Tails Dreamer

Pour tous les fans de Tails et de l'univers Sonic !
 
AccueilTDFactsGalerieActuJeux SonicTDRPGChao GardenRechercherS'enregistrerConnexion
AccueilChatboxDiscordGallerie des TDFactsActualitésJeux SonicEncyclopédieTDRPGChao GardenFAQRechercherRejoindreConnexion
Le Deal du moment : -33%
Remise de 1000 € sur le ...
Voir le deal
1999 €

 

 Onizeroy, le samouraï

Aller en bas 
AuteurMessage
Tidus
Star du Blitz
Star du Blitz
Tidus

Masculin Messages : 624
Age : 28

Onizeroy, le samouraï  Empty
MessageSujet: Onizeroy, le samouraï    Onizeroy, le samouraï  EmptyMer 22 Juin 2011 - 22:12

Nom de famille : Venant d'un milieu très pauvre et d'un famille défavorisée, il l'a oublié car personne ne l'appelle plus par son nom.

Prénom : Onizeroy. "Oni" signifie "Démon" en japonais, et Zero, bah... Razz, et le Y à la fin pour le style. Son prénom signifie donc "Purificateur de démons♥️".

Surnom : Onizeroy est son prénom complet, mais il préfère que l'on l'appelle Roy, il se présente toujours de cette manière.

Age : 26 ans

Sexe : Masculin

Apparence : C'est un samourai japonais (enfin disons plutot que c'est un personnage de manga). La première chose qui frappe chez lui est sa taille, qui avoisine les 1m90. Son visage arbore des yeux rouges perçants, et une barbe mal rasée. Il relâche ses cheveux et ceux-ci forment une crinière de couleur indigo qui descendent en pointe jusqu'à ses homoplates. Il est assez musclé, mais il est difficile de le voir avec le type de vêtement qu'il porte.
Il n'est pas spécialement carré d'épaule, et son visage est tout ce qui y a de plus ordinaire... A part le fait qu'il est beau (♥️).

Voici une image pour vous faire une idée.
N.B. : La tenue ici est féminine, mais c'est pratiquement la même chose pour Roy^^
Spoiler:
 

Equipement : Il est habillé à la façon des samouraïs. Il porte un kimono d'homme noir qui lui recouvre le haut du corps, et un hakama gris qui lui recouvrent entièrement les jambes, ainsi que ses pieds. Il parait que c'est afin d'éviter que son adversaire anticipe ses mouvements... Bref, c'est pour cette raison qu'on ne peut pas voir ses muscles, c'est un vêtement très large. Ses pieds sont recouverts chacun d'une chaussette blanche et reposent sur des tongs.
Il porte à sa ceinture un katana d'une longueur d'environ 1m50, rangé soigneusement dans un fourreau ornée de motifs en or : des dragons et autres figures mythologiques...

Capacités physiques : Onizeroy est résistant, son corps est couvert de cicatrices provenant de blessures auxquelles n'auraient pas pu survivre n'importe qui. En combat, il excelle au corps à corps, grâce à son katana, seul moyen de combat. Il a en réserve plusieurs techniques dévastatrices. Cependant, il supporte très mal les attaques à distance, tel que les flèches ou les carreaux d'arbalètes. Il compense cependant cet handicap avec sa vitesse avec laquelle il charge ses ennemis. Il est également du genre à agir avant de réfléchir, et il en subit les conséquences sans en tirer les leçons nécessaires...
L'une de ses techniques favorites - et non l'une des plus facile, est le hienken. Cette technique consiste en le fait que le sabre est si vite dégainé de son fourreau que l'onde de choc suffit à balayer ses adversaires faisant face. Malheureusement, elle nécessite une maîtrise parfaite de la vitesse de dégaine ainsi qu'un bonne anticipation de la distance par rapport à l'adversaire. De plus, plus le katana est petit, plus la technique sera efficace.
Onizeroy a su maitriser ce coup malgré la longueur de son sabre.
Une autre de ses techniques secrètes est le Mizuchi, dite du vent divin obscur. Cette technique repose un peu sur le même principe que la précédente. A vrai dire, peu de gens ont vu cette technique en entier. Ou alors ceux qui l'ont admirée ne sont plus là pour en témoigner... Bref, il paraîtrait que l'assaillant fonce tellement vite sur son ennemi que le vent tranche littéralement ce dernier en deux.
Après, il y a un autre secret derrière cette puissante technique, et c'est pourquoi Onizeroy ne la maîtrise pas totalement... De plus, elle recquiert énormément de ressources physiques, Roy ne l'utilise pratiquement jamais.
En outre, quand il utilise ses techniques, tous ses membres deviennent comme hypertrofiés, et s'il rate son coup, l'issue du combat devient alors certaine, car il aura dépensé toute son énergie. N'étant pas un utilisateur de la magie, celui-ci craint beaucoup les sorts, qui mèlent les attaques à distance et la puissance de frappe. Contrairement aux attaques à distance physiques, il peut donc difficilement les esquiver. Mais Roy est tétu, et se refuse à apprendre quoi que ce soit sur la magie, que ce soit la manière de lancer des sorts ou de les contrer.

Pouvoirs : Il n'a pas de pouvoir. Il utilise son ki, souffle vitale qu'il obtient en s'abandonnant à la nature et mélant la vie et l'univers♥️, qui lui permet de survivre en tant que combattant. Cependant, avec son ki, il peut parfois créé un élément par lui même.
Pour faire plus clair, sa troisième technique consiste à faire faire des moulinets à son katana avec ses bras. Avec une extrème concentration (donc dur à effectuer en combat réel), il parvient alors à créer des flammes sur son Katana. Une fois ceci fait, il assène le coup de grâce à son adversaire♥️. Ceci est la plus facile de ses trois techniques.

Personnalité : Roy est amical, mais il n'est pas très doué pour nouer des relations fortes. Il s'engage rapidement dans un combat, même parfois avant d'étudier les rangs respectifs, que ce soit une simple dispute ou une grosse bagarre. Il se sent toujours prêt à venir en aide aux autres, mais seulement si c'est de son plein gré : il déteste se faire embarquer à son insu dans une affaire avec laquelle il ne veut rien avoir à faire. Il fonce sans réfléchir, mais il sait gérer son énergie et garde la forme pendant longtemps. Il a une facheuse tendance à ne parfois rien prendre au sérieux, et bien sûr, même s'il n'en a pas l'air, il garde toujours à l'esprit l'état de la situation.
Roy est très influençable, est très particulièrement par les jolies filles. Celles-ci n'ont qu'à arborer leurs plus beau sourire et pourront obtenir ce qu'elles veulent de lui Rolling Eyes.

Couleur des dialogues : darkmagenta

Histoire :

Décembre 1584. L'hiver.
Roy n'en avait jamais vécu d'aussi froid depuis sa naissance. Il allait devoir redoubler d'efforts pour trouver de quoi manger. Depuis la mort de ses parents, il avait appris à se débrouiller seul, autant dire pratiquement depuis sa naissance... Pour lui, survivre était synonyme de ne penser qu'à lui même. Il haïssais tout le monde, il n'avait pas d'ami. Pas par manque de sociabilité. Non, il n'en voulait pas. "Il" serait un fardeau pour lui, quel qu'il soit. Roy pensait que le monde était pourri jusqu'à la moêlle, et ne se satisfaisait d'aucune petite victoire. Il devait voler plusieurs fois pas jour pour se substenter.
Jusqu'à ce jour.
C'était le grand marché à Tokyo, sur la place centrale, Shibuya. Tout le monde venait faire ses courses, comme d'habitude. Sauf que là, la place était bondée. Onizeroy voyait là dedans une occasion de voler plus facilement car plus discrètement.
Il se trompait.
Alors qu'il se promenait l'air innocent parmi la foule, il vit un commeçant qui vendait des pommes bien alléchantes. Il tendit alors la main pendant que le vendeur eut le dos tourné.
Une main lui agrippa le bras sévèrement.


- PAS DE CHAPARDAGE, PAS A MON ETALAGE !!

Onizeroy se débattit tant qu'il put, mais rien à faire, l'homme était solidement batti. Le vendeur sortit un grand couteau de cuisine.

- TU CONNAIS LE SORT RESERVE AUX VOLEURS ?

Avant même que son bras ne s'abatte, une voix mince, mais autoritaire, retentit.

- Arrête !

La foule qui huait jusqu'alors la scène devint muette, et se dispersa, pour laisser place à un magnifique cheval blanc, sur lequel se tenait un homme, lui aussi en blanc. Quatres samourais en armure l'entouraient. Il inspirait un profond respect, à en juger par la foule qui s'était prosternée. Roy s'en fichait.
Il se leva, et donna un violent coup de pied au cul du commerçant qui lui aussi était à genoux, puis il s'enfuit.


- Attrapez-le ! cria l'un des samourais.

C'est alors que commença une course folle entre Roy et les soldats. Il avait du mal à courir et en même temps de se frayer un chemin parmi la foule. Les samourais le rattrapait, la voie leur étant libérée par la foule, ils ne leur restait plus qu'à gerter les trainards en plein milieu du passage.
Onizeroy arriva dans une impasse.


- Ah ! Tu es fait comme un rat, rends toi sans faire d'histoire. lança un soldat.

Onizeroy tira simplement et grossièrement la langue. Il se retourna et escalada le mur. Un fois en haut, il regarda les samourais en bas avec un air de défis.
Les soldats s'empressèrent d'emprunter l'escalier non loin. La course folle continuait, mais sur les toits. La foule était aux premières loges et admirrait le petit garçon, qui était en train d'humilier ses poursuivants.
Onizeroy bondissait de toit en toit, tandis que les samourais n'arrivaient pas à suivre la cadence. Ils durent appeler des renforts : c'était désormais du dix contre un.
Onizeroy connaissait les ruelles comme sa poche, et encore plus les toits, mais après quelques minutes, il finit par se faire attraper. Il fut ammené devant l'homme sur son cheval.


- Comment t'appelles-tu ?
- Roy. répondit-il simplement. Et vous, qui êtes vous ?
- Haha, tu me plais gamin... Emmenez le.

Onizeroy fut conduit dans le somptueux palais qui surplombait la ville. Il n'était pas admiratif du tout de cet environnement. Au contraire, une odeur ici le répugnait, mais il ne savait pas quoi... Il se demandait surtout ce qu'on lui voulait.
L'homme sur son cheval se présenta comme étant Hideyori Toyotomi, l'unificateur de ce pays. Il appris que Roy était orphelin et lui annonça qu'il resterait ici pour s'entraîner. Pourquoi s'entraîner ? Roy était furieux. Toyotomi fut touché en plein coeur par l'agilité de ce jeune homme, et il voulut le prendre dans son armée.



Plusieurs années passèrent. Roy devint un vrai samourai, l'un des meilleurs. Il poussa son entraînement au delà de ses limites et progressa plus rapidement que les ados de son age. Au fil du temps, il apprit également à ne plus détester Toyotomi. Il lui devint reconnaissant de l'avoir extirper de cette misère. Il avait à présent une raison de vivre et des frères d'arme. Sa vision du monde n'était plus si noire. Il décida de consacrer sa vie à la protection de son sauveur. Il s'engagea officiellement dans l'armée.






_______________________


20 octobre 1600, ère Edo. C'est la guerre !
Onizeroy avait eu à peine le temps de s'y préparer. Il y a encore dix heures, il était dans ses quartiers à Tokyo, quand son capitaine lui annonça la nouvelle : l'ennemi de Sa Majesté, Ieyasu Tokugawa, Lui avait déclaré la guerre, et le lieu de l'affrontement devait être Sekigahara, au pied du Mont Fuji.


"Ils sont nettement plus nombreux que nous" se dit Onizeroy en scrutant l'horizon noircit des silhouettes de ses adversaires.

Au pied du Mond Fuji, deux armées immobiles se faisant face, un silence presque affolant, une tension sans nulle autre pareille... Voilà comment Onizeroy avait l'habitude de commencer une bataille, et il n'était pas le seul. Tous ses compagnons, il le savait, ressentaient la même chose.

D'un coté, Ieyasu Tokugawa, qui combattait auprès de ses soldats - enfin il restait bien à l'écart quand même, et de l'autre coté, Hideyori Toyotomi, Sa Majesté, non présent sur le champ de bataille. Tous deux seigneurs de provinces du Japon, il se revendiquaient unificateur du pays. La même ambition, la même étendue d'influence, la même expèrience... Tous ces points communs ne pouvaient faire éviter cette bataille : il ne pouvait y avoir qu'un seul homme à la tête du pays !
La bataille n'avait pas encore commencé, l'air était sec, il y avait bien 1 km qui séparait les deux armées, et pourtant la sueur dégoulinait du front de samouraï. Sans dire un mot ni faire un geste, et d'un dernier regard à ses frères d'arme, il attendit le signal fatidique.


- CHARGEZ !!!

C'était le signal.
Dans un entremêlement tonnitruant du son des cors et des sabres dégainés, les deux armées chargèrent... Une charge qui parut durer une éternité. Les cheveux d'Onizeroy étaient bien attachés et ne le génaient pas dans sa course folle.
Il était heureux.
Il avait envisagé la mort, mais celle-ci ne lui faisait pas peur, tant qu'il mourrait en samourai pour la cause qu'il croyait juste.
Il y repensa avant l'impact et esquissa un sourire. Il se rappela qu'il ne se souvenait plus de ce qui l'avait poussé à rejoindre ce camp. Etait-ce pour l'argent ? Les femmes ? La gloire ? Peu importe, il pouvait vivre à travers le combat, et c'est tout ce qui comptait.



Après bientôt 3 heures de lutte acharnée, la bataille s'intensifiait encore. Pendant 3 heures et sans discontinuer, les bruit des lames s'entechoquant résonnaient dans la tête d'Onizeroy. Les différentes piles de cadavres, si on les avaient empilées, auraient très certainement dépassé la cime du Mont Fuji. Le camp de Sa Majesté avait subi des pertes à un rythme bien plus affolant que celui de Tokugawa. Onizeroy était épuisé, et n'avait plus toute sa tête. Nombre de ses compagnons étaient allongés non loin de lui. Trop occupé par quelques samourais qui l'encerclaient, il ne vit pas le cavalier qui fonçait sur lui au galop.


- YAAAAAAH!!!

Quand il eut compris ce qui arrivait, il était trop tard. Il eut juste le temps d'esquiver la lame, mais le manche du katana vînt heurter sa nuque.
Le samourai s'écroula.

Quand il se reveilla, il ressentit une douleur terrible à la nuque. Il était trop tenaillé par cette douleur pour s'apercevoir que son environnement avait changé. Il ramassa son sabre sur le sol et le rangea dans son fourreau. Ce qu'il découvrit par la suite le laissa sans voix : le champ de bataille était vide.
Enfin, "vide", façon de parler : il baissa les yeux pour voir les milliers de cadavre ensanglantés tout autour de lui. En temps normal, il avait l'habitude du sang, mais pas cette fois. C'était celui de ses compagnons.
Et comble de l'horreur, il vit au loin un drapeau flottant. C'était la bannière de Ieyasu, il avait gagné.
Onizeroy était effondré, il était seul. Il commença à errer en direction de nulle part au milieu des cadavres.

Il eut soudain une idée. Il avait, il y a longtemps, entendu parler d'un sorcière capable de remonter le temps. Ce n'était peut-être qu'une légende, mais cela vallait le coup d'essayer.
De toute façon, il ne pouvait plus rentrer chez lui, après un tel échec.
Plein d'espoirs, il se mit en quête de cette femme, appelé la "Sorcière des Dimensions".

Quand il la trouva, la sorcière accepta de le faire passer à travers le temps. Onizeroy pourrait changer le cours du temps et réparer ses erreurs.
Pendant le processus, la Sorcière demanda, en échange du voyage dans le temps, une contrepartie. Il s'agissait là d'une transaction que la Sorcière s'estimait en droit de demander. Onizeroy, n'ayant rien sur lui de plus que son équipement nécessaire, il promit à la Sorcière de revenir la voir un fois ses erreurs réparées.
La Sorcière, véxée, le prévînt alors que le bon déroulement du voyage ne sera alors plus assuré. Qu'à cela ne tienne, Roy tenta le coup. C'est alors que ses paupières se fermèrent, et qu'il se sentit tomber inéxorablement dans le vide.
Cette sensation était détestable. Il dormait, mais il ressentait une peur inexpliquable, comme si, dans sa chute, il cherchait désespérément à se raccrocher à quelque chose, sans y arriver. Tout était noir, froid, sans émotion. Il tomba comme ça pendant ce qui lui parut être une éternité.

Quand il se réveilla, il n'eut qu'une envie : se lever. Il sentit sous son dos une grosse douleur. En effet, il était alonger sur le béton. Il s'empressa de se lever et ragea que la Sorcière ne l'ait pas transporté dans un endroit plus... confortable. Il se trouvait dans un ruelle sombre, au bout de laquelle il apreçut une lueur. Il sortit de la ruelle et se retrouva totalement ébloui. Depuis combien de temps était-il endormi ? Il ne saurait le dire. Il se retrouva sur une espèce de place centrale, bondée de monde. Celà ne ressemblait pas à la ville de Tokyo... Roy était désemparé.

Après de maintes constatations, Roy comprit que la Sorcière l'avait trompé et qu'il n'était plus dans son monde, bien que ce concept le laissa très dubitatif. Il rencontra un fille toute vétue de bleu qui, très compréhensive, crut son histoire de voyage dans le temps et lui raconta l'invasion d'Eggman, un diabolique savant fou qui faisait souffrir la population et avait instauré la terreur. Très facilement influençable, il décida d'accepter la proposition d'Aquavoiture, telle s'était-elle présentée, et de l'aider à tout mettre en oeuvre pour renverser ce tyran.


Dernière édition par Tidus le Mar 23 Oct 2012 - 19:22, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Solar
Ancient Ultimate Dictator - [!] Expert en loose programmée
Solar

Masculin Messages : 1705
Age : 24
Localisation : Somewhere over
Humeur : DOSDA

Onizeroy, le samouraï  Empty
MessageSujet: Re: Onizeroy, le samouraï    Onizeroy, le samouraï  EmptyJeu 23 Juin 2011 - 11:49

Bon je vais m'occuper de toi aussi. Je doi t'avouer que c'est pas trop mal, tu aurai pu faire pire. Félicitation..

Maintenant mon p'tit paolo je vais t'arracher la tête. Smile

1er: Je m'imagine aisément ton perso,étant fan de samurai. Mais le noobie qui sait pas, ce pauvre noobie, comment il fait? Pour régler le probléme tu dis qu'il est large d'épaule (a moins que l'héradicateur de démon soit une asperge) décris un peu son visage, pas besoin de grand chose. Prends éxemle sur Kroma la déscription du visage est correct. Et le catogan, c'est quelle humeur? détail utile.

2eme: Décris bien ses Techniques. Exemple: je prends Ka-Shan.

Viens te battre Onizeroy!

Tu l'aura voulu.

Et Roy ft deux pas puis il disparu utilisant la technique millénaire de son village et réapparu dans le dos du berserk.

là c'est pas cool car bien que Ka-Shan ne puisse pas anticiper, nous Non plus et il faut faire avec. Et c'est pas cool. Ca évite aux rpiste d'inventer leurs capacité selon leurs besoin aussi. Et ça casse le truc. Je le fais, mais avec une anticipation, et un respect du perso.

3eme: Donc Roy n'a pas d'objet qui le suivent partout? il n'a qu'un katana. Pas de vétements de rechange crado.(c'est une blague)

Dire qu'il a des défauts est un bon point!

sa technique péféré aussi.



Maintenant l'histoire, je vais pas te tuer mais presque.

Dans l'histoire tu dois plus que dévelloper son arivée sur Mobius, regardes Ka-Shan j'ai développé beaucoup plu que son arivée sur Mobius. Et même si sa vie ne fut pas palpitante de son pont de vue ça peut changer. Il faut que tu puissses justifier sa façon d'agir, son ésprit!

c'est tout, pour le moment édit

_______________________________________
Onizeroy, le samouraï  357349443
Merci Al et Thal:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tidus
Star du Blitz
Star du Blitz
Tidus

Masculin Messages : 624
Age : 28

Onizeroy, le samouraï  Empty
MessageSujet: Re: Onizeroy, le samouraï    Onizeroy, le samouraï  EmptyJeu 23 Juin 2011 - 11:59

Ouais j'était en train d'éditer l'histoire, c'est clair qu'il arrive un peu vite sur Mobius^^.
Revenir en haut Aller en bas
Solar
Ancient Ultimate Dictator - [!] Expert en loose programmée
Solar

Masculin Messages : 1705
Age : 24
Localisation : Somewhere over
Humeur : DOSDA

Onizeroy, le samouraï  Empty
MessageSujet: Re: Onizeroy, le samouraï    Onizeroy, le samouraï  EmptyVen 24 Juin 2011 - 12:32

Bon mon ami, après les modifictions apporté je te dis officielement que tu es validé!!!! Bravo ! Maintenant tu dois choisir avec qui tu veux commencer, n'importe qui. Mais Membre de la résistance, Même Ka-Shan (que je suis gentil) *Al' ça ferai un bon exo!*

_______________________________________
Onizeroy, le samouraï  357349443
Merci Al et Thal:
 
Revenir en haut Aller en bas
Miles Tails Prower
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Dernier rempart | Chef des Egg Armées Badniks
Miles Tails Prower

Masculin Messages : 2905
Age : 29
Localisation : Salle Polyvalente
Humeur : Goûte à un repos bien mérité

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
Onizeroy, le samouraï  Barext1025/100Onizeroy, le samouraï  Bardar10  (25/100)
Rings Rings: 933

Onizeroy, le samouraï  Empty
MessageSujet: Re: Onizeroy, le samouraï    Onizeroy, le samouraï  EmptyVen 24 Juin 2011 - 13:03

Attention ! Exclamation Tu n'as pas développé les faiblesses de ton personnages ! S'il arrive à maîtriser des techniques hyper complexes, faire des acrobaties impensables et courir vite, il doit au moins avoir une faiblesse notable, sinon nous avons à faire avec un personnage un peu trop grobil à mon goût.

Si son semblant de défaut qui apparaissait dans sa personnalité est compensé par sa façon de garder à l'esprit l'état de la situation, c'est un peu raté comme faiblesse.

Donc pour le moment, non, tu n'es pas encore validé, bien que ce soit une très belle fiche. Il manque un petit détail dans l'histoire : pourquoi la sorcière se trompe (franchement, une telle maladresse, c'est abusé ! Faut bien que quelque chose d'inattendu ce soit passé), la réaction de Roy en arrivant sur Mobius et, surtout, à quel moment il arrive sur Mobius. Pendant l'invasion ? Là maintenant tout de suite ?

Allez ! Il ne te reste pas grand chose pour te lancer dans le RPG ! Et Solar a posé une bonne question : avec quel membre de la Résistance souhaites-tu commencer ?

_______________________________________
Chaque jour, piochez de nouvelles cartes dans le cALendrier de l'Avent jusqu'à Noël !
Utilisez votre présentation pour lister vos cartes ! Ne perdez pas le compte de vos cartes.

Quelles cartes ont déjà été révélées ? Préparez votre PC et aventurez-vous sur ce récapitulatif.
Souvenir de Egg Dreamer
Revenir en haut Aller en bas
https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Tidus
Star du Blitz
Star du Blitz
Tidus

Masculin Messages : 624
Age : 28

Onizeroy, le samouraï  Empty
MessageSujet: Re: Onizeroy, le samouraï    Onizeroy, le samouraï  EmptyMar 28 Juin 2011 - 11:26

Voilà j'ai modifié certaines choses silent, comme ses faiblesses ou l'arrivée à Mobius. Je ne sais pas trop si je peux faire mon entrée en scène avec Aquavoiture, sachant que je voudrais commencer dans Seaside Hill^^.
Revenir en haut Aller en bas
AlexiSonicKST
[!]Animateur déchu/[!]"Punching Ball"
AlexiSonicKST

Masculin Messages : 6010
Age : 24
Localisation : Un endroit un peu plus privé. ;)
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

Onizeroy, le samouraï  Empty
MessageSujet: Re: Onizeroy, le samouraï    Onizeroy, le samouraï  EmptyMar 28 Juin 2011 - 12:55

Ca m'a l'air bon, j'aime beaucoup les changements, et l’histoire en général.

Officiellement validé ! Poste où tu veux et quand tu veux, je ferais arriver Aquavoiture en fonction de la situation.

_______________________________________
Merci Citron !:
 
Merci Vanilla !:
 
Onizeroy, le samouraï  2-6410
Revenir en haut Aller en bas
http://sonicetcie.blogspot.com/ https://tails-dreamer.forumactif.com/t30-presentation-de-alexisonic
Tidus
Star du Blitz
Star du Blitz
Tidus

Masculin Messages : 624
Age : 28

Onizeroy, le samouraï  Empty
MessageSujet: Re: Onizeroy, le samouraï    Onizeroy, le samouraï  EmptyMar 28 Juin 2011 - 14:30

Super ^^ je commence de suite silent
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Onizeroy, le samouraï  Empty
MessageSujet: Re: Onizeroy, le samouraï    Onizeroy, le samouraï  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Onizeroy, le samouraï
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armée Samouraï (Impetus)
» Bushi et Samouraï
» Tilsit, Samouraï et Katana
» Le Daï Kebou Bakemono
» Samurai HONDA YASUTOSHI (1570-1622),

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tails Dreamer :: Zone RPG :: La Grande Histoire :: Présentations des personnages-
Sauter vers: