Tails Dreamer

Pour tous les fans de Tails et de l'univers Sonic !
 
AccueilTDFactsGalerieActuJeux SonicTDRPGChao GardenRechercherS'enregistrerConnexion
AccueilChatboxDiscordGallerie des TDFactsActualitésJeux SonicEncyclopédieTDRPGChao GardenFAQRechercherRejoindreConnexion
Le Deal du moment :
Support Téléphone Voiture à Fente ...
Voir le deal
12.99 €

 

 Rally Le Guépard Aguerri

Aller en bas 
AuteurMessage
Superfoxy
[!]Avocat Intermittant
Superfoxy

Masculin Messages : 773
Age : 16
Localisation : Igor d'Osgor me cherche pas t'as tort
Humeur : On joue à Sonic, steplait steplait steplait steplait.

Rally Le Guépard Aguerri  Empty
MessageSujet: Rally Le Guépard Aguerri    Rally Le Guépard Aguerri  EmptyMer 6 Juin 2018 - 20:49

Je relisais nostalgiquement l'event de Freedom Dreamer, quand soudain l'idée fut. Mais de quelle idée je parle me diriez-vous ? Hé bien de crée une fiche personnage valide pardi ! Hé oui ! Évolution ! Révolution ! Tergiversions ! Action par action et tout se qui finit par ion !

Il est grand temps de faire évoluer tout ça

Nom du personnage : Rally, et il porte bien son (vrai) nom maintenant, puisqu'il essayera toujours de rallier les gens à sa cause pour être plus puissant, chose qu'il a développé tard (vers 14 ans). Du fait de son entraînement au combat qui a duré des années, on le surnomme parfois "la bête aux multis-sports".

Sexe : C 1 bonome ta kru kwa Homme cisgenre.

Âge: 16 ans, 9 mois et 4 jours (et comptez pas sur moi pour actualiser chaque fois).

Couleur de texte : jaune avec points noirs (histoire de coller à la couleur de sa peau).

Type : Fugitif.

Apparence : Un guépard jaune, foncé vers les extrémités, plus clair lorsqu'on se rapproche du centre du corps (c'est-à-dire visage, ventre et genoux), lui faisant un dégradé foncé/clair.

              Il est évidemment tacheté de points noirs (non pas les points noirs moches de l'adolescence hein, ça fait partie de son épiderme), a une longue queue qui dépasse de son pantalon (y'a toujours un petit trou pour la laisser passer sinon ça lui fait des tendinites monstres), des yeux verts, une chemise avec 3 gros boutons noirs qui servent à la fermer, un jogging noir histoire d'être plus ample dans ses mouvements... et pas mal de muscles bien bâtis au niveau des bras, jambes, abdos et pecs qui s'expliquent avec son histoire.

Equipement : simple couteau à cran d'arrêt, basique mais efficace quand on sait s'en servir.

Raccourci des capacités :
 

Capacités : A cause de la méchanceté des autres, il a du apprendre à se battre pendant des années et des années pour pouvoir faire face aux menaces et ne plus être soumis, et ça a porté ses fruits : c'est un excellent combattant au corps à corps : précision, endurance, rapidité, puissance et réflexe sont ses maîtres mots, il terrasserait quelqu'un sans le moindre soucis (à condition que ce soit du 1 vs 1, que ce soit un être organique et qu'il n'ait pas une meilleure arme que lui bien entendu, mais il est extrêmement difficile voir impossible de le surpasser à combat égal, dû à ses années d'entraînement).  

            Pour exemple, 20 km/h est sa vitesse de croisière, c'est-à-dire qu'il est assez endurant pour courir 20 km/h pendant des heures, c'est l'équivalent d'une personne non entraînée qui trottine tranquillement, et il peut se taper une pointe jusqu'à 30 km/h pendant 45 secondes. Chaque fois qu'il baisse d'1 km/h, il gagne 15 secondes de plus avant l'épuisement (à 29 km/h, il peut courir pendant 1 min, à 28 km/h 1 min 15 s, et ainsi de suite).

Lorsqu'il a des symptômes respiratoires, sa vitesse baisse drastiquement, jusqu'à 10 km/h à peine pour les cas les plus graves. Dans ce cas, sa pointe de sprint n'atteint que 15 km/h et il ne les tient que 10 secondes (dans ces moments là, son sprint n'est supérieur que de 5 km/h à sa vitesse de croisière). Si c'est une forte fièvre, il peut toujours courir aussi vite et a toujours autant d'endurance, mais sa vision aura tendance à tanguer, il zigzaguera et il peut même avoir des hallucinations. Quant aux courbatures, si elles le surprennent pendant qu'il court, ça lui procurera une douleur extrême qui l'arrêtera tout de suite, il continuera seulement s'il est en danger de mort. Enfin, si jamais la nausée le prend, il aura beaucoup plus de chances de vomir, mais ça ne l'arrêtera pas pour autant. Le reste des maladies n'affectent pas sa condition physique, faut juste pas qu'il se concentre dessus. Rally connaît évidemment tous les points fragiles du corps (nerfs, muscles, veines, etc...), il sera où taper selon s'il a envie que son ennemi se relève ou non, et ne rate jamais sa cible. Enfin, ses nombreux et développés réflexes lui permettront de parer la plupart des coups de son adversaire, c'est très dur de briser sa défense (tout ce que je dis est dans le cas où c'est un combat à arme(s) égales bien sûr).

S'il connaît si bien les points faibles de ses adversaires, c'est tout simplement dû à ses entraînements aux combats. Ses coachs lui ont appris dès son arrivé à la salle où il devait frapper pour mettre KO ses ennemis. Evidemment, à ses débuts, Rally n'arrivait pas ou très peu souvent à frapper là où il fallait : manque de précision,  de rapidité, ou même de force. Avec le temps et l'entraînement, et aussi par essais-erreurs, il devenait plus rapide, plus précis et plus puissant.

Jamais par contre il n'a été confronté à un vrai duelliste qui savait ce qu'il faisait, faut dire que ça court pas les rues là où il habite, donc Rally ne sait pas s'il s'en tirerait bien contre un expert, il faudrait qu'il y soit confronté. A moins que l'on ne considère ses adversaires dans les sports de combats qu'il affrontait tous les jours en 1 vs 1 avec un coach qui arbitrait comme des duellistes, là dans ce cas il en a affronté des masses. Il sait très bien percevoir les feintes, les combats de rue lui ont appris à être vicieux, et à la salle ses adversaires en faisaient en permanence pour le fatiguer. D'ailleurs, quand il n'était pas encore très bien entraîné, il se faisait toujours avoir par les feintes et se fatiguait trop, ses ennemis n'avaient plus qu'à l'achever en lui mettant un KO technique. Encore une fois, avec le temps et l'entraînement, il a appris à les voir et à ne plus se faire avoir par ces dernières. Enfin, il a une très bonne connaissance des différents styles de combats, puisqu'il avait pris tous ceux que proposait sa salle de sport : MMA, boxe, jujitsu, aïkido, karaté, lutte et self-défense. Rally ne connaît pas tout sur tout, mais ce qu'il a appris lui suffit et ça fait une très bonne base.

             Il a aussi quelques connaissances en survie (comment se rationner, chasser et trouver de l'eau douce)

Raccourci des pouvoirs :
 

Pouvoirs : (Affinité magique : esprit.)

Rally a un pouvoir particulier que l'on pourrait nommer Représailles, mais lui pense en avoir plusieurs fragmentés, n'ayant pas compris sa complexité, seul quelques applications. Concrètement, s'il vit une situation horrible et suffisamment répété, il peut s'en servir contre ses adversaires, comme un grosse résilience. En serrant les poings, fermant les yeux, replongeant dans ses terribles souvenirs, mobilisants ses peurs et se laissant emporter par la haine, Rally peut transmettre des émotions brutes négatives (surtout la peur et l'impuissance dans son cas) ou des conditions physiques (maladies) qui affecteront les personnes plus ou moins selon leur proximité physique et leur état physique et psychologique (les blessés et faibles auront moins de chance de s'en sortir indemne face à ce pouvoir). En fonction des émotions partagés, les victimes mettront un certain temps à s'en remettre.

Ce pouvoir l'aide aussi pour le corps à corps. Bien que ses entraînements l'aient vraiment aidé à être un meilleur combattant, s'il repense à l'impuissance qu'il a eu quand ses agresseurs lui faisaient manger le sol, il déstabilisera son adversaire qui sera "contaminé" par cette émotion, ce qui rendra Rally 10 fois plus balèze, bien qu'il croit que seul le fruit de ses entraînements fait sa puissance

Bien sûr, ses ennemis ont bien des moyens de se protéger de son attaque : en s'éloignant, tout simplement, ou encore, s'il transmet des émotions brutes, en ayant une grande résistance mentale, en se concentrant sur autre chose, en fermant les yeux et bouchant les oreilles, en assommant Rally ou en le ramenant à la réalité. Si jamais Rally essaye d'imposer une condition physique, les adversaires peuvent s'en protéger comme avec n'importe quel autre agent pathogène (masques, gants, désinfectants, antiviraux, antibiotiques...), bien que les symptômes de la maladie surviennent instantanément une fois la cible atteinte.

L'utilisation de ce pouvoir n'est pas sans conséquences sur Rally et il ne peut pas envoyer n'importe quoi, ignorant sa complexité pour le moment. Tout ce qu'il transmet est lié à son passé (cf histoire). Chaque fois qu'il utilisera ce pouvoir, que ce soit pour imposer une condition physique ou une émotion forte, sa résilience accroîtra un peu plus, mais ne sera jamais complète. Quand il voudra rendre malade ses ennemis, il ressentira la même douleur qu'il a subite lorsqu'il s'est fait jeter dans Le Trou A Rats dû à la taillade sur son bras et à tous les agents pathogènes qui sont venus en lui. Ses symptômes s'aggraveront et il va devoir se médicamenter pour ne pas y succomber. De même, s'il essaye de transmettre des émotions brutes, Rally va devoir se retaper tous les affreux instants de son enfance avant de devoir se farcir une bonne dose de calmants pour dormir quelques heures tranquilles la nuit, bien plus que d'habitude, et ça le rendra un peu parano.

Rally vit bien avec son pouvoir, ou ses pouvoirs comme il le pense (il a nommé "Disease" son pouvoir de lancer des maladies et "Nightmare" celui où il terrorise les gens, bien que les 2 ne font qu'1). Pour lui, c'est une forme de résilience très puissante.

Raccourci de la personnalité :
 

Personnalité : C'est un être revanchard, haineux, vengeur, instable mentalement, à moitié fou, sadique avec ses ennemis, extrêmement méfiant et très agressif avec ceux qui lui paraisse louche, tout ça à cause de son enfance, mais néanmoins muni de bonnes intentions. Ce qu'il supporte le moins, c'est les injustices, c'est la 1ère chose qu'il
veut régler dans ce monde et qui l'énerve au plus haut point.

              Rally n'hésitera pas à utiliser toutes les violences possibles pour éliminer ce qu'il considère comme les "nuisibles de ce monde" et éprouvera même un grand plaisir à torturer/détruire ses ennemis physiquement/mentalement qui varie selon ce que ses adversaires lui ont fait subir, convaincu que certaines personnes ne comprennent que par la répression. En revanche, pour toutes les personnes qu'il considère victime de la société, il les aidera jusqu'au dernier souffle par tous les moyens possibles et essayera de les rallier à lui pour se crée un régiment puis une armée afin de faire tomber la dictature du Docteur Robotnik, toutes les opportunités sont bonnes pour augmenter ses chances de renverser le gouvernement, il les saisira dès que possible. Rally fera tout son possible pour offrir une vengeance à tous ceux qui ont subi des injustices.

              Il s'en prendra toujours à la personne qui a fait du mal, jamais à son entourage ni à un innocent, c'est contraire à sa morale. Il excuse aussi certains cas de méchants (ceux par exemples qui ont subi un lavage de cerveau dès l'enfance et qui ont été moulé comme pions dans le monde criminel), ces cas particuliers il ne leur fera rien, Rally s'en prendra uniquement à ceux qu'il considère comme les vrais "mauvaises personnes qui pourrissent cette planète".

             Son intelligence est très moyenne : il est pas complètement abruti et naïf à croire tout et à se mettre en danger pour rien, mais il a pas de capacités dans l'informatique, la science, la mécanique, il sait rien réparer et il saurait pas créer un produit chimique pour l'aider. Il n'a aucune connaissance géographique et politiques, le gouvernement se résume pour lui à "Robotnik est un sale enfoiré de corrupteur qui enlève les libertés, faut le gerter", c'est tout.

Personnes qu'ils considèrent comme des enfoirés finis :

antisémites et anti-religeux en général, racistes, homophobes, sexistes etc... et tous ceux qui circonscrivent les libertés essentielles comme la liberté d'expression, la liberté de conscience et tout ce qui s'ensuit, ainsi que les traîtres, les corrupteurs, corrompus et bien d'autres (qui se sont laisser corrompre, pas ceux qui ont pas eu le choix comme les enfants en bas âges ou ceux qui y ont été obligé sous peines de violences), ceux qui sont injustes et ceux qui sont mauvais gratuitement... la base quoi. Ceux là, il n'a aucune pitié pour eux, et s'ils peut les faire souffrir un maximum avant de les tuer, il n'hésitera pas.

              Il rira au nez de tous ceux qui le trouvent trop violent puisque pour lui il y a certaines personnes qui ne comprennent que par la répression. Pour l'instant, il n'a rien fait de malsain sous les yeux de Lyzac parce qu'il n'en a pas eu besoin, mais ce dernier étant médecin a bien compris que son chère ami avait un pète au casque.

Sa violence pourrait très bien être amoindrie et son humanité grandement relevée s'il construit des relations amicales comme avec Lyzac. Mieux, s'il trouve une petite amie, ça peut vraiment le rendre bien plus tendre et plus stable mentalement. M'enfin, pour l'instant il ne connaît que la haine, la revanche, le mépris, le dédain, la rancœur... et un tout petit peu l'amitié.

Raccourci de l'histoire :
 

La petite histoire de Lyzac :
 


Histoire : Simple habitant d'un quartier chaud de Station Square et, de ce fait, oublié par les autorités de Robotnik, Rally a eu une vie des plus... traumatisantes et ingrates : parents violents, bullies qui ne le lâchent pas, moqueries en tout genre dû au fait qu'il était le seul guépard de son environnement, isolement par les adultes. On aurait dit qu'une entité maléfique avait jeté la boîte de Pandore sur lui grande ouverte tellement sa malchance était incroyable. Son pouvoirs et ses capacités sont arrivés petits à petits dû à certaines de ses mésaventures, une chance dans la malchance comme qui dirait.

         Tout d'abord, ses capacités de combat s'expliquent par le ras-de-bol total de se faire harceler, par l'envie de révolte. Enfant, il était complètement soumis et était moqué, battu, isolé, et ça arrangeait ses agresseurs. Arrivé vers 11/12 ans, la préadolescence, ses hormones ont commencé à s'activer et il s'est rebellé, mais version puissance 10. Ainsi, arrivé à ce moment là, dans ses 1ers instants de révoltes, il chercha une salle de sport où il y avait tout type de combat et ne tarda pas à la trouver. Ses parents, joyeux à l'idée d'être débarrassés encore plus souvent de lui, payèrent ses séances sans le moindre soucis. Rally commença alors tous les sports de combats possibles : boxe, jujitsu, karaté, MMA, aïkido... il était animé par la détermination et l'envie de vengeance qui était en lui depuis des années. De plus, il pouvait se le permettre : il était déscolarisé (il sait juste lire (il bute pas mal sur les phrases), écrire (avec des fautes ça va de soi), compter (il bute aussi sur les chiffres), additionner, soustraire, diviser et multiplier des chiffres simples, rien de plus, et pour multiplier et diviser il lui faut vraiment beaucoup de temps), alors il avait tout son temps. 50H00 par semaine, c'était le temps qu'il lui fallait pour faire tous ses entraînements au complet. Il rentrait chez lui, fatigué, éreinté, vidé de son énergie, avec des bleus partout au début, mais fière et toujours aussi déterminé et revanchard.

         Au fil du temps, il rentrait de moins en moins fatigué, avec de moins en moins de bleus. Il commençait à être redoutable, et ce n'est pas qu'à sa salle que ça se remarquait : ses agresseurs avaient de plus en plus de mal à le faire se soumettre, et les quelques malheureux qui avaient pris la confiance et qui osaient l'affronter en 1 vs 1, pensant que c'était une victime finie, se faisait joyeusement démolir de toutes parts par Rally qui éprouvait un plaisir sadique et vengeur à leur renvoyer tous les coups qu'ils lui avaient donné, rentrant avec les os brisés. Il devenait de plus en plus redoutable à mesure que les années passaient, si bien que ses agresseurs devaient êtres minimum 3 contre lui pour le vaincre, et encore c'était limite. Voyant leur ancienne victime devenir de plus en plus aguerrie, ses agresseurs décidèrent vite de le laisser en paix, ce qui soulageait Rally, bien qu'il était assez frustré de ne pas avoir pu régler le compte de tout le monde.

         A peu près au milieu de cette période de paix, il commença à faire de terrifiants cauchemards où tous étaient contre lui : parents, bullies, etc... et lui faisait subir les pires violences, physiques et mentales. Chaque soir c'était pareil, interminable, et ses parents ne voulaient pas l'aider, s'en fichant complètement. Ce fut l'un de ses pires traumatismes et c'est ce qui a beaucoup favorisé son instabilité mentale et sa folie meurtrière, qu'il a aujourd'hui réussi à canaliser et qui ne ressort qu'avec ce qui pourrait être sujet à altérer sa conscience (alcools, drogues, grande faim, grande soif, et bien d'autres encore). C'est aussi ça qui'il a commencé à développer son pouvoir de Représailles. En la fin de sa période de paix, quand il n'avait pas canalisé sa folie meurtrière, il tortura et tua ses parents de sang froid pour se venger de leur maltraitance, étouffant leur cri. Ce fut un de ses plus grands plaisir, et encore aujourd'hui il en éprouve un souvenir délicieux quand il y repense, bien qu'il ait un minimum de jugeote pour ne pas raconter ça à tout le monde.

          En sortant de chez lui, après avoir commis le meurtre de ses parents, il se fait surprendre par tous ses agresseurs qui l'attendaient depuis un bon bout de temps. Il n'eut même pas le temps de se mettre en position de combat qu'il se fit immobilisé et battre jusqu'à ce qu'il soit assommé avant qu'on lui fasse une grande plaie sur le bras à l'aide d'un couteau et que ses assaillants le jette dans ce qu'ils appellent ici Le Trou A Rats, une sorte de puis profond de 5 mètres, avec beaucoup d'eau croupie à l'intérieur, et surtout tous les déchets et saletés possible (urine, excréments, bouffes périmés habités par des vers et autres bestioles à maladie, ordures ménagères qui se décomposent depuis des mois, cadavres d'animaux en tout genre, liquides très nocifs pour la santé...). Rally, étant assommé, ne pris pas l'échelle, et baigna là-dedans pendant un bon bout de temps, ses agresseurs partants car le croyant mort. Il flotta une demi heure sur le dos au moins, à côté des déchets. Pendant ce temps là, sa plaie sur le bras était en train d'accueillir les milliards de bactéries et virus qui habitaient cet endroit d'une hygiène affreusement basse, et ne tarda pas à s'infecter. Quand il se réveilla, Rally pris conscience de l'endroit où il était et, illico presto, s'en dégagea en vitesse éclaire. Il rentra chez lui, se lava une bonne dizaine de fois, et remarqua que sa plaie était emplie de pue. Paniqué, il nettoya son pue, sortit de la maison, et courut hors de son quartier, mais à peine eut-il le temps de franchir la route en face de lui et accéder au trottoir qu'il s'effondra d'un coup sec au sol. Alerté, un passant appela les urgences et Rally fut transporté à l'hôpital le plus proche.

         Les médecins l'auscultèrent, passèrent la radio sur lui pour voir si tous ses os étaient en état, et virent bien plus impressionnant que des os brisés : tous les agents pathogènes qu'ils connaissaient logeaient dans le corps de Rally, jamais ils n'avaient vu ça de leur vie, ils en restèrent bouches bées. Pas de doutes pour eux, le sort de Rally était scellée, c'était une question de temps avant qu'il meurt, mais le serment d'Hippocrate leur empêchait de le laisser mourir. Au fur et à mesure des jours, les médecins observèrent une évolution des agents pathogènes bien étonnante : ils se rejoignaient tous petit à petit et, un jour, il y eut comme une fusion avec tous ses êtres lilliputiens, il en résulta alors d'une très grande libération d'énergie qui se voyait au travers de la plaie cicatrisée de Rally. Peu après, il se réveilla avec une bonne toux grasse... puis 30 secondes après la toux grasse disparaissait pour laisser place à une migraine... puis des saignements, puis des nausées... si Rally avait résisté à cette armée de micro-organismes, ce n'en était pas moins sans conséquences : désormais, il ne sera jamais complètement en bonne santé, il y aura toujours une maladie pour lui jouer de sales tours.

          En revanche, il saura désormais les manipuler, bien que cela aggravera son état temporairement. Lyzac, un des médecins, en était plus qu’impressionné de voir un phénomène pareil. Avec des traitements bien costauds, Rally pu sortir après plusieurs jours de l'hôpital et rentrer chez lui. Il lui fallu du temps avant de comprendre qu'il pouvait aussi manipuler les maladies, comme il lui fallu du temps aussi pour découvrir qu'il pouvait imposer des émotions. Une fois le pouvoir bien en main, en le maniant avec prudence parce qu'il avait très vite vu que ça aggravait son état, il retrouva sans exceptions tous ses bullies et, soit leur fila une maladie, soit les terrorisa avec des émotions de peurs et d'impuissances avant de les tuer au couteau, passant prêt de la mort et de la folie tant il réutilisait trop vite sa capacité sans prendre de médocs. Certains avaient eu la gangrène, tandis que d'autre souffraient du choléra, d'autres encore avaient eu le syndrome de Shark, ou le SIDA, la tuberculose, la rage... les autres avaient eu une belle frayeur avant de se faire achever au coutea. ils succombèrent tous à leur maladie ou à leur blessure, les symptômes ayant fait effets directement. Rally savait maintenant qu'il allait être activement recherché si jamais un jour on savait tout ses meurtres, même si les autorités ne passaient jamais dans son quartier car complètement indifférentes à ce qu'il s'y passait. Rally, en toute discrétion, ramena les cadavres vers Le Trou A Rat et, d'un geste symbolique qui signifait pour lui "la boucle est bouclée", les balança dans cet immonde trou à déchets. Après la besogne faite et mûre réflexion, il se décida à quitter ce lieu de misère pour rejoindre Green Hill qu'il voyait comme un lieu paradisiaque.

         Juste en sortant de son quartier, il croisa un des médecins qu'il avait soigné, Lyzac. Tous 2 parlèrent longtemps, à bonne distance pour que Lyzac évite de choper ce qu'avait Rally et, après plusieurs minutes de bavardages, Rally accepta que Lyzac vienne avec lui à Green Hill, s'étant garder de lui raconter les raisons de son départ. Alors tous 2 marchèrent, des jours et des jours, se rationnant avec ce que le médecin avait pu emporter de chez lui, avant d'arriver à Green Hill. Depuis, il y vivent paisiblement, vivant de la chasse et de l'eau douce naturelle dans un abri primaire. Personne ne connaît ses meurtres, il l'a enfoui en lui et a brûlé les preuves avec comme rêve de renverser l'infâme dictature de Robotnik, prendre le pouvoir et mettre fin à toutes les injustices de ce monde jusqu'à avoir un monde idyllique et utopique, car son but ultime est de changer le monde pour le rendre heureux et d'y installer l'équité et la joie sur le long terme en étant un bon dictateur.

Etats spéciaux :

Inhuman Powerfull: Tout, et je dis bien TOUT ce qui est susceptible d'altérer son raisonnement, (alcools, drogues, grande faim et soif, maladie mentale, émotion trop forte, torture mentale) lui fait perdre la raison et laisse ressortir sa folie meurtrière. A ce moment là, ses yeux s'injectent de sang, il tremble de toutes parts, pousse un grand cri et fracasse tout pour se défouler : objets, vivants ou robots, ennemis ou alliés, il peut donc causer de graves ennuis à ceux qui l'aident comme il peut les aider. Si pendant ce combat cet état survient, il sera plus fort mais moins précis, donc ce n'est pas spécialement à son avantage, tout dépend si l’adversaire sait bien esquiver les coups.

Autres : Le pouvoir Nightmare peut évoluer en fonction des envies et events du MJ parce que y'a beaucoup de points sur lesquels le pouvoir pourrait s'améliorer.

Ce sera le MJ qui décidera quelle maladie son adversaire attrape selon comment il régit les règles du RP.

MJ décide si les maladies que lancent Rally sont très contagieuses en général ou non (càd qu'il suffit que quelqu'un soit très proche de l'ennemi sur lequel il a lancé sa maladie pour l'attraper instantanément à son tour, ça serait à double tranchant dans ce cas.

Qui décide quelle maladie a Rally ? Moi ? MJ ? Ça dépend ?

(Juste, par contre je suis pas d'accord sur le fait que mes pouvoirs tombent du ciel. L'explication de leur origine est peut-être bizarre ou tirée par les cheveux, soit, mais pas ils viennent pas du ciel : Nightmare c'était, comme son nom l'indique, à cause des multiples cauchemards qu'il a fait et qui l'ont traumatisé. La manipulation de la maladie c'était parce qu'il avait toutes les maladies en lui qui ont fusionné et qui lui on donné ce don unique. Je prend ton idée car je la trouve très intéressante, mais par contre l'origine de mes pouvoirs je les avais expliqué).

(Au fait, si Lyzac vient avec Rally, c'est parce qu'il a un doctorat de recherche, et vu que Rally est un cas unique en son genre et qu'il est passionné de médecine il a demandé à son équipe s'il pouvait faire des recherches sur Rally afin d'augmenter grandement l'efficacité des antiviraux et antibios actuels et aussi d'être à ses côtés si possible pour mieux comprendre le fonctionnement de toutes les maladies qui cohabitent en un être).


Dernière édition par Superfoxy le Mar 26 Mai 2020 - 12:12, édité 44 fois (Raison : Parce que le développement)
Revenir en haut Aller en bas
AlexiSonicKST
[!]Animateur déchu/[!]"Punching Ball"
AlexiSonicKST

Masculin Messages : 6010
Age : 24
Localisation : Un endroit un peu plus privé. ;)
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

Rally Le Guépard Aguerri  Empty
MessageSujet: Re: Rally Le Guépard Aguerri    Rally Le Guépard Aguerri  EmptyMer 20 Mai 2020 - 14:52

Eh beh. affraid Sacré bonhomme.

Bon, donc c'est un personnage très puissant. Cependant même si tu souhaites en faire un Fugitif, il te faut penser à des faiblesses.

D'une part, ses pouvoirs n'ont aucune raison de fonctionner sur des robots, et je pense que c'est mieux comme ça. Les rêves et les maladies sont des choses qui n'affectent que les créatures organiques. L'appellation "virus" informatique ne témoigne pas d'une quelconque parenté avec un virus biologique, ce sont des programmes qui agissent de façon à se multiplier dans les système informatiques qu'ils "infectent", et sans connaissance en informatique/robotique il n'y a aucune raison que Rally soit en mesure de "hacker" des robots.

D'autre part, quelqu'un qui peut manipuler les maladies doit à mon sens avoir un gros contrecoup. Sa guérison spectaculaire ne me convainc pas vraiment, et je pense que le personnage serait beaucoup plus intéressant si au lieu de soudain guérir parce que les agents pathogènes ont fusionné, il devrait au contraire être incapable de guérir, et présenter des symptômes en permanence. Le fait de ne pas pouvoir guérir de ses mauvais traitement justifierait son incapacité à pardonner et le fait qu'il continue à utiliser un pouvoir aussi profondément malfaisant malgré ses idéaux de justice. Ces symptômes pourraient être accrus temporairement à chaque fois qu'il utilise son pouvoir.
En pratique, et par exemple, cela pourrait dire qu'il passe ses journées avec une toux grasse et des courbatures, à cycler entre des maux de tête, des démangeaisons et des nausées, parfois même peut-être des fièvres hallucinatoires. Les traitements usuels peuvent apaiser temporairement ces symptômes qui se présentent aléatoirement, mais il n'a pas une seconde de répit. Avec le temps il s'y est habitué, mais à chaque fois qu'un symptôme disparaît pour laisser place à un autre le changement est incommodant, et peut représenter une ouverture si on est en train de le combattre. S'il en vient à utiliser son pouvoir des maladies, ces symptômes s'aggravent, et à ceux là s'ajoutent des symptômes plus handicapants (vomissements, saignements, éruption cutanées...). Ces nouveaux symptômes mettent assez longtemps à disparaître (probablement qu'il aurait besoin d'un traitement pour les apaiser), du coup s'il réutilise son pouvoir avant qu'ils n'aient disparus, ils risquent de s'aggraver au point de le tuer (beaucoup plus intéressant qu'un temps de rechargement en minutes si tu veux mon avis).
En quelques sortes, utiliser son pouvoir de maladies l'affecterait lui aussi de façon systématique.

Cela pourrait amener au fait que Rally serait dépendant d'un médecin ou d'un fournisseur de médicaments. Je te conseille de réfléchir à un éventuel personnage secondaire qui lui servirait de support, et le srelations qu'il pourrait avori avec lui. Cela améliorerait grandement l'intérêt de Rally s'il n'était pas juste un hermite indépendant.


Niveau personnalité, c'est très important que tu définisses ce qu'il considère comme une injustice.
Parce que soyons clairs : le vol à l'étalage sur des petits commerçants qui essaient de vivre de leur activité, ça pourrait clairement être considéré comme une injustice.
Rally a l'air bien atteint du ciboulot, donc développe un peu ce qu'est devenu son sens moral, sa vision du bien et du mal, et comment il se positionne par rapport à tout ça. Avec des pouvoirs pareils, il pourrait être considéré comme un monstre par n'importe qui, y compris lui, c'est donc important de le développer.
Par ailleurs, s'il n'a pas eu d'éducation, il n'a pas juste une "intelligence moyenne". Il est non éduqué. Ca peut vouloir dire qu'il ne sait ni lire ni écrire ni compter. Ces choses se pratiquent, et s'il passait ses journées à faire des pompes... bon à la limite il sait compter les tours de terrain quoi mais tu vois où je veux en venir. Il y a aussi de fortes chances qu'il n'ait aucune connaissances sur l'histoire et la géographie de Mobius, sur les formes de gouvernement, et de manière générale comment fonctionne le monde. C'est très important de bien définir jusqu'où sa non éucation l'a mené dans l'ignorance.

Cela me mène naturellement au niveau des capacités. Il doit probablement avoir quelques connaissances dans le domaine de survie.

Attention par rapport à l'histoire : Eggman n'est au pouvoir que depuis quelques mois. Il a donc forcément vécu l'Invasion pendant ses errances. Il y a même fort à parier, vu sa non-éducation, que ce soit à cette occasion qu'il apprennent que Robotnik est le créateur des badniks qui rôdent encore dans les zones sauvages, et qu'il découvre alors pour la première fois le potentiel de combat des robots. Cela serait d'autant plus intéressant qu'à ce stade de sa vie, après avoir pris sa revanche sur toutes les personnes qui l'ont rabaissé dans sa vie, il découvre quelque chose contre lequel toute la force qu'il a accumulé par le passé soit inefficace. Je peux très bien le voir poursuivre sa descente aux enfers au gré du RP en abandonnant de plus en plus son humanité pour faire face aux robots, mais ça ce sera pour plus tard.

En attendant garde à l'esprit que tout mouvement de Résistance affichée est sévèrement réprimé. En plus, vu à quel point Rally est antipathique, ça m'étonnerait qu'il arrive vraiment à se faire des amis qui soient prêt à se battre pour lui : non seulement Eggman a mâté tout espoir de Résistance, mais en plus Rally est plutôt effrayant. Même reconnaissantes, les personnes qu'il aide chercheraient probablement à se tirer et ne plus rien avoir à faire avec cette catastrophe ambulante.


Enfin, au niveau de la mise en forme de ta présentation, ajoute des retours à la ligne pour faire respirer tout ça. Tu verras dans le modèle de présentation qu'il est généralement demandé d'avoir un court résumé de certains champs (histoire, apparence, pouvoirs, capacités) en début de celui-ci avant de rentrer dans les détails. Je te conseille de relire les règles une nouvelle fois pour voir s'il y a des éléments demandés qui peuvent t'inspirer.



Bon et je te rappelle tout de même. Vu les pouvoirs de ton personnage et son absence totale de discrétion (parfaitement en accord avec le type "Fugitif"), il va immédiatement être considéré comme une grosse menace à éradiquer de la part de Robotnik. Dans un monde sous domination totale de Robotnik, cela signifie que sa vie va être un enfer permanent. Je veux juste que tu sois préparés à cette idée.

_______________________________________
Merci Citron !:
 
Merci Vanilla !:
 
Rally Le Guépard Aguerri  2-6410
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Superfoxy
[!]Avocat Intermittant
Superfoxy

Masculin Messages : 773
Age : 16
Localisation : Igor d'Osgor me cherche pas t'as tort
Humeur : On joue à Sonic, steplait steplait steplait steplait.

Rally Le Guépard Aguerri  Empty
MessageSujet: Re: Rally Le Guépard Aguerri    Rally Le Guépard Aguerri  EmptyMer 20 Mai 2020 - 22:30

Edition faite, j'ai apporté les modifications nécessaires, dit moi c'que t'en penses.

Je sais que les virus informatiques et biologiques n'ont rien à voir, sauf que sans ça... bah j'vais être carrément inutile, mes pouvoirs fonctionnant uniquement sur des êtres organiques et Robotnik utilisant que des robots... à moins qu'on rencontre pas mal d'ennemis avec une enveloppe physique, là je comprend. Ou même je pourrais avoir ces compétences de hacking en rencontrant un perso qui me les apprend type Vincent ? On peut s'apprendre des techniques entre persos si elles sont pas magiques non ?
C'est d'ailleurs pour ça que j'ai pas pensé à contrecoup pour la manipulation de maladies, je trouve que c'en est un énorme d'être inefficace sur les robots, sachant que Robotnik n'utilise que ça, je pense pas que ce soit nécessaire de rajouter en plus le fait qu'il a toujours une maladie sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
AlexiSonicKST
[!]Animateur déchu/[!]"Punching Ball"
AlexiSonicKST

Masculin Messages : 6010
Age : 24
Localisation : Un endroit un peu plus privé. ;)
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

Rally Le Guépard Aguerri  Empty
MessageSujet: Re: Rally Le Guépard Aguerri    Rally Le Guépard Aguerri  EmptyJeu 21 Mai 2020 - 12:52

Je vais t'expliquer ma vision de la chose.

Rally est un être qui se fait dégommer la gueule jusqu'à ce qu'il s'approprie la force de ce qui l'a foutu à terre, au risque d'y perdre de son humanité.
Ca commence par les brutes qui l'ont tabassé dans son enfance. Il a pris des coups, il a appris à les prendre, maintenant il sait les rendre. En contrepartie, il a été déscolarisé.
Puis ça continue avec ses parents qui l'ont négligé. Ca l'a hanté, il a surmonté ces émotions, maintenant il peut carrément les canaliser pour les imposer aux autres. En contrepartie, il est terrifiant, et son tempérament revanchard le conduit à commettre des crimes dans sa recherche de justice.
Ca renchérit avec les brutes qui le foutent dans un trou à déchets. Il est tombé gravement malade au point d'être incurable, mais il s'y est habitué, et maintenant il peut carrément canaliser ces agent pathogènes contre ces adversaires. En contrepartie son corps est perpétuellement malade.

La suite logique est donc la suivante :
Rally s'oppose aux robots d'Eggman mais comme ils sont insensibles à ses pouvoirs il se fait tabasser, mais avec le temps et les gamelles il apprend de ses adversaires, au point que peut-être il ira se faire greffer des parties robotiques pour pouvoir faire face à ces adversaires.

C'est une piste d'évolution possible, c'est quelque chose qui ne sera pas dans ta fiche personnage pour l'instant, mais qui se développera au fil des RP, en fonction de ce qui lui arrivera. Peut-être que ce sera autre chose que de se cyborgiser. L'idée c'est que si Rally n'a pas stoppé l'Invasion à lui tout seul c'est parce que pour l'instant il est impuissant face aux robots. Mais ton personnage a une endurance complètement extraordinaire, qui avec le temps lui permet de développer des pouvoirs surnaturels, et c'est grâce à ça qu'il est puissant.

Si je te laisse avoir deux pouvoirs aussi balèzes qui marchent aussi bien sur les robots que les être organiques et qui n'ont aucun moyen d'être contrés, ça n'aurait aucun sens que Rally n'ait pas déjà vaincu Eggman à lui seul.

Faut pas avoir peur d'être "inutile". Ton personnage est quasiment increvable, il prend n'importe qui en combat singulier, et face à plein de gens il a des attaques de zones imparables. Il est fondamentalement déjà surpuissant, alors que quasiment aucun autre des personnages présentés saurait faire face au moindre escadrons de robots. C'est ça le concept de ce RP : personne n'est assez fort pour faire face à une fraction de la puissance d'Eggman, mais pourtant ils continuent de lutter.

La solution que je te propose se marie bien autant avec le concept de ton personnage, qu'avec le concept de TDRPG et qu'avec le concept de raconter une histoire intéressante à la fois pour ceux qui la lisent et ceux qui y participent. Je ne souhaite pas te l'imposer, mais si elle ne te convient pas essaie de comprendre pourquoi je te l'ai proposée et comment tu pourrais trouver un compromis.


Je n'ai pas fini de relire mais quand on parle d'un "Résumé" on n'utilise pas le verbe "résumer". Wink
Tes résumés sont bien, mais je demandais plutôt une formule qui tienneen une ligne. TU peux regarder la fiche d'Aquavoiture ou de Kaminari pour avoir de bons exemples.
Cela dit ce n'est pas très grave, c'est de l'ordre des finitions, on verra ça plus tard. Smile

_______________________________________
Merci Citron !:
 
Merci Vanilla !:
 
Rally Le Guépard Aguerri  2-6410
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Superfoxy
[!]Avocat Intermittant
Superfoxy

Masculin Messages : 773
Age : 16
Localisation : Igor d'Osgor me cherche pas t'as tort
Humeur : On joue à Sonic, steplait steplait steplait steplait.

Rally Le Guépard Aguerri  Empty
MessageSujet: Re: Rally Le Guépard Aguerri    Rally Le Guépard Aguerri  EmptyJeu 21 Mai 2020 - 14:58

Ha, maintenant je vois ce que tu veux dire. Très bien, tu m'as convaincu, il évoluera au fil du RP, ce qui est beaucoup mieux (toute façon tu t'y connais mieux que moi là-dedans, ça serait hautin de ma part te rabrouer). Du coup je garde mes edits et on part sur ta proposition qui est très intéressante.

Sinon, à part les finitions des résumés, tout est bon ou y'a encore d'autres problèmes ? D'ailleurs j'ai regardé un résumé de la fiche perso de Kaminari et j'ai vu qu'il a fait beaucoup plus qu'une ligne. Dois-je le prendre au sens littéral ou faut juste que je raccourcisse encore un peu ?

D'ailleurs, petite précision : les relations amicales peuvent l'empêcher de devenir complètement inhumain et cruel, son amitié avec Lyzac le maintient un peu pour pas qu'il devienne complètement. Evidemment le top du top serait qu'il se trouve une petite amie, m'enfin déjà s'il se fait des ami(e)s ce serait pas mal pour le rendre moins haineux.
Revenir en haut Aller en bas
AlexiSonicKST
[!]Animateur déchu/[!]"Punching Ball"
AlexiSonicKST

Masculin Messages : 6010
Age : 24
Localisation : Un endroit un peu plus privé. ;)
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

Rally Le Guépard Aguerri  Empty
MessageSujet: Re: Rally Le Guépard Aguerri    Rally Le Guépard Aguerri  EmptyVen 22 Mai 2020 - 19:54

Ca commence à avoir de la figure tout ça.

Alors.

Nom : Si son nom vient de sa tendance à vouloir rallier des gens, chose qui a priori ne lui est venue que très tard dans sa vie, est-ce un surnom ? Avait-il un autre nom avant qu'il aurait délaissé/oublié ?

Couleur : utilise la couleur pour afficher la couleur. De préférence utilise des couleurs autres que les classiques color=yellow ou color=black en sélectionnant exactement la teinte que tu souhaites dans le Manuel des couleurs. Fais en sorte que cette couleur soit lisible sur un fond blanc.

Apparence : Pas la peine d'avoir un champ "espèce". Wink J'ai récemment ajouté cette ligne dans les règles de présentation, voit si cela t'inspire : "Vous pouvez aussi y inclure sa posture usuelle et ses éventuels tics. Dénote-t-il dans la foule ? Attire-t-il le regard ? Quelle impression donne-t-il quand un inconnu le voit pour la première ?"

Capacités :
- Dans le résumé des capacités je te conseille de retirer les parenthèses et éventuellement d'intégrer en partie leur contenu dans le reste et définitivement dans le cœur du champ. Le plus bref c'est, le mieux. Ce n'est pas l'endroit pour s'embêter avec des détails, il y a le reste de la rubrique pour ça.
- Ce serait bien de préciser d'où lui vient cette connaissance des points faibles de ses adversaires. Etudes anatomiques à la gym ? Juste par essai-erreurs ? Extrapolation après avoir reçu les mêmes coups ? L'origine de cette connaissance peut permettre d'en juger la complétude.
- Même avec une énorme connaissance en combat, il est difficile de voir tous les coups venir. A-t-il déjà vraiment été confronté à un vrai duelliste qui sait ce qu'il fait, pas comme les racailles des quartiers ? Saurait-il percevoir les feintes ? A-t-il une connaissance poussée de tous les styles de combat existants ? Il ne s'agit pas seulement de s'entrainer, ce genre de connaissances ultra poussée nécessite beaucoup d'expérience. Je te conseille d'explorer les limites de telles capacités.
- Pense un peu plus à son endurance : se fatigue-t-il vite, aura-t-il tendance à trop se pousser au risque de chopper des courbatures ? Comment cette superbe condition physique interagit avec ses symptômes de maladie ?

Ce n'est qu'un détail mais évite les "Il a aussi". C'est un peu lourd. ^_^"

Pouvoirs spéciaux :
Si tu as des messages pour le MJ, colle les dans le champ "autres".
(Note au passage, dans l'event Freedom Planet vous affrontiez surtout des aliens. Les robots étaient dans votre camp.  nerdz2 )

Dans les règles il y a écrit:
Je vous conseille de commencer par décrire ce que le pouvoir peut faire dans l'absolu, son niveau de complexité, les conditions nécessaires à remplir pour le manipuler à la perfection, les conséquences que peuvent avoir son utilisation, comment il pourrait évoluer. Dans un deuxième temps, vous pourrez alors définir ce que votre personnage en sait et ce qu'il peut en faire pour l'instant.
Que ce soit dans ce champ ou dans celui de personnalité, décrivez aussi comment votre personnage vit le fait d'avoir ce pouvoir.
Vu les changements qu'il y a eu, je te conseille de complètement réécrire le champ des pouvoirs. Beaucoup d'informations sont obsolètes ou se contredisent. Considère ça comme un brouillon, et reprend depuis le début. Commence par dire tout ce qui concerne Nightmare (ce serait bien de savoir pourquoi il a choisi un nom anglais à ce pouvoir d'ailleurs), puis tout ce qui concerne son pouvoir sur les maladies. Suis bien la structure proposé dans le contenu cité ci-dessus et tout sera beaucoup plus clair.

On a assez peu parlé de Nightmare d'ailleurs. "Voir en boucle son pire cauchemar jusqu'à ce qu'il s'en sorte par miracle", c'est assez vague comme concept. Et le fait que le contrecoup à l'utilisation d'un pouvoir sur l'esprit soit une fatigue physique fait très peu de sens.
Bon, et le fait que ça se manifeste par une boule d'énergie.

Tiens parlons des boules d'énergie d'abord. J'avoue les genkidama c'est stylé mais c'est un peu bizarre qu'un mec qui fasse des cauchemar soit soudainement capable d'invoquer des boules d'énergie. J'ai donc deux options à te proposer :
- soit il s'agit d'un autre pouvoir qui est complètement inutile s'il n'est pas combiné à Nightmare et le pouvoir sur les maladies. La solution la plus simple serait de zapper l'affinité esprit/biologie et de coller une affinité à la foudre ou un truc du genre. Cet héritage magique ancien combiné à ses mauvaises expériences lui aurait finalement donné la capacité de transformer ses pires tourments en attaques. Peut-être même que ce serait ce pouvoir ancien qui serait à l'origine de sa formidable résistance et du pourquoi il a survécu à ce qu'aucun autre aurait pu survivre. Peut-être que ce pouvoir n'aurait rien à voir avec la foudre en fin de compte et serait juste un pouvoir de rétribution, qui se manifeste d'une façon similaire que ce soit pour balancer des maladies ou des mauvais rêves...
- soit on part sur des manifestations complètement différentes. Genre peut-être a-t-il besoin de sa voix pour provoquer ces hallucinations ? Peut-être a-t-il simplement besoin d'un contact physique avec la personne à infecter (ce qui répondrait à ta question est-il contagieux : oui, c'est son pouvoir).

L'idée de faire vivre un cauchemar à une autre personne est très intéressant d'un point de vue RP, mais la chose doit être bien amenée. Rally a-t-il besoin de connaître ce cauchemar ? Comment l'apprend-t-il ? Que peut ressentir la victime : se contente-t-elle de voir, ou ses autres sens sont affectés, peut-elle être physiquement affectée ? Qu'est-ce qui permet de s'en échapper : Rally doit-il exercer une pression permanente pour maintenir les vision ? la victime doit-elle s'éloigner ? faire un effort de volonté ? vaincre ce cauchemar ? développe-t-elle une résilience dans ce cas ?
C'est vraiment très important que tu développes le pouvoir en deux temps comme indiqué dans les règles : dans un premier temps qu'est-ce qu'il peut faire, quelles sont les conditions, et dans un deuxième temps qu'est-ce que Rally en sait, qu'est-ce que Rally peut faire et comment il l'utilise généralement.

Je fais une pause là parce que ça fait déjà beaucoup. geek

_______________________________________
Merci Citron !:
 
Merci Vanilla !:
 
Rally Le Guépard Aguerri  2-6410
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Superfoxy
[!]Avocat Intermittant
Superfoxy

Masculin Messages : 773
Age : 16
Localisation : Igor d'Osgor me cherche pas t'as tort
Humeur : On joue à Sonic, steplait steplait steplait steplait.

Rally Le Guépard Aguerri  Empty
MessageSujet: Re: Rally Le Guépard Aguerri    Rally Le Guépard Aguerri  EmptySam 23 Mai 2020 - 12:09

EDIT : GROSSES CORRECTIONS ET RETRAVAILS SUR LA DEMANDE D'ALEXIS ENCORE UNE FOIS.

@Superfoxy a écrit:
Je relisais nostalgiquement l'event de Freedom Dreamer, quand soudain l'idée fut. Mais de quelle idée je parle me diriez-vous ? Hé bien de crée une fiche personnage valide pardi ! Hé oui ! Évolution ! Révolution ! Tergiversions ! Action par action et tout se qui finit par ion !

Il est grand temps de faire évoluer tout ça

Nom du personnage : Rally, et il porte bien son (vrai) nom maintenant, puisqu'il essayera toujours de rallier les gens à sa cause pour être plus puissant, chose qu'il a développé tard (vers 14 ans). Du fait de son entraînement au combat qui a duré des années, on le surnomme parfois "la bête aux multis-sports".

Sexe : C 1 bonome ta kru kwa Homme cisgenre.

Âge: 16 ans, 9 mois et 4 jours (et comptez pas sur moi pour actualiser chaque fois).

Couleur de texte : jaune avec points noirs (histoire de coller à la couleur de sa peau).

Type : Fugitif.

Apparence : Un guépard jaune, foncé vers les extrémités, plus clair lorsqu'on se rapproche du centre du corps (c'est-à-dire visage, ventre et genoux), lui faisant un dégradé foncé/clair.

               Il est évidemment tacheté de points noirs (non pas les points noirs moches de l'adolescence hein, ça fait partie de son épiderme), a une longue queue qui dépasse de son pantalon (y'a toujours un petit trou pour la laisser passer sinon ça lui fait des tendinites monstres), des yeux verts, une chemise avec 3 gros boutons noirs qui servent à la fermer, un jogging noir histoire d'être plus ample dans ses mouvements... et pas mal de muscles bien bâtis au niveau des bras, jambes, abdos et pecs qui s'expliquent avec son histoire.

Equipement : simple couteau à cran d'arrêt, basique mais efficace quand on sait s'en servir.

Raccourci des capacités :
 

Capacités : A cause de la méchanceté des autres, il a du apprendre à se battre pendant des années et des années pour pouvoir faire face aux menaces et ne plus être soumis, et ça a porté ses fruits : c'est un excellent combattant au corps à corps : précision, endurance, rapidité, puissance et réflexe sont ses maîtres mots, il terrasserait quelqu'un sans le moindre soucis (à condition que ce soit du 1 vs 1, que ce soit un être organique et qu'il n'ait pas une meilleure arme que lui bien entendu, mais il est extrêmement difficile voir impossible de le surpasser à combat égal, dû à ses années d'entraînement).  

             Pour exemple, 20 km/h est sa vitesse de croisière, c'est-à-dire qu'il est assez endurant pour courir 20 km/h pendant des heures, c'est l'équivalent d'une personne non entraînée qui trottine tranquillement, et il peut se taper une pointe jusqu'à 30 km/h pendant 45 secondes. Chaque fois qu'il baisse d'1 km/h, il gagne 15 secondes de plus avant l'épuisement (à 29 km/h, il peut courir pendant 1 min, à 28 km/h 1 min 15 s, et ainsi de suite).

Lorsqu'il a des symptômes respiratoires, sa vitesse baisse drastiquement, jusqu'à 10 km/h à peine pour les cas les plus graves. Dans ce cas, sa pointe de sprint n'atteint que 15 km/h et il ne les tient que 10 secondes (dans ces moments là, son sprint n'est supérieur que de 5 km/h à sa vitesse de croisière). Si c'est une forte fièvre, il peut toujours courir aussi vite et a toujours autant d'endurance, mais sa vision aura tendance à tanguer, il zigzaguera et il peut même avoir des hallucinations. Quant aux courbatures, si elles le surprennent pendant qu'il court, ça lui procurera une douleur extrême qui l'arrêtera tout de suite, il continuera seulement s'il est en danger de mort. Enfin, si jamais la nausée le prend, il aura beaucoup plus de chances de vomir, mais ça ne l'arrêtera pas pour autant. Le reste des maladies n'affectent pas sa condition physique, faut juste pas qu'il se concentre dessus. Rally connaît évidemment tous les points fragiles du corps (nerfs, muscles, veines, etc...), il sera où taper selon s'il a envie que son ennemi se relève ou non, et ne rate jamais sa cible. Enfin, ses nombreux et développés réflexes lui permettront de parer la plupart des coups de son adversaire, c'est très dur de briser sa défense (tout ce que je dis est dans le cas où c'est un combat à arme(s) égales bien sûr).

S'il connaît si bien les points faibles de ses adversaires, c'est tout simplement dû à ses entraînements aux combats. Ses coachs lui ont appris dès son arrivé à la salle où il devait frapper pour mettre KO ses ennemis. Evidemment, à ses débuts, Rally n'arrivait pas ou très peu souvent à frapper là où il fallait : manque de précision,  de rapidité, ou même de force. Avec le temps et l'entraînement, et aussi par essais-erreurs, il devenait plus rapide, plus précis et plus puissant.

Jamais par contre il n'a été confronté à un vrai duelliste qui savait ce qu'il faisait, faut dire que ça court pas les rues là où il habite, donc Rally ne sait pas s'il s'en tirerait bien contre un expert, il faudrait qu'il y soit confronté. A moins que l'on ne considère ses adversaires dans les sports de combats qu'il affrontait tous les jours en 1 vs 1 avec un coach qui arbitrait comme des duellistes, là dans ce cas il en a affronté des masses. Il sait très bien percevoir les feintes, les combats de rue lui ont appris à être vicieux, et à la salle ses adversaires en faisaient en permanence pour le fatiguer. D'ailleurs, quand il n'était pas encore très bien entraîné, il se faisait toujours avoir par les feintes et se fatiguait trop, ses ennemis n'avaient plus qu'à l'achever en lui mettant un KO technique. Encore une fois, avec le temps et l'entraînement, il a appris à les voir et à ne plus se faire avoir par ces dernières. Enfin, il a une très bonne connaissance des différents styles de combats, puisqu'il avait pris tous ceux que proposait sa salle de sport : MMA, boxe, jujitsu, aïkido, karaté, lutte et self-défense. Rally ne connaît pas tout sur tout, mais ce qu'il a appris lui suffit et ça fait une très bonne base.

              Il a aussi quelques connaissances en survie (comment se rationner, chasser et trouver de l'eau douce)

Raccourci des pouvoirs :
 

Pouvoirs : (Affinité magique : esprit.)

Rally a un pouvoir particulier que l'on pourrait nommer Représailles, mais lui pense en avoir plusieurs fragmentés, n'ayant pas compris sa complexité, seul quelques applications. Concrètement, s'il vit une situation horrible et suffisamment répété, il peut s'en servir contre ses adversaires, comme un grosse résilience. En serrant les poings, fermant les yeux, replongeant dans ses terribles souvenirs, mobilisants ses peurs et se laisser emporter par la haine, Rally peut transmettre des émotions brutes négatives (surtout la peur et l'impuissance dans son cas) ou des conditions physiques (maladies) qui affecteront les personnes plus ou moins selon leur proximité physique et leur état physique et psychologique (les blessés et faibles auront moins de chance de s'en sortir indemne face à ce pouvoir). En fonction des émotions partagés, les victimes mettront un certain temps à s'en remettre.

Ce pouvoir l'aide aussi pour le corps à corps. Bien que ses entraînements l'aient vraiment aidé à être un meilleur combattant, s'il repense à l'impuissance qu'il a eu quand ses agresseurs lui faisaient manger le sol, il déstabilisera son adversaire qui sera "contaminé" par cette émotion, ce qui rendra Rally 10 fois plus balèze, bien qu'il croit que seul le fruit de ses entraînements fait sa puissance

Bien sûr, ses ennemis ont bien des moyens de se protéger de son attaque : en s'éloignant, tout simplement, ou encore, s'il transmet des émotions brutes, en ayant une grande résistance mentale, en se concentrant sur autre chose, en fermant les yeux et bouchant les oreilles, en assommant Rally ou en le ramenant à la réalité. Si jamais Rally essaye d'imposer une condition physique, les adversaires peuvent s'en protéger comme avec n'importe quel autre agent pathogène (masques, gants, désinfectants, antiviraux, antibiotiques...), bien que les symptômes de la maladie surviennent instantanément une fois la cible atteinte.

L'utilisation de ce pouvoir n'est pas sans conséquences sur Rally et il ne peut pas envoyer n'importe quoi, ignorant sa complexité pour le moment. Tout ce qu'il transmet est lié à son passé (cf histoire). Chaque fois qu'il utilisera ce pouvoir, que ce soit pour imposer une condition physique ou une émotion forte, sa résilience accroîtra un peu plus, mais ne sera jamais complète. Quand il voudra rendre malade ses ennemis, il ressentira la même douleur qu'il a subite lorsqu'il s'est fait jeter dans Le Trou A Rats dû à la taillade sur son bras et à tous les agents pathogènes qui sont venus en lui. Ses symptômes s'aggraveront et il va devoir se médicamenter pour ne pas y succomber. De même, s'il essaye de transmettre des émotions brutes, Rally va devoir se retaper tous les affreux instants de son enfance avant de devoir se farcir une bonne dose de calmants pour dormir quelques heures tranquilles la nuit, bien plus que d'habitude, et ça le rendra un peu parano.

Rally vit bien avec son pouvoir, ou ses pouvoirs comme il le pense (il a nommé "Disease" son pouvoir de lancer des maladies et "Nightmare" celui où il terrorise les gens, bien que les 2 ne font qu'1). Pour lui, c'est une forme de résilience très puissante.

Raccourci de la personnalité :
 

Personnalité : C'est un être revanchard, haineux, vengeur, instable mentalement, à moitié fou, sadique avec ses ennemis, extrêmement méfiant et très agressif avec ceux qui lui paraisse louche, tout ça à cause de son enfance, mais néanmoins muni de bonnes intentions. Ce qu'il supporte le moins, c'est les injustices, c'est la 1ère chose qu'il
veut régler dans ce monde et qui l'énerve au plus haut point.

               Rally n'hésitera pas à utiliser toutes les violences possibles pour éliminer ce qu'il considère comme les "nuisibles de ce monde" et éprouvera même un grand plaisir à torturer/détruire ses ennemis physiquement/mentalement qui varie selon ce que ses adversaires lui ont fait subir, convaincu que certaines personnes ne comprennent que par la répression. En revanche, pour toutes les personnes qu'il considère victime de la société, il les aidera jusqu'au dernier souffle par tous les moyens possibles et essayera de les rallier à lui pour se crée un régiment puis une armée afin de faire tomber la dictature du Docteur Robotnik, toutes les opportunités sont bonnes pour augmenter ses chances de renverser le gouvernement, il les saisira dès que possible. Rally fera tout son possible pour offrir une vengeance à tous ceux qui ont subi des injustices.

               Il s'en prendra toujours à la personne qui a fait du mal, jamais à son entourage ni à un innocent, c'est contraire à sa morale. Il excuse aussi certains cas de méchants (ceux par exemples qui ont subi un lavage de cerveau dès l'enfance et qui ont été moulé comme pions dans le monde criminel), ces cas particuliers il ne leur fera rien, Rally s'en prendra uniquement à ceux qu'il considère comme les vrais "mauvaises personnes qui pourrissent cette planète".

              Son intelligence est très moyenne : il est pas complètement abruti et naïf à croire tout et à se mettre en danger pour rien, mais il a pas de capacités dans l'informatique, la science, la mécanique, il sait rien réparer et il saurait pas créer un produit chimique pour l'aider. Il n'a aucune connaissance géographique et politiques, le gouvernement se résume pour lui à "Robotnik est un sale enfoiré de corrupteur qui enlève les libertés, faut le gerter", c'est tout.

Personnes qu'ils considèrent comme des enfoirés finis :

antisémites et anti-religeux en général, racistes, homophobes, sexistes etc... et tous ceux qui circonscrivent les libertés essentielles comme la liberté d'expression, la liberté de conscience et tout ce qui s'ensuit, ainsi que les traîtres, les corrupteurs, corrompus et bien d'autres (qui se sont laisser corrompre, pas ceux qui ont pas eu le choix comme les enfants en bas âges ou ceux qui y ont été obligé sous peines de violences), ceux qui sont injustes et ceux qui sont mauvais gratuitement... la base quoi. Ceux là, il n'a aucune pitié pour eux, et s'ils peut les faire souffrir un maximum avant de les tuer, il n'hésitera pas.

               Il rira au nez de tous ceux qui le trouvent trop violent puisque pour lui il y a certaines personnes qui ne comprennent que par la répression. Pour l'instant, il n'a rien fait de malsain sous les yeux de Lyzac parce qu'il n'en a pas eu besoin, mais ce dernier étant médecin a bien compris que son chère ami avait un pète au casque.

Raccourci de l'histoire :
 

La petite histoire de Lyzac :
 

Histoire : Simple habitant d'un quartier chaud de Station Square et, de ce fait, oublié par les autorités de Robotnik, Rally a eu une vie des plus... traumatisantes et ingrates : parents violents, bullies qui ne le lâchent pas, moqueries en tout genre dû au fait qu'il était le seul guépard de son environnement, isolement par les adultes. On aurait dit qu'une entité maléfique avait jeté la boîte de Pandore sur lui grande ouverte tellement sa malchance était incroyable. Son pouvoirs et ses capacités sont arrivés petits à petits dû à certaines de ses mésaventures, une chance dans la malchance comme qui dirait.

          Tout d'abord, ses capacités de combat s'expliquent par le ras-de-bol total de se faire harceler, par l'envie de révolte. Enfant, il était complètement soumis et était moqué, battu, isolé, et ça arrangeait ses agresseurs. Arrivé vers 11/12 ans, la préadolescence, ses hormones ont commencé à s'activer et il s'est rebellé, mais version puissance 10. Ainsi, arrivé à ce moment là, dans ses 1ers instants de révoltes, il chercha une salle de sport où il y avait tout type de combat et ne tarda pas à la trouver. Ses parents, joyeux à l'idée d'être débarrassés encore plus souvent de lui, payèrent ses séances sans le moindre soucis. Rally commença alors tous les sports de combats possibles : boxe, jujitsu, karaté, MMA, aïkido... il était animé par la détermination et l'envie de vengeance qui était en lui depuis des années. De plus, il pouvait se le permettre : il était déscolarisé (il sait juste lire (il bute pas mal sur les phrases), écrire (avec des fautes ça va de soi), compter (il bute aussi sur les chiffres), additionner, soustraire, diviser et multiplier des chiffres simples, rien de plus, et pour multiplier et diviser il lui faut vraiment beaucoup de temps), alors il avait tout son temps. 50H00 par semaine, c'était le temps qu'il lui fallait pour faire tous ses entraînements au complet. Il rentrait chez lui, fatigué, éreinté, vidé de son énergie, avec des bleus partout au début, mais fière et toujours aussi déterminé et revanchard.

          Au fil du temps, il rentrait de moins en moins fatigué, avec de moins en moins de bleus. Il commençait à être redoutable, et ce n'est pas qu'à sa salle que ça se remarquait : ses agresseurs avaient de plus en plus de mal à le faire se soumettre, et les quelques malheureux qui avaient pris la confiance et qui osaient l'affronter en 1 vs 1, pensant que c'était une victime finie, se faisait joyeusement démolir de toutes parts par Rally qui éprouvait un plaisir sadique et vengeur à leur renvoyer tous les coups qu'ils lui avaient donné, rentrant avec les os brisés. Il devenait de plus en plus redoutable à mesure que les années passaient, si bien que ses agresseurs devaient êtres minimum 3 contre lui pour le vaincre, et encore c'était limite. Voyant leur ancienne victime devenir de plus en plus aguerrie, ses agresseurs décidèrent vite de le laisser en paix, ce qui soulageait Rally, bien qu'il était assez frustré de ne pas avoir pu régler le compte de tout le monde.

          A peu près au milieu de cette période de paix, il commença à faire de terrifiants cauchemards où tous étaient contre lui : parents, bullies, etc... et lui faisait subir les pires violences, physiques et mentales. Chaque soir c'était pareil, interminable, et ses parents ne voulaient pas l'aider, s'en fichant complètement. Ce fut l'un de ses pires traumatismes et c'est ce qui a beaucoup favorisé son instabilité mentale et sa folie meurtrière, qu'il a aujourd'hui réussi à canaliser et qui ne ressort qu'avec ce qui pourrait être sujet à altérer sa conscience (alcools, drogues, grande faim, grande soif, et bien d'autres encore). C'est aussi ça qui'il a commencé à développer son pouvoir de Représailles. En la fin de sa période de paix, quand il n'avait pas canalisé sa folie meurtrière, il tortura et tua ses parents de sang froid pour se venger de leur maltraitance, étouffant leur cri. Ce fut un de ses plus grands plaisir, et encore aujourd'hui il en éprouve un souvenir délicieux quand il y repense, bien qu'il ait un minimum de jugeote pour ne pas raconter ça à tout le monde.

           En sortant de chez lui, après avoir commis le meurtre de ses parents, il se fait surprendre par tous ses agresseurs qui l'attendaient depuis un bon bout de temps. Il n'eut même pas le temps de se mettre en position de combat qu'il se fit immobilisé et battre jusqu'à ce qu'il soit assommé avant qu'on lui fasse une grande plaie sur le bras à l'aide d'un couteau et que ses assaillants le jette dans ce qu'ils appellent ici Le Trou A Rats, une sorte de puis profond de 5 mètres, avec beaucoup d'eau croupie à l'intérieur, et surtout tous les déchets et saletés possible (urine, excréments, bouffes périmés habités par des vers et autres bestioles à maladie, ordures ménagères qui se décomposent depuis des mois, cadavres d'animaux en tout genre, liquides très nocifs pour la santé...). Rally, étant assommé, ne pris pas l'échelle, et baigna là-dedans pendant un bon bout de temps, ses agresseurs partants car le croyant mort. Il flotta une demi heure sur le dos au moins, à côté des déchets. Pendant ce temps là, sa plaie sur le bras était en train d'accueillir les milliards de bactéries et virus qui habitaient cet endroit d'une hygiène affreusement basse, et ne tarda pas à s'infecter. Quand il se réveilla, Rally pris conscience de l'endroit où il était et, illico presto, s'en dégagea en vitesse éclaire. Il rentra chez lui, se lava une bonne dizaine de fois, et remarqua que sa plaie était emplie de pue. Paniqué, il nettoya son pue, sortit de la maison, et courut hors de son quartier, mais à peine eut-il le temps de franchir la route en face de lui et accéder au trottoir qu'il s'effondra d'un coup sec au sol. Alerté, un passant appela les urgences et Rally fut transporté à l'hôpital le plus proche.

          Les médecins l'auscultèrent, passèrent la radio sur lui pour voir si tous ses os étaient en état, et virent bien plus impressionnant que des os brisés : tous les agents pathogènes qu'ils connaissaient logeaient dans le corps de Rally, jamais ils n'avaient vu ça de leur vie, ils en restèrent bouches bées. Pas de doutes pour eux, le sort de Rally était scellée, c'était une question de temps avant qu'il meurt, mais le serment d'Hippocrate leur empêchait de le laisser mourir. Au fur et à mesure des jours, les médecins observèrent une évolution des agents pathogènes bien étonnante : ils se rejoignaient tous petit à petit et, un jour, il y eut comme une fusion avec tous ses êtres lilliputiens, il en résulta alors d'une très grande libération d'énergie qui se voyait au travers de la plaie cicatrisée de Rally. Peu après, il se réveilla avec une bonne toux grasse... puis 30 secondes après la toux grasse disparaissait pour laisser place à une migraine... puis des saignements, puis des nausées... si Rally avait résisté à cette armée de micro-organismes, ce n'en était pas moins sans conséquences : désormais, il ne sera jamais complètement en bonne santé, il y aura toujours une maladie pour lui jouer de sales tours.

           En revanche, il saura désormais les manipuler, bien que cela aggravera son état temporairement. Lyzac, un des médecins, en était plus qu’impressionné de voir un phénomène pareil. Avec des traitements bien costauds, Rally pu sortir après plusieurs jours de l'hôpital et rentrer chez lui. Il lui fallu du temps avant de comprendre qu'il pouvait aussi manipuler les maladies, comme il lui fallu du temps aussi pour découvrir qu'il pouvait imposer des émotions. Une fois le pouvoir bien en main, en le maniant avec prudence parce qu'il avait très vite vu que ça aggravait son état, il retrouva sans exceptions tous ses bullies et, soit leur fila une maladie, soit les terrorisa avec des émotions de peurs et d'impuissances avant de les tuer au couteau, passant prêt de la mort et de la folie tant il réutilisait trop vite sa capacité sans prendre de médocs. Certains avaient eu la gangrène, tandis que d'autre souffraient du choléra, d'autres encore avaient eu le syndrome de Shark, ou le SIDA, la tuberculose, la rage... les autres avaient eu une belle frayeur avant de se faire achever au coutea. ils succombèrent tous à leur maladie ou à leur blessure, les symptômes ayant fait effets directement. Rally savait maintenant qu'il allait être activement recherché si jamais un jour on savait tout ses meurtres, même si les autorités ne passaient jamais dans son quartier car complètement indifférentes à ce qu'il s'y passait. Rally, en toute discrétion, ramena les cadavres vers Le Trou A Rat et, d'un geste symbolique qui signifait pour lui "la boucle est bouclée", les balança dans cet immonde trou à déchets. Après la besogne faite et mûre réflexion, il se décida à quitter ce lieu de misère pour rejoindre Green Hill qu'il voyait comme un lieu paradisiaque.

          Juste en sortant de son quartier, il croisa un des médecins qu'il avait soigné, Lyzac. Tous 2 parlèrent longtemps, à bonne distance pour que Lyzac évite de choper ce qu'avait Rally et, après plusieurs minutes de bavardages, Rally accepta que Lyzac vienne avec lui à Green Hill, s'étant garder de lui raconter les raisons de son départ. Alors tous 2 marchèrent, des jours et des jours, se rationnant avec ce que le médecin avait pu emporter de chez lui, avant d'arriver à Green Hill. Depuis, il y vivent paisiblement, vivant de la chasse et de l'eau douce naturelle dans un abri primaire. Personne ne connaît ses meurtres, il l'a enfoui en lui et a brûlé les preuves avec comme rêve de renverser l'infâme dictature de Robotnik, prendre le pouvoir et mettre fin à toutes les injustices de ce monde jusqu'à avoir un monde idyllique et utopique, car son but ultime est de changer le monde pour le rendre heureux et d'y installer l'équité et la joie sur le long terme en étant un bon dictateur.

Etats spéciaux :

Inhuman Powerfull: Tout, et je dis bien TOUT ce qui est susceptible d'altérer son raisonnement, (alcools, drogues, grande faim et soif, maladie mentale, émotion trop forte, torture mentale) lui fait perdre la raison et laisse ressortir sa folie meurtrière. A ce moment là, ses yeux s'injectent de sang, il tremble de toutes parts, pousse un grand cri et fracasse tout pour se défouler : objets, vivants ou robots, ennemis ou alliés, il peut donc causer de graves ennuis à ceux qui l'aident comme il peut les aider. Si pendant ce combat cet état survient, il sera plus fort mais moins précis, donc ce n'est pas spécialement à son avantage, tout dépend si l’adversaire sait bien esquiver les coups.

Autres : Le pouvoir Nightmare peut évoluer en fonction des envies et events du MJ parce que y'a beaucoup de points sur lesquels le pouvoir pourrait s'améliorer.

Ce sera le MJ qui décidera quelle maladie son adversaire attrape selon comment il régit les règles du RP.

MJ décide si les maladies que lancent Rally sont très contagieuses en général ou non (càd qu'il suffit que quelqu'un soit très proche de l'ennemi sur lequel il a lancé sa maladie pour l'attraper instantanément à son tour, ça serait à double tranchant dans ce cas.

Qui décide quelle maladie a Rally ? Moi ? MJ ? Ça dépend ?

(Juste, par contre je suis pas d'accord sur le fait que mes pouvoirs tombent du ciel. L'explication de leur origine est peut-être bizarre ou tirée par les cheveux, soit, mais pas ils viennent pas du ciel : Nightmare c'était, comme son nom l'indique, à cause des multiples cauchemards qu'il a fait et qui l'ont traumatisé. La manipulation de la maladie c'était parce qu'il avait toutes les maladies en lui qui ont fusionné et qui lui on donné ce don unique. Je prend ton idée car je la trouve très intéressante, mais par contre l'origine de mes pouvoirs je les avais expliqué).

(Au fait, si Lyzac vient avec Rally, c'est parce qu'il a un doctorat de recherche, et vu que Rally est un cas unique en son genre et qu'il est passionné de médecine il a demandé à son équipe s'il pouvait faire des recherches sur Rally afin d'augmenter grandement l'efficacité des antiviraux et antibios actuels et aussi d'être à ses côtés si possible pour mieux comprendre le fonctionnement de toutes les maladies qui cohabitent en un être).


Dernière édition par Superfoxy le Sam 23 Mai 2020 - 19:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
AlexiSonicKST
[!]Animateur déchu/[!]"Punching Ball"
AlexiSonicKST

Masculin Messages : 6010
Age : 24
Localisation : Un endroit un peu plus privé. ;)
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

Rally Le Guépard Aguerri  Empty
MessageSujet: Re: Rally Le Guépard Aguerri    Rally Le Guépard Aguerri  EmptySam 23 Mai 2020 - 16:42

Bon. On en a discuté avec Solar, et pour l'instant nous en sommes arrivés à la conclusion qu'il y a encore de gros trucs qui clochent. J'apprécie vraiment les efforts que tu fais et je tiens à souligner ta persévérance.

Les pouvoirs viennent vraiment de nulle part. Ca pourrait ne pas être un problème mais le truc c'est que t'as deux pouvoirs sans aucun rapport l'un avec l'autre et qui tombent du ciel. Une option serait du coup d'en retirer un des deux, mais je vais plutôt te suggérer de considérer que le vrai pouvoir de Rally, c'est un pouvoir de Représailles. En gros, s'il vit des choses suffisamment horribles et de façon suffisamment répétée, il peut affecter les personnes autours des mêmes maux qui l'affectent, avec comme conséquence qu'il n'en guérit jamais vraiment.

En pratique, ça signifie qu'au lieu de méditer pour faire cauchemarder les gens (ce qui les feraient probablement hurler et donc perturberait sa concentration, donc pas super top comme logique), il devrait au contraire lui-même repenser à ses pires cauchemars, mobiliser ses peurs les plus profondes, se laisser submerger par sa haine et ses horribles souvenirs, au point que la force de ses sentiments affectent toutes personnes assez proches (plus elles sont proches, plus elles sont affectées). Au lieu de voir une image spécifique, ils sont "contaminés" par les émotions brutes, ce qui se manifeste de façon différente et libre d'interprétation pour la personne en face. Une fois l'effet actif, Rally peut le maintenir ou non, mais en fonction de la puissance des émotions partagée les victimes mettront un certain temps à s'en remettre. Les gens peuvent résister avec une grande force mentale, en se forçant à se concentrer sur autre chose, en se bouchant les oreilles et en fermant les yeux, en parvenant à assommer Rally ou en le ramenant à la réalité.

Ca signifie qu'au lieu de toucher les personnes tout en faisant attention à ne pas trop le faire parce qu'il peut utiliser son pouvoir mais en fait il est juste contagieux et on ne sait pas trop ce qui aggrave les symptômes, il pourrait fermer les yeux, serrer les poings, et concentrer les effets des agents pathogènes en lui, aggravant leurs symptômes et dégageant tout d'un coup cette puissance contaminatrice autours de lui, exactement de la même façon qu'avec ses sentiments. Les divers agents pathogènes sont alors propulsés autours de lui, que ce soit dans l'air ou dans les liquides, pour infecter les personnes alentours. Les personnes faibles ou blessées seront plus faciles à infecter, mais il est possible de se protéger comme de n'importe quelle autre maladie (masque, gants, désinfectant...), et Rally lui-même doit faire face aux effets provoqué par la concentration de ces agents pathogènes dans son corps.

En clair, le pouvoir consisterait à se forcer à revivre une expérience du passé avec une intensité nouvelle, ce qui la concrétise à la fois pour l'utilisateur et pour les personnes alentours. Cela peut être une émotion (exemple la peur), cela peut être une condition physique (exemple une maladie), cela pourra peut-être être autre chose. Mais dans l'absolu, c'est un pouvoir qui ravive le passé, le concrétise, et force son utilisateur comme les victimes proches à les vivre ou les revivre.

Rally pourrait ne pas avoir compris toute la complexité de ce pouvoir, et il n'aurait découvert que quelques applications qu'il considère comme des pouvoirs différents.
Il peut contaminer des gens au prix de ressentir à nouveau les effets des multiples maladies attrapées dans le trou à rats. Il appellera peut-être ce pouvoir "Disease" ou "Sickness" s'il le veut. Son esprit revanchard est si fort qu'il est prêt à revivre 10 fois les douleurs et autres symptômes provoqués par sa plaie infectée si ça signifie que ses ennemis la vivent aussi. Et à chaque fois qu'il revit cette horreur, il y devient de plus en plus résilient. Mais il est tout de même obligé de se médicamenter pour ne pas y succomber.
De même avec la torture de ses parents. Il appellera ce pouvoir "Nightmare" sans savoir qu'il s'agit du même pouvoir. Et à nouveau il est prêt à revivre 10 fois les pires instants de son enfance si ça signifie que ses ennemis doivent faire face à une fraction de cette souffrance. A chaque fois qu'il revit cette horreur, il s'y habitue un peu plus. Mais il est tout de même obligé de bouffer des calmants pour pouvoir dormir quelques heures la nuits, et il devient un peu parano.

Là, tu vois, on a un pouvoir puissant dans l'absolu, cohérent dans ses multiples applications, et un personnages qui n'en a qu'une vision limitée et dont sa compréhension peut lentement grandir.

Ce qui est intéressant là dedans, c'est que ça peut aussi devenir une explication à pourquoi il est devenu si ridiculement fort en arts martiaux. En combat s'il se remémore les fois où il s'est fait tabasser gratuitement par cinq ¤badaboum!¤ un matin d'hiver parce qu'il avait pas de goûter à leur refiler, cela décuple la puissance de ses coups. Il pense juste qu'il est méga balèze et qu'à 16 ans il a tout compris aux arts martiaux, mais en fait c'est que son pouvoir se manifeste instinctivement et déstabilise son adversaire, lui transmettant le sentiment d'impuissance qu'il avait quand il était à plat sur le sol gelé en train de cracher du sang. En revanche, et c'est là que le lien avec la personnalité se fait, il n'arrive pas à oublier ce sentiment d'injustice et d'impuissance, et avoir exercé sa revanche sur ses anciennes brutes ne l'a pas satisfait : la violence, la revanche sur la société, l'humanité, serait quelque chose qui l'obnubile, et à chaque confrontation musclée cet état d'esprit ne ferait que s'aggraver sans même qu'il ne s'en rende compte.


Réfléchis-y et dis-moi ce que t'en penses. Si c'est comme ça que tu le vois, je te conseille à nouveau de reprendre la partie pouvoir, de retirer son contenu actuel (surtout la partie "ce qui change/change pas", je pense qu'il y a des façons moins brouillonnes de présenter la chose).



Je ne comprends pas du tout pourquoi un médecin accepterait du jour au lendemain d'aller habiter avec un mec chelou à Green Hill alors qu'il a un emploi stable et probablement déjà un logement. Suspect
Détail, met ton exemple de couleur de texte en gras. Ce sera plus lisible.
Les résumés sont super chouettes !

Ton état spécial de folie meurtrière me semble un peu bizarre. Si je résume, s'il est en train de perdre, ben ça l'énerve et il devient 10 fois plus fort et invincible ? Ca n'est pas très logique. Ne prends pas les états spéciaux comme des "super formes" qui renforcent les gens comme des super saiyans. Utilise ce champ soit pour signaler des moments ou sa personnalité change notablement ou s'il y a des personnes/objets qui le font réagir tout particulièrement, mais pas comme une invitation à faire un Dark Forme ultra OP mais potentiellement létale pour tout le monde et lui-même : ça a l'air cool sur le papier, mais ça n'a vraiment pas beaucoup d'application intéressante dans un RP forum, crois moi.

_______________________________________
Merci Citron !:
 
Merci Vanilla !:
 
Rally Le Guépard Aguerri  2-6410
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Superfoxy
[!]Avocat Intermittant
Superfoxy

Masculin Messages : 773
Age : 16
Localisation : Igor d'Osgor me cherche pas t'as tort
Humeur : On joue à Sonic, steplait steplait steplait steplait.

Rally Le Guépard Aguerri  Empty
MessageSujet: Re: Rally Le Guépard Aguerri    Rally Le Guépard Aguerri  EmptySam 23 Mai 2020 - 19:55

@Superfoxy a écrit:
EDIT : GROSSES CORRECTIONS ET RETRAVAILS SUR LA DEMANDE D'ALEXIS ENCORE UNE FOIS.

@Superfoxy a écrit:
Je relisais nostalgiquement l'event de Freedom Dreamer, quand soudain l'idée fut. Mais de quelle idée je parle me diriez-vous ? Hé bien de crée une fiche personnage valide pardi ! Hé oui ! Évolution ! Révolution ! Tergiversions ! Action par action et tout se qui finit par ion !

Il est grand temps de faire évoluer tout ça

Nom du personnage : Rally, et il porte bien son (vrai) nom maintenant, puisqu'il essayera toujours de rallier les gens à sa cause pour être plus puissant, chose qu'il a développé tard (vers 14 ans). Du fait de son entraînement au combat qui a duré des années, on le surnomme parfois "la bête aux multis-sports".

Sexe : C 1 bonome ta kru kwa Homme cisgenre.

Âge: 16 ans, 9 mois et 4 jours (et comptez pas sur moi pour actualiser chaque fois).

Couleur de texte : jaune avec points noirs (histoire de coller à la couleur de sa peau).

Type : Fugitif.

Apparence : Un guépard jaune, foncé vers les extrémités, plus clair lorsqu'on se rapproche du centre du corps (c'est-à-dire visage, ventre et genoux), lui faisant un dégradé foncé/clair.

               Il est évidemment tacheté de points noirs (non pas les points noirs moches de l'adolescence hein, ça fait partie de son épiderme), a une longue queue qui dépasse de son pantalon (y'a toujours un petit trou pour la laisser passer sinon ça lui fait des tendinites monstres), des yeux verts, une chemise avec 3 gros boutons noirs qui servent à la fermer, un jogging noir histoire d'être plus ample dans ses mouvements... et pas mal de muscles bien bâtis au niveau des bras, jambes, abdos et pecs qui s'expliquent avec son histoire.

Equipement : simple couteau à cran d'arrêt, basique mais efficace quand on sait s'en servir.

Raccourci des capacités :
 

Capacités : A cause de la méchanceté des autres, il a du apprendre à se battre pendant des années et des années pour pouvoir faire face aux menaces et ne plus être soumis, et ça a porté ses fruits : c'est un excellent combattant au corps à corps : précision, endurance, rapidité, puissance et réflexe sont ses maîtres mots, il terrasserait quelqu'un sans le moindre soucis (à condition que ce soit du 1 vs 1, que ce soit un être organique et qu'il n'ait pas une meilleure arme que lui bien entendu, mais il est extrêmement difficile voir impossible de le surpasser à combat égal, dû à ses années d'entraînement).  

             Pour exemple, 20 km/h est sa vitesse de croisière, c'est-à-dire qu'il est assez endurant pour courir 20 km/h pendant des heures, c'est l'équivalent d'une personne non entraînée qui trottine tranquillement, et il peut se taper une pointe jusqu'à 30 km/h pendant 45 secondes. Chaque fois qu'il baisse d'1 km/h, il gagne 15 secondes de plus avant l'épuisement (à 29 km/h, il peut courir pendant 1 min, à 28 km/h 1 min 15 s, et ainsi de suite).

Lorsqu'il a des symptômes respiratoires, sa vitesse baisse drastiquement, jusqu'à 10 km/h à peine pour les cas les plus graves. Dans ce cas, sa pointe de sprint n'atteint que 15 km/h et il ne les tient que 10 secondes (dans ces moments là, son sprint n'est supérieur que de 5 km/h à sa vitesse de croisière). Si c'est une forte fièvre, il peut toujours courir aussi vite et a toujours autant d'endurance, mais sa vision aura tendance à tanguer, il zigzaguera et il peut même avoir des hallucinations. Quant aux courbatures, si elles le surprennent pendant qu'il court, ça lui procurera une douleur extrême qui l'arrêtera tout de suite, il continuera seulement s'il est en danger de mort. Enfin, si jamais la nausée le prend, il aura beaucoup plus de chances de vomir, mais ça ne l'arrêtera pas pour autant. Le reste des maladies n'affectent pas sa condition physique, faut juste pas qu'il se concentre dessus. Rally connaît évidemment tous les points fragiles du corps (nerfs, muscles, veines, etc...), il sera où taper selon s'il a envie que son ennemi se relève ou non, et ne rate jamais sa cible. Enfin, ses nombreux et développés réflexes lui permettront de parer la plupart des coups de son adversaire, c'est très dur de briser sa défense (tout ce que je dis est dans le cas où c'est un combat à arme(s) égales bien sûr).

S'il connaît si bien les points faibles de ses adversaires, c'est tout simplement dû à ses entraînements aux combats. Ses coachs lui ont appris dès son arrivé à la salle où il devait frapper pour mettre KO ses ennemis. Evidemment, à ses débuts, Rally n'arrivait pas ou très peu souvent à frapper là où il fallait : manque de précision,  de rapidité, ou même de force. Avec le temps et l'entraînement, et aussi par essais-erreurs, il devenait plus rapide, plus précis et plus puissant.

Jamais par contre il n'a été confronté à un vrai duelliste qui savait ce qu'il faisait, faut dire que ça court pas les rues là où il habite, donc Rally ne sait pas s'il s'en tirerait bien contre un expert, il faudrait qu'il y soit confronté. A moins que l'on ne considère ses adversaires dans les sports de combats qu'il affrontait tous les jours en 1 vs 1 avec un coach qui arbitrait comme des duellistes, là dans ce cas il en a affronté des masses. Il sait très bien percevoir les feintes, les combats de rue lui ont appris à être vicieux, et à la salle ses adversaires en faisaient en permanence pour le fatiguer. D'ailleurs, quand il n'était pas encore très bien entraîné, il se faisait toujours avoir par les feintes et se fatiguait trop, ses ennemis n'avaient plus qu'à l'achever en lui mettant un KO technique. Encore une fois, avec le temps et l'entraînement, il a appris à les voir et à ne plus se faire avoir par ces dernières. Enfin, il a une très bonne connaissance des différents styles de combats, puisqu'il avait pris tous ceux que proposait sa salle de sport : MMA, boxe, jujitsu, aïkido, karaté, lutte et self-défense. Rally ne connaît pas tout sur tout, mais ce qu'il a appris lui suffit et ça fait une très bonne base.

              Il a aussi quelques connaissances en survie (comment se rationner, chasser et trouver de l'eau douce)

Raccourci des pouvoirs :
 

Pouvoirs : (Affinité magique : esprit.)

Rally a un pouvoir particulier que l'on pourrait nommer Représailles, mais lui pense en avoir plusieurs fragmentés, n'ayant pas compris sa complexité, seul quelques applications. Concrètement, s'il vit une situation horrible et suffisamment répété, il peut s'en servir contre ses adversaires, comme un grosse résilience. En serrant les poings, fermant les yeux, replongeant dans ses terribles souvenirs, mobilisants ses peurs et se laissant emporter par la haine, Rally peut transmettre des émotions brutes négatives (surtout la peur et l'impuissance dans son cas) ou des conditions physiques (maladies) qui affecteront les personnes plus ou moins selon leur proximité physique et leur état physique et psychologique (les blessés et faibles auront moins de chance de s'en sortir indemne face à ce pouvoir). En fonction des émotions partagés, les victimes mettront un certain temps à s'en remettre.

Ce pouvoir l'aide aussi pour le corps à corps. Bien que ses entraînements l'aient vraiment aidé à être un meilleur combattant, s'il repense à l'impuissance qu'il a eu quand ses agresseurs lui faisaient manger le sol, il déstabilisera son adversaire qui sera "contaminé" par cette émotion, ce qui rendra Rally 10 fois plus balèze, bien qu'il croit que seul le fruit de ses entraînements fait sa puissance

Bien sûr, ses ennemis ont bien des moyens de se protéger de son attaque : en s'éloignant, tout simplement, ou encore, s'il transmet des émotions brutes, en ayant une grande résistance mentale, en se concentrant sur autre chose, en fermant les yeux et bouchant les oreilles, en assommant Rally ou en le ramenant à la réalité. Si jamais Rally essaye d'imposer une condition physique, les adversaires peuvent s'en protéger comme avec n'importe quel autre agent pathogène (masques, gants, désinfectants, antiviraux, antibiotiques...), bien que les symptômes de la maladie surviennent instantanément une fois la cible atteinte.

L'utilisation de ce pouvoir n'est pas sans conséquences sur Rally et il ne peut pas envoyer n'importe quoi, ignorant sa complexité pour le moment. Tout ce qu'il transmet est lié à son passé (cf histoire). Chaque fois qu'il utilisera ce pouvoir, que ce soit pour imposer une condition physique ou une émotion forte, sa résilience accroîtra un peu plus, mais ne sera jamais complète. Quand il voudra rendre malade ses ennemis, il ressentira la même douleur qu'il a subite lorsqu'il s'est fait jeter dans Le Trou A Rats dû à la taillade sur son bras et à tous les agents pathogènes qui sont venus en lui. Ses symptômes s'aggraveront et il va devoir se médicamenter pour ne pas y succomber. De même, s'il essaye de transmettre des émotions brutes, Rally va devoir se retaper tous les affreux instants de son enfance avant de devoir se farcir une bonne dose de calmants pour dormir quelques heures tranquilles la nuit, bien plus que d'habitude, et ça le rendra un peu parano.

Rally vit bien avec son pouvoir, ou ses pouvoirs comme il le pense (il a nommé "Disease" son pouvoir de lancer des maladies et "Nightmare" celui où il terrorise les gens, bien que les 2 ne font qu'1). Pour lui, c'est une forme de résilience très puissante.

Raccourci de la personnalité :
 

Personnalité : C'est un être revanchard, haineux, vengeur, instable mentalement, à moitié fou, sadique avec ses ennemis, extrêmement méfiant et très agressif avec ceux qui lui paraisse louche, tout ça à cause de son enfance, mais néanmoins muni de bonnes intentions. Ce qu'il supporte le moins, c'est les injustices, c'est la 1ère chose qu'il
veut régler dans ce monde et qui l'énerve au plus haut point.

               Rally n'hésitera pas à utiliser toutes les violences possibles pour éliminer ce qu'il considère comme les "nuisibles de ce monde" et éprouvera même un grand plaisir à torturer/détruire ses ennemis physiquement/mentalement qui varie selon ce que ses adversaires lui ont fait subir, convaincu que certaines personnes ne comprennent que par la répression. En revanche, pour toutes les personnes qu'il considère victime de la société, il les aidera jusqu'au dernier souffle par tous les moyens possibles et essayera de les rallier à lui pour se crée un régiment puis une armée afin de faire tomber la dictature du Docteur Robotnik, toutes les opportunités sont bonnes pour augmenter ses chances de renverser le gouvernement, il les saisira dès que possible. Rally fera tout son possible pour offrir une vengeance à tous ceux qui ont subi des injustices.

               Il s'en prendra toujours à la personne qui a fait du mal, jamais à son entourage ni à un innocent, c'est contraire à sa morale. Il excuse aussi certains cas de méchants (ceux par exemples qui ont subi un lavage de cerveau dès l'enfance et qui ont été moulé comme pions dans le monde criminel), ces cas particuliers il ne leur fera rien, Rally s'en prendra uniquement à ceux qu'il considère comme les vrais "mauvaises personnes qui pourrissent cette planète".

              Son intelligence est très moyenne : il est pas complètement abruti et naïf à croire tout et à se mettre en danger pour rien, mais il a pas de capacités dans l'informatique, la science, la mécanique, il sait rien réparer et il saurait pas créer un produit chimique pour l'aider. Il n'a aucune connaissance géographique et politiques, le gouvernement se résume pour lui à "Robotnik est un sale enfoiré de corrupteur qui enlève les libertés, faut le gerter", c'est tout.

Personnes qu'ils considèrent comme des enfoirés finis :

antisémites et anti-religeux en général, racistes, homophobes, sexistes etc... et tous ceux qui circonscrivent les libertés essentielles comme la liberté d'expression, la liberté de conscience et tout ce qui s'ensuit, ainsi que les traîtres, les corrupteurs, corrompus et bien d'autres (qui se sont laisser corrompre, pas ceux qui ont pas eu le choix comme les enfants en bas âges ou ceux qui y ont été obligé sous peines de violences), ceux qui sont injustes et ceux qui sont mauvais gratuitement... la base quoi. Ceux là, il n'a aucune pitié pour eux, et s'ils peut les faire souffrir un maximum avant de les tuer, il n'hésitera pas.

               Il rira au nez de tous ceux qui le trouvent trop violent puisque pour lui il y a certaines personnes qui ne comprennent que par la répression. Pour l'instant, il n'a rien fait de malsain sous les yeux de Lyzac parce qu'il n'en a pas eu besoin, mais ce dernier étant médecin a bien compris que son chère ami avait un pète au casque.

Sa violence pourrait très bien être amoindrie et son humanité grandement relevée s'il construit des relations amicales comme avec Lyzac. Mieux, s'il trouve une petite amie, ça peut vraiment le rendre bien plus tendre et plus stable mentalement. M'enfin, pour l'instant il ne connaît que la haine, la revanche, le mépris, le dédain, la rancœur... et un tout petit peu l'amitié.

Raccourci de l'histoire :
 

La petite histoire de Lyzac :
 

Histoire : Simple habitant d'un quartier chaud de Station Square et, de ce fait, oublié par les autorités de Robotnik, Rally a eu une vie des plus... traumatisantes et ingrates : parents violents, bullies qui ne le lâchent pas, moqueries en tout genre dû au fait qu'il était le seul guépard de son environnement, isolement par les adultes. On aurait dit qu'une entité maléfique avait jeté la boîte de Pandore sur lui grande ouverte tellement sa malchance était incroyable. Son pouvoirs et ses capacités sont arrivés petits à petits dû à certaines de ses mésaventures, une chance dans la malchance comme qui dirait.

          Tout d'abord, ses capacités de combat s'expliquent par le ras-de-bol total de se faire harceler, par l'envie de révolte. Enfant, il était complètement soumis et était moqué, battu, isolé, et ça arrangeait ses agresseurs. Arrivé vers 11/12 ans, la préadolescence, ses hormones ont commencé à s'activer et il s'est rebellé, mais version puissance 10. Ainsi, arrivé à ce moment là, dans ses 1ers instants de révoltes, il chercha une salle de sport où il y avait tout type de combat et ne tarda pas à la trouver. Ses parents, joyeux à l'idée d'être débarrassés encore plus souvent de lui, payèrent ses séances sans le moindre soucis. Rally commença alors tous les sports de combats possibles : boxe, jujitsu, karaté, MMA, aïkido... il était animé par la détermination et l'envie de vengeance qui était en lui depuis des années. De plus, il pouvait se le permettre : il était déscolarisé (il sait juste lire (il bute pas mal sur les phrases), écrire (avec des fautes ça va de soi), compter (il bute aussi sur les chiffres), additionner, soustraire, diviser et multiplier des chiffres simples, rien de plus, et pour multiplier et diviser il lui faut vraiment beaucoup de temps), alors il avait tout son temps. 50H00 par semaine, c'était le temps qu'il lui fallait pour faire tous ses entraînements au complet. Il rentrait chez lui, fatigué, éreinté, vidé de son énergie, avec des bleus partout au début, mais fière et toujours aussi déterminé et revanchard.

          Au fil du temps, il rentrait de moins en moins fatigué, avec de moins en moins de bleus. Il commençait à être redoutable, et ce n'est pas qu'à sa salle que ça se remarquait : ses agresseurs avaient de plus en plus de mal à le faire se soumettre, et les quelques malheureux qui avaient pris la confiance et qui osaient l'affronter en 1 vs 1, pensant que c'était une victime finie, se faisait joyeusement démolir de toutes parts par Rally qui éprouvait un plaisir sadique et vengeur à leur renvoyer tous les coups qu'ils lui avaient donné, rentrant avec les os brisés. Il devenait de plus en plus redoutable à mesure que les années passaient, si bien que ses agresseurs devaient êtres minimum 3 contre lui pour le vaincre, et encore c'était limite. Voyant leur ancienne victime devenir de plus en plus aguerrie, ses agresseurs décidèrent vite de le laisser en paix, ce qui soulageait Rally, bien qu'il était assez frustré de ne pas avoir pu régler le compte de tout le monde.

          A peu près au milieu de cette période de paix, il commença à faire de terrifiants cauchemards où tous étaient contre lui : parents, bullies, etc... et lui faisait subir les pires violences, physiques et mentales. Chaque soir c'était pareil, interminable, et ses parents ne voulaient pas l'aider, s'en fichant complètement. Ce fut l'un de ses pires traumatismes et c'est ce qui a beaucoup favorisé son instabilité mentale et sa folie meurtrière, qu'il a aujourd'hui réussi à canaliser et qui ne ressort qu'avec ce qui pourrait être sujet à altérer sa conscience (alcools, drogues, grande faim, grande soif, et bien d'autres encore). C'est aussi ça qui'il a commencé à développer son pouvoir de Représailles. En la fin de sa période de paix, quand il n'avait pas canalisé sa folie meurtrière, il tortura et tua ses parents de sang froid pour se venger de leur maltraitance, étouffant leur cri. Ce fut un de ses plus grands plaisir, et encore aujourd'hui il en éprouve un souvenir délicieux quand il y repense, bien qu'il ait un minimum de jugeote pour ne pas raconter ça à tout le monde.

           En sortant de chez lui, après avoir commis le meurtre de ses parents, il se fait surprendre par tous ses agresseurs qui l'attendaient depuis un bon bout de temps. Il n'eut même pas le temps de se mettre en position de combat qu'il se fit immobilisé et battre jusqu'à ce qu'il soit assommé avant qu'on lui fasse une grande plaie sur le bras à l'aide d'un couteau et que ses assaillants le jette dans ce qu'ils appellent ici Le Trou A Rats, une sorte de puis profond de 5 mètres, avec beaucoup d'eau croupie à l'intérieur, et surtout tous les déchets et saletés possible (urine, excréments, bouffes périmés habités par des vers et autres bestioles à maladie, ordures ménagères qui se décomposent depuis des mois, cadavres d'animaux en tout genre, liquides très nocifs pour la santé...). Rally, étant assommé, ne pris pas l'échelle, et baigna là-dedans pendant un bon bout de temps, ses agresseurs partants car le croyant mort. Il flotta une demi heure sur le dos au moins, à côté des déchets. Pendant ce temps là, sa plaie sur le bras était en train d'accueillir les milliards de bactéries et virus qui habitaient cet endroit d'une hygiène affreusement basse, et ne tarda pas à s'infecter. Quand il se réveilla, Rally pris conscience de l'endroit où il était et, illico presto, s'en dégagea en vitesse éclaire. Il rentra chez lui, se lava une bonne dizaine de fois, et remarqua que sa plaie était emplie de pue. Paniqué, il nettoya son pue, sortit de la maison, et courut hors de son quartier, mais à peine eut-il le temps de franchir la route en face de lui et accéder au trottoir qu'il s'effondra d'un coup sec au sol. Alerté, un passant appela les urgences et Rally fut transporté à l'hôpital le plus proche.

          Les médecins l'auscultèrent, passèrent la radio sur lui pour voir si tous ses os étaient en état, et virent bien plus impressionnant que des os brisés : tous les agents pathogènes qu'ils connaissaient logeaient dans le corps de Rally, jamais ils n'avaient vu ça de leur vie, ils en restèrent bouches bées. Pas de doutes pour eux, le sort de Rally était scellée, c'était une question de temps avant qu'il meurt, mais le serment d'Hippocrate leur empêchait de le laisser mourir. Au fur et à mesure des jours, les médecins observèrent une évolution des agents pathogènes bien étonnante : ils se rejoignaient tous petit à petit et, un jour, il y eut comme une fusion avec tous ses êtres lilliputiens, il en résulta alors d'une très grande libération d'énergie qui se voyait au travers de la plaie cicatrisée de Rally. Peu après, il se réveilla avec une bonne toux grasse... puis 30 secondes après la toux grasse disparaissait pour laisser place à une migraine... puis des saignements, puis des nausées... si Rally avait résisté à cette armée de micro-organismes, ce n'en était pas moins sans conséquences : désormais, il ne sera jamais complètement en bonne santé, il y aura toujours une maladie pour lui jouer de sales tours.

           En revanche, il saura désormais les manipuler, bien que cela aggravera son état temporairement. Lyzac, un des médecins, en était plus qu’impressionné de voir un phénomène pareil. Avec des traitements bien costauds, Rally pu sortir après plusieurs jours de l'hôpital et rentrer chez lui. Il lui fallu du temps avant de comprendre qu'il pouvait aussi manipuler les maladies, comme il lui fallu du temps aussi pour découvrir qu'il pouvait imposer des émotions. Une fois le pouvoir bien en main, en le maniant avec prudence parce qu'il avait très vite vu que ça aggravait son état, il retrouva sans exceptions tous ses bullies et, soit leur fila une maladie, soit les terrorisa avec des émotions de peurs et d'impuissances avant de les tuer au couteau, passant prêt de la mort et de la folie tant il réutilisait trop vite sa capacité sans prendre de médocs. Certains avaient eu la gangrène, tandis que d'autre souffraient du choléra, d'autres encore avaient eu le syndrome de Shark, ou le SIDA, la tuberculose, la rage... les autres avaient eu une belle frayeur avant de se faire achever au coutea. ils succombèrent tous à leur maladie ou à leur blessure, les symptômes ayant fait effets directement. Rally savait maintenant qu'il allait être activement recherché si jamais un jour on savait tout ses meurtres, même si les autorités ne passaient jamais dans son quartier car complètement indifférentes à ce qu'il s'y passait. Rally, en toute discrétion, ramena les cadavres vers Le Trou A Rat et, d'un geste symbolique qui signifait pour lui "la boucle est bouclée", les balança dans cet immonde trou à déchets. Après la besogne faite et mûre réflexion, il se décida à quitter ce lieu de misère pour rejoindre Green Hill qu'il voyait comme un lieu paradisiaque.

          Juste en sortant de son quartier, il croisa un des médecins qu'il avait soigné, Lyzac. Tous 2 parlèrent longtemps, à bonne distance pour que Lyzac évite de choper ce qu'avait Rally et, après plusieurs minutes de bavardages, Rally accepta que Lyzac vienne avec lui à Green Hill, s'étant garder de lui raconter les raisons de son départ. Alors tous 2 marchèrent, des jours et des jours, se rationnant avec ce que le médecin avait pu emporter de chez lui, avant d'arriver à Green Hill. Depuis, il y vivent paisiblement, vivant de la chasse et de l'eau douce naturelle dans un abri primaire. Personne ne connaît ses meurtres, il l'a enfoui en lui et a brûlé les preuves avec comme rêve de renverser l'infâme dictature de Robotnik, prendre le pouvoir et mettre fin à toutes les injustices de ce monde jusqu'à avoir un monde idyllique et utopique, car son but ultime est de changer le monde pour le rendre heureux et d'y installer l'équité et la joie sur le long terme en étant un bon dictateur.

Etats spéciaux :

Inhuman Powerfull: Tout, et je dis bien TOUT ce qui est susceptible d'altérer son raisonnement, (alcools, drogues, grande faim et soif, maladie mentale, émotion trop forte, torture mentale) lui fait perdre la raison et laisse ressortir sa folie meurtrière. A ce moment là, ses yeux s'injectent de sang, il tremble de toutes parts, pousse un grand cri et fracasse tout pour se défouler : objets, vivants ou robots, ennemis ou alliés, il peut donc causer de graves ennuis à ceux qui l'aident comme il peut les aider. Si pendant ce combat cet état survient, il sera plus fort mais moins précis, donc ce n'est pas spécialement à son avantage, tout dépend si l’adversaire sait bien esquiver les coups.

Autres : Le pouvoir Nightmare peut évoluer en fonction des envies et events du MJ parce que y'a beaucoup de points sur lesquels le pouvoir pourrait s'améliorer.

Ce sera le MJ qui décidera quelle maladie son adversaire attrape selon comment il régit les règles du RP.

MJ décide si les maladies que lancent Rally sont très contagieuses en général ou non (càd qu'il suffit que quelqu'un soit très proche de l'ennemi sur lequel il a lancé sa maladie pour l'attraper instantanément à son tour, ça serait à double tranchant dans ce cas.

Qui décide quelle maladie a Rally ? Moi ? MJ ? Ça dépend ?

(Juste, par contre je suis pas d'accord sur le fait que mes pouvoirs tombent du ciel. L'explication de leur origine est peut-être bizarre ou tirée par les cheveux, soit, mais pas ils viennent pas du ciel : Nightmare c'était, comme son nom l'indique, à cause des multiples cauchemards qu'il a fait et qui l'ont traumatisé. La manipulation de la maladie c'était parce qu'il avait toutes les maladies en lui qui ont fusionné et qui lui on donné ce don unique. Je prend ton idée car je la trouve très intéressante, mais par contre l'origine de mes pouvoirs je les avais expliqué).

(Au fait, si Lyzac vient avec Rally, c'est parce qu'il a un doctorat de recherche, et vu que Rally est un cas unique en son genre et qu'il est passionné de médecine il a demandé à son équipe s'il pouvait faire des recherches sur Rally afin d'augmenter grandement l'efficacité des antiviraux et antibios actuels et aussi d'être à ses côtés si possible pour mieux comprendre le fonctionnement de toutes les maladies qui cohabitent en un être).
Revenir en haut Aller en bas
AlexiSonicKST
[!]Animateur déchu/[!]"Punching Ball"
AlexiSonicKST

Masculin Messages : 6010
Age : 24
Localisation : Un endroit un peu plus privé. ;)
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

Rally Le Guépard Aguerri  Empty
MessageSujet: Re: Rally Le Guépard Aguerri    Rally Le Guépard Aguerri  EmptyDim 24 Mai 2020 - 12:33

Pfouf, n'oublie pas d'éditer le premier message aussi. Wink

Niveau "connaissance des points faibles" : je n'y connait pas grand chose mais les coachs vont probablement donner des conseils pour mettre KO l'adversaire sans infliger de blessures graves, non ? Il peut probablement transgresser ces règles mais dans ce cas ça vaut le coup de savoir s'il était déjà considéré comme un type dangereux dans les salles de combat.
Attention aussi qu'il te faut toi-même avoir quelques notions de ses styles de combat pour savoir les appliquer en RP. Si je me gourre pas l'aïkido par exemple y'a pas mal de prises spécifiques et un style de combat bien différent de la boxe.

J'aime pas trop utiliser des valeurs numériques pour la vitesse. C'est pas une mauvaise chose hein, juste personnellement mettre plein de chiffres dans un RP où on mesure rarement précisément les distances et le temps ça me semble un peu excessif.
Je te conseille de considérer le fait que ce soit un guépard. Probablement que ces hybrides sont prédisposés à avoir une grande vitesse de course à pied (même s'ils ne le font pas à quatre pattes). Tu peux garder ces valeurs numériques, mais commente-les : est-ce rapide par rapport à un homme moyen ? Même si ça peut sembler évident, je préfère que le membre moyen qui lirait ta fiche n'ait pas besoin d'aller faire des recherches internet pour savoir si les valeurs que tu donnes sont moyennes, impressionnantes ou surnaturelles.

Bon je suis désolé de t'avoir quasiment imposé ton pouvoir au final. Je pense que ce sera intéressant à développer, mais j'espère que tu l'apprécies tel quel.
Vu comment le pouvoir se manifeste maintenant, je pense qu'il n'y a pas de raisons d'empêcher Rally de pouvoir guérir, si on lui donne suffisamment de temps de convalescence pendant lequel il n'utilise pas son pouvoir du tout. Par contre je pense que tu peux facilement ajouter la taillade qu'il a eue au bras comme une large cicatrice encore visible aujourd'hui, voire potentiellement qui se rouvre quand il utilise "Disease".

Maintenant peut-être que cet individu troublé utilise instinctivement son pouvoir pendant la nuit lorsqu'il fait des cauchemars ou son passé revient le hanter. Il serait intéressant que tu vois en quelle mesure Rally contrôle son pouvoir et si le pouvoir peut se déclencher de lui-même en cas de stress.
Par ailleurs, je t'ai proposé une façon pour le pouvoir de se déclencher, mais tu peux choisir des options :
- soit Rally se concentre un moment, le temps que son passé lui reviennent, se concrétise pour lui, devienne de plus en plus réel et intense, avant qu'il ne libère tout d'un coup son pouvoir comme une explosion autours de lui (temps de "chargement" proportionnel à la portée et à l'intensité ressentie par les victimes en fonction de la proximité). Dans ce cas il faut arriver à le déstabiliser avant qu'il ne lance son pouvoir et pendant qu'il se remémore ces souvenirs.
- soit Rally se concentre, et à mesure que son passé lui revient et se concrétise pour lui, ses émotions et ressentiments contaminent peu à peu les victimes alentours. Dans ce cas arriver à l'arrêter dans l'utilisation de son pouvoir permet d'arrêter les effets de s'envenimer, pour lui comme pour les autres.
Réfléchis aussi à la façon dont il "incante" son pouvoir. J'ai proposé fermer les yeux, mais peut-être y a-t-il différents degrés.
Au début juste y repenser permet de démarrer, puis peut-être qu'après il a besoin de fermer les yeux pour se couper de la réalité, puis les poings à mesure que la tension augmente, peut-être se met-il à murmurer, puis marmonner, puis peu à peu crier ses souvenirs et ses souvenirs... C'est un pouvoir assez tragique que de vivre dans le passé, n'hésite pas à pousser cet aspect tragique dans la façon dont il se manifeste.

Je pense qu'il serait plus judicieux d'appliquer les règles de combat de TDRPG : en clair, c'est le narrateur de la victime qui choisit les effets de l'attaque. En pratique :
- ton pouvoir a l'effet que tu souhaites sur Rally
- si tu joues avec un personnage contrôlé par quelqu'un d'autre cette autre personne choisit les effets sur son personnage, s'il arrive à s'en défendre ou pas, et quel agent pathogène passe ses défenses immunitaires
- tu peux choisir l'effet au pif sur les PNJ. Si tu es en train de RP avec quelqu'un d'autre tu peux le laisser choisir.

Si Lizaac veut étudier Rally, ça m'étonnerait qu'il fasse ça dans une cabane à Green Hill. Il a tout intérêt à le garder dans un laboratoire/salle d'hôpital pour faire ses observations dans un endroit contrôlé. Je suis pas franchement convaincu par cette amitié, surtout considérant la personnalité de Rally.
Rally peut être un cas fascinant sans qu'on ait spécialement envie de faire copain copain avec un bonhomme aussi dangereux.
C'est difficile pour un "être revanchard, haineux, vengeur, instable mentalement, à moitié fou, sadique avec ses ennemis, extrêmement méfiant et très agressif avec ceux qui lui paraisse louche" de tout à coup accorder sa confiance à un médecin, et encore plus pour ce dernier de le voir comme un ami et pas juste comme une source de danger. Ce n'est pas impossible, mais ça m'a l'air de s'être un peu réglé sur un coup de baguette magique dans l'histoire que tu proposes.
De la même manière, je te conseille d'évoquer la relation qu'il peut avoir avec ses entraîneurs et les autres pratiquant des sports qu'il exerce.

_______________________________________
Merci Citron !:
 
Merci Vanilla !:
 
Rally Le Guépard Aguerri  2-6410
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Superfoxy
[!]Avocat Intermittant
Superfoxy

Masculin Messages : 773
Age : 16
Localisation : Igor d'Osgor me cherche pas t'as tort
Humeur : On joue à Sonic, steplait steplait steplait steplait.

Rally Le Guépard Aguerri  Empty
MessageSujet: Re: Rally Le Guépard Aguerri    Rally Le Guépard Aguerri  EmptyMar 26 Mai 2020 - 14:54

@Superfoxy a écrit:
EDIT : GROSSES CORRECTIONS ET RETRAVAILS SUR LA DEMANDE D'ALEXIS ENCORE UNE FOIS.

@Superfoxy a écrit:
Je relisais nostalgiquement l'event de Freedom Dreamer, quand soudain l'idée fut. Mais de quelle idée je parle me diriez-vous ? Hé bien de crée une fiche personnage valide pardi ! Hé oui ! Évolution ! Révolution ! Tergiversions ! Action par action et tout se qui finit par ion !

Il est grand temps de faire évoluer tout ça

Nom du personnage : Rally, et il porte bien son (vrai) nom maintenant, puisqu'il essayera toujours de rallier les gens à sa cause pour être plus puissant, chose qu'il a développé tard (vers 14 ans). Du fait de son entraînement au combat qui a duré des années, on le surnomme parfois "la bête aux multis-sports".

Sexe : C 1 bonome ta kru kwa Homme cisgenre.

Âge: 16 ans, 9 mois et 4 jours (et comptez pas sur moi pour actualiser chaque fois).

Couleur de texte : jaune avec points noirs (histoire de coller à la couleur de sa peau).

Type : Fugitif.

Apparence : Un guépard jaune, foncé vers les extrémités, plus clair lorsqu'on se rapproche du centre du corps (c'est-à-dire visage, ventre et genoux), lui faisant un dégradé foncé/clair.

               Il est évidemment tacheté de points noirs (non pas les points noirs moches de l'adolescence hein, ça fait partie de son épiderme), a une longue queue qui dépasse de son pantalon (y'a toujours un petit trou pour la laisser passer sinon ça lui fait des tendinites monstres), des yeux verts, une chemise avec 3 gros boutons noirs qui servent à la fermer, un jogging noir histoire d'être plus ample dans ses mouvements... et pas mal de muscles bien bâtis au niveau des bras, jambes, abdos et pecs qui s'expliquent avec son histoire. Une longue cicatrice lui barre le bras droit à cause d'un tragique événement

Equipement : simple couteau à cran d'arrêt, basique mais efficace quand on sait s'en servir.

Raccourci des capacités :
 

Capacités : A cause de la méchanceté des autres, il a du apprendre à se battre pendant des années et des années pour pouvoir faire face aux menaces et ne plus être soumis, et ça a porté ses fruits : c'est un excellent combattant au corps à corps : précision, endurance, rapidité, puissance et réflexe sont ses maîtres mots, il terrasserait quelqu'un sans le moindre soucis (à condition que ce soit du 1 vs 1, que ce soit un être organique et qu'il n'ait pas une meilleure arme que lui bien entendu, mais il est extrêmement difficile voir impossible de le surpasser à combat égal, dû à ses années d'entraînement).  

             Pour exemple, 20 km/h est sa vitesse de croisière, ce qui est très rapide par rapport à un humain moyen, c'est-à-dire qu'il est assez endurant pour courir 20 km/h pendant des heures, c'est l'équivalent d'une personne non entraînée qui trottine tranquillement, et il peut se taper une pointe jusqu'à 30 km/h pendant 45 secondes, ce qui est aussi très rapide par rapport à un humain lambda. Chaque fois qu'il baisse d'1 km/h, il gagne 15 secondes de plus avant l'épuisement (à 29 km/h, il peut courir pendant 1 min, à 28 km/h 1 min 15 s, et ainsi de suite).

Lorsqu'il a des symptômes respiratoires, sa vitesse baisse drastiquement, jusqu'à 10 km/h à peine pour les cas les plus graves. Dans ce cas, sa pointe de sprint n'atteint que 15 km/h et il ne les tient que 10 secondes (dans ces moments là, son sprint n'est supérieur que de 5 km/h à sa vitesse de croisière), il court alors comme un humain lambda et tient son sprint encore moins longtemps même que ce dernier. Si c'est une forte fièvre, il peut toujours courir aussi vite et a toujours autant d'endurance, mais sa vision aura tendance à tanguer, il zigzaguera et il peut même avoir des hallucinations. Quant aux courbatures, si elles le surprennent pendant qu'il court, ça lui procurera une douleur extrême qui l'arrêtera tout de suite, il continuera seulement s'il est en danger de mort. Enfin, si jamais la nausée le prend, il aura beaucoup plus de chances de vomir et de s'arrêter à cause des violente contractions d'estomac qu cela provoque, mais s'il est déterminé il vomira juste un bon coup et continuera sa course. Le reste des maladies n'affectent pas sa condition physique, faut juste pas qu'il se concentre dessus. Rally connaît évidemment tous les points fragiles du corps (nerfs, muscles, veines, etc...), il sera où taper selon s'il a envie que son ennemi se relève ou non, et ne rate jamais sa cible. Enfin, ses nombreux et développés réflexes lui permettront de parer la plupart des coups de son adversaire, c'est très dur de briser sa défense (tout ce que je dis est dans le cas où c'est un combat à arme(s) égales bien sûr).

              Il possède quelques connaissances en survie (comment se rationner, chasser et trouver de l'eau douce)

Raccourci des pouvoirs :
 

Pouvoirs : (Affinité magique : esprit.)

Rally a un pouvoir particulier que l'on pourrait nommer Représailles, mais lui pense en avoir plusieurs fragmentés, n'ayant pas compris sa complexité, seul quelques applications. Concrètement, s'il vit une situation horrible et suffisamment répété, il peut s'en servir contre ses adversaires, comme un grosse résilience.  Il peut transmettre des émotions brutes négatives (surtout la peur et l'impuissance dans son cas) ou des conditions physiques (maladies) qui affecteront les personnes plus ou moins selon leur proximité physique et leur état physique et psychologique (les blessés et faibles auront moins de chance de s'en sortir indemne face à ce pouvoir). En fonction des émotions partagés, les victimes mettront un certain temps à s'en remettre.

Pour le déclenchement du pouvoir, Rally doit se concentrer pour se souvenir du passé, qu'il se concrétise et qu'il devienne de plus en plus intense et réel. Lorsque le tout devient assez réel et concret, Rally libère son pouvoir comme une explosion. Pour le contrer, il suffit simplement de le déstabiliser avant qu'il ne se remémore ses souvenirs.

Ensuite, pour son incantation, il y a plusieurs étapes. D'abord, le simple souvenir permet de démarrer, il va falloir ensuite que Rally ferme les yeux pour se couper de la réalité, et quand la tension va monter il va serrer les poings. Après cela, le corps entier de Rally va se mettre à trembler, traduisant le traumatisme de toutes les violences qu'il a subi enfant. En continuant, des larmes vont se mettre à couler, il va se mettre à faire un son continue et monocorde d'une voix grave et guttural, un "oooooooooooooooooooooooooooooooooooo" qui peut faire penser au gourou d'une secte, et ceux qui sont assez proche de lui vont entendre des pleurs... ses propres pleurs, ceux qu'il avait lorsqu'on le violentait. Il ne va pas se mettre à pleurer concrètement, c'est comme si les moments où il avait pleuré dans son enfance ressortait de sa mémoire et qu'il les partageait avec tous ceux qui l'entourent. Enfin, c'est l'explosion : un cri de rage assourdissant sort de sa gorge et il ouvre des yeux brûlants de rancœur, traduisant la haine et la revanche qu'il a pris sur ceux qui l'ont battu, et à partir de là c'est trop tard : des agents pathogènes ou de terrifiants cauchemards vont se répandre telle une explosion, et ceux qui ont le malheur d'êtres proches de lui sans protections vont en subir les conséquences.

Ce pouvoir l'aide aussi pour le corps à corps. Bien que ses entraînements l'aient vraiment aidé à être un meilleur combattant, s'il repense à l'impuissance qu'il a eu quand ses agresseurs lui faisaient manger le sol, il déstabilisera son adversaire qui sera "contaminé" par cette émotion, ce qui rendra Rally 10 fois plus balèze, bien qu'il croit que seul le fruit de ses entraînements fait sa puissance

Bien sûr, ses ennemis ont bien des moyens de se protéger de son attaque : en s'éloignant, tout simplement, ou encore, s'il transmet des émotions brutes, en ayant une grande résistance mentale, en se concentrant sur autre chose, en fermant les yeux et bouchant les oreilles, en assommant Rally ou en le ramenant à la réalité. Si jamais Rally essaye d'imposer une condition physique, les adversaires peuvent s'en protéger comme avec n'importe quel autre agent pathogène (masques, gants, désinfectants, antiviraux, antibiotiques...), bien que les symptômes de la maladie surviennent instantanément une fois la cible atteinte.

L'utilisation de ce pouvoir n'est pas sans conséquences sur Rally et il ne peut pas envoyer n'importe quoi, ignorant sa complexité pour le moment. Tout ce qu'il transmet est lié à son passé (cf histoire). Chaque fois qu'il utilisera ce pouvoir, que ce soit pour imposer une condition physique ou une émotion forte, sa résilience accroîtra un peu plus, mais ne sera jamais complète, et sa sensibilité diminuera de plus en plus... donc son humanité aussi. Quand il voudra rendre malade ses ennemis, il ressentira la même douleur qu'il a subite lorsqu'il s'est fait jeter dans Le Trou A Rats dû à la taillade sur son bras et à tous les agents pathogènes qui sont venus en lui. Ses symptômes s'aggraveront et il va devoir se médicamenter pour ne pas y succomber. De même, s'il essaye de transmettre des émotions brutes, Rally va devoir se retaper tous les affreux instants de son enfance avant de devoir se farcir une bonne dose de calmants pour dormir quelques heures tranquilles la nuit, bien plus que d'habitude, et ça le rendra un peu parano.

Si jamais Rally a un temps de convalescence assez long où il n'utilise aucun de ces pouvoirs, ses symptômes et ses peurs vont s'amenuiser petit à petit jusqu'à disparaître totalement, le laissant tranquille... jusqu'à la prochaine utilisation.

Fun Fact : Quand il utilise le pouvoir "Disease", sa cicatrice au bras droit se rouvre, symbole de l'arrivée de ce pouvoir.

Dans une situation délicate qui commence à le faire stresser, son pouvoir se déclenchera automatiquement de manière instinctive. Le problème, c'est que quand on stresse, on contrôle rien, du coup Rally ne pourra pas contrôler comment il se manifestera (s'il le rendra balèze, imposera une maladie ou un cauchemard), à quelle puissance il sera et combien de temps ça durera, donc c'est pas forcément à son avantage, ça peut le mettre en danger plus qu'autre chose, c'est pourquoi il se doit de garder son sang froid s'il veut jauger les facteurs essentiels à son pouvoir qui lui permette d'en avoir le contrôle un minimum.

Rally vit bien avec son pouvoir, ou ses pouvoirs comme il le pense (il a nommé "Disease" son pouvoir de lancer des maladies et "Nightmare" celui où il terrorise les gens, bien que les 2 ne font qu'1). Pour lui, c'est une forme de résilience très puissante.

Raccourci de la personnalité :
 

Personnalité : Au niveau alignement c'est assez particulier. Disons qu'on peut considérer qu'il a des intentions de Heroes mais qu'il agit comme un Dark.

              C'est un être revanchard, haineux, vengeur, instable mentalement, à moitié fou, sadique avec ses ennemis, extrêmement méfiant et très agressif avec ceux qui lui paraisse louche, tout ça à cause de son enfance, mais néanmoins muni de bonnes intentions. Ce qu'il supporte le moins, c'est les injustices, c'est la 1ère chose qu'il
veut régler dans ce monde et qui l'énerve au plus haut point.

               Rally n'hésitera pas à utiliser toutes les violences possibles pour éliminer ce qu'il considère comme les "nuisibles de ce monde" et éprouvera même un grand plaisir à torturer/détruire ses ennemis physiquement/mentalement qui varie selon ce que ses adversaires lui ont fait subir, convaincu que certaines personnes ne comprennent que par la répression. En revanche, pour toutes les personnes qu'il considère victime de la société, il les aidera jusqu'au dernier souffle par tous les moyens possibles et essayera de les rallier à lui pour se crée un régiment puis une armée afin de faire tomber la dictature du Docteur Robotnik, toutes les opportunités sont bonnes pour augmenter ses chances de renverser le gouvernement, il les saisira dès que possible. Rally fera tout son possible pour offrir une vengeance à tous ceux qui ont subi des injustices.

               Il s'en prendra toujours à la personne qui a fait du mal, jamais à son entourage ni à un innocent, c'est contraire à sa morale. Il excuse aussi certains cas de méchants (ceux par exemples qui ont subi un lavage de cerveau dès l'enfance et qui ont été moulé comme pions dans le monde criminel), ces cas particuliers il ne leur fera rien, Rally s'en prendra uniquement à ceux qu'il considère comme les vrais "mauvaises personnes qui pourrissent cette planète".

              Son intelligence est très moyenne : il est pas complètement abruti et naïf à croire tout et à se mettre en danger pour rien, mais il a pas de capacités dans l'informatique, la science, la mécanique, il sait rien réparer et il saurait pas créer un produit chimique pour l'aider. Il n'a aucune connaissance géographique et politiques, le gouvernement se résume pour lui à "Robotnik est un sale enfoiré de corrupteur qui enlève les libertés, faut le gerter", c'est tout.

              Pour lui il y a 2 catégories de personnes : les enfoirés et les non enfoirés. Qu'est-ce qu'une enflure pour lui ? Tout simplement une personne qui violente quelqu'un sans défense, pour la simple raison qu'il est différent d'eux, avec un groupe en se croyant supérieur. Ceux là, il n'a aucune pitié pour eux, et s'il peut les faire souffrir un maximum avant de les tuer, il n'hésitera pas.

               Il rira au nez de tous ceux qui le trouvent trop violent puisque pour lui il y a certaines personnes qui ne comprennent que par la répression. Pour l'instant, il n'a rien fait de malsain sous les yeux de Lyzac parce qu'il n'en a pas eu besoin, mais ce dernier étant médecin a bien compris que son chère ami avait un pète au casque.


              D'ailleurs, si on lui crache de la haine ou tout autre forme de sentiments négatifs, il ne sera pas vraiment atteint puisqu'il est habitué à ça depuis tout petit ('fin il cassera les dents à celui qui le respecte pas quand même). En revanche, les marques d'affections, amicales et d'empathies vont le déstabiliser bien qu'il ait connu quelques personnes sympathiques dans son entourage, il va commencer à rougir, à mettre les bras derrière son dos, à faire des va-et-viens avec une jambe, à baisser la tête et à dire "Euh...Merci...Héhé". Si jamais quelqu'un lui déclare qu'il l'aime alors là y s'ra complètement chamboulé l'bonhomme : il va plus savoir où se mettre, quoi dire, il va juste rougir bêtement et pas bouger. Bah oui, faut dire que l'amour c'était pas son quotidien, du coup ça va vraiment le perturber... mais c'est pas pour lui déplaire, et tout ce qui est marques de gentillesses amicales/amoureuses pourraient bien l'attendrir avec le temps.

Raccourci de l'histoire :
 

La petite histoire de Lyzac :
 

Histoire : Simple habitant d'un quartier chaud de Station Square et, de ce fait, oublié par les autorités de Robotnik, Rally a eu une vie des plus... traumatisantes et ingrates : parents violents, bullies qui ne le lâchent pas, moqueries en tout genre dû au fait qu'il était le seul guépard de son environnement, isolement par les adultes. On aurait dit qu'une entité maléfique avait jeté la boîte de Pandore sur lui grande ouverte tellement sa malchance était incroyable. Son pouvoirs et ses capacités sont arrivés petits à petits dû à certaines de ses mésaventures, une chance dans la malchance comme qui dirait.

          Tout d'abord, ses capacités de combat s'expliquent par le ras-de-bol total de se faire harceler, par l'envie de révolte. Enfant, il était complètement soumis et était moqué, battu, isolé, et ça arrangeait ses agresseurs. Arrivé vers 11/12 ans, la préadolescence, ses hormones ont commencé à s'activer et il s'est rebellé, mais version puissance 10. Ainsi, arrivé à ce moment là, dans ses 1ers instants de révoltes, il chercha une salle de sport où il y avait tout type de combat et ne tarda pas à la trouver. Ses parents, joyeux à l'idée d'être débarrassés encore plus souvent de lui, payèrent ses séances sans le moindre soucis. Rally commença alors tous les sports de combats possibles : boxe, jujitsu, karaté, MMA, aïkido... il était animé par la détermination et l'envie de vengeance qui était en lui depuis des années. De plus, il pouvait se le permettre : il était déscolarisé (il sait juste lire (il bute pas mal sur les phrases), écrire (avec des fautes ça va de soi), compter (il bute aussi sur les chiffres), additionner, soustraire, diviser et multiplier des chiffres simples, rien de plus, et pour multiplier et diviser il lui faut vraiment beaucoup de temps), alors il avait tout son temps. 50H00 par semaine, c'était le temps qu'il lui fallait pour faire tous ses entraînements au complet. Il rentrait chez lui, fatigué, éreinté, vidé de son énergie, avec des bleus partout au début, mais fière et toujours aussi déterminé et revanchard.

         Il a appris à connaître les points faibles de ses adversaires avec ses entraînements aux combats. Ses coachs lui ont appris dès son arrivé à la salle où il devait frapper pour mettre KO ses ennemis. Evidemment, à ses débuts, Rally n'arrivait pas ou très peu souvent à frapper là où il fallait : manque de précision,  de rapidité, ou même de force. Avec le temps et l'entraînement, et aussi par essais-erreurs, il devenait plus rapide, plus précis et plus puissant.

         Jamais par contre il n'a été confronté à un vrai duelliste qui savait ce qu'il faisait, faut dire que ça court pas les rues là où il habite, donc Rally ne sait pas s'il s'en tirerait bien contre un expert, il faudrait qu'il y soit confronté. A moins que l'on ne considère ses adversaires dans les sports de combats qu'il affrontait tous les jours en 1 vs 1 avec un coach qui arbitrait comme des duellistes, là dans ce cas il en a affronté des masses. Il sait très bien percevoir les feintes. Enfin, il a une très bonne connaissance des différents styles de combats. Rally ne connaît pas tout sur tout, mais ce qu'il a appris lui suffit et ça fait une très bonne base.

         Si les combats en salle ne lui apprenaient pas les points où frapper pour blesser gravement son adversaire ou le tuer, les combats de rue en revanche faisaient parfaitement l'affaire. Quand il n'était pas encore plus fort que ses brutes, il retenait l'endroit où ils frappaient tout le temps pour s'en servir ensuite contre eux quand il serait devenu plus puissant. Le point commun entre ses adversaires de la salle et ses brutes, c'est qu'ils utilisaient toujours les feintes pour le fatiguer avant de l'achever avec un KO technique pour les gens de la salle et un bon passage à tabac avec les brutes, donc il appris petit à petit à voir venir les feintes et à pas se faire prendre bêtement dedans. D'ailleurs, en parlant de la salle, Rally voyait ses coachs comme des libérateurs qui lui permettrait d'avoir sa revanche tant mérité sur la vie et ceux qui la pourrissaient, donc il éprouvait un profond respect ainsi qu'une grande gratitude envers eux, les considérant comme sa vrai famille. Réciproquement, les coachs l'aimait bien aussi : c'était rare de voir un gamin si déterminé et qui continuait inlassablement les entraînements sans se décourager, c'était un plaisir de le coacher. Par rapport à ses adversaires, il éprouvait aussi de la reconnaissance envers eux. Pour Rally, c'était des gens biens qui étaient volontaires pour prendre ses coups afin qu'il s'entraîne à castagner violemment ceux qui les méritaient vraiment, c'est pour ça que jamais il ne les a violenté si ce n'est pour leur faire un KO technique, il a toujours respecté ses adversaires en leur serrant la main, leur disant qu'ils étaient forts, qu'ils se battaient bien, etc. Les autres pratiquants du sports le voyaient comme un pratiquant respectueux et sympathique et n'hésitaient pas à venir discuter avec lui pendant les pauses ou la fin des cours, le soutenant pour sa situation compliquée que Rally avait fini par révéler. Bref, la salle de sport était pour lui un endroit de détente où il pouvait oublier ses problèmes un instant et où il se sentait entouré de gens bienveillants et respectables, c'est aussi ce qui lui a permis de ne pas sombrer dans la folie et la haine pure et dure.

          Au fil du temps, il rentrait de moins en moins fatigué, avec de moins en moins de bleus. Il commençait à être redoutable, et ce n'est pas qu'à sa salle que ça se remarquait : ses agresseurs avaient de plus en plus de mal à le faire se soumettre, et les quelques malheureux qui avaient pris la confiance et qui osaient l'affronter en 1 vs 1, pensant que c'était une victime finie, se faisait joyeusement démolir de toutes parts par Rally qui éprouvait un plaisir sadique et vengeur à leur renvoyer tous les coups qu'ils lui avaient donné, rentrant avec les os brisés. Il devenait de plus en plus redoutable à mesure que les années passaient, si bien que ses agresseurs devaient êtres minimum 3 contre lui pour le vaincre, et encore c'était limite. Voyant leur ancienne victime devenir de plus en plus aguerrie, ses agresseurs décidèrent vite de le laisser en paix, ce qui soulageait Rally, bien qu'il était assez frustré de ne pas avoir pu régler le compte de tout le monde.

          A peu près au milieu de cette période de paix, il commença à faire de terrifiants cauchemards où tous étaient contre lui : parents, bullies, etc... et lui faisait subir les pires violences, physiques et mentales. Chaque soir c'était pareil, interminable, et ses parents ne voulaient pas l'aider, s'en fichant complètement. Ce fut l'un de ses pires traumatismes et c'est ce qui a beaucoup favorisé son instabilité mentale et sa folie meurtrière, qu'il a aujourd'hui réussi à canaliser et qui ne ressort qu'avec ce qui pourrait être sujet à altérer sa conscience (alcools, drogues, grande faim, grande soif, et bien d'autres encore). C'est aussi ça qui'il a commencé à développer son pouvoir de Représailles. En la fin de sa période de paix, quand il n'avait pas canalisé sa folie meurtrière, il tortura et tua ses parents de sang froid pour se venger de leur maltraitance, étouffant leur cri. Ce fut un de ses plus grands plaisir, et encore aujourd'hui il en éprouve un souvenir délicieux quand il y repense, bien qu'il ait un minimum de jugeote pour ne pas raconter ça à tout le monde.

           En sortant de chez lui, après avoir commis le meurtre de ses parents, il se fait surprendre par tous ses agresseurs qui l'attendaient depuis un bon bout de temps. Il n'eut même pas le temps de se mettre en position de combat qu'il se fit immobilisé et battre jusqu'à ce qu'il soit assommé avant qu'on lui fasse une grande plaie sur le bras à l'aide d'un couteau et que ses assaillants le jette dans ce qu'ils appellent ici Le Trou A Rats, une sorte de puis profond de 5 mètres, avec beaucoup d'eau croupie à l'intérieur, et surtout tous les déchets et saletés possible (urine, excréments, bouffes périmés habités par des vers et autres bestioles à maladie, ordures ménagères qui se décomposent depuis des mois, cadavres d'animaux en tout genre, liquides très nocifs pour la santé...). Rally, étant assommé, ne pris pas l'échelle, et baigna là-dedans pendant un bon bout de temps, ses agresseurs partants car le croyant mort. Il flotta une demi heure sur le dos au moins, à côté des déchets. Pendant ce temps là, sa plaie sur le bras était en train d'accueillir les milliards de bactéries et virus qui habitaient cet endroit d'une hygiène affreusement basse, et ne tarda pas à s'infecter. Quand il se réveilla, Rally pris conscience de l'endroit où il était et, illico presto, s'en dégagea en vitesse éclaire. Il rentra chez lui, se lava une bonne dizaine de fois, et remarqua que sa plaie était emplie de pue. Paniqué, il nettoya son pue, sortit de la maison, et courut hors de son quartier, mais à peine eut-il le temps de franchir la route en face de lui et accéder au trottoir qu'il s'effondra d'un coup sec au sol. Alerté, un passant appela les urgences et Rally fut transporté à l'hôpital le plus proche.

          Les médecins l'auscultèrent, passèrent la radio sur lui pour voir si tous ses os étaient en état, et virent bien plus impressionnant que des os brisés : tous les agents pathogènes qu'ils connaissaient logeaient dans le corps de Rally, jamais ils n'avaient vu ça de leur vie, ils en restèrent bouches bées. Pas de doutes pour eux, le sort de Rally était scellée, c'était une question de temps avant qu'il meurt, mais le serment d'Hippocrate leur empêchait de le laisser mourir. Au fur et à mesure des jours, les médecins observèrent une évolution des agents pathogènes bien étonnante : ils se rejoignaient tous petit à petit et, un jour, il y eut comme une fusion avec tous ses êtres lilliputiens, il en résulta alors d'une très grande libération d'énergie qui se voyait au travers de la plaie cicatrisée de Rally. Peu après, il se réveilla avec une bonne toux grasse... puis 30 secondes après la toux grasse disparaissait pour laisser place à une migraine... puis des saignements, puis des nausées... si Rally avait résisté à cette armée de micro-organismes, ce n'en était pas moins sans conséquences : désormais, il sera très compliqué pour lui d'être complètement en bonne santé, il y aura très souvent une maladie pour lui jouer de sales tours.

           En revanche, il saura désormais les manipuler, bien que cela aggravera son état temporairement. Lyzac, un des médecins, en était plus qu’impressionné de voir un phénomène pareil. Avec des traitements bien costauds, Rally pu sortir après plusieurs jours de l'hôpital et rentrer chez lui. Il lui fallu du temps avant de comprendre qu'il pouvait aussi manipuler les maladies, comme il lui fallu du temps aussi pour découvrir qu'il pouvait imposer des émotions. Une fois le pouvoir bien en main, en le maniant avec prudence parce qu'il avait très vite vu que ça aggravait son état, il retrouva sans exceptions tous ses bullies et, soit leur fila une maladie, soit les terrorisa avec des émotions de peurs et d'impuissances avant de les tuer au couteau, passant prêt de la mort et de la folie tant il réutilisait trop vite sa capacité sans prendre de médocs. Certains avaient eu la gangrène, tandis que d'autre souffraient du choléra, d'autres encore avaient eu le syndrome de Shark, ou le SIDA, la tuberculose, la rage... les autres avaient eu une belle frayeur avant de se faire achever au coutea. ils succombèrent tous à leur maladie ou à leur blessure, les symptômes ayant fait effets directement. Rally savait maintenant qu'il allait être activement recherché si jamais un jour on savait tout ses meurtres, même si les autorités ne passaient jamais dans son quartier car complètement indifférentes à ce qu'il s'y passait. Rally, en toute discrétion, ramena les cadavres vers Le Trou A Rat et, d'un geste symbolique qui signifait pour lui "la boucle est bouclée", les balança dans cet immonde trou à déchets. Après la besogne faite et mûre réflexion, il se décida à quitter ce lieu de misère pour rejoindre Green Hill qu'il voyait comme un lieu paradisiaque.

          Juste en sortant de son quartier, il croisa un des médecins qu'il avait soigné, Lyzac. Tous 2 parlèrent longtemps, à bonne distance pour que Lyzac évite de choper ce qu'avait Rally et, après plusieurs minutes de bavardages, Rally accepta que Lyzac vienne avec lui à Green Hill, lui faisant confiance étant donné qu'il fait partie des médecins qui ont tenté de le sauver mais s'étant garder de lui raconter les raisons de son départ. De plus, ils découvrirent assez vite l'un et l'autre avaient le même avis par rapport à la domination de Robotnik. Rally proposa à Lyzac de le rejoindre avec lui à Green Hill pour mener à bien son expérience et pour commencer un mouvement de résistance, les 2 ne connaissant pas la Résistance. Lyzac réfléchit longtemps : ni femme ni enfants ne l'attendaient à la maison, et officiellement il était partie pour faire des recherches, il accepta donc la proposition de Rally bien qu'il avait remarqué que ce dernier avait un léger pète au casque. Rally se gardant bien de montrer son instabilité et de divulguer son passé, Lyzac ne savait pas vraiment à qui il avait à faire, sinon il aurait très certainement refusé. Alors tous 2 marchèrent, des jours et des jours, se rationnant avec ce que le médecin avait pu emporter de chez lui, avant d'arriver à Green Hill. Depuis, il y vivent paisiblement, vivant de la chasse et de l'eau douce naturelle dans un abri primaire. Personne ne connaît ses meurtres, il l'a enfoui en lui et a brûlé les preuves avec comme rêve de renverser l'infâme dictature de Robotnik, prendre le pouvoir et mettre fin à toutes les injustices de ce monde jusqu'à avoir un monde idyllique et utopique, car son but ultime est de changer le monde pour le rendre heureux et d'y installer l'équité et la joie sur le long terme en étant un bon dictateur.

Etats spéciaux :

Inhuman Powerfull: Tout, et je dis bien TOUT ce qui est susceptible d'altérer son raisonnement, (alcools, drogues, grande faim et soif, maladie mentale, émotion trop forte, torture mentale) lui fait perdre la raison et laisse ressortir sa folie meurtrière. A ce moment là, ses yeux s'injectent de sang, il tremble de toutes parts, pousse un grand cri et fracasse tout pour se défouler : objets, vivants ou robots, ennemis ou alliés, il peut donc causer de graves ennuis à ceux qui l'aident comme il peut les aider. Si pendant ce combat cet état survient, il sera plus fort mais moins précis, donc ce n'est pas spécialement à son avantage, tout dépend si l’adversaire sait bien esquiver les coups.

Super Sickness : Rally ne connaît pas ce pouvoir et pourra trèèèèèèèèèèèès rarement l'utiliser. Si un jour il a la chance de pouvoir s'entraîner pour contrôler le Chaos des 7 Émeraudes du Chaos, parce que soyons clairs il est pas du tout entraîné pour ça, et qu'il arrive à se transformer, ça donnera ce pouvoir : Rally aura tous les types d'agents pathogènes qui tourneront autour de lui en latéral (càd pas autour du bassin mais plutôt autour des côtés des membres et du dessus de la tête) en une taille bien plus grande que la normale  (1 m 10 pour chaque type d'agent pathogène). Physiquement, il sera très changé : éruptions cutanées, saignements, gangrené... pas très beau gosse quoi. Tant qu'il reste transformé, les maladies ne l'affectent pas. A ce moment là, les maladies qu'ils envoient sont 10 fois plus résistantes à ce qui peut les arrêter normalement (antiviraux, antibiotiques, gants, masques, désinfectants etc...), il faudra vraiment avoir une combinaison de grande qualité pour espérer échapper aux maladies. En contrecoup, une fois sa transformation finie, il ressent d'un coup tous le symptômes de plusieurs maladies en même temps pendant un bon bout de temps, il lui faudra alors vite dégager du champs de bataille et prendre très rapidement ses médocs car il sera en incapacité de combattre et sera en danger de mort à causes des ennemis environnants qui arriveront sans problème à le tuer et à causes des nombreuses maladies qui pourront le tuer.

Frightened Nightmare : Rally ne connaît pas non plus ce pouvoir. Même conditions d'utilisations que pour celui ci-dessus. Cette fois, tout ceux qui regarderont Rally dans cette forme ne verront plus Rally, mais une vision cauchemardesque qui sera différente selon chaque individu et qui pourra laisser de grosses séquelles même après la vision d'horreur terminée. L'hallucination sera 10 fois plus puissante et réaliste que lorsqu'il utilise ce pouvoir à la normal, et pour y échapper il ne faudra pas le regarder ou utiliser d'autres moyens (miroirs, vision par l'esprit, dissociation du corps...). En contrecoup, une fois la transformation terminée, Rally sera pris d'une grande bouffée de délire qui lui donnera une hallucination si puissante qu'il ne sera plus différencier réalité et vision, il est alors très vulnérable aux attaques des ennemis et devra vite être amené hors du combat et prendre ses médocs' pour ne pas se mettre en danger en faisant n'importe quoi à cause de ses hallucinations.


Dernière édition par Superfoxy le Mer 27 Mai 2020 - 18:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
AlexiSonicKST
[!]Animateur déchu/[!]"Punching Ball"
AlexiSonicKST

Masculin Messages : 6010
Age : 24
Localisation : Un endroit un peu plus privé. ;)
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

Rally Le Guépard Aguerri  Empty
MessageSujet: Re: Rally Le Guépard Aguerri    Rally Le Guépard Aguerri  EmptyMer 27 Mai 2020 - 17:09

@Superfoxy a écrit:
(Juste, par contre je suis pas d'accord sur le fait que mes pouvoirs tombent du ciel. L'explication de leur origine est peut-être bizarre ou tirée par les cheveux, soit, mais pas ils viennent pas du ciel : Nightmare c'était, comme son nom l'indique, à cause des multiples cauchemards qu'il a fait et qui l'ont traumatisé. La manipulation de la maladie c'était parce qu'il avait toutes les maladies en lui qui ont fusionné et qui lui on donné ce don unique. Je prend ton idée car je la trouve très intéressante, mais par contre l'origine de mes pouvoirs je les avais expliqué).
Les pouvoirs tombaient du ciel quand même. Une personne normale, tu la traumatises, elle devient pas psychique pour autant. Une personne normale, tu lui fais attraper le cancer du bras, elle se met pas à balancer des boules d'énergie. Ce que je veux dire par là c'est que tes explications n'expliquaient pas : tes pouvoirs étaient des Deus Ex Machina qui lui arrivaient au moment où il en a besoin pour pas mourir. C'est pour ça que Solar et moi on a jugé nécessaire de les retravailler.

@Superfoxy a écrit:
(Au fait, si Lyzac vient avec Rally, c'est parce qu'il a un doctorat de recherche, et vu que Rally est un cas unique en son genre et qu'il est passionné de médecine il a demandé à son équipe s'il pouvait faire des recherches sur Rally afin d'augmenter grandement l'efficacité des antiviraux et antibios actuels et aussi d'être à ses côtés si possible pour mieux comprendre le fonctionnement de toutes les maladies qui cohabitent en un être).
Oui, certes, mais dans ce cas en tant que chercheur tu vas pas l'isoler à Green Hill loin de tout équipement et laboratoires adaptés pour étudier ce qu'il voit. Au contraire il le garderait dans un environnement contrôlé, afin de pouvoir faire des tests et des mesures. Faire des recherches ce n'est pas juste habiter au même endroit et noter quand on tousse, c'est un processus rigoureux et actif qu'il me semble difficile d'effectuer au milieu de nulle part.




Petite touche sur le fait qu’utiliser son pouvoir augmente sa résilience : cela signifierait que ça sensibilité diminue, et, par conséquent, son humanité.

Dans personnalité, tu cites tous les types de gens qu'il déteste. Pourquoi ? En a-t-il rencontré ?
Ne serait-ce pas plus simple de considérer de façon plus générale que Rally ressent de l'empathie pour les victimes sans défense de brutes qui se croient supérieures parce qu'elles sont en groupe et qui violentent ceux qui sont différents, et ce pour quelque raison que ce soit ?
Je vois bien Rally avoir deux catégories dans lesquelle sil range les gens : les ¤badaboum!¤, et les pas ¤badaboum!¤. Pourquoi s'embêter à catégoriser les ¤badaboum!¤ quand ils méritent tous le même sort ?

Dans la version finale de ta fiche essaie d'éliminer les paragraphes qui commencent comme des réponses à des questions. Genre "S'il connait si bien les points faibles de ses ennemis c'est parce que...", tu le remplaces par "Il a appris à reconnaître les point faibles de ses ennemis en..." Y'a quelques paragraphes qui mériteraient d'être condensés parce que tu dis plusieurs fois la même chose. Celui par rapport aux feintes par exemple tu commences par dire qu'il sait les repérer, pourquoi, puis qu'au début il savait pas, mais maintenant oui... Au moins une partie de tout ça aurait plus sa place dans le champ histoire. Le champ capacités est là pour dire l'état actuel de ses compétences et possiblement sa marge de progression.


On commence à s'approcher d'un personnage assez équilibré. en tout cas. Smile

_______________________________________
Merci Citron !:
 
Merci Vanilla !:
 
Rally Le Guépard Aguerri  2-6410
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Superfoxy
[!]Avocat Intermittant
Superfoxy

Masculin Messages : 773
Age : 16
Localisation : Igor d'Osgor me cherche pas t'as tort
Humeur : On joue à Sonic, steplait steplait steplait steplait.

Rally Le Guépard Aguerri  Empty
MessageSujet: Re: Rally Le Guépard Aguerri    Rally Le Guépard Aguerri  EmptyVen 29 Mai 2020 - 11:47

EDIT : Petit retravaille sur commande d'Alexi.

@Superfoxy a écrit:
Je relisais nostalgiquement l'event de Freedom Dreamer, quand soudain l'idée fut. Mais de quelle idée je parle me diriez-vous ? Hé bien de crée une fiche personnage valide pardi ! Hé oui ! Évolution ! Révolution ! Tergiversions ! Action par action et tout se qui finit par ion !

Il est grand temps de faire évoluer tout ça

Nom du personnage : Rally, et il porte bien son (vrai) nom maintenant, puisqu'il essayera toujours de rallier les gens à sa cause pour être plus puissant, chose qu'il a développé tard (vers 14 ans). Du fait de son entraînement au combat qui a duré des années, on le surnomme parfois "la bête aux multis-sports".

Sexe : C 1 bonome ta kru kwa Homme cisgenre.

Âge: 16 ans, 9 mois et 4 jours (et comptez pas sur moi pour actualiser chaque fois).

Couleur de texte : jaune avec points noirs (histoire de coller à la couleur de sa peau).

Type : Fugitif.

Apparence : Un guépard jaune d'un peu plus d'1,80 m, taille à peu près moyenne pour un humain, mais pour un mobien il souffre de gigantisme. Il es foncé vers les extrémités, plus clair lorsqu'on se rapproche du centre du corps (c'est-à-dire visage, ventre et genoux), lui faisant un dégradé foncé/clair.

               Il est évidemment tacheté de points noirs (non pas les points noirs moches de l'adolescence hein, ça fait partie de son épiderme), a une longue queue qui dépasse de son pantalon (y'a toujours un petit trou pour la laisser passer sinon ça lui fait des tendinites monstres), des yeux verts, une chemise avec 3 gros boutons noirs qui servent à la fermer, un jogging noir histoire d'être plus ample dans ses mouvements... et pas mal de muscles bien bâtis au niveau des bras, jambes, abdos et pecs qui s'expliquent avec son histoire. Une longue cicatrice lui barre le bras droit à cause d'un tragique événement

Equipement : simple couteau à cran d'arrêt, basique mais efficace quand on sait s'en servir, ainsi qu'un p'tit masque FFP2 et des médocs, qu'un certain Lyzac lui a donné, lorsqu'il utilise un pouvoir particulier, afin de se protéger lui et les autres. Vous comprendrez en lisant le champ des pouvoirs et de l'histoire.

Raccourci des capacités :
 

Capacités : A cause de la méchanceté des autres, il a du apprendre à se battre pendant des années et des années pour pouvoir faire face aux menaces et ne plus être soumis, et ça a porté ses fruits : c'est un excellent combattant au corps à corps : précision, endurance, rapidité, puissance et réflexe sont ses maîtres mots, il terrasserait quelqu'un sans le moindre soucis (à condition que ce soit du 1 vs 1, que ce soit un être organique et qu'il n'ait pas une meilleure arme que lui bien entendu, mais il est extrêmement difficile voir impossible de le surpasser à combat égal, dû à ses années d'entraînement).  

             Pour exemple, 20 km/h est sa vitesse de croisière, ce qui est très rapide par rapport à un humain moyen, c'est-à-dire qu'il est assez endurant pour courir 20 km/h pendant des heures, c'est l'équivalent d'une personne non entraînée qui trottine tranquillement, et il peut se taper une pointe jusqu'à 30 km/h pendant 45 secondes, ce qui est aussi très rapide par rapport à un humain lambda. Chaque fois qu'il baisse d'1 km/h, il gagne 15 secondes de plus avant l'épuisement (à 29 km/h, il peut courir pendant 1 min, à 28 km/h 1 min 15 s, et ainsi de suite).

Lorsqu'il a des symptômes respiratoires, sa vitesse baisse drastiquement, jusqu'à 10 km/h à peine pour les cas les plus graves. Dans ce cas, sa pointe de sprint n'atteint que 15 km/h et il ne les tient que 10 secondes (dans ces moments là, son sprint n'est supérieur que de 5 km/h à sa vitesse de croisière), il court alors comme un humain lambda et tient son sprint encore moins longtemps même que ce dernier. Si c'est une forte fièvre, il peut toujours courir aussi vite et a toujours autant d'endurance, mais sa vision aura tendance à tanguer, il zigzaguera et il peut même avoir des hallucinations. Quant aux courbatures, si elles le surprennent pendant qu'il court, ça lui procurera une douleur extrême qui l'arrêtera tout de suite, il continuera seulement s'il est en danger de mort. Enfin, si jamais la nausée le prend, il aura beaucoup plus de chances de vomir et de s'arrêter à cause des violente contractions d'estomac qu cela provoque, mais s'il est déterminé il vomira juste un bon coup et continuera sa course. Le reste des maladies n'affectent pas sa condition physique, faut juste pas qu'il se concentre dessus. Rally connaît évidemment tous les points fragiles du corps (nerfs, muscles, veines, etc...), il sera où taper selon s'il a envie que son ennemi se relève ou non, et ne rate jamais sa cible. Enfin, ses nombreux et développés réflexes lui permettront de parer la plupart des coups de son adversaire, c'est très dur de briser sa défense (tout ce que je dis est dans le cas où c'est un combat à arme(s) égales bien sûr).

              Il possède quelques connaissances en survie (comment se rationner, chasser et trouver de l'eau douce)

Raccourci des pouvoirs :
 

Pouvoirs : (Affinité magique : esprit.)

Rally a un pouvoir particulier que l'on pourrait nommer Représailles, mais lui pense en avoir plusieurs fragmentés, n'ayant pas compris sa complexité, seul quelques applications. Concrètement, s'il vit une situation horrible et suffisamment répété, il peut s'en servir contre ses adversaires, comme un grosse résilience.  Il peut transmettre des émotions brutes négatives (surtout la peur et l'impuissance dans son cas) ou des conditions physiques (maladies) qui affecteront les personnes plus ou moins selon leur proximité physique et leur état physique et psychologique (les blessés et faibles auront moins de chance de s'en sortir indemne face à ce pouvoir). En fonction des émotions partagés, les victimes mettront un certain temps à s'en remettre.

Pour le déclenchement du pouvoir, Rally doit se concentrer pour se souvenir du passé, qu'il se concrétise et qu'il devienne de plus en plus intense et réel. Lorsque le tout devient assez réel et concret, Rally libère son pouvoir comme une explosion. Pour le contrer, il suffit simplement de le déstabiliser avant qu'il ne se remémore ses souvenirs.

Ensuite, pour son incantation, il y a plusieurs étapes. D'abord, le simple souvenir permet de démarrer, il va falloir ensuite que Rally ferme les yeux pour se couper de la réalité, et quand la tension va monter il va serrer les poings. Après cela, le corps entier de Rally va se mettre à trembler, traduisant le traumatisme de toutes les violences qu'il a subi enfant. En continuant, des larmes vont se mettre à couler, il va se mettre à faire un son continue et monocorde d'une voix grave et guttural, un "oooooooooooooooooooooooooooooooooooo" qui peut faire penser au gourou d'une secte, et ceux qui sont assez proche de lui vont entendre des pleurs... ses propres pleurs, ceux qu'il avait lorsqu'on le violentait. Il ne va pas se mettre à pleurer concrètement, c'est comme si les moments où il avait pleuré dans son enfance ressortait de sa mémoire et qu'il les partageait avec tous ceux qui l'entourent. Enfin, c'est l'explosion : un cri de rage assourdissant sort de sa gorge et il ouvre des yeux brûlants de rancœur, traduisant la haine et la revanche qu'il a pris sur ceux qui l'ont battu, et à partir de là c'est trop tard : des agents pathogènes ou de terrifiants cauchemards vont se répandre telle une explosion, et ceux qui ont le malheur d'êtres proches de lui sans protections vont en subir les conséquences.

Ce pouvoir l'aide aussi pour le corps à corps. Bien que ses entraînements l'aient vraiment aidé à être un meilleur combattant, s'il repense à l'impuissance qu'il a eu quand ses agresseurs lui faisaient manger le sol, il déstabilisera son adversaire qui sera "contaminé" par cette émotion, ce qui rendra Rally 10 fois plus balèze, bien qu'il croit que seul le fruit de ses entraînements fait sa puissance

Bien sûr, ses ennemis ont bien des moyens de se protéger de son attaque : en s'éloignant, tout simplement, ou encore, s'il transmet des émotions brutes, en ayant une grande résistance mentale, en se concentrant sur autre chose, en fermant les yeux et bouchant les oreilles, en assommant Rally ou en le ramenant à la réalité. Si jamais Rally essaye d'imposer une condition physique, les adversaires peuvent s'en protéger comme avec n'importe quel autre agent pathogène (masques, gants, désinfectants, antiviraux, antibiotiques...), bien que les symptômes de la maladie surviennent instantanément une fois la cible atteinte.

L'utilisation de ce pouvoir n'est pas sans conséquences sur Rally et il ne peut pas envoyer n'importe quoi, ignorant sa complexité pour le moment. Tout ce qu'il transmet est lié à son passé (cf histoire). Chaque fois qu'il utilisera ce pouvoir, que ce soit pour imposer une condition physique ou une émotion forte, sa résilience accroîtra un peu plus, mais ne sera jamais complète, et sa sensibilité diminuera de plus en plus... donc son humanité aussi. Quand il voudra rendre malade ses ennemis, il ressentira la même douleur qu'il a subite lorsqu'il s'est fait jeter dans Le Trou A Rats dû à la taillade sur son bras et à tous les agents pathogènes qui sont venus en lui. Ses symptômes s'aggraveront et il va devoir se médicamenter pour ne pas y succomber. De même, s'il essaye de transmettre des émotions brutes, Rally va devoir se retaper tous les affreux instants de son enfance avant de devoir se farcir une bonne dose de calmants pour dormir quelques heures tranquilles la nuit, bien plus que d'habitude, et ça le rendra un peu parano.

Si jamais Rally a un temps de convalescence assez long où il n'utilise aucun de ces pouvoirs, ses symptômes et ses peurs vont s'amenuiser petit à petit jusqu'à disparaître totalement, le laissant tranquille... jusqu'à la prochaine utilisation.

Fun Fact : Quand il utilise le pouvoir "Disease", sa cicatrice au bras droit se rouvre, symbole de l'arrivée de ce pouvoir.

Dans une situation délicate qui commence à le faire stresser, son pouvoir se déclenchera automatiquement de manière instinctive. Le problème, c'est que quand on stresse, on contrôle rien, du coup Rally ne pourra pas contrôler comment il se manifestera (s'il le rendra balèze, imposera une maladie ou un cauchemard), à quelle puissance il sera et combien de temps ça durera, donc c'est pas forcément à son avantage, ça peut le mettre en danger plus qu'autre chose, c'est pourquoi il se doit de garder son sang froid s'il veut jauger les facteurs essentiels à son pouvoir qui lui permette d'en avoir le contrôle un minimum.

Dans la suite des événements, il se pourrait très bien que Rally puisse imposer encore d'autres choses à ses adversaires outre les maladies et les cauchemards, mais pour ça il faudrait qu'il vive une situation horrible et qui dure assez longtemps

Rally vit bien avec son pouvoir, ou ses pouvoirs comme il le pense (il a nommé "Disease" son pouvoir de lancer des maladies et "Nightmare" celui où il terrorise les gens, bien que les 2 ne font qu'1). Pour lui, c'est une forme de résilience très puissante.

Raccourci de la personnalité :
 

Personnalité : Au niveau alignement c'est assez particulier. Disons qu'on peut considérer qu'il a des intentions de Heroes mais qu'il agit comme un Dark.

              C'est un être revanchard, haineux, vengeur, instable mentalement, à moitié fou, sadique avec ses ennemis, extrêmement méfiant et très agressif avec ceux qui lui paraisse louche, tout ça à cause de son enfance, mais néanmoins muni de bonnes intentions. Ce qu'il supporte le moins, c'est les injustices, c'est la 1ère chose qu'il
veut régler dans ce monde et qui l'énerve au plus haut point.

               Rally n'hésitera pas à utiliser toutes les violences possibles pour éliminer ce qu'il considère comme les "nuisibles de ce monde" et éprouvera même un grand plaisir à torturer/détruire ses ennemis physiquement/mentalement qui varie selon ce que ses adversaires lui ont fait subir, convaincu que certaines personnes ne comprennent que par la répression. En revanche, pour toutes les personnes qu'il considère victime de la société, il les aidera jusqu'au dernier souffle par tous les moyens possibles et essayera de les rallier à lui pour se crée un régiment puis une armée afin de faire tomber la dictature du Docteur Robotnik, toutes les opportunités sont bonnes pour augmenter ses chances de renverser le gouvernement, il les saisira dès que possible. Rally fera tout son possible pour offrir une vengeance à tous ceux qui ont subi des injustices.

               Il s'en prendra toujours à la personne qui a fait du mal, jamais à son entourage ni à un innocent, c'est contraire à sa morale. Il excuse aussi certains cas de méchants (ceux par exemples qui ont subi un lavage de cerveau dès l'enfance et qui ont été moulé comme pions dans le monde criminel), ces cas particuliers il ne leur fera rien, Rally s'en prendra uniquement à ceux qu'il considère comme les vrais "mauvaises personnes qui pourrissent cette planète".

              Son intelligence est très moyenne : il est pas complètement abruti et naïf à croire tout et à se mettre en danger pour rien, mais il a pas de capacités dans l'informatique, la science, la mécanique, il sait rien réparer et il saurait pas créer un produit chimique pour l'aider. Il n'a aucune connaissance géographique et politiques, le gouvernement se résume pour lui à "Robotnik est un sale enfoiré de corrupteur qui enlève les libertés, faut le gerter", c'est tout.

              Pour lui il y a 2 catégories de personnes : les enfoirés et les non enfoirés. Quelle est la pire enflure pour lui ? Tout simplement une personne qui violente quelqu'un sans défense, pour la simple raison qu'il est différent d'eux, avec un groupe en se croyant supérieur. Ceux là, il n'a aucune pitié pour eux, et s'il peut les faire souffrir un maximum avant de les tuer, il n'hésitera pas. Très à l'écoute de ce qu'il considère comme les opprimés des enfoirés et éprouvant encore plus d'empathie pour ceux qui ont vécu la même histoire que lui, il essayera toujours de les soutenir au maximum jusqu'à ce qu'ils se rétablissent complètement, que ça soit par des questions qui leurs permettent de raconter leur histoire pour se soulager ou alors en essayant de leurs faire oublier leurs complexes, il fera tout ce qu'il peut pour que la personne se sente au mieux. Cet esprit un peu psy s'est développé avec le temps et ses traumatismes, c'est son seul côté un peu profond, pour le reste globalement, surtout pour sa manière de parler, on voit bien qu'il est non éduqué, et ça même s'il est respectueux, tout simplement parce que son vocabulaire est assez pauvre.

               Il rira au nez de tous ceux qui le trouvent trop violent puisque pour lui il y a certaines personnes qui ne comprennent que par la répression. Pour l'instant, il n'a rien fait de malsain sous les yeux de Lyzac parce qu'il n'en a pas eu besoin, mais ce dernier étant médecin a bien compris que son chère ami avait un pète au casque.


              D'ailleurs, si on lui crache de la haine ou tout autre forme de sentiments négatifs, il ne sera pas vraiment atteint puisqu'il est habitué à ça depuis tout petit ('fin il cassera les dents à celui qui le respecte pas quand même). En revanche, les marques d'affections, amicales et d'empathies vont le déstabiliser bien qu'il ait connu quelques personnes sympathiques dans son entourage, il va commencer à rougir, à mettre les bras derrière son dos, à faire des va-et-viens avec une jambe, à baisser la tête et à dire "Euh...Merci...Héhé". Si jamais quelqu'un lui déclare qu'il l'aime alors là y s'ra complètement chamboulé l'bonhomme : il va plus savoir où se mettre, quoi dire, il va juste rougir bêtement et pas bouger. Bah oui, faut dire que l'amour c'était pas son quotidien, du coup ça va vraiment le perturber... mais c'est pas pour lui déplaire, et tout ce qui est marques de gentillesses amicales/amoureuses pourraient bien l'attendrir avec le temps.

Raccourci de l'histoire :
 

La petite histoire de Lyzac :
 

Histoire : Simple habitant d'un quartier chaud de Station Square et, de ce fait, oublié par les autorités de Robotnik, Rally a eu une vie des plus... traumatisantes et ingrates : parents violents, bullies qui ne le lâchent pas, moqueries en tout genre dû au fait qu'il était le seul guépard de son environnement, isolement par les adultes. On aurait dit qu'une entité maléfique avait jeté la boîte de Pandore sur lui grande ouverte tellement sa malchance était incroyable. Son pouvoirs et ses capacités sont arrivés petits à petits dû à certaines de ses mésaventures, une chance dans la malchance comme qui dirait.

          Tout d'abord, ses capacités de combat s'expliquent par le ras-de-bol total de se faire harceler, par l'envie de révolte. Enfant, il était complètement soumis et était moqué, battu, isolé, et ça arrangeait ses agresseurs. Arrivé vers 11/12 ans, la préadolescence, ses hormones ont commencé à s'activer et il s'est rebellé, mais version puissance 10. Ainsi, arrivé à ce moment là, dans ses 1ers instants de révoltes, il chercha une salle de sport où il y avait tout type de combat et ne tarda pas à la trouver. Ses parents, joyeux à l'idée d'être débarrassés encore plus souvent de lui, payèrent ses séances sans le moindre soucis. Rally commença alors tous les sports de combats possibles : boxe, jujitsu, karaté, MMA, aïkido... il était animé par la détermination et l'envie de vengeance qui était en lui depuis des années. De plus, il pouvait se le permettre : il était déscolarisé (il sait juste lire (il bute pas mal sur les phrases), écrire (avec des fautes ça va de soi), compter (il bute aussi sur les chiffres), additionner, soustraire, diviser et multiplier des chiffres simples, rien de plus, et pour multiplier et diviser il lui faut vraiment beaucoup de temps), alors il avait tout son temps. 50H00 par semaine, c'était le temps qu'il lui fallait pour faire tous ses entraînements au complet. Il rentrait chez lui, fatigué, éreinté, vidé de son énergie, avec des bleus partout au début, mais fière et toujours aussi déterminé et revanchard.

         Il a appris à connaître les points faibles de ses adversaires avec ses entraînements aux combats. Ses coachs lui ont appris dès son arrivé à la salle où il devait frapper pour mettre KO ses ennemis. Evidemment, à ses débuts, Rally n'arrivait pas ou très peu souvent à frapper là où il fallait : manque de précision,  de rapidité, ou même de force. Avec le temps et l'entraînement, et aussi par essais-erreurs, il devenait plus rapide, plus précis et plus puissant.

         Jamais par contre il n'a été confronté à un vrai duelliste qui savait ce qu'il faisait, faut dire que ça court pas les rues là où il habite, donc Rally ne sait pas s'il s'en tirerait bien contre un expert, il faudrait qu'il y soit confronté. A moins que l'on ne considère ses adversaires dans les sports de combats qu'il affrontait tous les jours en 1 vs 1 avec un coach qui arbitrait comme des duellistes, là dans ce cas il en a affronté des masses. Il sait très bien percevoir les feintes. Enfin, il a une très bonne connaissance des différents styles de combats. Rally ne connaît pas tout sur tout, mais ce qu'il a appris lui suffit et ça fait une très bonne base.

         Si les combats en salle ne lui apprenaient pas les points où frapper pour blesser gravement son adversaire ou le tuer, les combats de rue en revanche faisaient parfaitement l'affaire. Quand il n'était pas encore plus fort que ses brutes, il retenait l'endroit où ils frappaient tout le temps pour s'en servir ensuite contre eux quand il serait devenu plus puissant. Le point commun entre ses adversaires de la salle et ses brutes, c'est qu'ils utilisaient toujours les feintes pour le fatiguer avant de l'achever avec un KO technique pour les gens de la salle et un bon passage à tabac avec les brutes, donc il appris petit à petit à voir venir les feintes et à pas se faire prendre bêtement dedans. D'ailleurs, en parlant de la salle, Rally voyait ses coachs comme des libérateurs qui lui permettrait d'avoir sa revanche tant mérité sur la vie et ceux qui la pourrissaient, donc il éprouvait un profond respect ainsi qu'une grande gratitude envers eux, les considérant comme sa vrai famille. Réciproquement, les coachs l'aimait bien aussi : c'était rare de voir un gamin si déterminé et qui continuait inlassablement les entraînements sans se décourager, c'était un plaisir de le coacher. Par rapport à ses adversaires, il éprouvait aussi de la reconnaissance envers eux. Pour Rally, c'était des gens biens qui étaient volontaires pour prendre ses coups afin qu'il s'entraîne à castagner violemment ceux qui les méritaient vraiment, c'est pour ça que jamais il ne les a violenté si ce n'est pour leur faire un KO technique, il a toujours respecté ses adversaires en leur serrant la main, leur disant qu'ils étaient forts, qu'ils se battaient bien, etc. Les autres pratiquants du sports le voyaient comme un pratiquant respectueux et sympathique et n'hésitaient pas à venir discuter avec lui pendant les pauses ou la fin des cours, le soutenant pour sa situation compliquée que Rally avait fini par révéler. Bref, la salle de sport était pour lui un endroit de détente où il pouvait oublier ses problèmes un instant et où il se sentait entouré de gens bienveillants et respectables, c'est aussi ce qui lui a permis de ne pas sombrer dans la folie et la haine pure et dure.

          Au fil du temps, il rentrait de moins en moins fatigué, avec de moins en moins de bleus. Il commençait à être redoutable, et ce n'est pas qu'à sa salle que ça se remarquait : ses agresseurs avaient de plus en plus de mal à le faire se soumettre, et les quelques malheureux qui avaient pris la confiance et qui osaient l'affronter en 1 vs 1, pensant que c'était une victime finie, se faisait joyeusement démolir de toutes parts par Rally qui éprouvait un plaisir sadique et vengeur à leur renvoyer tous les coups qu'ils lui avaient donné, rentrant avec les os brisés. Il devenait de plus en plus redoutable à mesure que les années passaient, si bien que ses agresseurs devaient êtres minimum 3 contre lui pour le vaincre, et encore c'était limite. Voyant leur ancienne victime devenir de plus en plus aguerrie, ses agresseurs décidèrent vite de le laisser en paix, ce qui soulageait Rally, bien qu'il était assez frustré de ne pas avoir pu régler le compte de tout le monde.

          A peu près au milieu de cette période de paix, il commença à faire de terrifiants cauchemards où tous étaient contre lui : parents, bullies, etc... et lui faisait subir les pires violences, physiques et mentales. Chaque soir c'était pareil, interminable, et ses parents ne voulaient pas l'aider, s'en fichant complètement. Ce fut l'un de ses pires traumatismes et c'est ce qui a beaucoup favorisé son instabilité mentale et sa folie meurtrière, qu'il a aujourd'hui réussi à canaliser et qui ne ressort qu'avec ce qui pourrait être sujet à altérer sa conscience (alcools, drogues, grande faim, grande soif, et bien d'autres encore). C'est aussi ça qui'il a commencé à développer son pouvoir de Représailles. En la fin de sa période de paix, quand il n'avait pas canalisé sa folie meurtrière, il tortura et tua ses parents de sang froid pour se venger de leur maltraitance, étouffant leur cri. Ce fut un de ses plus grands plaisir, et encore aujourd'hui il en éprouve un souvenir délicieux quand il y repense, bien qu'il ait un minimum de jugeote pour ne pas raconter ça à tout le monde.

           En sortant de chez lui, après avoir commis le meurtre de ses parents, il se fait surprendre par tous ses agresseurs qui l'attendaient depuis un bon bout de temps. Il n'eut même pas le temps de se mettre en position de combat qu'il se fit immobilisé et battre jusqu'à ce qu'il soit assommé avant qu'on lui fasse une grande plaie sur le bras à l'aide d'un couteau et que ses assaillants le jette dans ce qu'ils appellent ici Le Trou A Rats, une sorte de puis profond de 5 mètres, avec beaucoup d'eau croupie à l'intérieur, et surtout tous les déchets et saletés possible (urine, excréments, bouffes périmés habités par des vers et autres bestioles à maladie, ordures ménagères qui se décomposent depuis des mois, cadavres d'animaux en tout genre, liquides très nocifs pour la santé...). Rally, étant assommé, ne pris pas l'échelle, et baigna là-dedans pendant un bon bout de temps, ses agresseurs partants car le croyant mort. Il flotta une demi heure sur le dos au moins, à côté des déchets. Pendant ce temps là, sa plaie sur le bras était en train d'accueillir les milliards de bactéries et virus qui habitaient cet endroit d'une hygiène affreusement basse, et ne tarda pas à s'infecter. Quand il se réveilla, Rally pris conscience de l'endroit où il était et, illico presto, s'en dégagea en vitesse éclaire. Il rentra chez lui, se lava une bonne dizaine de fois, et remarqua que sa plaie était emplie de pue. Paniqué, il nettoya son pue, sortit de la maison, et courut hors de son quartier, mais à peine eut-il le temps de franchir la route en face de lui et accéder au trottoir qu'il s'effondra d'un coup sec au sol. Alerté, un passant appela les urgences et Rally fut transporté à l'hôpital le plus proche.

          Les médecins l'auscultèrent, passèrent la radio sur lui pour voir si tous ses os étaient en état, et virent bien plus impressionnant que des os brisés : tous les agents pathogènes qu'ils connaissaient logeaient dans le corps de Rally, jamais ils n'avaient vu ça de leur vie, ils en restèrent bouches bées. Pas de doutes pour eux, le sort de Rally était scellée, c'était une question de temps avant qu'il meurt, mais le serment d'Hippocrate leur empêchait de le laisser mourir. Au fur et à mesure des jours, les médecins observèrent une évolution des agents pathogènes bien étonnante : ils se rejoignaient tous petit à petit et, un jour, il y eut comme une fusion avec tous ses êtres lilliputiens, il en résulta alors d'une très grande libération d'énergie qui se voyait au travers de la plaie cicatrisée de Rally. Peu après, il se réveilla avec une bonne toux grasse... puis 30 secondes après la toux grasse disparaissait pour laisser place à une migraine... puis des saignements, puis des nausées... si Rally avait résisté à cette armée de micro-organismes, ce n'en était pas moins sans conséquences : désormais, il sera très compliqué pour lui d'être complètement en bonne santé, il y aura très souvent une maladie pour lui jouer de sales tours.

           En revanche, il saura désormais les manipuler, bien que cela aggravera son état temporairement. Lyzac, un des médecins, en était plus qu’impressionné de voir un phénomène pareil. Avec des traitements bien costauds, Rally pu sortir après plusieurs jours de l'hôpital et rentrer chez lui. Il lui fallu du temps avant de comprendre qu'il pouvait aussi manipuler les maladies, comme il lui fallu du temps aussi pour découvrir qu'il pouvait imposer des émotions. Une fois le pouvoir bien en main, en le maniant avec prudence parce qu'il avait très vite vu que ça aggravait son état, il retrouva sans exceptions tous ses bullies et, soit leur fila une maladie, soit les terrorisa avec des émotions de peurs et d'impuissances avant de les tuer au couteau, passant prêt de la mort et de la folie tant il réutilisait trop vite sa capacité sans prendre de médocs. Certains avaient eu la gangrène, tandis que d'autre souffraient du choléra, d'autres encore avaient eu le syndrome de Shark, ou le SIDA, la tuberculose, la rage... les autres avaient eu une belle frayeur avant de se faire achever au coutea. ils succombèrent tous à leur maladie ou à leur blessure, les symptômes ayant fait effets directement. Rally savait maintenant qu'il allait être activement recherché si jamais un jour on savait tout ses meurtres, même si les autorités ne passaient jamais dans son quartier car complètement indifférentes à ce qu'il s'y passait. Rally, en toute discrétion, ramena les cadavres vers Le Trou A Rat et, d'un geste symbolique qui signifait pour lui "la boucle est bouclée", les balança dans cet immonde trou à déchets. Après la besogne faite et mûre réflexion, il se décida à quitter ce lieu de misère pour rejoindre Green Hill qu'il voyait comme un lieu paradisiaque.

          Juste en sortant de son quartier, il croisa un des médecins qu'il avait soigné, Lyzac. Tous 2 parlèrent longtemps, à bonne distance pour que Lyzac évite de choper ce qu'avait Rally et, après plusieurs minutes de bavardages, Rally accepta que Lyzac vienne avec lui à Green Hill, lui faisant confiance étant donné qu'il fait partie des médecins qui ont tenté de le sauver mais s'étant garder de lui raconter les raisons de son départ. De plus, ils découvrirent assez vite l'un et l'autre avaient le même avis par rapport à la domination de Robotnik. Rally proposa à Lyzac de le rejoindre avec lui à Green Hill pour mener à bien son expérience et pour commencer un mouvement de résistance, les 2 ne connaissant pas la Résistance. Lyzac réfléchit longtemps : ni femme ni enfants ne l'attendaient à la maison, et officiellement il était partie pour faire des recherches, il accepta donc la proposition de Rally bien qu'il avait remarqué que ce dernier avait un léger pète au casque. Rally se gardant bien de montrer son instabilité et de divulguer son passé, Lyzac ne savait pas vraiment à qui il avait à faire, sinon il aurait très certainement refusé. Alors tous 2 marchèrent, des jours et des jours, se rationnant avec ce que le médecin avait pu emporter de chez lui, avant d'arriver à Green Hill. Depuis, il y vivent paisiblement, vivant de la chasse et de l'eau douce naturelle dans un abri primaire. Avant de partir à Green Hill, Lyzac a pensé à emmener un masque FFP2 ainsi qu'une bonne réserve de médocs pour Rally, afin qu'il se protège lui et les autres si jamais il est dans une phase de maladie. Personne ne connaît ses meurtres, il l'a enfoui en lui et a brûlé les preuves avec comme rêve de renverser l'infâme dictature de Robotnik, prendre le pouvoir et mettre fin à toutes les injustices de ce monde jusqu'à avoir un monde idyllique et utopique, car son but ultime est de changer le monde pour le rendre heureux et d'y installer l'équité et la joie sur le long terme en étant un bon dictateur.

Etats spéciaux :

Inhuman Powerfull: Tout, et je dis bien TOUT ce qui est susceptible d'altérer son raisonnement, (alcools, drogues, grande faim et soif, maladie mentale, émotion trop forte, torture mentale) lui fait perdre la raison et laisse ressortir sa folie meurtrière. A ce moment là, ses yeux s'injectent de sang, il tremble de toutes parts, pousse un grand cri et fracasse tout pour se défouler : objets, vivants ou robots, ennemis ou alliés, il peut donc causer de graves ennuis à ceux qui l'aident comme il peut les aider. Si pendant ce combat cet état survient, il sera plus fort mais moins précis, donc ce n'est pas spécialement à son avantage, tout dépend si l’adversaire sait bien esquiver les coups.

Super Sickness : Rally ne connaît pas ce pouvoir et pourra trèèèèèèèèèèèès rarement l'utiliser. Si un jour il a la chance de pouvoir s'entraîner pour contrôler le Chaos des 7 Émeraudes du Chaos, parce que soyons clairs il est pas du tout entraîné pour ça, et qu'il arrive à se transformer, ça donnera ce pouvoir : Rally aura tous les types d'agents pathogènes qui tourneront autour de lui en latéral (càd pas autour du bassin mais plutôt autour des côtés des membres et du dessus de la tête) en une taille bien plus grande que la normale  (1 m 10 pour chaque type d'agent pathogène). Physiquement, il sera très changé : éruptions cutanées, saignements, gangrené... pas très beau gosse quoi. Tant qu'il reste transformé, les maladies ne l'affectent pas. A ce moment là, les maladies qu'ils envoient sont 10 fois plus résistantes à ce qui peut les arrêter normalement (antiviraux, antibiotiques, gants, masques, désinfectants etc...), il faudra vraiment avoir une combinaison de grande qualité pour espérer échapper aux maladies. De plus, les chances qu'il envoie une maladie grave, càd qui a une haute infectiosité, sévérité et létalité, augmentent considérablement. En contrecoup, une fois sa transformation finie, il ressent d'un coup tous le symptômes de plusieurs maladies en même temps pendant un bon bout de temps, il lui faudra alors vite dégager du champs de bataille et prendre très rapidement ses médocs car il sera en incapacité de combattre et sera en danger de mort à causes des ennemis environnants qui arriveront sans problème à le tuer et à causes des nombreuses maladies qui pourront le tuer.

Frightened Nightmare : Rally ne connaît pas non plus ce pouvoir. Même conditions d'utilisations que pour celui ci-dessus. Cette fois, tout ceux qui regarderont Rally dans cette forme ne verront plus Rally, mais une vision cauchemardesque qui sera différente selon chaque individu et qui pourra laisser de grosses séquelles même après la vision d'horreur terminée. L'hallucination sera 10 fois plus puissante et réaliste que lorsqu'il utilise ce pouvoir à la normal, et pour y échapper il ne faudra pas le regarder ou utiliser d'autres moyens (miroirs, vision par l'esprit, dissociation du corps...). En contrecoup, une fois la transformation terminée, Rally sera pris d'une grande bouffée de délire qui lui donnera une hallucination si puissante qu'il ne sera plus différencier réalité et vision, il est alors très vulnérable aux attaques des ennemis et devra vite être amené hors du combat et prendre ses médocs' pour ne pas se mettre en danger en faisant n'importe quoi à cause de ses hallucinations.

Autre : Thème à mettre lorsque Rally incante son pouvoir :


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Rally Le Guépard Aguerri  Empty
MessageSujet: Re: Rally Le Guépard Aguerri    Rally Le Guépard Aguerri  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rally Le Guépard Aguerri
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Virtual Rally Game - Le Dakar en amérique
» Le Rallye du Marais en canoe
» [vidage d'étagère] Jeux de société
» Rallye Dunes et Marais
» 1401 - Alfa Romeo Giulia rallye

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tails Dreamer :: Zone RPG :: La Grande Histoire :: Présentations des personnages-
Sauter vers: