait tranquillement accéder à la réserve d'énergie.

Elle s'engagea dans le couloir.
Revenir en haut Aller en bas
http://zoebkira.wordpress.com/
Miles Tails Prower
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Miles Tails Prower

Masculin Messages : 2905
Age : 29
Localisation : Salle Polyvalente
Humeur : Goûte à un repos bien mérité

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Barext1025/100A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Bardar10  (25/100)
Rings Rings: 933

A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2   A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 EmptySam 10 Mai 2014 - 15:12

HJ - A la base c'était pas exactement, mais en fait c'est mieux, donc on garde ça. Very Happy
Bon la voie est libre jusqu'à la salle de la réserve à part le fait que la porte de la réserve est fermée et qu'il y a un robot ménager sur le chemin. -HJ


Le robot ménager était complètement absorbé par son travail. Le pont était noirci, probablement par l'explosion qui avait mené à la fermeture de l'usine, mais le robot ménager se contentait de passer son chiffon dessus, ce qui, de loin, n'avait strictement aucun effet.

Yin s'approchait lentement, silencieusement, cependant le robot devait être équipé de détecteurs de mouvement ou un truc du genre, car il pila à nouveau en faisant un méchant *Bop*. Sa tête fit à nouveau un tour complet autour de sa tête, nettement plus rapide, et s'arrêta pour fixer Yin droit dans les yeux.
Il devint évident que la tête de ce robot n'était pas symétrique. Autrement dit, il avait été cabossé. Dit encore autrement, endommagé.
Cela devint encore plus évident quand le robot eut une espèce de tic nerveux qui lui fit incliner sa tête de façon saccadée.

Les Bip devinrent d'un coup extrêmement rapides, et limite stridents. La tête tourna plusieurs fois sur son support pendant que le robot se tournait pour faire face à l'intruse. Le chiffon et le produit d'entretien disparurent dans les bras du robot pour laisser place à...
Des espèces de trucs qui ressemblaient très vaguement à des chalumeaux, ou à des tuyaux d'arrosage, mais dont la fonction étaient visiblement nettement moins sympathique que du jardinage ou de la soudure.

Le robot fonça en direction de Yin. Et bon sang, il était bigrement rapide. Genre vraiment. Pour un petit machin comme ça, sans réacteur, il allait drôlement vite. Son aspirateur était allumé, complètement inoffensif, toujours rattaché à son poignet, ce qui ajoutait aux Bip strident un Voof de fond qui accompagnait le bruit de moteur des roues du robot qui tournaient à toute vitesse.
Pour un petit robot d'entretien tout mignon, il était difficile d'être plus effrayant.

Il prit Yin en chasse, qui sait ce qu'il ferait s'il arrivait à portée.

_______________________________________
Chaque jour, piochez de nouvelles cartes dans le cALendrier de l'Avent jusqu'à Noël !
Utilisez votre présentation pour lister vos cartes ! Ne perdez pas le compte de vos cartes.

Quelles cartes ont déjà été révélées ? Préparez votre PC et aventurez-vous sur ce récapitulatif.
Souvenir de Egg Dreamer
Revenir en haut Aller en bas
https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Yin
Elfe pyromane
Yin

Féminin Messages : 436
Age : 21
Localisation : Le Disque Monde
Humeur : Départ pour l'Allemagne dans 2 semaines... Le compte à rebours est à la fois trop long et trop court.

A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2   A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 EmptyDim 11 Mai 2014 - 13:13

HJ - Bon, si c'est mieux comme ça, alors ! x) -HJ

Alors que Yin venait de se dire qu'il n'était peut être pas programmé pour repérer les visiteurs, le robot s'immobilisa dans un *Bop* et sa tête pivota de 360° avant de fixer l'elfe en face.

Dans un coin très poussiéreux de sa cage à sentiments, un atome d'humour pouffa en intercalant une image de hibou à celle du robot, tandis que la prudence et l'agressivité commençaient à s'agiter.

Le robot était vraiment en piteux état, et un dysfonctionnement quelconque agitait sa "tête", pour peu qu'un assemblage de métal et de circuits électroniques puissent porter le nom de "tête". Cette pensée venait de traverser l'esprit de Yin à la vitesse d'un TGV quand une vague de douleur en chassa toutes les réflexions. Ces *Bip* stridents et répétitifs semblaient prendre un main plaisir à réveiller sa migraine, et elle se laissa submerger pendant une fraction de seconde avant de la chasser de ses préoccupations. La "tête" du robot se mit à tourner à toute vitesse pendant que le corps, lui, pivotait lentement pour lui faire face.

Toujours poussiéreux et obsédé par son image de hibou, l'atome d'humour ricana en solitaire.

Le robot se débarrassa de son chiffon et du produit d'entretien et ses bras se munirent de... trucs. L'elfe n'était déjà pas très calé en mécanique, mais alors en objet ménagers... Elle essaya de fouiller dans sa mémoire à la recherche de noms, et choisit "chalumeaux" et "lance incendie". C'était les objets qui s'en rapprochait le plus à sa connaissance, même s'ils servaient sans doute à autre chose.
Elle dégaina sa dague de la main gauche et saisit son briquet de la droite au moment où le robot se mit à avancer vers elle d'un air vaguement menaçant. Pour un robot en mauvais état, il était plutôt rapide. Anormalement rapide, en fait.

Et le *Vouuuuuuf* continu de son aspirateur associé aux *Bip* incessants commençaient sérieusement à lui chauffer le crâne.

Lorsque le robot ne fut plus qu'à deux mètres d'elle, elle plongea vers lui à la vitesse d'un oiseau de proie et enfonça sa dague dans l'interstice qui séparait sa "tête" de son "corps" avant de s'en servir comme d'une prise pour faire décrire un mouvement circulaire au robot, qui finit violemment contre le mur. Yin récupéra rapidement sa dague et s'écarta d'un bond, prudente. Elle ne connaissait pas la résistance au choc des robots d'entretien, et elle ne tenait pas à avoir une mauvaise surprise. Surtout que les deux objets qu'il tenait semblaient offensifs, et peu indiqués au nettoyage...
Revenir en haut Aller en bas
http://zoebkira.wordpress.com/
Miles Tails Prower
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Miles Tails Prower

Masculin Messages : 2905
Age : 29
Localisation : Salle Polyvalente
Humeur : Goûte à un repos bien mérité

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Barext1025/100A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Bardar10  (25/100)
Rings Rings: 933

A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2   A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 EmptyDim 18 Mai 2014 - 23:04

Le robot rencontra la dague de Yin qui lui fit décrire un grand arc de cercle avant d'être propulsé contre un mur. Cependant le robot utilisa ses membres pour contre-balancer sa chute et parvint, de part son poids nettement plus important qu'on aurait pu le croire et qui s'expliquait probablement par la quantité d'outils qu'il devait avoir en stock, et de part la vitesse à laquelle tournaient ses chenilles, à retoucher le sol avant d'atteindre le mur et de repartir en trombe sur le côté.

Il était rapide et étonnamment maniable. Il fit à nouveau face à Yin suite à un virage très serré, et activa l'espèce de chalumeau qu'il avait au bout du bras.
Chalumeau, ça semblait être le mot. Sauf que d'aspect ça ressemblait plutôt à un laser à courte portée, 10 cm pas plus. La flamme était tellement concentrée qu'il était probable que ça ne soit pas une flamme, mais bel et bien des rayons lumineux ultra concentrés dans une pointe de la taille d'un stylo.

Le robot était bien parti pour récupérer un échantillon de l'intruse, qu'elle soit consentante ou pas. Et il était coriace : quoiqu'elle fasse, il résistait aux coups, et parvenait à réorienter sa trajectoire avec une facilité oppressante.

_______________________________________
Chaque jour, piochez de nouvelles cartes dans le cALendrier de l'Avent jusqu'à Noël !
Utilisez votre présentation pour lister vos cartes ! Ne perdez pas le compte de vos cartes.

Quelles cartes ont déjà été révélées ? Préparez votre PC et aventurez-vous sur ce récapitulatif.
Souvenir de Egg Dreamer
Revenir en haut Aller en bas
https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Yin
Elfe pyromane
Yin

Féminin Messages : 436
Age : 21
Localisation : Le Disque Monde
Humeur : Départ pour l'Allemagne dans 2 semaines... Le compte à rebours est à la fois trop long et trop court.

A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2   A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 EmptyJeu 5 Juin 2014 - 19:03

HJ - Désolée pour le retard ! ^_^' - HJ

Le robot n'avait subit aucun dommages. Elle l'avait bien observé, et il n'avait même pas percuté le mur. Elle avait retiré sa dague trop tôt. Toujours aussi rapide, il s'était vite replacé face à elle. A la différence que cette fois, c'était dans le dos de Yin que se trouvait son objectif. Il ne lui barrait donc plus le passage. Mais si la solution "courir jusqu'à l'objectif et se barrer avec les capsules d'énergie" lui avait traversée l'esprit, celle-ci en était déjà ressortie.

Trop imprudent.

* Ne jamais laisser l'ennemi dans un angle mort. *

De plus, la maniabilité et la vitesse de ce droïde était tout bonnement hors-normes, et elle doutait de remporter la course.
Ou, pour être tout à fait exacts, disons qu'elle n'en était sûre qu'à 99%, et que la mission était trop importante pour risquer un échec simplement dû à une erreur de calcul.

En face d'elle, le robot venait d'activer le "chalumeau" qu'il pointait dans sa direction depuis la seconde où il l'avait aperçue. Mais la flamme était plus courte que ce qu'elle avait imaginé (même s'il était probable que sa longueur soit réglable) et, surtout... étrange. Elle semblait si concentrée que l'elfe en venait à se demander où se situait exactement la limite entre lumière et feu.

Un détail en apparence anodin et sans importance lorsque l'on combat un robot pendant une mission urgente.

Sauf lorsque l'on est une Elfe du Peuple du Feu.

Elle tenta aussitôt d'influer sur les "flammes" du chalumeau, mais sans succès.

* Tant pis. Essayons autre chose. *

Le cerveau de Yin, totalement libéré de tous ses sentiments gênants, était bien plus rapide que celui d'un humain lambda. Bien sûr, son corps ne pouvait pas suivre la vitesse de ses réflexions, mais cela importait peu lorsqu'elle envisageait plusieurs possibilités (logique, elle n'a pas besoin de bouger pour ça (mais elle reste capable d'accomplir des mouvements simples sans perdre le fil de ses réflexions (logique, c'est pas les mêmes parties du cerveau qui se chargent des mouvements).

1] Pousser le robot dans le vide, par la fenêtre toujours ouverte de la salle qui se trouvait justement dans le dos du robot : risqué, mais elle en serait définitivement débarrassé une fois lancé dans le vide

2] Séparer la "tête" du "corps" à l'aide de son épée et de sa maîtrise élémentaire : ne connaissant pas les propriétés des matériaux composant le robot, les chances de réussites étaient incertaines

3] Neutraliser les "yeux" du robot en les faisant fondre, par exemple : propriétés du matériau inconnu et possibilités de l'existence d'autres "yeux", issue incertaine

4] Bloquer le passage : peu de moyens à disposition, trop long, risqué, nécessité d'aller plus vite que le robot

5] Montrer au robot qu'elle n'était pas son ennemi : trop risqué, issue incertaine, moyen inconnu
Etc, etc...

Résultats de la demi-seconde de réflexion :
- Plan A : 2]
- Plan B : 1]
- Plan C : 3]

Elle recula d'un bond rapide en arrière tout en dégainant son sabre et fit appel à sa maîtrise élémentaire à l'instant où elle touchait le sol, trois mètres plus loin du robot que sa position initiale. Cela suffirait.

A l'instant où elle touchait le sol, donc, une couche très fine de flammes d'une chaleur telle qu'elle en était bleue recouvrit son sabre.
Et la seconde suivante, les flammes virèrent à un blanc bleuté.

Le niveau de concentration nécessaire était énorme et se faisait sentir par l'augmentation de sa migraine, mais elle n'y prêta pas attention. Son énergie n'était pas inépuisable, surtout par temps humide, et le contrecoup de cette attaque se ferait sentir. Elle serra les dents.

Le sabre de Yin était un sabre spécial, conçu par des Elfes de Feu pour des Elfes de feu, et la lame pouvait supporter des chaleurs extrêmes.
Mais pas trop longtemps quand même.

Le robot fonçait sur elle, elle fonça à sa rencontre. Et lorsqu'elle calcula qu'elle se trouvait à la bonne distance, son sabre fendit l'air, droit vers ce qu'elle aurait appelé la "gorge" dans le cas où elle aurait fait face à un être vivant.

Une fois le coup donné, peu importait son issue, elle projetait de s'éloigner (par sécurité) et de faire disparaître ses flammes. Et si elle avait échoué, il ne lui resterait plus qu'à le jeter par la fenêtre...
Revenir en haut Aller en bas
http://zoebkira.wordpress.com/
Miles Tails Prower
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Miles Tails Prower

Masculin Messages : 2905
Age : 29
Localisation : Salle Polyvalente
Humeur : Goûte à un repos bien mérité

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Barext1025/100A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Bardar10  (25/100)
Rings Rings: 933

A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2   A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 EmptyLun 23 Fév 2015 - 22:23

Le robot fonça sur sa victime, son super chalumeau toujours en "main", son deuxième membre s'étant équipé d'un tournevis qui, vu la situation était à la fois anachronique et inapproprié.

Il n'eut pas le temps de s'en servir. L'intruse sembla se téléporter derrière lui, et sa tête roula dans un coin de la salle, les yeux dirigés vers sa carcasse roulante qui continuait sa route à pleine vitesse.

Bloqué en vitesse maximale, il traversa l'espace qui le séparait du mur le plus proche en l'espace d'une inspiration.
Il était trop tard pour éviter le mur, il allait immanquablement s'écraser dessus.

Expiration. Il avait tourné. Au dernier de chez dernier moment. Il roulait à présent à moitié sur le sol, à moitié sur le mur, incliné à 45° par rapport à la normale, sa manoeuvre l'ayant mené non pas à esquiver le mur, mais à l'utiliser pour accentuer son demi-tour.

Il acheva sa manoeuvre et se retrouva à foncer à nouveau dans un mur, mais sa trajectoire se courba en une série de petits cercles jusqu'à ce que le robot se réoriente enfin vers l'elfe. Celle-ci réagit au quart de tour, et avec un apparent sang froid olympien, chercha à pousser le robot dans le vide. C'était sans compter le chiffon qu'il lui jeta à la figure, juste avant de changer brusquement de trajectoire pour foncer vers sa tête.

Le chiffon était poussiéreux et enduit liquide d'entretien, mais heureusement rien, à priori, de dangereux en cas de simple contact.


HJ - Je me suis permis de faire réagir ta perso en prenant en compte la série de plan évoquée précédemment pour aller un poil plus vite, mais je te laisse le soin de décrire plus convenablement que moi. Wink -HJ

_______________________________________
Chaque jour, piochez de nouvelles cartes dans le cALendrier de l'Avent jusqu'à Noël !
Utilisez votre présentation pour lister vos cartes ! Ne perdez pas le compte de vos cartes.

Quelles cartes ont déjà été révélées ? Préparez votre PC et aventurez-vous sur ce récapitulatif.
Souvenir de Egg Dreamer
Revenir en haut Aller en bas
https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Contenu sponsorisé




A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2   A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche d'énergie : mission spéciale en parallèle partie 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Extensions pour 40k
» Chameau Arabe / Chameau de Bactriane
» Mission Spéciale : Nachos En Folie
» Mission Classique : Mariage Fermier [Toutes plateformes]
» Livraison spéciale [facebook]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tails Dreamer :: Zone RPG :: Mobius :: Espaces métropolitains :: Grand Metropolis :: Power Plant-
Sauter vers: