Tails Dreamer

Pour tous les fans de Tails et de l'univers Sonic !
 
AccueilTDFactsGalerieActuJeux SonicTDRPGChao GardenRechercherS'enregistrerConnexion
AccueilChatboxDiscordGallerie des TDFactsActualitésJeux SonicEncyclopédieTDRPGChao GardenFAQRechercherRejoindreConnexion
-54%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur Balai sans fil et sans sac – Bosch Readyy’y (via ODR ...
91.09 € 199.99 €
Voir le deal

 

 Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alice d'Exkalithia

Alice d'Exkalithia

Féminin Messages : 256
Localisation : Dans ma tasse de thé ♥
Humeur : Joueuse ♪

Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Empty
MessageSujet: Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance]   Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] EmptyMer 2 Mar 2011 - 21:33

Ce jour là, de violentes bourrasques balayaient la côte. Le soleil martelait les sables, et il ne faisait pas bon sortir... Pas sur cette plage, proche de la métropole Station Square. La chaleur était étouffante. Pourtant, dans la ville proche, l'activité était à son comble. La cité grouillait de vie. Malgré les temps sombres que traversaient ce monde...

Un pas, puis un autre, puis encore un. De petits nuages entourait ses bottes. Ce n'était plus que du sable, mais de la poussière et de la terre qui voltigeaient et frappait ce voyageur effronté, qui osait défier les éléments. Mais... Avait-il eu vraiment le choix ? Le visage enveloppé dans son écharpe, sa cape ramenée devant lui, penché contre le vent, le voyageur remontait la côte d'Emeraude en direction de Station Square.


"Lux, on est où, là ?!"

La silhouette avait jeté cet question d'une voix puissante.

"Nous sommes dans le secteur quatre du cadrant Aeryl, sur la petite planète nommée Mobius. Pas la peine de parler si fort, contentes toi de subvocaliser...

- Désolé, c'était un... Réflexe.

- Comme tu l'as remarqué...

- L'atmosphère est parfaitement respirable et les lieux sont habités, merci.

- Par chance, c'est jour de grand vent, et on n'aura probablement pas aperçu la chute de ton vaisseau. Bon, le langage était répertorié, je te l'ai inculqué pendant que tu étais inconsciente. Suite au crash.

- Qu'en est-il du vaisseau ?

- J'ai laissé une programmation particulière. Il nous rejoindra en remontant ta signature psychique dès qu'il sera fonctionnel à au moins 60%. Normalement, le système de camouflage et les deux batteries de réacteurs devraient être opérationnels d'ici... vingt trois lignes.

- Parfait. Je pense que de toutes façon, il n'est pas bon de s'en aller de cette planète avant... Avant...

- Je pense, un an, en unités de mesure temporelle locale. Je te les donne par électropulse."


Tirant sa valise qui flottait dans les airs, l'étrange voyageur et la voix qui l'accompagnait arrivèrent aux abords de la dune, plantée de quelques buissons rachitiques. Il y avait... Comme une présence. Le personnage emmitouflé parvint à une zone de calme, d'où semblait provenir la présence. Une zone proche de la ville, à l'abris d'un certains nombre d'arbres qui faisaient écran.

"Excusez moi... Il y a quelqu'un ?"

Épuisé, le voyageur s'assit sur sa valise. Ses vêtements déchiquetés et brûlés en de nombreux endroits semblaient se régénérer. Car c'était exactement ça ; ils cicatrisaient. Il fit glisser l'écharpe vers le bas de son visage en soupirant bruyament. La voix, étouffée jusqu'à maintenant se révéla féminine ; le tissus calciné laissa voir le beau visage d'une jeune femme.

"Fiou ! Il fait chaud ! Et je suis fatiguée. J'ai mal partout. Je veux un endroit pour dormir, du thé et un bon baiiiin ! J'en ai marre, c'était pas cool... Cette... Semaine. Dernière."

Elle secoua la tête et lâcha un petit rire.

"La preuve que je suis crevée, je parle toute seule, maintenant !"
Revenir en haut Aller en bas
Miles Tails Prower
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Miles Tails Prower

Masculin Messages : 2905
Age : 29
Localisation : Salle Polyvalente
Humeur : Goûte à un repos bien mérité

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Barext1025/100Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Bardar10  (25/100)
Rings Rings: 933

Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Empty
MessageSujet: Re: Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance]   Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] EmptyJeu 3 Mar 2011 - 0:23

Aquavoiture

HJ- Content de te voir enfin sur le RPG de Tails Dreamer ! Je vais pouvoir faire entrer en scène mon propre personnage et faire enfin jouer Aquavoiture.
Ouf ! Heureusement que j'en avais fini avec Yellow et Abrupt, parce que sinon cela aurait fait vraiment beaucoup...

Bon, allons-y pour la modération. Ouais, je sais, c'est marqué dans la fiche personnage et c'est sous-entendu dans ton post, mais il vaudrait mieux préciser carrément que cette discussion est - en grande partie - télépathique. Je le dis souvent : la fiche personnage permet aux administrateurs de voir si le personnage est acceptable et sert de base au joueur, mais elle sert uniquement d'annexe au lecteur. En d'autres termes, on doit arriver à comprendre la majeure partie des posts sans avoir besoin regarder la fiche personnage.
Evidemment, tu as choisi la solution "perso mystérieux qui sera présenté au fur et à mesure", mais le coup de la télépathie est important.

Heu... Quel est le rapport entre ton post et le titre que tu lui as donné ?

Pour être bien sûr : elle est pour le moment habillée de blanc et de noir majoritairement, c'est bien ça ? C'est important pour moi car un peu de bleu et Aquavoiture sera captivée.

Et hop là ! Un gros HJ pour commencer ! Bon, je risque de faire de gros HJ au début, même si je te connais déjà en tant que RPiste, mais ne le prend pas comme une critique, ça m'aide aussi en tant qu'admin' rédacteur d'astuces. -HJ


C'était à croire que tout tombait en même temps au mauvais moment. Sandra agressée à Soleanna, les capteurs qui disjonctent, des problèmes à Aquatic Ruin... Ils étaient tellement à court de membres disponibles qu'elle avait du envoyer Abrupt, son propre mari, dans un endroit qu'il déteste et faire une mission de reconnaissance alors qu'il a horreur de ça.
Et maintenant qu'il ne restait plus que Frère Popotin dans le QG, voilà qu'on signale qu'un Objet Volant Non-Identifié s'était écrasé non loin d'Emerald Coast. Sur le coup, Aquavoiture s'était littéralement jetée hors de la salle informatique et dans l'ascenseur 4. Elle était très tendue, et savoir qu'un vaisseau s'était écrasé non loin de la ville pouvait aussi bien être une bonne nouvelle que le début de la fin. Elle respira profondément, profitant de son voyage sous-terrain pour vraiment gonfler sa poitrine au maximum, et expira tout ce qu'elle avait inspiré lorsqu'elle émergea dans le système de transport de Emerald Coast.

Elle planta son sceptre dans le sable et s'appuya dessus pour bondir hors de la plateforme de transport et atterrit souplement sur le sable.


*Ahhh ! Le sable !...*

Elle adorait la plage. Avec tout ce qu'elle vivait en ce moment, ce petit instant de plaisir lui fit le plus grand bien. Prenant une nouvelle bouffée d'air, mais cette fois-ci un air au parfum de la marée et avec ce petit goût de vacances qu'elle aimait tant, elle leva les yeux au ciel.
Qu'est-ce qu'il faisait chaud ! Aquavoiture le sentait à peine, mais le Soleil haut dans le ciel parlait de lui-même. Elle ferait bien une petite pause...

Elle baissa les yeux. Oh que non, la pause attendre. Elle avait une mission.
Mieux : une mission qu'elle s'était elle-même donnée. Raison de plus pour se dépêcher.

Elle se mit à courir. Sauf que le sable la ralentissait et la fatiguait très rapidement. Si elle était légère et qu'elle n'avait aucun problème pour courir longtemps, sur de longues distances, même avec son sceptre magique à la main, le sable fin et sec était tout de même un ralentisseur connu.

Sec ?
Aquavoiture lança un regard à la pierre magique qui ornait son sceptre. Cellle-ci irradia une douce lueur bleutée avant de faire apparaître une brume légère autour d'elle.
Bientôt, la sable devant Aquavoiture fut frappé par une petite vague d'eau naissant de nulle part, s'humidifiant suffisamment pour que la jeune femme puisse courir à une vitesse respectable, tout en laissant derrière elle un petit chemin de sable mouillé marqué par les empreintes de ses chaussures.

Elle n'avait pas à cacher son pouvoir, tout le monde à Station Square le connaissait. Elle dut d'ailleurs répondre à quelques interpellation de connaissances la saluant, cependant elle ne ralentissait pas.

Pourquoi était-elle si pressée ? Parce qu'il fallait à tout prix arriver avant qu'Eggman n'envoie ses robots inspecter le lieu du crash. Plus tôt la Résistance aura les informations, plus elle rattrapera les longueurs d'avance d'Eggman.

Aquavoiture arriva jusqu'à une partie de la plage qui se trouvait moins fréquentée. Elle vit alors une silhouette bouger au loin, en train de parler à haute voix. Elle n'entendit rien, mais accéléra tout de même. Elle s'approcha assez pour discerner l'inconnu en train de s'asseoir sur une espèce de valise. Il avait retiré son écharpe qui lui cachait le visage...

Il... ou plutôt elle... Aquavoiture avait couvert assez de distance pour voir le visage féminin de la voyageuse et entendre une partie de ses lamentations.


"...veux un endroit pour dormir, du thé et un bon baiiiin ! J'en ai marre, c'était pas cool... Cette... Semaine. Dernière."

Un bain ? Elle était à la plage, non ? En tout cas elle avait l'air blessée, perdu et complètement épuisée. Sa nouvelle réplique lui en donna la preuve.

"La preuve que je suis crevée, je parle toute seule, maintenant !"

Pas essoufflée le moins du monde, Aquavoiture répondit naturellement en arrivant enfin à sa hauteur.

"Si ça peut te rassurer, tu n'es pas aussi seule que tu ne le dis."

Son apparition avait été si soudaine que la voyageuse aurait pu croire qu'elle la suivait et qu'elle vient juste de constater la présence d'Aquavoiture. Cette pensée arracha un sourire à Aquavoiture. Elle lui tendit la main en la fixant.

"Hélène Octa Burnt, pour vous servir. Mais appelez moi Aquavoiture, comme tout le monde. Vous avez besoin d'aide ?"

Elle lui fit un clin d'oeil. Abrupt cherchait à intimider, Frère Popotin à inspirer le respect, Aquavoiture faisait plutôt comme Yellow : entretenir dès le début une relation amicale. Un peu plus et elle lui envoyait carrément un vague d'eau sur elle en criant : "Tu veux prendre un bain ! Voilàààà ! ♫" mais elle se retint tout de même. Après tout, si elle ne se trompait pas, elle était la pilote de l'OVNI, et pouvait très bien être agressive.

_______________________________________
Chaque jour, piochez de nouvelles cartes dans le cALendrier de l'Avent jusqu'à Noël !
Utilisez votre présentation pour lister vos cartes ! Ne perdez pas le compte de vos cartes.

Quelles cartes ont déjà été révélées ? Préparez votre PC et aventurez-vous sur ce récapitulatif.
Souvenir de Egg Dreamer
Revenir en haut Aller en bas
https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
AlexiSonicKST
[!]Animateur déchu/[!]"Punching Ball"
AlexiSonicKST

Masculin Messages : 6010
Age : 24
Localisation : Un endroit un peu plus privé. ;)
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Empty
MessageSujet: Re: Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance]   Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] EmptyJeu 3 Mar 2011 - 1:51

HJ- Wooooouhooooou je m'incruste ! RPG sur Sonic Land, RPG sur Tails Dreamer ! cheers

Bon, dans ma présentation, j'ai mis que je m'étais déjà engagé, mais ça me semble plus amusant de commencer le RPG avec mon arrivée à Seaside Hill - puis à Emerald Coast. Aquavoiture va avoir du pain sur la planche. Twisted Evil -HJ



*Alexis, j'ai trois nouvelles pour toi, dont une bonne et une mauvaise.*

Oui, j'aime discuter mentalement avec moi-même. C'est un peu schizophrénique, mais ça fait passer le temps.

*La première nouvelle, c'est que tu viens de découvrir un nouveau monde ! Bravo mon gars ! C'est dommage que tu l'ais fait par hasard, parce que tu vas en baver pour retourner chez toi !*

J'étais en pleine séance d'entraînement personnel. Vous savez, les autoroutes, c'est quand même un endroit très sympa pour courir : c'est droit, tu as des véhicules qui roulent assez rapidement pour ne pas paniquer en te voyant arriver, le bitume est pratique pour courir dessus et tu as souvent plein de panneaux bien visibles pour t'indiquer où tu vas, quand tu peux te reposer etc.
Etant donné que j'étais bien assez populaire pour que les automobilistes ne soient pas trop étonnés de voir un piéton courir aussi vite que leur bolide, je trouvais que l'autoroute était juste l'endroit idéal pour courir. Ok, il y a beaucoup de voitures, mais finalement les pots d'échappement ne sont pas si terribles que ça !

Je m'étais juste retrouvé derrière une trois voitures qui se trouvaient au même niveau et qui à elles trois bloquaient entièrement la voie. Le genre de truc que tu ne vois jamais sur une autoroute à trois voies : une voiture en train de doubler celle qui est en train d'en doubler une autre.
Et évidemment, comme j'essayais de pousser mes capacités au maximum, ben j'allai plus vite qu'elles...

Bon, ben ce n'est pas un gros problème ! Il suffit de sauter par dessus ! Quoi de plus simple quand tu portes des chaussures qui te permettent à la fois de courir hyper vite, de sauter, de glisser et de léviter ? Fastoche !
Mon pouce alla se coller contre mon auriculaire. J'évaluai mentalement la charge que je devais donner pour pouvoir effectuer le saut qui m'attendais, et lâchai quand elle me sembla suffisante.

Le résultat fut pour le moins surprenant. Au lieu que la poussée de mes chaussures m'élève dans les airs au dessus des voitures, je disparut.
Brutalement.
A peine mes pieds avaient quitté le bitume que j'avais officiellement quitté la Terre.

Ma vitesse combinée à mon angle de saut et à je ne sais quel autre paramètre indéchiffrable représentaient l'ensemble des conditions nécessaires pour voyager dans un monde parallèle.

Des mondes, j'en avais découvert déjà un bon paquet depuis que j'avais découvert cette étrange loi physique. Rholandiane et Techcity par exemple. A chaque fois, c'était complètement par hasard. Et a chaque fois, il m'avait fallu beaucoup de temps avant de réunir à nouveau les conditions nécessaires pour rentrer sur Terre.
Un temps suffisant pour établir le contact, pour faire des découvertes surprenantes et des rencontres inoubliables ou pour se rendre utile auprès de la population locale.
N'empêche, sur le coup, le changement de monde me fit un sacré choc. Je ne m'y attendais pas du tout et je ne m'en rendis pas compte tout de suite.

D'où l'intérêt des dialogues mentaux.


*La mauvaise nouvelle, c'est que tu viens d'apparaître au milieu d'un océan.*

Le petit problème avec le changement de monde, c'est qu'il est quasiment impossible de prévoir où tu vas tomber dans l'autre monde. Parfois je sautai plusieurs fois pour m'approcher de ma destination. Généralement, je sautai toujours au même endroit pour être sûr d'atterrir au même endroit sur l'autre monde.

Ce n'était bien sûr pas le cas quand je découvrais par hasard un nouveau monde et un nouveau moyen pour y accéder. Donc là, j'avais beaucoup de chance, et je venais d'apparaître au dessus d'une immense étendue d'eau.


*La bonne nouvelle, c'est que tu sais marcher sur l'eau.*

Je ne sais pas si c'est grâce à un réflexe surhumain, un nouveau programme qu'aurait installé Grégoire sur mes chaussures, l'évocation du mot "océan" ou le "o" de "océan" qui m'avait fait tilté, mais quand je pris conscience que je n'étais plus sur l'autoroute, j'avais déjà activé le mode "eau" de mes chaussures.

C'était un mode particulier : au lieu d'alterner le dégagement d'énergie entre mes chaussures pour me faire courir, les chaussures soufflaient leur pouvoir de manière égale sur toute la semelle, ce qui me permettait de léviter. J'utilisais ce mode principalement quand je devais me surélever un peu ou que j'avais à courir sur l'eau, cependant cela m'arrivait très rarement et je me félicitai intérieurement d'avoir eu le bon réflexe d'activer ce mode. Si j'avais plongé, j'étais fichu.


*Hey hey ! Jésus marche sur l'eau ! Miracle !*

Oui, je me prends pour Jésus. Et alors ? Non, en fait, c'est un délire qui m'a pris depuis que j'ai interprété le rôle de Jésus dans une pièce de théâtre. C'est juste pour le fun. Je ne suis pas complètement taré.
Quoique...

Bon. Il s'agissait maintenant de ne pas perdre toute la vitesse accumulée. Si je pouvais "flotter", je ne pouvais pas accélérer. Je continuai donc ma course de façon rectiligne, en continuant de courir, mais de manière un peu plus normale.
Ma vitesse combinée à au mode des chaussures me permit de glisser au dessus de l'eau à toute vitesse. Le visage fouetté par les éclaboussures et mes cheveux attachés ballottés par le vent, je me félicitai intérieurement d'avoir laissé mon chapeau chez moi et d'avoir mis mes lunettes de course. Je n'étais ni aveuglé, ni angoissé à l'idée de perdre mon précieux chapeau.
Allez, si je retrouvais rapidement la terre ferme, je n'avais aucune question de m'inquiéter.

Petit détail : il n'y avait rien devant moi que l'eau. Et de l'eau salée, vu l'odeur maritime et les quelques gouttes qui atteignirent mes lèvres.

Je tournai la tête et - ô miracle - j'aperçu une grande côte qui s'étendait à ma gauche, à quelques kilomètres d'ici. Je devais juste rectifier ma trajectoire.

Hum... Plus facile à dire qu'à faire. Il était quasiment impossible de tourner avec ce mode.

Réfléchissant à toute vitesse, je ne vis qu'une solution : combiner l'eau mode "eau" avec le mode "glisse".

Je joignis mon annulaire et mon majeur, chargeai un peu d'énergie, sautai pour mettre perpendiculaire à ma trajectoire et lâchai : les réacteurs sur le côté de mes chaussures s'ouvrirent alors pour m'accorder une petite projection sur le côté en plus de ma capacité à léviter.
J'étais en train de surfer sur l'eau sans surf.


*Cool !*

Cependant combiner deux modes demandait énormément d'énergie, et comme je ne pouvais pas recharger autrement qu'en courant sur la terre ferme, j'allai être très limité dans le temps.

Profitant d'un belle vague qui naissait devant moi, je glissai dessus pour réorienter ma trajectoire vers la plage et stoppai le mode de "glisse". L'inclinaison de la vague me fit très légèrement accélérer et je filai à toute allure vers mon objectif.

Mais à mi-chemin, je senti les vagues commencer à me lécher les chevilles : la lévitation faiblissait, je n'allai pas avoir assez d'énergie pour atteindre la côte.
Évaluant la distance restante, je joignis mon pouce et mon auriculaire pour charger de l'énergie vers les puissants réacteurs de mes chaussures. J'y mis tout ce qui me restai et écartai les doigts.

Le bond que je fis fut spectaculaire. Alors que le mode "eau" prenait fin et que le mode "saut" grignotait toute l'énergie qu'il pouvait pour m'envoyer haut dans les airs, je fis un rapide calcul pour voir que mon bond n'allait pas être suffisant. Avec le vent, il me mènerait jusqu'à 100 mètres de la plage, tout au plus. N'étant pas un exceptionnellement bon nageur, je préférai jouer ma dernière carte.

Remerciant intérieurement une nouvelle fois Ona pour le pouvoir qu'elle m'avait offert, j'invoquais deux énormes feuilles de cerisier qui s'enroulèrent à moitié autour de mes bras, la seconde partie s'étalant dans les airs en triplant ma prise au vent. M'inclinant de façon à ce que le vent me pousse vers la côté, j'atteignis une vitesse encore plus impressionnante que pendant ma course sur l'autoroute.


*Oh ! Une nouvelle mauvaise nouvelle ! Même toi tu n'es pas capable de survivre à une chute de 300 kilomètres/heures.*

Ces dialogues mentaux sont vraiment très utiles. Alors que je gagnais de la vitesse aussi vite que je perdais de l'altitude, je trouvais une solution dans l'urgence à mon problème de frein. Abandonnant mes feuilles de cerisier, j'invoquais une immense feuille d'érable, en attrapa la tige et l'embout des nervures palmées pour m'en faire un parachute fortune. La prise au vent était telle que je fus secoué par le ralentissement.

Voyant cependant le sol qui se rapprochait très rapidement, je décidai de ne pas m'arrêter là.


*Au point où j'en suis...*

Je lâchai la feuille quand je la sentis incapable de me ralentir plus qu'elle ne l'avait déjà fait, et invoquait une grande racine qui jaillit du sol et s'éleva dans les airs. Même sans énergie, mes chaussures pouvaient tout de même changer de mode, et une pulsion sur le majeur réactiva le mode "glisse". Orientant mes pieds de façons à ce qu'il atterrisse sur la racine de la façon la moins brutale possible. Je glissai sur mon mince tremplin et sa courbure me ramena au sol. Je fis un petit saut, réactivai le mode de course et, quand la racine disparut, je courais "normalement", utilisant la vitesse de ma chute combinée à celle de mon arrivée pour recharger en vitesse mes chaussures.

J'étais très fier de moi.
J'avais enfin fait une entrée dans un monde parallèle sans m'écraser contre un arbre, une falaise ou tout autre obstacle solide. Au contraire, je venais de faire une entrée gracieuse, tout en finesse.

Je fus donc encore plus comblé de voir que j'avais eu un public.
Sur la plage, deux jeunes femmes, l'une habillée en bleu et tenant un sceptre à la main, l'autre visiblement blessée et fatiguée, assise sur je ne sais quoi, avait pu assister à mon arrivée spectaculaire.

Oh ! J'oubliais ! A part mes pensées, les vagues et mes claquements de doigts, ma prestation avait été ponctuée de quelques cris du style :

"Yiiiiiiihaaaaa ! Woooouuuuhooooou ! Wooooooooow ! Heeeeeeere Iiiiii Coooooooome !"

Emporté par mon exploit, je déviai ma route dans leur direction, passai à côté d'elles et freinai brutalement à l'aide du mode de lévitation, incliné presque d'un angle de 45° par rapport au sol. J'avais fait attention de ne pas envoyer trop de sable à ces jolies demoiselles. Et les salua de la main.

"Salut à vous ! Beau temps, n'est-ce pas ?"

Ok, c'était vraiment une réplique débile, mais que voulez-vous, il y a des jours comme ça où les répliques qui tuent ne vous viennent par à l'esprit lors de la rédaction (surtout à 1:48 du matin). J'arborais cependant un grand sourire satisfait : avec une telle performance, je ne pouvais être que respecté, voire admiré, en tant qu'inconnu.

_______________________________________
Merci Citron !:
 
Merci Vanilla !:
 
Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] 2-6410
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Alice d'Exkalithia

Alice d'Exkalithia

Féminin Messages : 256
Localisation : Dans ma tasse de thé ♥
Humeur : Joueuse ♪

Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Empty
MessageSujet: Re: Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance]   Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] EmptyDim 6 Mar 2011 - 23:54

HJ - Le rapport n'est pas évident, c'est sûr ^^ Il est dans mon post, juste en dessous, et si tu ne vois pas, j'expliquerai après ^^

Désolé pour la télépathie.

Oui, elle est en blanc, crème, noir, mauve et parme. C'est tout, pas de bleu sauf pour ses yeux, actuellement. Quand elle a les yeux bleus foncés, c'est signe de mélancolie ou de fatigue. Dans le cas présent c'est un bleu très foncé. - HJ


La voyageuse se débarrassa de son écharpe. Réajusta son long manteau. Elle n'avait plus rien... Qui aurait pensé qu'elle était une princesse, maintenant ? Elle laissa échapper un petit rire nerveux. Des traces de brûlure sur ses vêtement, sa peau douce écorchée par les débris métalliques du vaisseau, oui... C'était décidément sa nuit. Ou plutôt, ça n'était pas son jour. Elle posa son regard sur l'inconnue qui venait de se présenter. Elles étaient plutôt jolies, toutes les deux. Et la princesse avait bon goût, de ce côté là.

*Ha, j'en aurais bien fait mon quatre heure...*

"Alice, n'y pense pas. Ca finirait par se lire sur ton visage. Enfin, d'un autre côté... Même dans ce cas là, que peut-il arriver, hein ?"

Elle soupira doucement. Alice était vaiment très fatiguée. Non seulement elle devenait parano, sentant une présence humaine là où il n'y avait qu'un oiseau - qui d'ailleurs s'envola - mais en plus, elle sursauta quand une jeune femme pris la parole. En temps normal, la princesse déchue aurait du l'entendre arriver... Elle secoua la tête, puis se leva dans un mouvement souple. Les yeux baissés, elle eut un petit sourire.


"Hélène... C'est un joli nom.

- Octa Burnt. Vingt-six ans. Jeune femme membre de la résistance, mariée à Abrupt Burnt. Veinard... Miam miam, hein, la dame. Je ne te le fais pas dire ma petite Alice. Ha. Dommage qu'on ait aucune chance avec elle. Trop mariée, vraiment, les hommes, quelle plaie. Et elle a l'air droite dans ses bottes. Mmmh. Je ne lis pas grand chose d'autre. Il faudrait que je puisse avoir accès à une compilation de témoignage... Il ne semble pas qu'il y ait de recherches judiciaires à son sujet... Ah, si, attend. Il semblerait... J'ai accès à une base de donnée terriblement protégée. Laisse moi un instant.


Alice eu l'air pensive, observant attentivement le visage de l'arrivante avec un air lointain, plutôt endormi.

"Euh... Bonsoir. Je... Non, merci... Enfin. Si, j'aurais... Besoin d'aide. Un endroit pour dormir. Et un lieu où je pourrai... Travailler.

- Et puis, t'aurais besoin de gens à aider, et de trucs à cogner, hein ma petite Alice... Mais, avant, laisse moi te dire une chose : d'après ce que je lis dans ces fichiers, je crois... Que la planète est sous le contrôle d'un seul individu. Dangereux. Un dictateur, j'ai l'impression. Et terriblement efficace en informatique. Je serais bien incapable de prendre le contrôle de plus d'une dizaine de ses... Droïdes, je pense, à cette distance. Et je ne pourrai pas maintenir mon emprise longtemps. Il est bon. Il me faudrait un réseau qui me serait acquis. Concernant la jeune femme, elle est recensée comme... Civile, portée disparue, individu potentiellement dangereux. Possédant un pouvoir sur l'eau."


Alice, l'air un peu perdu, fit glisser son regard dans le vague. Il fallait qu'elle rassemble ses esprits. Soudain, son expression se rafermit, elle prit une grande inspiration, puis eut l'air très, très étonnée. Des cris..?
Elle tourna la tête, et aperçut un jeune homme. Qui courait sur l'eau. Enfin, jeune homme, à cette distance... Elle avait conclu ça au timbre de sa voix, mais... Ca pouvait prêter à confusion. De là ou elle était, Alice n'était sûre que d'une chose.

Cette personne avait les cheveux longs et d'une couleur étranges. Car ils étaient bruns.


"Est-ce que... C'est... De l'Aqua Sytharion ? Euh, ça existe, par ici ?!"

Elle se tourna vers la jeune femme. Et là, elle fut frappée... Par du bleu. Hélène était vraiment très bleue. Habillée toute de bleu. D'ailleurs, Alice fut surprise qu'elle n'ait pas les cheveux bleus par la même occasion. Et puis quelqu'un marchait sur l'eau.

"Ce type est un prêtre, ou quelque chose ? Ce sont certains religieux, qui font ça... Là d'où je viens.

- Ah, tu n'as pas besoin de te cacher. Je crois que ton crash était très visible, depuis la ville. J'ai trouvé des images montrant ton vaisseau. Elles sont floues, mais n'importe qui avec un peu de jugeote aura compris que c'était un chasseur."


Alice se tut soudainement. Voulut interroger Aquavoiture sur ce qu'elle savait d'elle. Et...

"C'est... Une blague ?"

Beau temps... N'est-ce pas ? Bon, alors ce type est habitué à marcher sur l'eau en hurlant. Ou garde toujours une phrase aussi banale que celle là pour faire croire que c'est normal. Et ça devait être... Courant, par ici. Alice lui envoya son plus beau sourire, en lui faisant un signe de la main, pour le saluer.


"Bonjour ! Oui, il fait... Plutôt beau. Vous faites ça souvent, de marcher sur l'eau ? J'ai un ami qui est très fort à ce sport ! Je n'ai pas bien vu, mais vous n'êtes pas mauvais non plus."

La jeune princesse eu l'air de réfléchir quelques instants, puis elle regarda Hélène avec un froncement de sourcils. Se retourna vers le nouvel arrivant.

"Bon. Vous vous êtes présentée, non, madame ? C'est la coutume, ici, hein ? Hm. Je m'appelle Alice, Alice Luxia ! Ravie... De vous rencontrer ! Cette belle femme est Hélène Octa Burnt ; et vous, jeune homme... Comment vous appelle-t-on ?"

Elle eu l'air un peu inquiète, et se retourna vers Aquavoiture, rougit un peu, détourna le regard. Puis son attention retourna à la jeune femme. Elle avait l'air très préoccupée.

"C'est vraiment comme ça qu'on s'y prend ? Je l'ai bien fait ?"
Revenir en haut Aller en bas
Miles Tails Prower
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Miles Tails Prower

Masculin Messages : 2905
Age : 29
Localisation : Salle Polyvalente
Humeur : Goûte à un repos bien mérité

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Barext1025/100Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Bardar10  (25/100)
Rings Rings: 933

Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Empty
MessageSujet: Re: Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance]   Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] EmptyLun 7 Mar 2011 - 12:35

Aquavoiture

HJ- Ah ! J'ai compris ! Joli jeu de mot... Tout à fait d\'accor

Tu m'expliques où est-ce que tu as vu qu'Aquavoiture était portée disparue ? Être membre de la Résistance ne signifie pas se cacher mais au contraire se fondre dans la masse !

Ecoute, c'est hyper difficile de se repérer dans ton post là. J'ai du mal à savoir qu'est-ce que qui se passe quand, parce que tu l'ellipse dans ton post. Ce serait sympa si tu faisais comme moi et que tu repostais et les dialogues et les actions des autres, afin de situer tes propres réactions. Pas forcément tous les dialogues, mais au moins ceux qui aident à se repérer et ceux auquel tu réagis. -HJ


La sinistrée était dans un état déplorable. Elle commença à dévisager Aquavoiture avec un drôle de regard, auquel la jeune femme ne fit pas attention. La voyageuse semblait épuisée, mais elle se leva souplement avant de répondre.

"Hélène... C'est un joli nom.

Elle parut alors pensive. Aquavoiture constata que son regard s'était mué en un lointain, fatigué. Plus aucun doute : pour avoir une tête de zombie comme ça, des vêtements déchirés de cette façon et des blessures de la sorte, elle ne pouvait être que la pilote du vaisseau qui venait de se crasher.

"Euh... Bonsoir. Je... Non, merci... Enfin. Si, j'aurais... Besoin d'aide. Un endroit pour dormir. Et un lieu où je pourrai... Travailler.

Une centaine de scénarios différents défilèrent dans la tête d'Aquavoiture, passant de la jeune esclave qui venait de s'échapper à la princesse guerrière échouée sur une planète après avoir été poursuivie dans l'espace par ses ennemis, sans oublier la jeune femme violée abandonnée sur la plage. Mais elle ne les pris évidemment pas au sérieux : elle faisait juste attention à ce que son mari lui avait dit. Elle devait être plus prudente avec les inconnus, et, dans le cas présent, les inconnues.

Elle suivit son regard qui s'était égaré vers le large, avant que son attention soit attirée par des cris.
Mais pas des cris de peur ou de colère... Des cris de joie. Qui venaient du large.


"Est-ce que... C'est... De l'Aqua Sytharion ? Euh, ça existe, par ici ?!"

Malgré le préfixe Aqua qui fit lever un sourcil à Aquavoiture, elle ne comprit rien du tout. La tête légèrement inclinée, les yeux ronds, elle observait la scène qui se déroulait au milieu des vagues. C'était un adolescent. Difficile de savoir si c'était une fille ou un garçon pour le moment, mais ce jeune était en train de surfer sur les vagues en poussant des hurlements hystériques. Aquavoiture faillit détourner le regard quand elle constata un détail pour le moins surprenant.
Il n'avait pas de surf. Il... glissai sur l'eau... ou marchai sur l'eau... comme si de rien n'était. Enfin non, pas comme si de rien n'était : il avait l'air de trouver ça profondément amusant.


"Ce type est un prêtre, ou quelque chose ? Ce sont certains religieux, qui font ça... Là d'où je viens.

Elle jeta un rapide regard étonné à la voyageuse. Si ce type était un prêtre, elle était chef d'une organisation secrète qui cherche à renverser le pouvoir !
Ah mince, c'était vraiment le cas...


"Pas d'inquiétude, ce n'est pas un prêtre. J'en connais un personnellement, et ce drôle de type qui fait son sport comme ça en dehors de la zone surveillée ne peut être qu'un inconscient."

Aquavoiture en conclut que cela devait être un nouveau sport/gadget mis en circulation il y a peu et qu'elle n'y avait pas fait attention. Elle eut beaucoup plus de mal à accepter la suite.

L'adolescent, car il semblait que c'était un garçon, malgré sa longue queue de cheval, venait de faire apparaître de gigantesques feuilles dont il se servit pour planer jusqu'à la plage, dans leur direction. Et plus il se rapprochait, plus Aquavoiture se rendait compte qu'il allait incroyablement vite.

Alors qu'elle l'imaginait déjà en train de s'écraser dans le sable dans un concert d'os qui se rompent, il ouvrit un parachute qui ralentit progressivement sa vitesse. Aquavoiture dut se rendre à l'évidence : c'était aussi une feuille. Une feuille d'érable. Trèèèèèès grande. En guise de toile de parachute.

Le jeune homme lâcha ensuite cette deuxième apparition végétale avant de glisser sur une énorme racine sortie d'elle-ne-savait-où et commença à courir à toute vitesse. Il décrit un long virage avant de s'arrêter devant elles.


"Salut à vous ! Beau temps, n'est-ce pas ?"

Ce type ne pouvait pas être simplement humain. Elle le dévisagea rapidement et du se rendre à l'évidence : aucun sac dans lequel il aurait pu cacher les feuilles géantes dont il s'était servi, aucun surf... Même les chaussures semblaient normales. Elle préféra ne pas répondre à son salut tout de suite.

La voyageuse s'en chargea à sa place, traduisant en partie l'état d'esprit d'Aquavoiture :


"C'est... Une blague ?"

Sa façon d'arriver en de saluer comme si tout ce qu'il venait de faire était parfaitement banale était... paradoxal... Il reçu tout de même les salutations de la voyageuse, laquelle lui faisait un signe de la main.[/i]

"Bonjour ! Oui, il fait... Plutôt beau. Vous faites ça souvent, de marcher sur l'eau ? J'ai un ami qui est très fort à ce sport ! Je n'ai pas bien vu, mais vous n'êtes pas mauvais non plus."

C'était un soulagement qu'elle sache qu'on disait bonjour en agitant la main Bye ! et non en faisant je ne sais quoi d'autre qui ici aurait pu paraître offensant Nananèreuh ! . Ce vaisseau ne venait peut-être pas de si loin que ça...
Penseuse, la pilote sinistrée l'observa avec un froncement de sourcils et s'adressa au nouvel arrivant :


"Bon. Vous vous êtes présentée, non, madame ? C'est la coutume, ici, hein ? Hm. Je m'appelle Alice, Alice Luxia ! Ravie... De vous rencontrer ! Cette belle femme est Hélène Octa Burnt ; et vous, jeune homme... Comment vous appelle-t-on ?"

Bon, elle avait été présentée par une inconnue à un autre inconnu. La situation devenait d'autant plus complexe que sa présentatrice, rougissante, lui demanda d'un air gêné :

"C'est vraiment comme ça qu'on s'y prend ? Je l'ai bien fait ?"

Rattrapée par sa fatigue, elle répondit en soupirant :

"Oui, c'est très bien. Et là normalement notre nouvel ami se présente et ont devient tous copains. Sauf qu'on a pas le temps. Ton arrivée, mademoiselle Alice, a été certainement repérée par le tyran qui nous gouverne, et je n'ai pas envie qu'un affrontement ait lieu aussi près de la population. Vous avez manifestement besoin de vous cacher un moment."

Elle se tourna vers le deuxième inconnu, les yeux sévères :

"Vous vous rendez compte des risques que vous prenez ! Eggman cherche à prendre le contrôle de Mobius, et vous, vous vous amusez (combo triple "vous" !) à exhiber vos capacités en public ! S'il considère que vous en avez trop, il risque fortement de vous capturer et de vous étudier ! C'est ce que vous voulez ?!"

Prenant ses airs de maîtresse d'école, même si elle ne l'avait jamais été, elle se dressa de toute sa hauteur, constatant que l'immense asperge qui venait d'arriver était quand même plus grande qu'elle, et annonça.

"On ferait mieux de ne pas traîner. Je vais vous montrer un endroit où vous cacher."

Elle avait horreur de devoir montrer le Quartier Général à des inconnus, mais la fonction première du QG était de sauver les personnes qui étaient recherchées par Eggman. Avant d'envisager de s'attaquer au tyran, il fallait déjà arriver à protéger la population du danger qu'il représentait.

"Suivez-moi."

Elle se mit en marche en direction de la plage touristique. Elle les avait prévenus, maintenant soit ils la suivaient, soit ils se considéraient comme invincibles et continuaient à s'écraser sur la plage comme bon leur semblait.
Elle était vraiment fatiguée.
Revenir en haut Aller en bas
https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
AlexiSonicKST
[!]Animateur déchu/[!]"Punching Ball"
AlexiSonicKST

Masculin Messages : 6010
Age : 24
Localisation : Un endroit un peu plus privé. ;)
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Empty
MessageSujet: Re: Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance]   Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] EmptyLun 7 Mar 2011 - 14:59

HJ- Yay ! 5500e mess du fofo (sans compter les supprimés) !! -HJ

Généralement, j'essayais d'éviter de dévoiler mes capacités au grand public quand j'arrivais dans un nouveau monde. Mais bon, c'était un cas de force majeure, et donc autant profiter du fait que j'avais été obligé d'utiliser mon pouvoir et mes chaussures pour crâner un peu.
Non ?


"C'est... Une blague ?"

Visiblement, ma question les avaient déconcertées. Je répliquais avec un air qui parlait de lui-même : "Mais bien sûr, je fais ça tous les jours, c'est un peu mon train-train quotidien, voyez ?"
Elles étaient adultes, et donc la malédiction n'était pas censée opérer. Aucune chance que je tombe amoureux. Et vue la bague que portait l'une des jeune femmes, je ne risquais pas d'avoir à repousser des prétendantes.

Ben oui, quand j'arrive dans un nouveau monde, coupé de ma bien aimée, je pense à ça. Ma vie est compliquée.

L'autre jeune femme semblait avoir vécu une explosion. Ses vêtements étaient déchirés, elle avait l'air perdue et fatiguée. Elle me répondit avec un grand sourire, tout en me saluant de la main.
Bonne nouvelle ! Il semblerait que l'on se dise bonjour ici de la même manière que sur Terre ! Je ne vais pas être obligé de tirer la langue à tous ceux que je croise pour leur témoigner mon respect !


"Bonjour ! Oui, il fait... Plutôt beau. Vous faites ça souvent, de marcher sur l'eau ? J'ai un ami qui est très fort à ce sport ! Je n'ai pas bien vu, mais vous n'êtes pas mauvais non plus."

Encore plus généralissime : marcher sur l'eau était donc véritablement une pratique courante ! Je n'allai peut-être pas être obligé d'expliquer que je venais d'un autre monde alors !

"Bon. Vous vous êtes présentée, non, madame ? C'est la coutume, ici, hein ? Hm. Je m'appelle Alice, Alice Luxia ! Ravie... De vous rencontrer ! Cette belle femme est Hélène Octa Burnt ; et vous, jeune homme... Comment vous appelle-t-on ?"

Ma joie fut quelque peu atténuée quand la pauvre jeune femme se retourna vers son amie d'un air gêné.

"C'est vraiment comme ça qu'on s'y prend ? Je l'ai bien fait ?"

La situation se révélait brutalement beaucoup plus complexe qu'elle n'en avait l'air : cette jeune femme semblait débarquer tout juste ici et n'était pas sûre des us et coutumes. Je ne savais pas trop si je devais compatir ou me méfier.

Le jeune femme en bleu, qui se nommait Hélène d'après Alice, répliqua en soupirant.


"Oui, c'est très bien. Et là normalement notre nouvel ami se présente et ont devient tous copains. Sauf qu'on a pas le temps. Ton arrivée, mademoiselle Alice, a été certainement repérée par le tyran qui nous gouverne, et je n'ai pas envie qu'un affrontement ait lieu aussi près de la population. Vous avez manifestement besoin de vous cacher un moment."

Hou là ! La situation était vraiment complexe ! Un monde dirigé par un unique tyran qui semblait dangereux. De plus, j'avais maintenant la confirmation qu'Alice venait à peine d'arriver... mais d'où exactement ? Et pourquoi était-ce si dangereux qu'elle soit repérée par le tyran en question ? Devais-je dissimuler mes origines ou les révéler en vitesse ?

Que de questions ! Certaines trouvèrent heureusement rapidement leur réponse : Hélène se mit à me gronder !


"Vous vous rendez compte des risques que vous prenez ! Eggman cherche à prendre le contrôle de Mobius, et vous, vous vous amusez à exhiber vos capacités en public ! S'il considère que vous en avez trop, il risque fortement de vous capturer et de vous étudier ! C'est ce que vous voulez ?!"

*Eggman ?!?*

Rêvais-je ou avait-elle bien dit "Eggman" ? Je feignis de prendre une attitude compréhensive, mais mes yeux exorbités traduisaient un certain étonnement. J'espérait d'ailleurs qu'on l’interpréterait comme la surprise d'être si sévèrement grondé et non comme la perte totale de ses moyens à l'évocation d'un simple nom.
Ou surnom...


*Il y a quelqu'un qui s'appelle comme ça ici... Se pourrait-il qu'il y ait un rapport avec...*

Pas le temps d'y réfléchir. Hélène prenait ses avances et nous enjoignait à nous dégrouiller.

"On ferait mieux de ne pas traîner. Je vais vous montrer un endroit où vous cacher. Suivez-moi."

Elle fit demi-tour, en empruntant un chemin tout tracé de sable mouillé sur lequel on pouvait déjà voir ses empruntes de pas. Du sable mouillé ? Avait-elle humidifié le sable elle-même ou bien avait-elle utilisé une coulée d'eau déjà existante ? Vu la forme du chemin, j'en étais presque sûr : ce sable mouillé avait été humidifié exprès.

Je n'y fis cependant pas plus attention. C'était peut-être mon imagination qui me jouait des tours, ou bien une mesure prise par les maîtres nageurs pour courir plus vite, qui sait ?
Bon, en fait, beaucoup de monde devait savoir. Il y avait surtout moi qui ne savait pas.
Dommage, j'étais le seul à m'en inquiéter.

Histoire de faire un peu comme tout le monde et de répondre aux questions, je finis par m'exclamer.


"Enchanté de faire votre connaissance. Je suis Alexis L. Appelez-moi juste Alexis. Ou ne m'appelez pas, au choix. Désolé pour mon imprudence, madame, j'avais besoin de... bouger."

Je la suivis tout en rendant son sourire à la jeune femme nommée Alice.

_______________________________________
Merci Citron !:
 
Merci Vanilla !:
 
Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] 2-6410
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Alice d'Exkalithia

Alice d'Exkalithia

Féminin Messages : 256
Localisation : Dans ma tasse de thé ♥
Humeur : Joueuse ♪

Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Empty
MessageSujet: Re: Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance]   Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] EmptyMer 16 Mar 2011 - 21:50

Alice était assez fatiguée. Même, suffisamment pour n'avoir pas remarqué que ces plantes n'étaient pas des parties intégrantes du corps du jeune homme - et que donc ça n'était pas l’apanage de son espèce, mais quelque chose d'artificiel qu'il avait lui même créé. Mais à peine venait-elle de réaliser ça qu'Hélène porta un coup à ses nerfs, avec sa brusquerie. Elle ne pouvait pas la blâmer ; la jeune femme ne pouvait avoir conscience qu'elle avait en face d'elle une bombe nucléaire en porcelaine intermittente. Comprenez par là, qu'elle n'est pas toujours fragile, pas qu'il ne faut pas toujours la manipuler avec des pincettes.

"Oui, c'est très bien. Et là normalement notre nouvel ami se présente et ont devient tous copains. Sauf qu'on a pas le temps. Ton arrivée, mademoiselle Alice, a été certainement repérée par le tyran qui nous gouverne, et je n'ai pas envie qu'un affrontement ait lieu aussi près de la population. Vous avez manifestement besoin de vous cacher un moment."

Pas le temps ? Alice faillit piquer une crise, une de ses rares crises de nerf, si violentes qu'elles se transforment en tempête, en ouragan pour son entourage. Mais elle se contint. Aquavoiture avait raison, et Alice hocha la tête et retint en elle toutes ces émotions bordéliques et contradictoires qui menaçaient d'exploser...

Hélène se tourna vers le nouvel arrivant et commença à l’engueuler.
Comment bien commencer la journée.

Lux, heureusement garda les pieds sur terre. Ressentant l'état d'Alice, elle se retint de lui donner la moindre information, mais elle en récupéra dans toutes les directions pour tout lui transmettre quand elles seraient au calme.


"Vous vous rendez compte des risques que vous prenez ! Eggman cherche à prendre le contrôle de Mobius, et vous, vous vous amusez à exhiber vos capacités en public ! S'il considère que vous en avez trop, il risque fortement de vous capturer et de vous étudier ! C'est ce que vous voulez ?!"

Alice rougit à nouveau et eut un air contrit. Cet enfant avait droit au vouvoiement, pas elle, et cela fit plaisir à Alice ; bien qu'Aquavoiture semblait la prendre pour une enfant alors qu'elles avaient le même âge. Mais Hélène s'énervait après lui, et dans son état, Alice ne put s'empêcher de ressentir ces reproches - sans s’embarrasser du fait que ça ne la concernait absolument - comme adressés à elle. Et les ondes négatives dégagées par Aquavoiture la firent frissonner des pieds à la tête. Depuis tout à l'heure, elle était déjà au bord des larmes, et ça n'arrangea pas les choses.Le frisson fit d'ailleurs sortir ses oreilles, qu'elle avait tenté de tenir cachées dans ses cheveux. Elle ne s'en aperçut pas, sur le moment.

"On ferait mieux de ne pas traîner. Je vais vous montrer un endroit où vous cacher. Suivez-moi."

Alice saisit sa valise antigrav', et emboîta le pas d'Aquavoiture, cet air triste sur le visage, oreilles basses, sourcils froncés et yeux humides. Elle regardait le sol avec insistance, comme si elle cherchait à y percer un trou par la seule force de son regard.

"Enchanté de faire votre connaissance. Je suis Alexis L. Appelez-moi juste Alexis. Ou ne m'appelez pas, au choix. Désolé pour mon imprudence, madame, j'avais besoin de... bouger."

Elle se retourna, surprise par l'exclamation du jeune homme. Et ses explications, son excuse... Plus que particulière, la firent sourire. Elle n'avait déjà plus la tête à ça et hocha doucement la tête à l'attention du jeune homme, afin de lui dire qu'elle ne lui en voulait pas, que ce n'était pas grave. Puis elle regarda à nouveau le sol. Elle serra les dents et ses oreilles s'agitèrent nerveusement. Voila qu'elle était irritée, en plus d'être triste. Elle ne savait même pas pourquoi. Qu'est-ce qu'elle avait ? Elle finit par s'arrêter, les jambes tremblantes, quelques secondes seulement.

"Oh... Oh la la.... Par les dieux, Alice, je t'ai déjà vue dans cet état, et la dernière fois t'as pu aller te saouler au bar du vaisseau de guerre. Merde, tant de tension... Si j'avais des yeux je pleurerai, si j'avais une bouche, je hurlerai, si je pouvais, merde ! Alice, je t'aime, ne pleure pas, ne t'en fais pas, ça va s'arranger... Ca va s'arranger... On a qu'un seul coeur pour deux, tu sais, je suis toujours avec toi, ne t'inquiètes pas... Tu vas voir, on va être bien, sur cette planète. Je t'aime, Alice... Je suis là, dans ta tête, je ne t'oublie pas, souviens toi de moi...

- Lux...

- Pleure si tu veux, Alice, souviens toi de ce que nous disons, si tu ne pleures pas maintenant, tu ne pourras pas sourire quand il le faudra... Pleure, pour que je puisse pleurer avec toi... Cries, pour que je puisse crier avec toi... Et assure toi que ton coeur continue de battre, qu'il continue de déborder d'amour...

- Non, pas maintenant... Je ne peux pas... Ils vont me voir, je ne peux pas... Je... Pas tout de suite. Je vais attendre qu'on soit à l'abri... Comme... Comme quand j'étais générale, tu te rappelles ?

- Oui... Tu te montrais très forte. Personne ne t'a jamais vu pleurer, de tes soldats. Il n'y avait que Lana...

- Lana... Elle me manque... Lana... A l'abri... J'attendrai."


Elle venait de discuter avec une voix invisible, en parlant doucement. Ca pouvait sembler étrange. Mais, avec une ouïe fine, ou en faisant très attention, on pouvait parvenir à les entendre, ces paroles. Elles n'avaient presque aucun sens... Mais, Alice se sentit un peu mieux. Ses souvenirs et Lux lui redonnèrent un peu de courage. Elle se remit en route. Ca n'avait duré qu'un instant, pas assez pour intervenir, mais suffisamment pour peut-être comprendre que quelque chose clochait, chez cette fille. Elle n'allait pas bien, c'était plus que certain.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Tails Prower
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Miles Tails Prower

Masculin Messages : 2905
Age : 29
Localisation : Salle Polyvalente
Humeur : Goûte à un repos bien mérité

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Barext1025/100Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Bardar10  (25/100)
Rings Rings: 933

Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Empty
MessageSujet: Re: Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance]   Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] EmptyJeu 17 Mar 2011 - 14:09

Aquavoiture

Aquavoiture aimait sympathiser avec les gens, mais sa tension l'empêchait de se montrer aussi accueillante qu'en temps normal. Elle esquissa un sourire à la réponse d'Alexis :

"Enchanté de faire votre connaissance. Je suis Alexis L. Appelez-moi juste Alexis. Ou ne m'appelez pas, au choix. Désolé pour mon imprudence, madame, j'avais besoin de... bouger."

Bon, ils avaient au moins compris que la situation était grave. Sans détourner la tête, elle continua sa route et atteint la plage touristique. Croisant les doigts pour que personne ne s'attarde trop à se demander ce qu'elle faisait avec un ado et une jeune femme explosée, elle atteint une des plateformes de transport. Elle se tourna vers Alice et lui expliqua :

"Voici une plateforme de transport. Il suffit de se mettre dessus et d'appuyer sur un bouton pour que vous soyez conduit à l'endroit désiré. C'est à la fois rapide, sans ac-coup et parfaitement sécurisé."

Elle monta dessus en se demandant si elle allait montrer directement le QG à ces deux personnes qu'elle ne connaissait que depuis quelques minutes.
Bah ! Ils ne pouvaient pas être bien méchants !

_______________________________________
Chaque jour, piochez de nouvelles cartes dans le cALendrier de l'Avent jusqu'à Noël !
Utilisez votre présentation pour lister vos cartes ! Ne perdez pas le compte de vos cartes.

Quelles cartes ont déjà été révélées ? Préparez votre PC et aventurez-vous sur ce récapitulatif.
Souvenir de Egg Dreamer


Dernière édition par Eggman le Mer 23 Mar 2011 - 18:26, édité 1 fois (Raison : Il manquait le pseudo d'Aquavoiture)
Revenir en haut Aller en bas
https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
AlexiSonicKST
[!]Animateur déchu/[!]"Punching Ball"
AlexiSonicKST

Masculin Messages : 6010
Age : 24
Localisation : Un endroit un peu plus privé. ;)
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Empty
MessageSujet: Re: Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance]   Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] EmptyJeu 17 Mar 2011 - 14:31

Ni Hélène, ni Alice ne répondirent à mon salut. En même temps, que répondre ? Alice m'envoya un sourire complice. Enfin, du moins, je le pris comme ça. Je préférais ne pas trop faire attention à elle : la malédiction avait tendance à me mettre dans des situations complexes avec des filles compliquées à chaque fois que je changeais de monde.
Agaçant.
Ou plutôt : déstabilisant.

Je l'entrevis s'arrêter un instant puis repartir. Elle devait douter : évidemment, mettre son destin entre les mains d'une jeune femme qu'on connaissait à peine, ça faisait réfléchir. Pour ma part, je me disais que vu le sermon que j'avais subi, Hélène cherchait avant tout la sécurité.
Exactement ce dont j'avais besoin.

Nous arrivâmes bientôt dans une portion de la plage beaucoup plus fréquentée. Je fis attention à ne regarder personne et encore moins les jeunes filles en maillot sortant de l'eau à la recherche d'une serviette pour les réchauffer...
Et zut, j'y avais pensé.
Cette malédiction était très forte. Elle avait fait une alliance redoutable avec mes hormones.

Hélène nous conduisit devant une sorte de patite plate-forme glissante sur un système de rails qui s'étendait jusqu'à l'autre bout de la plage. Elle donna quelques explications à Alice, que j'écoutais discrètement et avec le plus grand intérêt.


"Voici une plateforme de transport. Il suffit de se mettre dessus et d'appuyer sur un bouton pour que vous soyez conduit à l'endroit désiré. C'est à la fois rapide, sans ac-coup et parfaitement sécurisé."

Elle monta dedans et je m’intéressai à la console qui dirigeait la plate-forme. Pour le moment arrêtée, il suffisait de presser un bouton pour être emmené au Restaurant, au Parking ou aux boutiques. Système très pratique et visiblement non polluant, car tout semblait électrique.

Je fis mine de connaître déjà ce système et demandai, d'un air décontracté :


"Où allons-nous ?"

En réalité, mon coeur battait la chamade. Faire semblant d'être un hébitué quand on venait d'un monde parallèle, c'était extrêmement risqué. Mais je préférait attendre un peu : si mon "tour de magie" avec les plantes leur étaient passé sous le nez, j'avais encore un peu de temps pour y réfléchir.

_______________________________________
Merci Citron !:
 
Merci Vanilla !:
 
Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] 2-6410
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Alice d'Exkalithia

Alice d'Exkalithia

Féminin Messages : 256
Localisation : Dans ma tasse de thé ♥
Humeur : Joueuse ♪

Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Empty
MessageSujet: Re: Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance]   Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] EmptyMer 23 Mar 2011 - 15:51

Hélène les amena vers une plate-forme métallique, montée sur un système de rails. Nul doutes que ça devait conduire à un endroit très important. Surtout vu la tête qu'elle faisait, quand elle en parlait. Soucieuse, c'était le mot, oui. Inquiète. Alice regarda la plate-forme, d'un air absent, et fit un petit saut de près de cinq mètres de long, afin de s'y jucher. Non, Alice ne connait pas le sens du mot "mesure". Ou plutôt, elle l'avait oublié, et elle n'était pas d'humeur à marcher. Aquavoiture donna quelques explications sommaires, et Alexis ne sembla nullement dépaysé. La jeune princesse hocha la tête, et jeta un coup d'oeil à Alexis quand il demanda leur destination. Le jeune femme, regrettant l'absence de barrière pour s'y placer en équilibre, s'assit à même la plate-forme, puis elle regarda Hélène, en attente d'une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Tails Prower
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Miles Tails Prower

Masculin Messages : 2905
Age : 29
Localisation : Salle Polyvalente
Humeur : Goûte à un repos bien mérité

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Barext1025/100Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Bardar10  (25/100)
Rings Rings: 933

Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Empty
MessageSujet: Re: Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance]   Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] EmptyMer 23 Mar 2011 - 18:42

Aquavoiture


Le dénommé Alexis semblé familiarisé avec les commandes et demanda qu'elle était la destination, tandis qu'Alice s'asseyait sur la plate-forme.

"Visiblement, tu n'as pas l'air d'apprécier le manque de barrières. Tiens, Alexis, tu pourrais les activer ?"

Voyant la détresse du jeune homme, elle souria, contente d'avoir réussi à lui rabattre le caquet et appuya sur un bouton en dessous de la console. Une barre sortit d'en dessous de la plate forme et se plia à 90°.

"Elle a été installée pour ceux qui ont vraiment des problèmes pour se tenir debout, et pour rassurer les nouveaux usagers, mais en fait elle n'est pas très utile : le voyage est très fluide."

Par réflexe, cependant, Aquavoiture empoigna la barre. Tant qu'à faire !

"Bon, je vais moi-même choisir la destination."

Elle tapa successivement les boutons [Plage], [Parking], encore [Plage], [Restaurant], une nouvelle fois [Plage], [Boutiques] et deux fois [Plage]. La plateforme se mit alors doucement en route et s'avança dans le réseau avant de prendre une petite déviation qui l'enfonça sous terre.

"Je vous emmène dans un endroit secret, connu que par quelques-uns d'entre nous. Il est inconnu par Eggman, donc tu y seras en sécurité Alice. Quant à vous, Alexis, vous avez été stupide, mais au moins j'ai appris que vous étiez capable de grandes choses. Peut-être souhaiterez-vous nous aider ?"

Le voyage dura à peine une minute. En s'approchant de la porte d'ascenseur (bien qu'il n'y ait aucun ascenseur) qui s'ouvrait directement sur le QG, Aquavoiture fit un geste théâtral et désigna le terminus en s'exclamant :

"Bienvenue dans le Quartier Général secret de la Résistance !"

[Suite, vous l'aurez deviné, à l'Entrée du Quartier Général de la Résistance]

_______________________________________
Chaque jour, piochez de nouvelles cartes dans le cALendrier de l'Avent jusqu'à Noël !
Utilisez votre présentation pour lister vos cartes ! Ne perdez pas le compte de vos cartes.

Quelles cartes ont déjà été révélées ? Préparez votre PC et aventurez-vous sur ce récapitulatif.
Souvenir de Egg Dreamer
Revenir en haut Aller en bas
https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Contenu sponsorisé




Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Empty
MessageSujet: Re: Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance]   Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Décidément, c'est ma nuit. [Membre de la résistance]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Garde de Nuit
» CaC pour bi-élément feu/terre
» Pandawa multi-élément Ice'
» Eternal-Abyss - Pandawa Tri-Élément lvl 152 (30/08/10)
» Pandawa Tri-Elément Terre/Feu/Air niveau 14x

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tails Dreamer :: Zone RPG :: Mobius :: Espaces métropolitains :: Station Square :: Emerald Coast-
Sauter vers: